m

Documents  Division d'Infanterie d'Afrique | enregistrements trouvés : 9

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 1000 ARC 148

Né le 27 septembre 1896 à Tunis, Adrien Ruby est certainement le dernier poilu de l'Armée d'Afrique. Âgé de 106 ans, Adrien Ruby qui vivait sur la Côte d'Azur est décédé le 06 septembre 2004 à Antibes.
Chevalier de la Légion d'Honneur, décoré de la Croix de Guerre, de la Croix du Combattant, de la médaille de la Victoire, de la médaille de Verdun et de l'UNC.
Adrien Ruby rejoint le 1er Régiment de Zouaves le 9 avril 1915. Il passera en mai 1915 au 9e Régiment de Tirailleurs puis au 1er Régiment de marche de Zouaves en juillet 1918.
En novembre 1916, il est envoyé en renfort au 9e Régiment de marche de Tirailleurs. Il rejoint alors le régiment dans la région de Crépy en Valois. Il occupe le secteur Le Port Fontenoy et subit un bombardement journalier de l'artillerie allemande. Adrien perdra là près de 300 de ses camarades. Le drapeau du régiment sera alors décoré de la Croix de Guerre. Son régiment se rendra ensuite en Lorraine où il devra affronter la rudesse de l'hiver 1916 puis en Champagne. Le régiment se verra infliger de lourdes pertes dans le secteur du Mont Blond lors de l'attaque du Mont Cornillet. Il passera ensuite un deuxième séjour à Verdun en août 1917 dans les secteurs de la Cote de l'Oie et de Régnéville. Le régiment quittera Verdun en janvier 1918 pour rejoindre les Vosges pour une période de repos puis la Champagne pour une période d'exercice. Adrien Ruby est maintenant caporal télégraphiste. Il participera ensuite à la contre-offensive dirigée par le Général Mangin sur le Matz. En juillet 1918, il passera au 1er régiment de Zouaves avec lequel il terminera la guerre
Il sera alors cité à l'ordre de la division sous ses termes : « Ruby, Adrien, Auguste Théophile, caporal au 1er régiment de Zouaves : Pendant les affaires du 22 au 31 août 1918, s'est montré animé du plus beau courage procédant avec rapidité malgré les plus violents bombardements à l'installation de ses postes. A toujours fait preuve de calme et de sang-froid. »
Ces citations comportent l'attribution de la Croix de Guerre 1914-1918 avec étoile de bronze.
Le 29 août à minuit, le 1er régiment de Zouaves passe le canal de l'Oise, franchit l'Ailette sur des troncs d'arbres, conquiert Marais Lissandre et s'installe devant la lisière de la forêt de Coucy.
Le régiment obtiendra alors une quatrième citation pour les combats de Nampcel et sur l'Ailette en août, la prise de Blerancourdelle et de Blérancourt, de Saint-Paul-aux-Bois. En septembre, il sera en Champagne, il relève le 44e RI face à la Croix-Muzart. Le 26 septembre, il s'empare d'Aure. En octobre, il passe Orfeuil puis le ravin de Contreuves, il atteint l'Aisne devant Voencq.
Adrien Ruby devra encore attendre jusqu'en juin 1919 pour rejoindre les siens à Alger. Il deviendra ensuite comptable à la Compagnie Maritime de l'Ouest.


Ce dossier est composé de documents relatifs à la carrière militaire d'Adrien Ruby : citations et décorations militaires ; ordre de démobilisation ; certificat de bonne conduite ; correspondances de la 1ere brigade d'infanterie ; correspondance passive d'Adrien Ruby (dont un échange concernant Mohamed Belhocine, sous lieutenant au 9e Régiment de Tirailleurs Algériens) ; inscription sur le Livre d'or des Soldats de Verdun ; Autorisation du port du ruban de la médaille de la Victoire.

