m

Documents  Archives Georges Hirtz | enregistrements trouvés : 62

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 17 ARC 56

Ces documents se trouvaient à l'origine dans un dossier (pochette) intitulé : "Document politique divers 13/05/1958, 14/06/1960, 16/09/1950, Procès Salan, Procès Jouhaud, procès Bastien - Thiry".

Notice individuelle de Mohand Tache, 02/05/1960, 1p. dactylo. ; 21*27 cm. Avec mention "Confidentiel".

Liste des nominations de sous-préfet musulmans, 02/05/1960, 1p. dactylo ; 21*27cm. Avec mentiosn manuscrites, deux exemplaires.

Note sur M. Nour Lounas, 21/05/1961, 1p. dactylo ; 21*27cm.

Notice concernant le Capitaine Yahia Mohammed Cherif, 04/08/1960, 2p. dactylo ; 21*27cm.Trois exemplaires.

Notice individuelle de Mohammed Ibnou-Zekri, 02/05/1960, 1p. dactylo ; 21*27cm.

Note concernant trois jeunes officiers musulmans (Hadj Belhanneche, Chéril Zeghdoudi et Hamouda), 21/10/1959, 2p. dactylo ; 21*27cm,

Notice individuelle de Mohammed-Reda Iles, Alger, 18/12/1958, 1p. dactylo ; 21*27cm. Avec mentio "confidentiel."

Note concernant Mohand Tahce et Azouaou Abtroune,n.d., 1p. dactylo; 21*27cm. Avec mentions manuscrites.


Ces documents se trouvaient à l'origine dans un dossier (pochette) intitulé : "Document politique divers 13/05/1958, 14/06/1960, 16/09/1950, Procès Salan, Procès Jouhaud, procès Bastien - Thiry".

Notice individuelle de Mohand Tache, 02/05/1960, 1p. dactylo. ; 21*27 cm. Avec mention "Confidentiel".

Liste des nominations de sous-préfet musulmans, 02/05/1960, 1p. dactylo ; 21*27cm. Avec mentiosn manuscrites, deux exemplaires.

Note sur M. Nour ...

Archives Georges Hirtz ; Guerre d'Algérie ; Situation politique ; Administratif ; Recrutement ; Administration

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : ARC 17 HIR 00

Répertoire numérique du fonds HIRTZ

ARC 17 HIR 01
L'Algérie perdue... ce serait Sedan, discours prononcé le 9 Mars 1956 à l'Assemblée nationale à l'occasion du débat concernant les départements français d'Algérie, 8p. imp. ; 22*28cm.
1956

Archives Georges Hirtz

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 916.6 TOM

Mémoire fait à l'Institut d'Etudes-politiques d'Aix-en-Provence 1994-1995 (Université de droit, d'économie et des Sciences d'Aix-Marseille)

Aflou, commune ; Djebel Amour ; Etude sociologique ; Ksour ; Commune mixte ; Nomade ; 1830-1962 ; Archives Georges Hirtz

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Souvenirs du Maroc 1937-1956 Roberrini, Marc | n.d.

