m

Documents  El-Kseur, village | enregistrements trouvés : 10

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 268 ARC 04

Récit, écrit par le fils de Robert Régina, retraçant la carrière militaire de ce dernier tout en abordant des scènes et moment de vie familiale.

Archives Régina ; Section administrative spécialisée ; Il Maten, commune ; Archives militaires ; Militaire ; Tirailleur algérien ; El-Kseur, village ; Fenaïa, commune ; Carrière ; Famille ; Histoire familiale ; Récits personnels ; Témoignage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Répertoire numérique du fonds Régina | [1957 – 1958]

Archives

V


Cote : 268 ARC 00

Fonds essentiellement composé d’objets ayant appartenu à Robert Regina, père du donateur.
Né en Algérie tout comme ses parents, les grands parents de Robert Régina sont venus de l'Île d'Ischia dans la baie de Naples en 1890.
Sorti de l’Ecole d’Officiers de Couëtquidan en Septembre 1946, il est admis dans l’Armée active avec des galons de sous-lieutenant en 10 juin 1947. Le 22 mai 1949 Robert REGINA embarque à Oran avec son Régiment sur le «Pasteur» pour l’Indochine, où l’autorité de la France est contestée par les partisans d’Ho Chi Min. Il est Chef de section eu 6éme Régiment de Tirailleurs Algériens (RTA).
En 1952, après près de trois ans passés en Indochine, Robert revient en France.
En juin 1955, il quitte sa femme pour l’Algérie avec son régiment, le 7ème RTM.
Il embarque à Marseille sur le «Chanzy» pour rejoindre Bône le 13 juin 1955. En novembre de la même année, il est affecté au service des affaires Algériennes, comme chef de la SAS de Fenaïa, dans le département de Sétif.
En avril 1956, alors que son poste de Fenaïa subit une forte attaque des rebelles, le
Lieutenant Robert REGINA prend la tête de la contre attaque et met en fuite les assaillants. Sa brillante conduite lui vaut l’attribution de la Croix de la Valeur Militaire, avec citation à l’Ordre de la Division. Quelques semaines plus tard, Robert quitte son unité combattante pour être officier SAS, et à ce titre représentant de l’Etat dans le Douar d’Il Maten en petite Kabylie jusqu’en 1958 où il s’installe avec sa famille à Landau (Allemagne). Ville de garnison pour les Forces Françaises d’Occupation, Robert Régina y rejoint le 13ème Régiment de Tirailleurs et retrouve la vie de garnison.
Le 1er septembre 1959, il est admis à sa demande dans les Cadre Spécial, et plus particulièrement au Service du Recrutement. La famille Régina déménage donc une nouvelle fois pour s’installer à Nancy, en décembre 1959.


Témoignage

268 ARC 04
Biographie de Robert Régina
[n.d.]

Iconographie

268 ARC 01
Portrait de Robert Regina
[n.d.]

Objets

268 ARC 02
Fanion de la SAS de Fenaïa
[1957 – 1958]

268 ARC 03
Eléments de l'uniforme de capitaine de Robert Regina
[1957 – 1958]
Fonds essentiellement composé d’objets ayant appartenu à Robert Regina, père du donateur.
Né en Algérie tout comme ses parents, les grands parents de Robert Régina sont venus de l'Île d'Ischia dans la baie de Naples en 1890.
Sorti de l’Ecole d’Officiers de Couëtquidan en Septembre 1946, il est admis dans l’Armée active avec des galons de sous-lieutenant en 10 juin 1947. Le 22 mai 1949 Robert REGINA embarque à Oran avec son Régiment sur le «Past...

Archives Régina ; Section administrative spécialisée ; Il Maten, commune ; Archives militaires ; Militaire ; Tirailleur algérien ; El-Kseur, village ; Fenaïa, commune ; Carrière ; Uniforme militaire ; Objets

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 CAS

"Cela ma pris d'un coup ! j'ai accepté l'invitation de Kader qui de son village d'Iflissen en Kabylie, me conviait à revenir au pays ! Je me décidais brusquement à refaire un bon de 49 ans pour retrouver ma ferme natale et revivre un instant les moments les plus forts de mon enfance.
J'éprouvais ce besoin, au début de ma retraite, de boucler la boucle. Doit-on passer par ce retour sur les chemins de notre enfance pour en faire son deuil ?
Sylvianne, ma cousine, fête avec Marceau le cinquantième anniversaire de leur mariage célébré en juillet 1958 à El-Kseur. Je leur dédie ce carnet de voyage. Avec toute ma tendresse qu'accompagnent mes voeux de bonheur."
"Cela ma pris d'un coup ! j'ai accepté l'invitation de Kader qui de son village d'Iflissen en Kabylie, me conviait à revenir au pays ! Je me décidais brusquement à refaire un bon de 49 ans pour retrouver ma ferme natale et revivre un instant les moments les plus forts de mon enfance.
J'éprouvais ce besoin, au début de ma retraite, de boucler la boucle. Doit-on passer par ce retour sur les chemins de notre enfance pour en faire son deuil ...

Récits personnels ; Carnet ; Kabylie ; El-Kseur, village

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y


Cote : 268 ARC 03

3 pièces dont le képi et deux galons en tissu.
Diamètre du képi : 20 cm.
Dimensions galons : 4*6 cm.

Archives Régina ; Section administrative spécialisée ; Archives militaires ; Militaire ; Il Maten, commune ; Fenaïa, commune ; El-Kseur, village ; Uniforme militaire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 268 ARC 02

Fanion triangulaire en tissus rouge et blanc avec inscriptions et symbole de l'Islam (Croissant/étoile) en fil doré.
Inscriptions : "S.A.S des Fenaïas / Il Matten / Timri Tala Tazert".
Dimensions [avec porte drapeau] : Approx. 40*50 cm.

Archives Régina ; Section administrative spécialisée ; Archives militaires ; Militaire ; Il Maten, commune ; Fenaïa, commune ; El-Kseur, village ; Uniforme militaire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z