m

Documents  Mourier, Georges | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID - 926 MOU

"Résistant, déporté à Buchenwald, élève de St Cyr, puis officier de la Légion Etrangère, Hélie de Saint Marc a combattu en Indochine, à Suez, puis en Algérie. C'est en Algérie que cet officier a été confronté au dilemme ultime.
Le 22 Avril 1961, le commandant de Saint Marc, à la tête du ler REP, bascule dans la dissidence pour soutenir le putsh des généraux. Il devient un rebelle et le paiera de la réclusion criminelle.
"l'Honneur est-il dans l'obéissance absolue au pouvoir légal, ou dans le refus d'abandonner des populations qui allaient être massacrées à cause de nous?
J'ai choisi selon ma conscience.
J'ai accepté de tout perdre...
et j'ai tout perdu."
"Résistant, déporté à Buchenwald, élève de St Cyr, puis officier de la Légion Etrangère, Hélie de Saint Marc a combattu en Indochine, à Suez, puis en Algérie. C'est en Algérie que cet officier a été confronté au dilemme ultime.
Le 22 Avril 1961, le commandant de Saint Marc, à la tête du ler REP, bascule dans la dissidence pour soutenir le putsh des généraux. Il devient un rebelle et le paiera de la réclusion criminelle.
"l'Honneur est-il dans ...

Saint-Marc, Hélie de ; Biographie ; Putsch d'Alger ; Torture ; Guerre d'Algérie ; Guerre d'Indochine

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : VID - 845 RAH

"En 1956, alors que la guerre d'Algérie s'étend, un jeune officier de l'armée Française, Abdelkader Rahrnani, décide avec 52 autres officiers d'origine algérienne, d'écrire directement au chef suprême des armées, le président René Coty.
Issus des deux cultures ; ils veulent alerter l'opinion de leur dilemme, et offrir leur service en médiateur afin d'arrêter cette guerre fratricide.
Comment un Algérien, musulman, Berbère, officier dans l'armée française, marié à une française, premier élève d'origine algérienne à avoir fait l'école de Saumur, ancien de la guerre de Corée, va choisir son terrain et ses armes pour son combat : l'opinion publique.
Malgré le soutien des plus grandes personnalités du moment : Pflimlin, Mendès-France, de Gaulle lui-même, François Mauriac, Raymond Aron, Tixier-Vignancourt, Letac, Buron, Michelet, Gabriel Marcel, Germaine Tillion, etc...tous les officiers signataires furent arrêtés et emprisonnés.
« La Vérité est comme la mer, elle n'apparaît qu'une fois rejetée sur le rivage. Quelle dommage qu'il faille tant de naufrages pour enfin l'apercevoir... »
Abdelkader Rahmani." (4ème couverture)
"En 1956, alors que la guerre d'Algérie s'étend, un jeune officier de l'armée Française, Abdelkader Rahrnani, décide avec 52 autres officiers d'origine algérienne, d'écrire directement au chef suprême des armées, le président René Coty.
Issus des deux cultures ; ils veulent alerter l'opinion de leur dilemme, et offrir leur service en médiateur afin d'arrêter cette guerre fratricide.
Comment un Algérien, musulman, Berbère, officier dans l'armée ...

Guerre d'Algérie ; Officier ; Témoignage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 RAH

"« II y a deux forces, celle de l'épée et celle de l'esprit.
La force de l'esprit finira toujours par vaincre la force de l'épée. »
Napoléon Bonaparte
En 1956, alors que la guerre d'Algérie s'étend, un jeune officier de l'armée Française, Abdelkader Rahmani, décide avec cinquante deux autres officiers d'origine algérienne, (tous détenteurs de décorations prestigieuses dont la Légion d'Honneur), d'écrire directement au chef suprême des armées, le président René Coty.
Issus des deux cultures, ils veulent alerter l'opinion de leur dilemme, et offrir leur service en médiateur afm d'arrêter cette guerre fratricide.
Ce fut la fameuse « Affaire des Officiers Algériens.».
Ces entretiens retracent donc ce que l'historien Vidal-Nacquet qualifiera « une chance manquée d'hommes de bonne volonté d'éviter le désastre entre les deux communautés Française et Algérienne ».
Ils permettent aussi d'approcher un destin exceptionnel d'un homme au carrefour de plusieurs civilisations, et dont le parcours humain reste d'une puissante actualité, à l'heure où certains s'alarment du « choc des cultures ».
« Je crois que c'était sur des hommes comme vous qu'il fallait s'appuyer et je crois encore que c'est grâce à des hommes comme vous que la réconciliation entre nos deux pays s'accomplira »
François Mauriac
« Je vous appuierai de toutes mes forces, mais apprêtez-vous à vous offrir en holocauste... »
Pierre Mendès-France
« Je comprends Rahmani. Si j'avais été à sa place, j'aurais fait la même chose ! »
Jacques Massa

« Une France qui l'a blessé, une Algérie qui l'a dérouté...
Ses deux pays l'ont successivement perdu »
François Sarcla" (4ème couv.)
"« II y a deux forces, celle de l'épée et celle de l'esprit.
La force de l'esprit finira toujours par vaincre la force de l'épée. »
Napoléon Bonaparte
En 1956, alors que la guerre d'Algérie s'étend, un jeune officier de l'armée Française, Abdelkader Rahmani, décide avec cinquante deux autres officiers d'origine algérienne, (tous détenteurs de décorations prestigieuses dont la Légion d'Honneur), d'écrire directement au chef suprême des armées, le ...

Guerre d'Algérie ; Officier ; Témoignage

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

0
Z