On trouve également dans ce dossier :
- un ensemble de coupures de presse en hommage à Adrien Ruby, 2002.
- un extrait d'acte de naissance d'Adrien Ruby, Tunis, 11/08/1956.
- un reçu de loyer (appartement situé à Alger, 8 Rue Mizon), 01/08/1962.
- un historique du 25ème DI de 1915 à 1916.
- un historique du 9e régiment de Marche de Tirailleurs.
- la retranscription d'un texte du Général de Bazelaire, 17/03/1956, 5 p. dactylo. A propos de l'offensive française du 2e et 3e bataillon formant le 1er R.T.M. sous les ordres du colonel Vuillemin et de la formation du 89e régiment de marche de tirailleurs.
Né le 27 septembre 1896 à Tunis, Adrien Ruby est certainement le dernier poilu de l'Armée d'Afrique. Âgé de 106 ans, Adrien Ruby qui vivait sur la Côte d'Azur est décédé le 06 septembre 2004 à Antibes.
Chevalier de la Légion d'Honneur, décoré de la Croix de Guerre, de la Croix du Combattant, de la médaille de la Victoire, de la médaille de Verdun et de l'UNC.
Adrien Ruby rejoint le 1er Régiment de Zouaves le 9 avril 1915. Il passera en mai 1915...

Archives Ruby ; Grande Guerre 1914-1918 ; Armée d'Afrique ; Régiment ; Régiment de tirailleurs algériens ; Zouave ; Verdun ; Opération militaire ; Diplômes ; Division d'Infanterie d'Afrique ; Dossier médical

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 115 ARC 01

La 87e division d’infanterie d’Afrique (87e DIA), est une unité de la Seconde Guerre mondiale qui a combattu au cours de la campagne de France du 10 mai au 22 juin 1940.
Elle est mise sur pied le 2 septembre 1939 à Constantine (Xe Région Militaire), Blida, Miliana, Orléansville, Maison Carrée, Tizi Ouzou, Sétif, Bougie et Guelma, puis concentrée en Tunisie. Son état-Major est situé à Maison Carrée. En mai 1940, elle comprend le 9e régiment de Zouaves, le 17e et 18e régiment de tirailleurs algériens, le 87e Régiment d'Artillerie d'Afrique (87e RAA), 287e Régiment d'Artillerie Lourde (287e RALD) et le 87e Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie d'Afrique (87e GRDIA). Commandée en 1940 par le général Henry Martin fait partie des unités qui, en juin 1940, se replient en ordre et combattent jusqu'à l'extrême fin des combats.


Ce dossier est organisé en six sous-dossiers correspondant à une date et une ville de front militaire en 1939 - 1940 [certains nom de villes sont difficilement déchiffrables].
- 2 septembre : Constantine / M'rira-Tunis
- Nanteuil, Cussée, Tour, Orléans, Sens, Troyes et Aubeterre
- 1er mars : Mulcey, Lohr
- 14 au 22 mai 1940 : Reims, Laon, La fère, Coucy, Soissons, Villers Coteret, Levignen, Neuilly, Sandricourt, Compiegne, Morsan, forêt de Villers Cotteret
- 23 mai au 25 juin 1940 : Saint Quentin sur Alland, forêt de Villers Cotteret, Dammartin en goelle, bois de Meaux
- Chatillon, Ardents, Etrechet, Neuvy Pailloux : Mobilisation, retour à Alger.

