m

Documents  Alicante | enregistrements trouvés : 10

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 59 -77- 2009
Cote : 313 GAR

Etude sociologique ; Pieds-noirs ; Alicante ; Migration ; Exode

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : VID - 845 ROD

Reportage d'un voyage d'Alicante à l'Oranie, organisé par l'Association canétoise des pieds-noirs et leurs amis (ACAPNA) du 11 au 17 octobre 2017.
Les images ont été fournies par les participants : Denis ARTUS, Françine BEN HAYOUN, Gérard BENIGNI, Michel BOTTARIGA, Muriel CARLE, Marcel GARCIA, Rolande ORCEL, Jean RAMIREZ, William REY, Jean-Claude ROSSO, Jean-Marie SCHOETTEL, Wilfrid SIMON, Véronique VERGARA et Jean-Claude VIVES.

Oranie ; Souvenir ; Mémoire ; Pieds-noirs ; Récits de retour ; Alicante ; Oran, commune ; Mostaganem, commune ; Association ; Voyage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : CD - 965.5 OAS

Histoire de l'OAS.

Acteurs et témoins :
(1) Jeannot Sanchez anc. chauffeur de taxi à Oran. anc. chef commando OAS Oran.
(2) Henri Lujan ancien patron de bar Oran. anc. commando OAS Oran
(3) Pierre Dubiton collégien Oran. anc.commando OAS à l'âge de 17 Oran.
(4) Jean-Jacques Susini anc. membre dirigeant de l'OAS à Alger.
(5) Pierre Nora, auteur d'un livre les Français d'Algérie.
(6) Gaby Dellamonica ancien pompier à Alger. anc. commando OAS à Alger.
(7) Antoine Molina Oran. anc. chef commando OAS à Oran.
(8) Hilaire Geronimo anc. CRS à Oran. commando OAS Oran.
(9) Tassou Georgeopoulos Oran. anc. dirigeant de l'OAS Oran.
(10) Jacques Delarue commissaire police, chargé lutte contre terrorisme et OAS.
(11) Jo Rizza anc. Electr. TA. commando contre terroriste 1956 et anc.chef commando OAS à Alger.
(12) Philippe Castille France, commando contre terrorisme 1956 et ancien chef OAS métropole.
(13) Georges Fleury ancien militaire et auteur de livres sur l'OAS.
(14) Armand Belvisi ancien policier en Tunisie, chef de l'OAS métropole.
(15) Jean Claude Perez médecin à Bal el Oued à Alger. anc.membre dirigeant de l'OAS à Alger.
(16) Dominique Salan, fille du général Raoul Salan 16 ans en 1962.
(17) Doudou Slama ancien parachutiste anc.chef commando de l'OAS à Alger.
(18) Jean Louis Gavoury fils du commissaire Gavoury.
(19) Lucien Bitterlin ancien reporter France V à Alger & chef des Barbouzes.
(20) Jean Morin ancien délégué général du gouvernement en Algérie (1960-1962.)
(22) Pancho Gonzalez, Oran anc. dirigeant de l'OAS Oran.
(23) Jo Torroja ,Oran anc. commando OAS Oran.
(24) Ahmed Djebbour cafetier en 2002 à Oran.
(25) Jean-Claude Benkeau proviseur 2002 au lycée français d'Alicante Espagne.
(27) Marcel Bouda Alger industriel de la chaussure, anc. conseiller de Raoul Salan.
(28) Serge Lentz ancien envoyé spécial de l'hebdomadaire Paris-Match.
(29) Jean Marie Tine ancien industriel Alger mouvement libéral conseiller. Jacques Chevallier.
(30) Germaine Talon ethnologue partisan de l'indépendance de l'algérie.
(31) Ali Feraoun, fils de l'écrivain et enseignant algérien Mouloud Feraoun.
(33) Lajos Marton ancien membre du commando du petit Clamart.
(34) Gilles Buscia anc.commando OAS Alger, organisateur attentat du Mont Faron dans le Var.
Histoire de l'OAS.

Acteurs et témoins :
(1) Jeannot Sanchez anc. chauffeur de taxi à Oran. anc. chef commando OAS Oran.
(2) Henri Lujan ancien patron de bar Oran. anc. commando OAS Oran
(3) Pierre Dubiton collégien Oran. anc.commando OAS à l'âge de 17 Oran.
(4) Jean-Jacques Susini anc. membre dirigeant de l'OAS à Alger.
(5) Pierre Nora, auteur d'un livre les Français d'Algérie.
(6) Gaby Dellamonica ancien pompier à Alger. anc. commando OAS à Al...

Guerre d'Algérie ; OAS ; Gaulle, Charles de (1890-1970) ; Gaullisme ; Mouvement populaire du 13 mai ; Semaine des Barricades - 1960 ; Putsch d'Alger ; Oran, commune ; Alicante ; Fusillade de la rue d'Isly (26 mars 1962) ; Feraoun Mouloud ; Salan, Raoul (général) ; Susini, Jean-Jacques ; Attentat du Petit Clamart ; Indépendance

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 117 ARC 05

"Pourquoi «Mahonnais» ? Le terme est impropre car il englobe l'ensemble des habitants de l'île de Minorque qui ont émigré en Algérie entre 1830 et 1870.
Pour quelles raisons les Minorquins sont-ils venus s'installer dans cette nouvelle province française et quelles ont été les motivations qui les ont poussés à franchir ce pas franc dans ce qui était, pour eux-aussi, l'inconnu ?
Des 1830, date de la prise d'Alger, les Mahonnais vont prendre le chemin de l'exode, sans relâche, selon malgré tout des seuils d'inégales importances.
Minorque va connaître le plus grand dépeuplement de son histoire puisque, comptant à cette époque un peu plus de 39.000 habitants, elle va ainsi perdre 42 % de sa population !
Le phénomène du départ, pour toujours, de ces insulaires reste singulier ; il ne peut être confondu avec celui des autres groupes ethniques qui ont peuplé Algérie. En effet, la proximité de File, son caractère, les circonstances elles-mêmes de cette formidable aventure, font que les Mahonnais ont été au côté de l'Armée française, les premiers étrangers à fouler le sol barbaresque qui, par nos efforts conjugués, est devenu cette Algérie à laquelle nous ne cesserons jamais de penser.
Le but de cet ouvrage est de compléter la saga de ces hommes, de ces femmes, de ces enfants, en faisant appel à des sources nouvelles, bien souvent inédites, issues des archives historiques ou de revues minorquines, ou bien encore à partir de documents officiels émanant des Archives d'Outre-Mer d'Aix-en-Provence venant épauler les trop rares documents consacrés à cette communauté.
En outre, vous serez séduit par les très nombreuses illustrations ou photographies du siècle dernier qui, complices de la lecture, viennent agrémenter cette véritable biographie de tout tin peuple fier de ses origines et de son travail."


Livre accompagné de notes manuscrites, de documentation (reproductions) et de coupures de presse sur les pieds-noirs originaires d'Alicante et de Minorque. On trouve également dans ce dossier un hommage à Joseph Ortiz.
"Pourquoi «Mahonnais» ? Le terme est impropre car il englobe l'ensemble des habitants de l'île de Minorque qui ont émigré en Algérie entre 1830 et 1870.
Pour quelles raisons les Minorquins sont-ils venus s'installer dans cette nouvelle province française et quelles ont été les motivations qui les ont poussés à franchir ce pas franc dans ce qui était, pour eux-aussi, l'inconnu ?
Des 1830, date de la prise d'Alger, les Mahonnais vont prendre le che...

Emigration ; Mahonnais ; Alicante ; Minorque ; Communauté ; Migration

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z