m

Documents  Feraru, Marcela | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : VID - 926 FER

"Autour d’archives inédites couvrant la période de 1914 à 2014, ce documentaire nous entraîne sur les choix et dans les valeurs du Commandant de Saint Marc, résistant, déporté, héros de la guerre d’Indochine et de celle d’Algérie, où la parole donnée le conduira vers un chemin d’honneur... qui passe par la prison.
L’exemple qu’Hélie de Saint Marc nous laisse n’est pas celui d’une situation acquise par voie de naissance ou de privilège ; il est celui d’un combat, d’une vie entière de combats – aux avant-postes de l’Histoire – où les blessures, les humiliations et les chaînes n’ont jamais manqué.
À travers ses écrits remarquablement animés par la voix de Jean Piat, c’est une plongée au sein des drames de notre histoire récente qui permettra à chacun de découvrir les grandes leçons de sagesse, de courage et d’espérance que cet homme a su incarner.
Durée: 52mn
BONUS - Interviews:

Jean-Marie Schmitz (Président du Secours de France), Général Bruno Dary
(ancien COMLE), Étienne de Montety (directeur du Figaro Littéraire), Blandine
de Bellecombe (fille d’Hélie de Saint Marc), Victoire de Jaeghere (agrégée de philosophie)
Une coproduction Media Factory Paris - Secours de France . Avec la participation de la Chaîne Histoire et le concours des Gueules Cassées, des Ailes Brisées, du Foyer d’Entraide de la Légion Étrangère, de la Fédération
Nationale André Maginot, de L’union Nationale des Combattants et des Cercles Algérianistes." (4ème couv.)
"Autour d’archives inédites couvrant la période de 1914 à 2014, ce documentaire nous entraîne sur les choix et dans les valeurs du Commandant de Saint Marc, résistant, déporté, héros de la guerre d’Indochine et de celle d’Algérie, où la parole donnée le conduira vers un chemin d’honneur... qui passe par la prison.
L’exemple qu’Hélie de Saint Marc nous laisse n’est pas celui d’une situation acquise par voie de naissance ou de privilège ; il est ...

Saint-Marc, Hélie de ; Biographie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : VID - 314 FER

"Fille de harkis, qu'est-ce que ça veut dire ? Cette question Karima ne se la pose plus. Au détour d'une rencontre avec la réalisatrice Marcela Feraru, un film va naître et répondre en laissant la parole à ces hommes auxquels les plus hautes autorités de l'État avaient dit : « Venez à la France, Elle ne vous trahira pas ! ».
Harkis, histoire d'un abandon revient sur cette blessure qui peine tant à se refermer et que Maurice Allais, unique Français prix Nobel d'Économie, et partisan de l'indépendance de l'Algérie, qualifia de « décision barbare qui restera comme un opprobre ineffaçable pour notre pays... un crime contre l'humanité ».
Près de cinquante ans ont passé depuis cette tragédie. Et après de longues années d'isolement et de deuil, leurs descendants ont peu à peu réussi à prendre leur place au sein de la société française. Restait encore toutefois à leur rendre leur fierté en réhabilitant les engagements de leurs pères, et à faire connaître aux Français d'aujourd'hui ce qu'ils doivent d'estime et de reconnaissance à ceux qui ont combattu aux côtés de la France pour un noble idéal : une Algérie nouvelle, fraternelle et en paix."
"Fille de harkis, qu'est-ce que ça veut dire ? Cette question Karima ne se la pose plus. Au détour d'une rencontre avec la réalisatrice Marcela Feraru, un film va naître et répondre en laissant la parole à ces hommes auxquels les plus hautes autorités de l'État avaient dit : « Venez à la France, Elle ne vous trahira pas ! ».
Harkis, histoire d'un abandon revient sur cette blessure qui peine tant à se refermer et que Maurice Allais, unique Fra...

Harki ; Témoignage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : VID - 357 FER

" "Ni argent, ni médailles, simplement d’être Français !" Voilà comment l’histoire a commencé. C’était en 1993 et Marius Nowakowsky, légionnaire parachutiste d’origine polonaise, venait de perdre sa jambe gauche sur l’aéroport de Sarajevo. Mariusz a été fait Français peu de temps après grâce à des mesures dérogatoires car, il y a bientôt 20 ans, aucun dispositif légal ne permettait de devenir “Français par le sang versé” hormis la procédure de naturalisation appliquée à n’importe quel étranger qui en faisait la demande. En 1999, une loi spécifique est votée au Parlement. Désormais, les légionnaires blessés au combat pourront recevoir la reconnaissance de la Nation.
Comme toute loi, elle a fait l'objet d'âpres batailles politiques et , fait sans précédent, lle a été votée à l'unanimité après une forte mobilisation de la Légion Etrangère, de ses Anciens et d'un certain nombre d'élus de tous bords. "Français par le sang versé, histoire d'une loi" revient sur ce combat législatif grâce à des témoignages inédits et à des archives exceptionnelles issues des fonds du ministère de la Défense. "
" "Ni argent, ni médailles, simplement d’être Français !" Voilà comment l’histoire a commencé. C’était en 1993 et Marius Nowakowsky, légionnaire parachutiste d’origine polonaise, venait de perdre sa jambe gauche sur l’aéroport de Sarajevo. Mariusz a été fait Français peu de temps après grâce à des mesures dérogatoires car, il y a bientôt 20 ans, aucun dispositif légal ne permettait de devenir “Français par le sang versé” hormis la procédure de ...

Légion étrangère ; Législation ; Anciens combattants

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

0
Z