m

Documents  Archives Micallef | enregistrements trouvés : 11

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 94 ARC 10

Correspondance de Jacky Arrigault pendant son service militaire depuis ses classes a Montluçon, Saumur, Lunéville, Brut puis Constantine, Kenchela, Telergma et Bône, avant son retour en France le 29 septembre 1962.
Pendant ces 2 années, il est appelé dans l'arme blindée successivement comme :
- Servant au Cism de Montlucon
- Stagiaire an Csaeb de Luneville
- Soldat an 180e Crdb de Saumur
- 2e classe an 3e bataillon matériel AFN
- puis dans les différents secteurs cites plus haut jusqu'en juillet 62, maintenu jusqu'en septembre et enfin libérable.

Correspondance simple avec sa famille qui travaille à la Manufacture d'armes de Chatellerault. Description de la vie quotidienne et des classes en France et puis vie en Algérie pendant la fin de la guerre avec des opérations au Constantinois, surtout la vie à Bône pendant l’activité OAS et le début de l'indépendance algérienne.

Cet ensemble constitue un témoignage quasi quotidien de la vie d'un jeune français en service en Algérie durant la guerre d’indépendance.
Correspondance de Jacky Arrigault pendant son service militaire depuis ses classes a Montluçon, Saumur, Lunéville, Brut puis Constantine, Kenchela, Telergma et Bône, avant son retour en France le 29 septembre 1962.
Pendant ces 2 années, il est appelé dans l'arme blindée successivement comme :
- Servant au Cism de Montlucon
- Stagiaire an Csaeb de Luneville
- Soldat an 180e Crdb de Saumur
- 2e classe an 3e bataillon matériel AFN
- puis dans les ...

Archives Micallef ; Militaire ; Armée ; Correspondance ; Opération militaire ; Vie quotidienne ; FLN ; Témoignage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 94 ARC 09

Dossier contenant un ensemble de coupures de journaux métropolitains relatifs aux attentat, aux éxécutions et aux arrestations ayant eu lieu dans le nord de la France durant la lutte entre le Mouvement nationaliste Algérie et Front de Liberation Nationale.
On trouve également dans ce dossier deux articles sur les harkis ainsi qu'un extrait de l'Appel des français et des indigènes du département de Constantine aux Français de la Métropole par le Syndicat professionnel Agricole de Djidjelli.
Dossier contenant un ensemble de coupures de journaux métropolitains relatifs aux attentat, aux éxécutions et aux arrestations ayant eu lieu dans le nord de la France durant la lutte entre le Mouvement nationaliste Algérie et Front de Liberation Nationale.
On trouve également dans ce dossier deux articles sur les harkis ainsi qu'un extrait de l'Appel des français et des indigènes du département de Constantine aux Français de la Métropole par le ...

Archives Micallef ; Presse écrite ; Mouvement national algérien ; Front de Libération Nationale ; Attentat ; Exécution

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
3y


Cote : 94 ARC 01

u>Lettres de différents soldats écrites aux patrons de la même entreprise située à Lille.

- Correspondance échangée entre l’employeur et le soldat deuxième classe Alphonse Platteuw du 19 décembre 1957 au 24 février 1959.
- Lettre écrite par son employeur au soldat Alphonse Platteuw, Lille 19 décembre 1957 : Ravi qu’il ne soit pas effrayé par la vie militaire un peu rude.
- Lettre du soldat Alphonse Platteuw à son employeur, Mont De Marsan, 27 décembre 1957 : va passer brevet de para.
- Lettre du soldat Alphonse Platteuw à son employeur, 2 mars 1958 : Relate sn premier saut en parachute avec accident, mort d’un camarade. Frayeur et joie des sauts en parachute. [Très bon reportage écrit.]
- Lettre de l’employeur à Alphonse Platteuw, Lille, 17 mars 1958 : Le félicite pour ses talents de reporter, envoie un virement pour achat d’une bouteille de champagne pour célébrer événement avec camarades.
- Lettre d’ Alphonse Platteuw à son employeur, Mont De Marsan, 24 mars 1958. Le remercie pour le mandat. Va partir pour Bayonne pour un mois d’école commando et un stage pré colonial avant départ pour Afrique du Nord.
- Lettre d’Alphonse Platteuw à son employeur, Alger, 28 avril 1958 : Est arrivé la veille en Algérie, à ALGER.
- Lettre d’Alphonse Platteuw à son employeur, Alger, 7 juin 1958 : parle du 13 mai 1958 qui est déjà historique. Travail très dur : « opérations dans les montagnes pour chasser les rebelles, ces hommes sans pitié, fanatiques. Nous rendons coup pour coup. Nous sommes très craints car nous faisons rarement des prisonniers. »
- Lettre de l’employeur au parachutiste Alphonse Platteuw, Lille, 11 juin1958 : « Nous constatons que vous faites [votre travail] gaillardement en bon français. Les civils sont de cœur avec vous et sont fiers de l’action menée par l’armée et en particulier les paras. »
- Lettre d’Alphonse Platteuw à son employeur, 22 juillet 1958: lettre écrite de l’hôpital intégré à cause d’une insolation. A passé un mois en Grande Kabylie, gros accrochages avec les rebelles, aide de l’aviation, pertes : 2 avions et 1 hélicoptère. Marche avec une température de 60°.
- Lettre de l’employeur à Alphonse Platteuw, Lille, 12 août 1958 ; l’espère en bonne santé et regrette qu’il ne puisse envoyer quelques degrés de chaleur.
- Lettre d’Alphonse Platteuw à son employeur, Blida, 15 août 1958 : A participé à quelques opérations, une victoire sur une bande de rebelles signalée dans l’Atlas Blidéens. 40 morts chez eux, 4 dans la compagnie.
- Lettre d’Alphonse Platteuw à son employeur, Blida, 27 septembre 1958 : une opération a rapportée une cinquantaine de fusils de guerre et six fusils mitrailleurs. En patrouille dans la région de Berou-a-ghia, récit des combats 80 morts, 14 blessés chez les rebelles, 8 morts et 4 blessés dans la compagnie. Félicitations du Général MASSU.
- Lettre d’Alphonse Platteuw à son employeur, Blida, 27 novembre 1958 : les 2 derniers mois très durs. Le moral des rebelles très bas, sont sans arrêt pourchassés, nombreuses pertes en homme.
- Lettre d’Alphonse Platteuw à son employeur, Blida, 26 janvier 1959 : sera à ALGER le 29 décembre, devient caporal puis va à TIZI OUZOU. Combats très durs le 6 janvier, nombreuses pertes dans la lutte contre 4 compagnies de rebelles. Mort du Capitaine qu’il admirait tant et de nombreux camarades. Il joint des articles de presse.
- Article de presse : « Tombés glorieusement face à l’adversaire dans un combat héroïque, le capitaine GRAZIANI et 21 parachutistes ont reçu le dernier salut de leurs frères d’armes. Liste des noms des morts.
-Article de presse : Une vie exceptionnelle faite de gloire, article sur le capitaine Graziani.
-Article de presse : « En tête de ses hommes jusque dans l’au-delà ». Le Capitaine Graziani et 21 paras ont reçu le dernier salut de leurs compagnons d’armes [article avec photos].
-Lettre de l’employeur à Alphonse Platteuw, Lille, 3 février 1959 : félicitations pour les galons de caporal. Tous nos vœux dans la dure mission que vous avez à accomplir.
-Avis de décès du Caporal Alphonse Platteuw tué à Letourneux, région de BOGHARI le 24 février 1959 à 21 ans.