Littérature grise

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 846 BEL

"Si Ahmed Bel Madani Ben Haïoun, auquel le Pèlerinage aux lieux sains de l'Islam lui vaudra par la suite le titre envié de " Hadj ", est né à Oujda en 1902, dans une très ancienne famille de notables, originaire de Fès, qui se fixera peu après à Marrakech.
Là, en septembre 1912, le jeune Ahmed, émerveillé, assiste en direct à l'entrée des troupes du Général Mangin dans la capitale du Sud, spectacle qui sera à l'ori-
gine de sa vocation militaire.
Admis à l'Ecole d'Elèves-Officiers de Meknès en 1924, il en sort, brillant premier, trois ans plus tard.
Lieutenant de Tirailleurs et de Goums, il prend une part active à la pacification et noue de solides amitiés avec ses camarades officiers, français et marocains.
Sa maîtrise du français, de l'arabe et des dialectes locaux, et son intime connaissance de la psychologie des fières tribus du Sud, lui permettent de jouer un rôle conciliateur et de contribuer à bien des ralliements ; les résultats obtenus lui valent d'élogieuses citations en 1932 et 1933.
Distingué par un sens aigu de l'honneur, son dévouement indéfectible à la cause du Maroc et de la France, son autorité naturelle, son intégrité absolue, alliés à une force de caractère hors du commun, il est chargé des fonctions de Caïd de Tribus montagnardes ; à leur tête, il s'avère un chef énergique, juste, dynamique, efficace, aimé et respecté de ses administrés.
Très attaché à la condition militaire, il n'accepte ces fonctions que par esprit de devoir, à titre provisoire et sous réserve de son maintien dans les cadres. Il en va de même lorsqu'il est nommé Pacha d'Agadir en 1953.
Il poursuit donc, parallèlement, sa carrière d'Officier ; Lieutenant-Colonel én 1954, il ne peut éviter, en tant que Pacha d'Agadir et ami fidèle du Glaoui, d'être mêlé à la crise politique de 1953-1955.
En dépit du rôle modérateur qu'il y a joué, il doit se résoudre à quitter le Maroc en décembre 1955 et à servir en France après plus de 30 années de services ininterrompus sur sa terre natale. Colonel en 1957, il prend sa retraite en 1960 et se retire à Mézens (Tarn) sans jamais avoir renié sa foi, ses origines, ses amitiés. C'est l'histoire de cette longue fidélité qu'il conte avec talent et dignité, et, parfois, non sans amertume." (4ème couv.)
"Si Ahmed Bel Madani Ben Haïoun, auquel le Pèlerinage aux lieux sains de l'Islam lui vaudra par la suite le titre envié de " Hadj ", est né à Oujda en 1902, dans une très ancienne famille de notables, originaire de Fès, qui se fixera peu après à Marrakech.
Là, en septembre 1912, le jeune Ahmed, émerveillé, assiste en direct à l'entrée des troupes du Général Mangin dans la capitale du Sud, spectacle qui sera à l'ori-
gine de sa vocation ...

Homme militaire ; Récits personnels ; Témoignage ; Protectorat du Maroc ; Armée d'Afrique ; Tirailleur marocain ; Archives Georges Hirtz

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 745 BAR

"Dans une fresque initiatique où se décryptent l'histoire et les coutumes des populations arabo-judéo-berbères vivant autour de Ouarzazate, Anne Barthélémy décrit leurs arts traditionnels de l'orfèvrerie et du tissage.
Dans le Sud marocain, province de son enfance, elle vécut parmi ces tribus, aujourd'hui en voie de disparition, auprès de son père le commandant Gaston Balmigère.
Fidèle à son souvenir, elle fait revivre dans "Tazra" les nombreux dessins qu'il lui légua : magistrales représentations de bijoux berbères et de tapis ouaouzguit d'une époque révolue. Ces trésors surgis du passé constituent l'incomparable iconographie de cet ouvrage.
Anne Barthélémy restitue une parcelle inaltérable de la mémoire culturelle de son pays natal, le Maroc ; et nous fait découvrir par de très belles photographies, la ville de Ouarzazate telle qu'elle se présentait au début du vingtième siècle." (4ème couv.)
"Dans une fresque initiatique où se décryptent l'histoire et les coutumes des populations arabo-judéo-berbères vivant autour de Ouarzazate, Anne Barthélémy décrit leurs arts traditionnels de l'orfèvrerie et du tissage.
Dans le Sud marocain, province de son enfance, elle vécut parmi ces tribus, aujourd'hui en voie de disparition, auprès de son père le commandant Gaston Balmigère.
Fidèle à son souvenir, elle fait revivre dans "Tazra" les nombreux ...

Tapis ; Bijou ; Ouarzazate ; Berbère ; Maroc ; Artisanat traditionnel ; Archives Georges Hirtz

... Lire [+]

0
Z