Trois sous-dossiers composent également ce dossier :
- Adresses civils et correspondances
- Citations
- Proposition de citations

Une grande partie des documents présents dans ces dossiers concernent Louis Orsoni, lieutenant du PAD/87 en 1940. On trouve dans ce dossier des correspondances (entre la 87e DIA et l'Etat Major, mais également lettres de militaires au lieutenant Louis Orsoni), fiches signalétiques manuscrites, formulairse de renseignements, ordrse de mission et citations, notes de service, listes et inventaires, factures traitant de sujets tel que :
- les munitions, ravitaillement et plus généralement le matériel et fournitures nécessaires
- l'organisation du parc automobile et des permis militaires de conduites
- l'état des effectifs de guerre
- la mobilisation et la formation des soldats ( cours de Mines)

Contient en particulier :
- Carte d'identité (en langue allemande) de Louis Benoist, mobilisé en 1918.
- Cahier de notes manuscrites du lieutenant Louis Orsoni sur l'état des munitions, des effectifs avec désignation nominatives de la composition du 9e zouaves, 17 et 18e RTA et du GRD.
La 87e division d’infanterie d’Afrique (87e DIA), est une unité de la Seconde Guerre mondiale qui a combattu au cours de la campagne de France du 10 mai au 22 juin 1940.
Elle est mise sur pied le 2 septembre 1939 à Constantine (Xe Région Militaire), Blida, Miliana, Orléansville, Maison Carrée, Tizi Ouzou, Sétif, Bougie et Guelma, puis concentrée en Tunisie. Son état-Major est situé à Maison Carrée. En mai 1940, elle comprend le 9e régiment de Z...

Régiment du 9e zouaves ; Tirailleur algérien ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; Organisation militaire ; Opération militaire ; Archives Sudry ; Armement ; Division d'Infanterie d'Afrique

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Répertoire numérique du fonds Sudry | 1924 - 1950

Archives

V


Cote : 115 ARC 00

Mr Francois Louis SUDRY (1876-1947), capitaine de réserve du 4eme Zouaves et son fils Jean SUDRY (1909-1994) adjudant chef "appelé" au 9eme Zouaves, assurèrent successivement de 1923 à 1962 les co-présidentes puis les présidences de l'Association des Anciens Zouaves d'Algérie et de la Société Amicale et Fraternelle des Anciens Zouaves d'Alger, les "Vieux du Neuf '.
Francois Louis SUDRY, blessé a Verdun durant la Grande Guerre, participa à la campagne de pacification du Maroc ou il tint notamment le poste de BENI MELLAL.La retraite venue, il occupa la fonction de vérificateur principal des Contributions Diverses dans la capitale Algéroise.
Jean SUDRY, rappelé une première fois en 1939 au 9eme Régiment de Zouaves place sous le commandement du Lieutenant Colonel TASS, participa aux durs combats merles contre les troupes allemandes sur les rives du canal de l'Ailette avant de prendre part a la campagne de Tunisie après le débarquement des troupes américaines en Afrique du Nord le 8 Novembre 1942. Rappelé une troisième fois durant la "guerre d'Algérie", il servira dans les rangs de l'Unité Territoriale 157 et recevra a l'issue de cette dernière période militaire le diplôme de "Territorial d'Honneur de la Ville d'Alger".
Il prend plus tard part actives aux seins des associations régimentaires des 9e Zouaves (Les vieux du neuf), 17 et 18 tirailleurs. Le siège social de ces Associations se tint a Alger, 15 rue Michelet, puis dans les locaux de la brasserie du Fort Bab Azoun, 1, Boulevard Laferriere. Cette affaire dirigé par Jean GUIDA subira une rénovation pour devenir dans les années 60 le Grill RoomArchives de la 87e Division d’Infanterie d’Afrique. Ce fonds contient un ensemble de dossier relatifs aux associations de zouaves (et notamment Amicale Régimentaire du 9e Zouaves et le groupement des Anciens de la 87e Division d’Infanterie d’Afrique), et aux actions menées par elles.