Correspondance échangée entre l’employeur et le Caporal Chef WIBAUT du 9 juillet 1955 au 1 avril 1957.
- Lettre du Caporal chef Wibaut aux établissements VERSON VLIES et Coursier à Lille, Valenciennes, le 9 juillet 1955 : en période d’instruction, donne l’emploi du temps chargé d’une journée type, » incessantes activités et rudesses militaires ».
- Lettre du Caporal chef Wibaut, Lille, 19 juillet 1955 : Donne des nouvelles des remplaçants du travail.
- Lettre de l’élève gradé WIBAUT à l’employeur, Valenciennes, 10 octobre 1955 : toujours à Valenciennes, éventualité d’un départ pour l’Afrique, un ami, Roland LEURS y est sans nouvelle de lui. Peu de permissions, elles « se font rares en raison de l’état d’alerte ici comme partout ».
- Lettre de WIBAUT à l’employeur, Valenciennes, 11 novembre 1955: Toujours à Valenciennes mais déjà 80 de ses camarades sont partis. « L’ALGERIE ce n’est somme toute pas aussi terrible qu’on le laisse entendre ». Un de ses amis y est allé, a participé à des opérations de nettoyage, a blessé et même tué des ennemis, mais content d’y être allé. »
- Lettre de l’employeur à WIBAUT, Lille, 16 avril 1956 : « heureux de constater que votre moral est toujours solide ». Nouvelles du travail et de Roland LEURS rentré en Allemagne.
- Lettre de WIBAUT à l’employeur, Valenciennes, 11 juillet 1956 : d’excellents camarades mutés en Algérie. Nous reverrons-nous avant d’être libérés ? » Prépare défilé du 14 juillet.
- Lettre de WIBAUT à l’employeur, Frileuze, 16 octobre 1956: Muté à Joinville le Pont pour former de jeunes recrues. Le 15 janvier ce sera le départ pour l’Afrique du Nord pour un séjour de 4 mois, « mais il est plus sage de s’attendre à y demeurer plus longtemps. »
- Lettre de l’employeur à WIBAUT, Lille, 30 octobre 1956 : se réjouit de voir que son « moral reste toujours aussi élevé. Donne des nouvelles du travail.
- lettre de WIBAUT à l’employeur, Boufarik, 20 janvier 1957: Trop peu de temps en Algérie pour donner le détail de la vie du Pacificateur que je suis ». Installé dans un domaine « CHATEAU HOLDEN » à BOUFARIK. « Nous ne sommes pas ici pour faire la guerre mais pour pacifier maintenir l’ordre, mettre par notre présence la population en confiance ».
- Lettre de l’employeur à WIBAUT, Lille, 24 janvier 1957 : donne nouvelles du bureau.
- Lettre de l’employeur à WIBAUT, Lille, 1 avril 1957 : il est question de limiter la durée du service militaire à 24 mois. « Nous pouvons envisager votre libération pour le courant de l’été prochain. Avez-vous l’intention de reprendre votre place chez nous. »

