m

Teulioù  Juifs d'Algérie | enrolladenn kavet : 135

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 52 ARC 08

Paul Voisin, médecin en Algérie, est un parent éloigné de la donatrice : ces deux personnes ont en commun un aïeul arrivé en Algérie en 1946.

Dossier contenant :
- une déclaration en vue de l'application de la loi du 3 octobre 1940, sur le statut des juifs, Commune mixte de Fedj-M-Zala, n.d., 1p. imp. ; 21*27 cm.
- une carte d'autorisation de port d'arme délivrée par le préfet de Böne, 07/06/1961, 12*16 cm.

Archives Note-Goinard ; Juif ; Bône, commune ; La Calle, commune ; Judaïsme ; Juifs d'Algérie

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 82 ARC 12

Il importe d'abord de préciser les limites et le sens de l'étude. Le monde berbère est particulièrement difficile à saisir. Au moment de l’occupation française, il comprend deux éléments différents : les Berbères judaïsés et les Berbères islamisés. Tous les Juifs algériens ne sont pas d'origine berbère, mais celle-ci domine et il serait vain de chercher à isoler les autres groupes, depuis ceux qui vinrent avec les Phéniciens jusqu'aux Livournais dont le sort fut identique en ce oui concerne le phénomène étudié. Quant aux Berbères islamisés, de beaucoup les plus nombreux, c'est à la population qu’il faut les rattacher dans le sens où nous entendons étudier les tentatives d'assimilation.
Celle-ci peut prendre, en effet, au moins trois formes. La plus réussie se traduit par la fusion à laquelle on aboutit grâce aux mariages mixtes : elle fut recommandée par des officiers aussi éminents que Pellissier de Reynaud et Charles Richard, pratiquée par des hommes comme Ismaël Urbain et le peintre Binet qui, en se convertissant à l'islam pouvaient même ouvrir le chemin à une assimilation à rebours, mais ce sont là des exceptions oui n'eurent aucune influence sur l'évolution générale. Par contre l'acculturation est un phénomène beaucoup plus étendu quoique d'intensité variable allant du simple vernis de civilisation occidentale à la transformation psychologique profonde faisant que les intéressés disent " Nous, Français" comme Staline, Géorgien, disait "Nous, Slaves" ; évolution difficile à apprécier quant à sa réalité et, dons tous les ces, très lente, ce qui explique qu’un éminent juriste tel Emile Larcher, au début du siècle, se refusait à modifier la législation (il s'agissait d'accorder la citoyenneté aux musulmans) avant que les mœurs aient changé". Ce sont cependant ces tentatives d'assimilation que nous étudierons, en les plaçant dans leur contexte historique, parce que seules elles peuvent être appréhendées avec précision. On parle le plus souvent de naturalisation, terme impropre, surtout depuis le sénatus - consulte du 14 juillet 1865 qui avait décidé que l'indigène musulman était français : à partir de ce moment, il s'agit seulement d'une "augmentation de capacité" c'est-à-dire pour l'indigène qualifié de "sujet" français de devenir "citoyen" français. C'est autour de cette notion d'accession à la citoyenneté Que s'organisera notre étude aussi bien pour les Juifs que pour les Musulmans, étant entendu que pour ces derniers le cas des Berbères ne peut être isolé, sauf exception de l'ensemble de la communauté islamique.


On trouve dans ce dossier trois différentes versions du texte (deux dactylographiées et une manuscrite), ainsi qu'une partie des documents de travail utilisés par Xavier Yacono pour la réalisation de ce texte :
- Notes manuscrites,
- Notices bibliographiques détaillées,
- articles et coupures de presse.
Il importe d'abord de préciser les limites et le sens de l'étude. Le monde berbère est particulièrement difficile à saisir. Au moment de l’occupation française, il comprend deux éléments différents : les Berbères judaïsés et les Berbères islamisés. Tous les Juifs algériens ne sont pas d'origine berbère, mais celle-ci domine et il serait vain de chercher à isoler les autres groupes, depuis ceux qui vinrent avec les Phéniciens jusqu'aux Liv...