115 ARC 01
Archives de la 87e Division d’Infanterie d’Afrique
1939 – 1940

115 ARC 02
Comptabilité de l’Amicale Régimentaire du 9e Zouaves
1924 - 1942

115 ARC 03
Actions menées par l’Amicale Régimentaire du 9e Zouaves
1941 - 1949

115 ARC 04
Dossier sur l'organisation de manifestations en l'honneur des zouaves par l’Amicale régimentaire du 9e Zouaves
1948 - 1950

115 ARC05
Correspondances du groupement des Anciens de la 87e DIA
[1939 - 1950]

115 ARC 06
Dossier sur l'organisation de commémoration par le groupement des Anciens de la 87e DIA
[1940 - 1950]

Documentation

115 ARC 07
Historique du 1er régiment de Zouaves
1943

115 ARC 08
Programme du Grand Gala organisé l’Union des Zouaves d’Alger
1949

115 ARC 09
L’Ancien Zouave, organe officiel de l’Interfédération des Amicales d’Ancien Zouaves de l’Afrique du Nord
05/1938

115 ARC 10
Le drapeau des Zouaves : partition et paroles
1937

115 ARC 11
Au ban de l’Infamie
[n.d.]

115 ARC 12
Photographies de commémorations en l'honneur des zouaves
1948 - 1950
Mr Francois Louis SUDRY (1876-1947), capitaine de réserve du 4eme Zouaves et son fils Jean SUDRY (1909-1994) adjudant chef "appelé" au 9eme Zouaves, assurèrent successivement de 1923 à 1962 les co-présidentes puis les présidences de l'Association des Anciens Zouaves d'Algérie et de la Société Amicale et Fraternelle des Anciens Zouaves d'Alger, les "Vieux du Neuf '.
Francois Louis SUDRY, blessé a Verdun durant la Grande Guerre, participa à la cam...

Régiment du 9e zouaves ; Tirailleur algérien ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; Organisation militaire ; Opération militaire ; Archives Sudry ; Division d'Infanterie d'Afrique ; Zouave ; Commémoration

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : CD - 780 FOR

1944, ils ont libérés la France.
1994, ils perpétuent leur souvenirs.


Marches et chants des Régiments de la libération, réalisés à l'occasion du inquantenaire des Débarquements et de la Libération de la France.

Militaire ; Chant ; Cérémonie militaire ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; Libération ; Débarquement de Provence ; Toulon ; Marseille ; Division d'Infanterie d'Afrique ; Tirailleur algérien ; Tirailleur marocain ; Tirailleur Tunisien ; Légion étrangère ; Cavalerie ; Marine ; Artillerie ; Chasseur d'Afrique ; Spahis ; Marches