Correspondance échangée entre l’employeur et Roland Leurs :
-Carte postale de Monsieur LEurs à Messieurs Verson, Ducoulombier et Courcier à Lille : Emploi du temps : instructions des gradés, tests, visites médicales et corvées.
- Lettre des employeurs à Leurs, Lille, 19 juillet 1955 : Donne des nouvelles de WIBAUT.
- Lettre de LEURS aux employeurs village situé à l’est de l’AURES, Khenchela, 24 décembre 1955 : emploi du temps de sa journée . L’alternance de température entre le jour et la nuit est pour nous français une cause évidente de la dysenterie » « Dimanche dernier nous sommes allés nous baignés mais hélas depuis lors il fait un temps exécrable. La nuit passée il a neigé »
- Lettre de LEURS aux employeurs, Wetzlar, 13 avril 1956 : De retour en Allemagne apprécie les casernes, pouvoir dormir toutes les nuits dans un lit douillet et se divertir le dimanche. Plus une photo de saut en parachute.
- Lettre des employeurs à Leurs, Lille, 16 avril 1956 : « voyons avec plaisir que vous n »n’êtes pas fâché d’être rentré en pays civilisé ». Donne des nouvelles de WIBAUT et des précisions sur un copain heureux d’avoir été en ALGERIE, d’avoir été « utile pour le pays ».
- Carte postale de Lourdes de Leurs aux employeurs : pèlerinage organisé par l’armée.
- Lettre de Leurs aux employeurs, Wetzclar, 11 juillet 1956: « Quand il m’arrive d’être un peu trop pessimiste je pense aux camarades qui se battent en ALGERIE et qui sont sûrement plus à plaindre. »
- Carte postale de LEURS aux employeurs, Wetzclar, 28 décembre 1956: vœux. 19 mois de service en attente de mutation.
- Carte postale de Leurs aux employeurs, Wetzclar, 4 avril 1957 : ignore combes de temps encore sous les drapeaux.
- carte postale de LEURS aux employeurs, Wetzclar, 8 janvier 1957: en attente de mutation.

Correspondance échangée entre DELIENCOURT Claude et son employeur.
- Lettre de DELIENCOURT Claude à Messieurs Verson, Courcier et Ducoulombier, Tunis, 23 mai 1956 : De Tunis à Alger où se trouve le seul centre de formation en Afrique du Nord pour les infirmiers. « 3 jours de voyage en train dans la brousse arrivés sains et saufs sans avoir néanmoins essuyé quelques coups de feu. Retour Tunis.
-Lettre du bureau à Claude Deliencourt, Lille, 30 mai 1956 : lui donne des nouvelles de LEURS et de WIBAUT.
Correspondance entre même employeur et Georges RAS.
- Lettre de Georges RAS à Messieurs Courcier, Verson, Vlies et Coursier, Alger, 18 juin 1956 : Sans cesse en déplacement, je compte faire pour les jeunes combattants en Algérie ce que j’ai fait pour les jeunes se trouvant dans le RIF. Bien des français seront peut être surpris de voir les réactions viriles de beaucoup de ces jeunes. »

Autres correspondances :

-Lettre de [J FUQUER] à sa tante et son oncle : emploi du temps : Beau temps, escorte dans les gorges de la [Sourna] à 20 kilomètres de BLIDA, tirs de chars. Maintien de l’ordre pour élections.
2 photos : du 15/10/1959 vue de l’escadron, du 15/10/1959 poste de garde.

-Lettre de [ Raymond ] à son père Raymond, Zenata, 27 juillet 1962 : Santé bonne mais moral moins bon.170 jours au jus. Beau temps. Dans une ferme sans eau n électricité, état de saleté assez avancé. Libération prévue le 15 janvier 1963, du peu au jus. « Parle-moi de tes souris ».
- Lettre de Raymond à un copain, Zenata, 5 août 1962 : Temps splendides , soldat préoccupé par les femmes demande à son copain comment cela marche pour lui et se plaint de ne plus pouvoir aller au bordel.
1 photo : 3 jeunes gens au bas d’un escalier (Vichy Photo Sélection).
u>Lettres de différents soldats écrites aux patrons de la même entreprise située à Lille.

- Correspondance échangée entre l’employeur et le soldat deuxième classe Alphonse Platteuw du 19 décembre 1957 au 24 février 1959.
- Lettre écrite par son employeur au soldat Alphonse Platteuw, Lille 19 décembre 1957 : Ravi qu’il ne soit pas effrayé par la vie militaire un peu rude.
- Lettre du soldat Alphonse Platteuw à son employeur, Mont De Marsan, 27 d...

Archives Micallef ; Parachutistes ; Militaire ; Armée ; Correspondance ; Opération militaire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Archives Micallef - Correspondances diverses | 1850 - 1962

Archives

V


Cote : 94 ARC 08

Dossier contenant un ensemble de correspondances militaires, de bulletins, tracts et lettres ouvertes de l'OAS.