Archives Valette ; Archives d'érudits ; Communauté ; Juifs d'Algérie ; Musulman ; Citoyenneté ; Assimilation ; Berbère ; Islamisme ; Judaïsme

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Répertoire numérique du fonds Souid | [1934 - 2016]

Archives

V


Cote : 282 ARC 00

Papiers personnels de Pierre Souid

282 ARC 01
Poèmes de Pierre Souid
[2016]

Iconographie

282 ARC 02
Photographies de l'émeute anti-juive de Constantine
1934

Archives Souid ; Poème ; Nostalgérie ; Souvenir ; Mémoire ; Constantine, commune ; Description et voyage ; Histoire de Paroles ; Emeutes ; Juifs d'Algérie ; Violence ; Antisémitisme

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 282 ARC 02

Lot de 11 photographies des rues saccagées et bâtiments détruits à Constantine après les émeutes.

Archives Souid ; Constantine, commune ; Emeutes ; Juifs d'Algérie ; Violence ; Antisémitisme

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° Tome XXXIX - mai 1871
Cote : 296 POP-b

Juifs d'Algérie ; Judaïsme

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 965.5 MAT-b

"SOUVENT prisonnier de " mémoires affrontées ", le traitement historique de la guerre d'Algérie a eu peine à sortir de tels horizons. Qu'il s'agisse des mémoires combattantes (surtout françaises), de celles des victimes de toutes
natures, de leurs collatéraux, voire des États, la liste est longue des travaux portés par le besoin — plus ou moins conscient — de faire le deuil, sans qu'on sache toujours ce qui relève de la mise à jour objectivée ou de l'enfouissement.
En la matière, la période postérieure au 19 mars 1962 est souvent absorbée, dans les images mentales des métropolitains, par un besoin de passer à autre chose, qu'exprime bien l'idée de liquidation du passé colonial. Il y a là, au coeur de l'événementialité, une asymétrie voisine et violente, rappelant celle vécue après septembre et surtout décembre 1944, L'oblitération métropolitaine des violences, qui de militaires deviennent au printemps et à l'été 1962 désormais civiles (dans leur immense majorité), doit donc être évaluée.
La compréhension de ce hiatus est en effet centrale pour saisir les mécanismes de sorties de guerre. Il y a d'abord celles des hommes (supplétifs, soldats perdus de l'OAS, militants anticolonialistes, prêtres) dont les destins basculent entre la fuite éperdue et l'espoir bientôt démenti de pouvoir " faire société " en Algérie. Il y a ensuite celles de l'État qui génère des temporalités différentes allant de l'urgence du rapatriement et de l'insertion (pour les Français) en métropole aux illusions de maintien d'une présence militaire ou industrielle en Algérie. Enfin, il y a les échos régionaux de .1a guerre. À cet égard, l'intégration économique voire sociale des rapatriés n'exclue ni des conflits d'identités individuelles, ni de profonds clivages politiques dont les effets se font encore sentir : le combat anticolonial étant la matrice d'une génération.
Patrick HARISMENDY - est professeur d'histoire contemporaine à l'université Rennes 2 et membre du Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO-UMR CNRS 62S8). Vincent JOLY est professeur d'histoire contemporaine à l'université Rennes 2 et membre du Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO-UMR CNRS 6258)." (4ème couv.)
"SOUVENT prisonnier de " mémoires affrontées ", le traitement historique de la guerre d'Algérie a eu peine à sortir de tels horizons. Qu'il s'agisse des mémoires combattantes (surtout françaises), de celles des victimes de toutes
natures, de leurs collatéraux, voire des États, la liste est longue des travaux portés par le besoin — plus ou moins conscient — de faire le deuil, sans qu'on sache toujours ce qui relève de la mise à jour objectivée ou ...

Guerre d'Algérie ; Accords d'Evian ; Après 1962 ; OAS ; Harki ; Pieds-noirs ; Juifs d'Algérie

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
0
Z