m

Documents  Interview | enregistrements trouvés : 31

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 81 ARC 29

Dossier contenant une interview de Yasmina Khadra par Julia Ficatier, extrait de La Croix, 18/03/2010, 1p. imp.

Archives Chollet ; Interview ; Nostalgérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 34 ARC 04

Dossier de notes de travail rédigées par René Mayer. L'une était destinées à préparer un débat entre le Professeur d'Histoire contemporaine Daniel Lefeuvre et René Mayer. L'autre devait mémoriser ce débat et en rendre compte.
Le débat, qui eu lieu le 30 juillet 2002, portait sur le Plan de Constantine.
Notons que René Mayer, de par ses fonctions au ministère de l'Algérie, participa à la mise en forme d'un plan de développement de l'Algérie en 1957.
Dossier de notes de travail rédigées par René Mayer. L'une était destinées à préparer un débat entre le Professeur d'Histoire contemporaine Daniel Lefeuvre et René Mayer. L'autre devait mémoriser ce débat et en rendre compte.
Le débat, qui eu lieu le 30 juillet 2002, portait sur le Plan de Constantine.
Notons que René Mayer, de par ses fonctions au ministère de l'Algérie, participa à la mise en forme d'un plan de développement de l'Algérie en ...

Archives Mayer ; Interview ; Débat ; Plan de Constantine

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : VID - 926 ARG

Extrait sonore de l'émission "Radioscopie" sur France Inter de Jacques Chancel présentant son livre "La décadence, l'imposture, et la tragédie".

Interview ; Argoud, Antoine (1914 - 2004) ; Guerre d'Algérie ; Témoignage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID - 845 CER

Suite de témoignages de familles de disparus, illustrés de photographies et d'archives, qui pour certaines racontent pour la première fois le drame douloureux qu'elles ont du vivre, en plus de l'exode.

Parmis ces témoignages :
- Mme Ezagouri, fille de disparu
- M. Moha, rescapé du 5 juillet
- M. Linarès, fils de disparu
- Mme Viguier, fille de disparu
- Mme Teuma, fille de disparu
- Mme Ledonne, fille de disparu
- Mme Delattre, femme de disparu
- Mme Aguerra, fille de disparu
- M. Lions, frère de disparu
- Mme Adam, fille de disparu
- M. Banon, frère de disparu

Plusieurs chapitres :
Le 5 juillet 1962 à Oran
Les premières démarches
Vivre avec l'absence
42 ans après, vers une reconnaissance officielle?
Suite de témoignages de familles de disparus, illustrés de photographies et d'archives, qui pour certaines racontent pour la première fois le drame douloureux qu'elles ont du vivre, en plus de l'exode.

Parmis ces témoignages :
- Mme Ezagouri, fille de disparu
- M. Moha, rescapé du 5 juillet
- M. Linarès, fils de disparu
- Mme Viguier, fille de disparu
- Mme Teuma, fille de disparu
- Mme Ledonne, fille de disparu
- Mme Delattre, femme de ...

Pieds-noirs ; Témoignage ; Disparus (les) ; Récits personnels ; Interview

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : VID - 918 MAC

Parce qu'avec le temps qui passe, les images et les bruits s'estompent. Chacun éprouve le besoin de revoir les lieux de son enfance, de sa jeunesse, en un mot de ses racines. Aussi, je viens vous présenter une magnifique rétrospective composée d'un diaporama de plusieurs centaines de photos soutenu par des sons, des musiques et des bruitages sur cette belle ville d'Algérie.
Vous y découvrirez également des interviews : d'enseignants, de Mostaganémois(es) qui se souviennent et qui nous racontent le temps passé, les écoles, la vigne et le vin réputé... Vous retrouverez le centre moderne, l'Hôtel de Ville, les squares et jardins, la gare, les avenues, le marché, les édifices connus, le port, les alentours (Tigditt, la Salamandre, Matemore...). ainsi qu'un film sur l'arrivée du Général De Gaulle le 5 Juin 1958. Nous clôturerons ce film par une étonnante histoire vécue à Mostaganem et qui vous laissera sans voix.
J'ai souhaité réaliser ce film pour pallier à notre déracinement • documentaire que chacun se doit de posséder et de transmet:1, 'tel /e vent de l'histoire" aux générations à venir, pour ne pas oublier.
Pierre Machot

Parce qu'avec le temps qui passe, les images et les bruits s'estompent. Chacun éprouve le besoin de revoir les lieux de son enfance, de sa jeunesse, en un mot de ses racines. Aussi, je viens vous présenter une magnifique rétrospective composée d'un diaporama de plusieurs centaines de photos soutenu par des sons, des musiques et des bruitages sur cette belle ville d'Algérie.
Vous y découvrirez également des interviews : d'enseignants, de Mos...

Mostaganem, commune ; Témoignage ; Interview ; Ecole ; Viticulture ; Souvenir ; Tigditt ; Matemore, centre de colonisation ; Gaulle, Charles de (1890-1970)

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y


Cote : VID - 923 ARG

Un grand « témoin » le colonel Argoud ? Bien sûr. Mais beaucoup plus que ça : un acteur. On le vérifira une fois encore en l'écoutant dans cette cassette vidéo pour l'Histoire. L'ancien commandant du 3e RCA ne fait pas de détail : il avance en EBR et ça déblaie !
Est-il besoin de le dire ? Quand il évoque l'Algérie, le colonel Argoud vibre de tout son être. Comme au premier jour. Parce qu'il ne regrette rien. Sinon d'avoir perdu. et s'il regrette quelque chose, c'est que "la France ait perdu parce que c'était bien son destin qui était en jeu", comme il l'écrivit en 1974 dans son plus beau livre, La Décadence, l'Imposture, la Tragédie.
On aime que le colonel Argoud n'ait rien oublié. Ceux qui le connaissent seront émus par ce témoignage si magnifiquement filmé et nourri - avec un supplément d'esthétisme - de documents précieux. Quant aux plus jeunes, à qui l'on a farci la tête de mensonges, ils seront passionés par ce qu'ils vont voir et entendre. Un homme debout, un homme qui avait dit non.
En ces temps de mollesse, de connivences douteuses, de compromis crapuleux, Argoud ne baisse pas la garde. Alors hésiter, reculer, mettre sac à terre et désespérer quand notre peuple est riche de tels hommes? Jamais.
Ecoutez. Ecoutez bien le colonel Argoud. Parce qu'il parle de la France, ce qui est bien. Mais, surtout, parce qu'il nous parle France. Et ça, c'est encore mieux.
Alain SANDERS
Un grand « témoin » le colonel Argoud ? Bien sûr. Mais beaucoup plus que ça : un acteur. On le vérifira une fois encore en l'écoutant dans cette cassette vidéo pour l'Histoire. L'ancien commandant du 3e RCA ne fait pas de détail : il avance en EBR et ça déblaie !
Est-il besoin de le dire ? Quand il évoque l'Algérie, le colonel Argoud vibre de tout son être. Comme au premier jour. Parce qu'il ne regrette rien. Sinon d'avoir perdu. et s'il reg...

Guerre d'Algérie ; Témoignage ; Interview ; Argoud, Antoine (1914 - 2004) ; Armée

... Lire [+]

Type
Thématique
Date de parution
Descripteurs

Nuage de mots clefs ici

0
Z