Archives Micallef ; Militaire ; Correspondance ; Tract ; OAS ; Organisation militaire ; Attentat ; Guerre d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 94 ARC 07

Dossier contenant un lot de papier à lettre, enveloppes, timbres à en-tête :
- Charles Montalbetti, manufacture de bouchons à Bône
- La dépêche de Constantine et de l'Est Algérien
- Elie Dipas
- Programme du grand concert de l'Union des Femmes de France
- Diplôme d'honneur des Société de Secours Mutuels
- Titre délivré par le Grand Orient de France
- Horaires de la ligne Marseille - Alger
- Simon Aîné, Boulangerie de la Marine
- Bureau de L. Guiraud, courtier maritime
- Agence maritime sultana
- Petit Séminiare de Bône
- Grand café du Globe à Bône
- Société commerciale de charbonnages et d'entreprises maritimes
- Agence Cataldo Frères
- Aluminium J.P. à Bône
- Loterie nationale de la banque franco-algérienne
- Tombola du soldat 1962
- Chambre du commerce de Bône.

On trouve également dans ce dossier des actions des sociétés suivantes :
- Société des Mines du Koudiat-Touba (avec action)
- Société des mines de Ras el Ma
- Société des Mines de Guelma
- Société des Compagnie des phosphates de Constantine
- Société Hauts-Fourneaux de l'Alélik
- Société cotonnière bônoise
- La Dépêche de l'Est
- Société constantinoise d'Energie Electrique
- Etablissement Bertagna : société agricole algérienne
- Compagnie des vignobles méditerranée
- Compagnie industrielle et commerciale algérienne
- Société des Fermes Algériennes
- Domaine du chapeau de gendarme
- Compagnie des phosphates de Constantine
- Société des Grandes Glacières réunies
- Société de L'Ouenza
- Société immobilière de Bône.
Dossier contenant un lot de papier à lettre, enveloppes, timbres à en-tête :
- Charles Montalbetti, manufacture de bouchons à Bône
- La dépêche de Constantine et de l'Est Algérien
- Elie Dipas
- Programme du grand concert de l'Union des Femmes de France
- Diplôme d'honneur des Société de Secours Mutuels
- Titre délivré par le Grand Orient de France
- Horaires de la ligne Marseille - Alger
- Simon Aîné, Boulangerie de la Marine
- Bureau de L. ...

Archives Micallef ; Entreprise ; Papier ; Publicité ; Diplômes ; Société ; Commerce ; Exploitation industrielle

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 94 ARC 00

Ce fonds est composé de documents rassemblés (trouvés dans des brocantes essentiellement) par le donateur, Frédéric Micallef, collectionneur et philatéliste.

Correspondances

94 ARC 01
Correspondances de militaires en Algérie à leur employeur
1955 -1959

94 ARC 08
Correspondances diverses
1850 - 1962

Iconographie

Publicité

94 ARC 07
Divers papier à en-tête
n.d.

Photographies personnelles et familiales

94 ARC 02
Album de photos de voyages en Algérie
1930

94 ARC 03
Photographies diverses
[n.d.]

94 ARC 06
Photographies de La Calle et environs pendant la guerre d'Algérie
[1956 - 1962]

Photographies politiques

94 ARC 04
Photographies de la presse politique
1943 - 1962

94 ARC 05
Photographies sur le journalisme en Algérie
[1943]

Documentation

96 ARC 09
Articles de journaux sur les conflits FLN - MNA en France
1957 - 1961
Ce fonds est composé de documents rassemblés (trouvés dans des brocantes essentiellement) par le donateur, Frédéric Micallef, collectionneur et philatéliste.

Correspondances

94 ARC 01
Correspondances de militaires en Algérie à leur employeur
1955 -1959

94 ARC 08
Correspondances diverses
1850 - 1962

Iconographie

Publicité

94 ARC 07
Divers papier à en-tête
n.d.

Photographies personnelles et familiales

94 ARC 02
Album de photos de ...

Archives Micallef ; Opération militaire ; Parachutisme ; Armée ; Personnalités

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 94 ARC 06

Dossier contenant 20 photographies prises par des militaires. Il s'agit essentiellement de photographies de paysages (et de la côte).

Archives Micallef ; La Calle, commune ; Militaire ; Paysage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
9y


Cote : 94 ARC 02

« Voyage en Algérie vers 1930 : joli petit album ancien contenta 130 [132) petites photos (6X8,5) au départ de MARSEILLE, ORAN, MISSERGHIM, ALGER, (beaucoup de photos avec couleur locale) SAINT EUGENE, Gorges de la CHIFFA, BOU SAADA (courses de chevaux), BISKRA , El KANTARA et TOUGGOURT.
Très bel et intéressant voyage avant guerre. »

Archives Micallef ; Photographie ; Voyage ; Paysage ; Alger, commune ; Biskra, commune ; Misserghin ; Blida, arrondissement ; Bou-Saada, commune ; Moeurs et coutumes

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
7y


Cote : 94 ARC 05

Dossier contenant 7 photographies sur le journalisme / sur les journalistes de la diffusion française en Algérie:
- Deux hommes dans un bureau, 27 juin 1943.
- Hommes dans un bureau avec machines à écrire.
- Six hommes devant une voiture sur la carrosserie est écrit : "idffusion française en Algérie".
- Ensemble de personnes assises dans un bus ?
-Trois hommes en uniforme devant un avion.
- Quatre hommes en uniforme et une femme devant un avion.
- Grande tablée lors d’un repas, derrière la table groupe de militaire.
Dossier contenant 7 photographies sur le journalisme / sur les journalistes de la diffusion française en Algérie:
- Deux hommes dans un bureau, 27 juin 1943.
- Hommes dans un bureau avec machines à écrire.
- Six hommes devant une voiture sur la carrosserie est écrit : "idffusion française en Algérie".
- Ensemble de personnes assises dans un bus ?
-Trois hommes en uniforme devant un avion.
- Quatre hommes en uniforme et une femme devant un ...