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
5y


Cote : 1000 ARC 148

Né le 27 septembre 1896 à Tunis, Adrien Ruby est certainement le dernier poilu de l'Armée d'Afrique. Âgé de 106 ans, Adrien Ruby qui vivait sur la Côte d'Azur est décédé le 06 septembre 2004 à Antibes.
Chevalier de la Légion d'Honneur, décoré de la Croix de Guerre, de la Croix du Combattant, de la médaille de la Victoire, de la médaille de Verdun et de l'UNC.
Adrien Ruby rejoint le 1er Régiment de Zouaves le 9 avril 1915. Il passera en mai 1915 au 9e Régiment de Tirailleurs puis au 1er Régiment de marche de Zouaves en juillet 1918.
En novembre 1916, il est envoyé en renfort au 9e Régiment de marche de Tirailleurs. Il rejoint alors le régiment dans la région de Crépy en Valois. Il occupe le secteur Le Port Fontenoy et subit un bombardement journalier de l'artillerie allemande. Adrien perdra là près de 300 de ses camarades. Le drapeau du régiment sera alors décoré de la Croix de Guerre. Son régiment se rendra ensuite en Lorraine où il devra affronter la rudesse de l'hiver 1916 puis en Champagne. Le régiment se verra infliger de lourdes pertes dans le secteur du Mont Blond lors de l'attaque du Mont Cornillet. Il passera ensuite un deuxième séjour à Verdun en août 1917 dans les secteurs de la Cote de l'Oie et de Régnéville. Le régiment quittera Verdun en janvier 1918 pour rejoindre les Vosges pour une période de repos puis la Champagne pour une période d'exercice. Adrien Ruby est maintenant caporal télégraphiste. Il participera ensuite à la contre-offensive dirigée par le Général Mangin sur le Matz. En juillet 1918, il passera au 1er régiment de Zouaves avec lequel il terminera la guerre
Il sera alors cité à l'ordre de la division sous ses termes : « Ruby, Adrien, Auguste Théophile, caporal au 1er régiment de Zouaves : Pendant les affaires du 22 au 31 août 1918, s'est montré animé du plus beau courage procédant avec rapidité malgré les plus violents bombardements à l'installation de ses postes. A toujours fait preuve de calme et de sang-froid. »
Ces citations comportent l'attribution de la Croix de Guerre 1914-1918 avec étoile de bronze.
Le 29 août à minuit, le 1er régiment de Zouaves passe le canal de l'Oise, franchit l'Ailette sur des troncs d'arbres, conquiert Marais Lissandre et s'installe devant la lisière de la forêt de Coucy.
Le régiment obtiendra alors une quatrième citation pour les combats de Nampcel et sur l'Ailette en août, la prise de Blerancourdelle et de Blérancourt, de Saint-Paul-aux-Bois. En septembre, il sera en Champagne, il relève le 44e RI face à la Croix-Muzart. Le 26 septembre, il s'empare d'Aure. En octobre, il passe Orfeuil puis le ravin de Contreuves, il atteint l'Aisne devant Voencq.
Adrien Ruby devra encore attendre jusqu'en juin 1919 pour rejoindre les siens à Alger. Il deviendra ensuite comptable à la Compagnie Maritime de l'Ouest.

Né le 27 septembre 1896 à Tunis, Adrien Ruby est certainement le dernier poilu de l'Armée d'Afrique. Âgé de 106 ans, Adrien Ruby qui vivait sur la Côte d'Azur est décédé le 06 septembre 2004 à Antibes.
Chevalier de la Légion d'Honneur, décoré de la Croix de Guerre, de la Croix du Combattant, de la médaille de la Victoire, de la médaille de Verdun et de l'UNC.
Adrien Ruby rejoint le 1er Régiment de Zouaves le 9 avril 1915. Il passera en mai 1915...

Archives Ruby ; Grande Guerre 1914-1918 ; Armée d'Afrique ; Régiment ; Régiment de tirailleurs algériens ; Zouave ; Verdun ; Opération militaire ; Diplômes ; Division d'Infanterie d'Afrique

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 115 ARC 12

Dossier composé de photographies de défilés des associations des anciens zouaves et notamment :
- En novembre 1948 avec photographie du Monuments à la Gloire des régiments de Zouaves, situé dans le cimetière Saint Eugène d'Alger.
- Défilé en métropole durant le pèlerinnage sur les lieux d'opération militaire de la campagne de France organisé par le groupement des Anciens de la 87e DIA
- Prise d'arme de la 87e DIA au monument aux mort d'Alger, au retour de France.
Dossier composé de photographies de défilés des associations des anciens zouaves et notamment :
- En novembre 1948 avec photographie du Monuments à la Gloire des régiments de Zouaves, situé dans le cimetière Saint Eugène d'Alger.
- Défilé en métropole durant le pèlerinnage sur les lieux d'opération militaire de la campagne de France organisé par le groupement des Anciens de la 87e DIA
- Prise d'arme de la 87e DIA au monument aux mort d'Alger, ...

Archives Sudry ; Zouave ; Régiment du 9e zouaves ; Monument aux Morts ; Mémoire ; Association ; Commémoration ; Division d'Infanterie d'Afrique

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Insigne du 2ème DIM |

Objet

y


Cote : 378 OBJ

Insigne de la 3ème Division d'Infanterie Marocaine fabriqué en bois peint.
38*24,5 cm.

Objets ; Division d'Infanterie d'Afrique ; Armée d'Afrique

... Lire [+]

Z