Archives Micallef ; Photographie ; Presse ; Journalisme ; Reportage ; Carrière

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
34y


Cote : 94 ARC 04

Ce dossier contient trois pochettes de photographies de presse politque, légendées.

Première pochette contenant 27 photographies :
- Attentat au plastic à ALGER, dégâts occasionnés dans une villa à HYDRA.
-Explosion dans le quartier de BELCOURT, à ALGER, voiture renversée et autres dégâts.(05.03.1962)
-ALGER 150 explosions au plastic à ALGER, dégâts dans une rue particulièrement éprouvée.
-Alger, une centaine d’explosions : dégâts causés au câble du téléphérique.(05.03.1962)
-Explosions à ALGER : femmes musulmanes examinant les dégâts.
-Une centaine d’explosions à ALGR : Des paras fouillent les voitures devant la poste.(05.03.1962)
-ALGER, dégâts après explosion, des passants regardent. (05.03.62)
-La fin du ramadan à ALGER :Femmes musulmanes se rendant au cimetière d’EL KETTAR pour honorer les morts. (08.03.1962)
-Les manifestations d’ALGER : Des manifestants ayant renversé une voiture et mis le feu, des pompiers interviennent, CRS au premier plan. (11.12.1960)
-Les incidents d’ALGER : Jeunes manifestants dans les rues de BELCOURT. (11.12.1960)
-Les chars prennent position dans les rues d’ALGER, manifestants lançant des projectiles vers eux, rue Michelet. (09.12.1960)
-ALGER : Trois hommes emportent sur un brancard le corps d’un musulman tué près du casino de la Corniche. (07.03.1962)
-Manifestations à ORAN : A l’occasion du voyage du Général de Gaulle une place d’Oran où les manifestants tentent de renverser un car de CRS.(01.12.1960)
-Rizière dans la plaine de CHELIFF.
-BATNA : Le général De Gaulle s’entretient avec deux parachutistes noirs, la foule derrière fait le signe du « V ».
-ALGER : L’ex général JOUHAUD parle d’un balcon à la foule, derrière le général SALAN. (avril 1961)
-Les ex généraux JOUHAUD et SALAN côte à côte.
-Portrait de l’ex Général JOUHAUD 10 avril 1962.
- L’ex général JOUHAUD arrivant au palais de justice. (11.04.1962)
-Photo de l’ex Général JOUHAUD arrivant au palais de Justice (photo de pied en cap).
-La sœur du général JOUHAUD condamné à mort s’évanouie en entendant le verdict.
-Photo du général JOUHAUD gracié 28.11.1962
-L’ex général JOUHAUD ne sera pas exécuté, on le voit sortant d’un fourgon de gendarmerie pour pénétrer dans la salle d’audience du palais de justice. (28.11.1962)
-Madame JOUHAUD arrivant au tribunal. (13.04.1962)
-Départ du Général SALAN d’ALGER. (19.12.1958)
-Le général SALAN répondant aux questions des journalistes après avoir déposé au procès de l’attentat au Bazooka dirigé contre lui à ALGER. (14.10.1958)
-Le général de Gaulle à ORAN, du haut d’une tribune il s’adresse à la foule.(06.06.1958)


Deuxième pochette portant l'inscription suivante : « Algérie (agence France presse d’Algérie) Photos importantes de 1943 à la guerre d’Algérie. PP Non identifiées pour spécialistes –TB- 16 photos [9 photos en réalité ]» :
-L’hiver sera dur, prédit M.PHILIP, attitude de M. PHILIP pendant son exposé. (août 1947)
-Un correspondant de L’AFP s’entretient avec un officier de la Marine Britannique.
-Associated Press Photo de Paris : 4 réservoirs d’essence brûlent près de ROUEN, vue du sinistre suite à l’attentat.
-Le gouverneur général LEONARD coupant un ruban lors d’une inauguration.
- [Groupe de civils et de militaires devant un avion]
- Naegelen descendant d’un avion
-(Un homme médaillé dans une palmeraie]
-[défilé de militaires]
- Dignitaires musulmans / Caïd

Troisième pochette contenant 70 photographies de l'Agence française de Presse :

- Autour des négociations France FLN d’Evian NPM : Devant l’Hôtel du Parc à Evian, des auto-mitrailleuses sont en position face au lac 8.3.62.

- L’arrivée à Evian de la délégation algérienne : Les trois hélicptères de l’armée suisse amenant à Evian les représentants du GPRA ont atterri devant l’hôtel du parc entre 10h50 et 10h55. Dans le premier appareil avaient pris place MM. Ben Tobbal, Ben Aouda et Belkacem Krim, dans le second MM. Yazid et Boulahrouf, dans le troisième MM. Saad Dahlab, Ben Yahia et Malek. Les délégués algériens ont été accueillis à leur descente d’hélicoptère par le sous-préfet de Thonon, M. Bad. NPM : à leur descente d’hélicptère on reconnaît, de G.A Dr : Belkacem Krim (derrière la vitre), Ben Aouda, le pilote et Ben Tobal.

- Départ de Ben Bella et de ses compagnons de l’Ile d’Aix. Ben Bella et ses compagnons ont quitté ce matin 20 mai le Fort Liedot et l’Ile d’Aix où ils étaient détenu depuis quelques années. Ils restent néanmoins soumis au contrôle de l’Adminstration pénitenciaire, et devraient gagner par hélicoptère le Château de Turquand , a une quinzaine d kilomètres de Saumur. Voici l’un des trois hélicptères qui décolle de l4ile d’Aix.

- Le Général de Gaulle est mort – Le général de Gaulle est mort subitement hier soir dans sa maison de Colombey-les-deux-églises. Ici le général de Gaulle, lors de son voyage en Algérie en juin 1958.

- A Aunoy, en attendant le départ de Ben Bella. Les journalistes spnt de plus en plus nombreux aux alentours du château d’Aunoy dans l’attente de Ben Bella. Hier, pour passer le temps, et pour respecter la tradition des journalistes ont fait sauter des crêpes sur un feu de camp.

- Le Général de Gaulle a reçu à l’Hôtel Matignon, M. Guy Mollet, pour lui demander la participation des socialistes au prochain gouvernement. M. Guy Mollet a quitté l’Hôtel Matignon en se refusant à toute déclaration.

- Le Général de Camas, conseiller militaire au cabinet de Mr. Louis Joxe et qui fait partie de la délégation française d’Evian.

- Après que les premiers soins eurent été donnés aux trois rescapés du camion militaire perdu dans le désert, un hélicoptère militaire de la base de Hamaguir est venu chercher les blessés. Quelques heures plus tard les véhicules de SOS Sahara retrouvaient 4 autres soldats morts de soif au fond d’un oued desséché.

- Les violentes manifestations d’Alger. Au carrefour Victor-Hugo, les CRS font usage de grenades offensives et des auto-mitrailleuses avancent de front pour disperser les manifestations.

- Debout dans sa voiturelLe général de Gaulle répond aux ovations de la foule à son arrivée à Alger ce matin 4 juin. Associated Press Photo.

- La Revue du 14 juillet. A l’issue du défilé le Président De Gaulle, debout dans sa voiture salue les personnalités restés à la Tribune.

- Mesures de contrôle sévères autour de l’Hôtel du Parc à Evian, où siègent les délégués de la conférence Fance FLN. Les CRS, contrôlent les passants leur demandant leurs papiers et s’assurant qu’ils ne portent pas d’armes, ni de plastic.

- Algérie : A Castiglione, prise d’armes de la force locale devant M. Fares qu’accompagne le Préfet Mokdad . M. Fares passe devant les rangs d’une unité de force locale.

- Des personnalités du groupe « Unité de la République » ont donné une conférence de presse sur la situation en Algérie, dans un grand hôtel de la Place de La Cocorde/ De g. à dr. : MMrsAbdessalam, député d’Alger, Portolano (député de Bône) et Vinciguerra député d’Alger. (Agence Delmas).

- De Gaulle a parlé à l’Algérie. Une expression éloquente du président du Conseil alors qu’il prononçait son discours à Orléansville (Paris 3.10.58).

- A l’occasion de la prise de fonction du Général de Gaulle à l’Elysée, on parle beaucoup de mesures de clémence qui serait prises à l’égard de condamnés algériens. C’est ainsi que Ben Bella actuellement détenu à la Santé, serait transféré en résidence surveillée à Belle-Ile-en-mer.

- L’opération « Jumelles » continue. La vaste opération « Jumelles » est loin d’être terminé et chaque jour des nouvelles bandes, harcelées sans répit par nos troupes, sont contraintes à se battre ou à se démasquer. Depuis le début de l’opération le FNL a perdu 736 hommes dont 481 tués. Voici les éléments du 3e RPIMA, embarqués sur les plateaux de Kabylie pour être déposés sur les pitons.

- La conférence d’Evian. Krim Belkacem chef de la délégation du GPRA vient de descendre d’hélicoptère devant l’Hôtel du Parc. Au fond on distingue l’une des auto mitrailleuses du service de protection 08/03/62.

- Le Général de Gaulle arrive au Conseil des Ministres. Un conseil des Ministres s’est réuni cet après –midi à l’Elysée sous la présidence du Président Coty.

- Mercredi 16 juin 1982 à 20.05 Télévision Suidde Romande – Destins :Ben Bella en compagnie de sa femme.

- Le général De Gaulle à Paris. Aujourd’hui, en fin de matinée, le Gérnéral de Gaulle quitte, en voiture, son bureau de la rue de Solférino pour se rendre à son Hôtel . Intercontinentale 14/5/1958.

- Alger : après le départ de 11 de ses confrères, le journaliste italien Caracciolo, du « Giorno », est resté à Alger. Sur 12 journalistes italiens sommés par l’OAS de quitter rapidement Alger, un seul est resté : il s’agit de Nicolas Caracciolo, correspondant du journal « El Giorno » de Milan. Hier M. Mestre, directeur de l’Information à Alger, a tenu une conférence de presse au sujet de cette affaire et M. Caracciolo assistait à cette conférence de presse. 5/3/62.

- Conférence de presse du Président Charles de Gaulle. Première conférence de presse a être tenue au Palais de l’Elysée par un Président de la République, le Général Charles de Gaulle a reçu le 25 mars les membre de la presse. Dans la grande salle des fêtes de l’Elysée voici le Président Charles de Gaulle répondant aux questions des journalistes (au premier plan de dos). 25/3/59 à 16h30.

- Conférence de presse agitée à la délégation générale. Hier soir, Mr. Mestre chargé de presse à la délégation générale, a réuni une centaine de journalistes français et étrangers pour lire le communiqué de la Délégation générale quant au départ des onze journalistes italiens menacés de mort par des individus appartenant à l’OAS. La conférence de presse fut assez agitée car le communiqué de la délégation ne correspondait pas à l’exacte déroulment des évènements. Une vue générale de la conférence de presse de Mr. Mestre, 05/03/62.

- Premier conseil exécutif de la communauté France-Afrique. Présidée par le Général de Gaulle, la première séance du Conseil Exécutif de la communauté France-Afrique se tient au Palis de l’Elysée, cet après midi 3 février. Assis à la table des conférences, voici de g. à dr. : MM. Tsiranana, Madagascar ; Antoine Pinay, Finances ; M’BA, Gabon ; le Président Charles de Gaulle ; Denise, Côte d’Ivoire ; Louis Jacquinot, Ministre d’2tat ; Apithy, Dahomey ; Ministre des affaires étrangères ; Maurice Couve de Murville ; Lisette, Tchad et Cornut-Gentille. 3/2/1959 à 18h45

- Conférence de presse agitée à la délégation générale. Hier soir, Mr Mestre chargé de presse à la délagation générale a réuni une centiane d journalistes français et étrangers pour lire le comuniqué de la délégation générale quant au départ des onze journalistes italiens menacés de mort par des individus appartenant à l’OAS. La conférence de presse fut assez agitée car le communiqué de la Délégation ne correspondrait pas à l’exact déroulement des évènements. 05/03/62/Keystone/RB/NM.

- Le locataire de la camionette de Bois-Colombes était Armand Belvisi, organisateur de l’attentat contre le Général de Gaulle. Les policiers de la brige criminelle ont identifié l’homme qui aviat loué la camionette qui explosa lundi dernier à Bois-Colombes, et qui était locataire du logement de l’avenue Félix Faure dans lequel était entreposé un très important dépôt d’armes et d’explosifs, notamment 200 kilos de plastic. Cet homme qui se faisait appeler Peron est en réalité Armand Belvisi, 37 ans, qui fut l’organisateur de l’attenta dirigé l’année dernière contre le génral de Gaulle sur la RN 19. Armand Belvisi qui est en fuite n’a pas encore été retrouvé par les policiers. AFP 8/3/62.

- A Evian, tut est prêt pour que commencent les pourpalers entre le gouvernement Français et La Délégation du GPRA… ces pourparlers sont remis à une date ultérieure.
Tous les dispositifs de sécurité sont en place et tout est prêt pour ‘ouverture des négociations qui doivent tendre au règlement de la question Algérienne. Un hélicoptère de la Gendarmerie effectue des essais sur l’esplanade entre l’Hôtel du Par cet le lac Léman. Photo ADP 7.4.61

- Le Président de l’Union Nationale des combattants, M. Horace Savelli garde à vue. Le conte Horace Savelli, maire de la Chapelle-sur-Erdre (Loire Atlantique) et Président de l’Union Nationale des Combattants, a été interrogé par la police et gardé à vue, dans le cadre de l’enquête sur le réseau OAS-Ouest.

- Boomerang pour l’OAS. A la suite de la mise en demeure par l’OAS, concernant les journalistes italiens d’Alger, le gouvernement de Rome, a fait reconduire à la frontière autrichienne, Philippe de Massey, activiste notoire qui séjournait en Italie. 06/03/62. Ag Dalmas.

- Les négociations Franco-FLN à Evian. Louis Joxe chef de la délégation française, arrivant à l’hôtel du Parc pour la seconde journée des négociations Franco-FLN d’Evian. Belio double droit 8/3/1962.

- Les négociations Franco-FLN à Evian. A l’issue de la séance d’hier M. Buron et M. de Broglie font quelques pas de long dans la promenade au bord du lac. 9/3/1962.

- L’ouverture. Evian attend la ouvelle conférence France FLN. La salle de presse réservée aux journalistes. Agence Dalmas 06/03/62.

- Avant la reprise des négociations France. FLN. lLes négociations France/FLN doivent reprendre aujourd’hui à Evian. Des CRS patrouillent devant l’Hôtel du Parc à Evian ou auront lieu les conversations 7/3/62 AFP.

- Le Château de Vaux-le-Vicomte abriterait la nouvelle réunion Francà – FLN ? Les négociateurs FLN doivent revenir en France pendant le week-end pour l aphase finale des négocitions qui doit mener à la proclamation du cessez-le-feu en Algérie. Ce serait le Château de Vaux-le Vicomte, en Seine et Marne, à 7 km du Château d’Aunoy où sont détenus Ben Bella et ses compagnons, qui servirait de cadre à cette réunion, des travaux de nettoiement ont été entrepris et hier soir des essais de lumière ont été effectués. On vient de poser à la rille principale du Château une pancarte annonçant que les visites étaient suspendues jusqu’en avril prochain.01/3/62.

- Les conversations entre le gouvernement français et le FLN se poursuivent à Evian. Depuis 2 jours il pleut à Evian. Au 1er plan, un membre des services de sécurité, a revêtu un ciré pour se garantir de la pluie, cependant que, dans le ciel, se profile un hélicoptère, chargé de transporter les négociateurs du FLN, de Geève à Evian. Au fond les cars 2/6/61. Photo DP de la garde mobile.

- Autour des négociations France-FLN d’Evian. Près de l’Hôtel du Parc, les journalistes, nombreux à Evian pour les négociations France-FLN, assistent au départ, en hélicoptère vers la Suisse, des délégués algériens. 8/3/62.

- Avant la reprise des négociations France-FLN. C’est officiel. Les négociations France FLN reprendront demain mercredi à Evian. A délégation agérienne résidera à Bois d’Avault près de Genève, où les autorités suisses ont déjà pris des dispositions de sécurité. Les soldats suisses posent des réseaux de barbelés autour de la propriété de Bois d’Avault.

- Les négociations France-FLN d’Evian. Au départ de la délégation algérienne après la séance d’hier après midi, M. Krim Bel Kacem descend de voiture et va prendre place à bord du 1er hélicopère vers la Suisse. 8/3/62.

- Les incidents d’Alger. A Alger, bd Auguste-Comte, après le passage des musulmans, le trottoir est jonché de débris de vitrienes saccagées. A gauche des voitures endommagées. 11/12/1960.

- Explosion dans le quartier de Belcourt. Dans le quartier de Belcourt à Alger une explosion, a renversé cette voiture, et provoqué d’autres dégâts. 5/3/62.

- Une centaine d’explosions ce matin à Alger. 117 explosions ont eu lieu ce matin à Alger de 4h3 à 6h30. A peu près tous les quariers ont été affectés. La majorité des explosions visait des biens appartenant à des Musulmans, cependant quelques boutiques israélites et européennes ont été également dévastées. Des attentats ont été également commis contre les biens publics et, notamment, au téléphérique de Diar El Mahcoul. Une charge placée dans le garage du téléphérique a sectionné le cable de retenue d’une des deux cabines qui, dévalant à toute allure le long des filins s’est écrasée 200 mètres plus bas. 5/3/62.

- Explosion à Alger : deux femmes Musulmanes, atterrées, examinent le rideau de fer d’un magasin de la Rue Rovigo à Alger, où une explosion vient de se produire. Au centre un soldat examine les dégâts. 8/3/62

- La fin du Ramadan à Alger : Les femmes musulmanes se sont rendues hier en grand nombre au cimetière d’El Kettar, à l’occasion de la fin du Ramadan, pour honorer les morts 8/3/62.

- Les manifestations d’Alger. Des manifestants ont renversé une voiture et y ont mis le feu : les pompiers interviennent au premier plan, des CRS. Ag. Dalmas 11/12/60.

- Les chars prennent position dans les rues d’Alger. Tandis que les jeunes manifestants algérois lancent des projectiles vers eux, des chars de la gendarmerie vienent de prendre position le long de la rue Michelet. Des manifestations ont éclaté à Alger le 9 déc. Tandis que le Président de Gaulle arrivait en Oranie pour un séjour de 6 jours sur le sol algérien. 9/12/60 Vignal

- Dégâts après l’explosion. Dans la rue Rovigo à Alger des passants, Musulmans, examinent les dégâts qui ont été provoqués par une explosion. Associated press 5//62

- Les incidents d’Alger. Des jeunes manifestants musulmans dans les rues de Belcourt. 11/12/1960

- La délégaion du GPRA conduite par m. Belkacem Krim est arrivée à l’aéroport de Rome où elle a fait escale avant de repartir pour Genève. Mr Yazid à gauche.

- Mai 1958 : Le Forum.

- La grande Poste à Alger.

- Le Forum et le gouvernement général mai 1958.

- Portrait du Général de Gaulle.

- Portrait de Michel Debré, Premier ministre.

- Le Général de Gaulle s’entretient avec les musulmans. Bône a réservé un accueil délarant au Général de Gaule. Pendant son défilé triomphal à travers la ville, le Général de Gaulle s’est arrêté pour parler quelques instants avec les musulmans qu l’acclamaient. 6 juin 1958.

- A la porte de la maison.

- Les incidents d’Alger. Devants les Etab. Lavaysse.

- Photos non légendés :
* 2 photos Les incidents d’Alger : 2 photos, l’affrontemet et l’autre défilé avec panneau Algérie Française.

* 3 photos : Poste de garde + navire de guerre à quai et navire de guerre.

* 2 De Gaulle décorant – De Gaulle en Algérie.

Canal d’irrigation – Remise de décoration
Ce dossier contient trois pochettes de photographies de presse politque, légendées.

Première pochette contenant 27 photographies :
- Attentat au plastic à ALGER, dégâts occasionnés dans une villa à HYDRA.
-Explosion dans le quartier de BELCOURT, à ALGER, voiture renversée et autres dégâts.(05.03.1962)
-ALGER 150 explosions au plastic à ALGER, dégâts dans une rue particulièrement éprouvée.
-Alger, une centaine d’explosions : dégâts causés au ...

Archives Micallef ; Photographie ; Presse ; Politique ; Salan, Raoul (général) ; Jouhaud, Edmond (général) ; Attentat ; Procès ; Guerre d'Algérie ; Léonard Roger ( - ) ; Cérémonie militaire

... Lire [+]

Z