m

Documents  Droits civils et politiques | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 40 ARC 02

Dossier contenant trois cahiers de notes manuscrites de Joseph Sarfati durant ses études de droit et notamment en capacité en droit (1er et 2eme année) et en législation algérienne. Le troisième cahier concerne probablement le service militaire de Joseph Sarfati puisqu'il s'agit d'enseignement de maitre-pointeur par le groupe d'Artillerie de campagne d'Afrique.

Ce dossier contient également des annotations et supports de cours :
- Le régime législatif de l'Algérie, retranscritpion manuscrite d'un cours suivi par Jospeh Sarfati, à Alger, 1929 - 1930.
- Tableau des successions musulmanes, rappel synthétique des droits, annoté par Joseph Sarfaty.
Dossier contenant trois cahiers de notes manuscrites de Joseph Sarfati durant ses études de droit et notamment en capacité en droit (1er et 2eme année) et en législation algérienne. Le troisième cahier concerne probablement le service militaire de Joseph Sarfati puisqu'il s'agit d'enseignement de maitre-pointeur par le groupe d'Artillerie de campagne d'Afrique.

Ce dossier contient également des annotations et supports de cours :
- Le régime ...

Législation ; Archives Sarfati ; Droit ; Succession ; Enseignement ; Etude ; Cahier scolaire ; Droits civils et politiques ; Droit musulman

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 325 LEF

"L'identité nationale n'a plus la cote. Ceux qui s' en réclament développeraient un culte ringard de la France, une obsession des origines, voire un racisme honteux. La création du ministère de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Codéveloppement a suscité un tollé de protestations. Il n'est plus question aujourd'hui que d'« identité fantasmée », d'« intolérance culturelle », de «xénophobie d'État».
Faudrait-il renoncer à ce qui fait la France? Et sacrifier un héritage qui a enfanté la Révolution, l'héroïsme des tranchées et les sacrifices de la Résistance. En somme, faut-il avoir honte d'être français?"
"L'identité nationale n'a plus la cote. Ceux qui s' en réclament développeraient un culte ringard de la France, une obsession des origines, voire un racisme honteux. La création du ministère de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Codéveloppement a suscité un tollé de protestations. Il n'est plus question aujourd'hui que d'« identité fantasmée », d'« intolérance culturelle », de «xénophobie d'État».
Faudrait-il renoncer ...

Identité ; Emigration ; Droits civils et politiques

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 968 MEN

"Entre 100 000 et 200 000 morts depuis 1992, des milliers de disparus, des
dizaines de milliers de personnes torturées lors d'arrestations ou de détentions au secret : cette réalité, c'est celle de l'Algérie d'aujourd'hui, que cachent les célébrations officielles de l' « Année de l'Algérie». C'est celle que donnent à voir les rapports récents de différentes organisations de défense des droits de l'homme, réunis dans ce livre à l'initiative de Reporters sans frontières.
Si les violences ont diminué, les violations des droits de l'homme demeurent toujours d'actualité, comme en témoignent, depuis 2001, la répression sanglante des
émeutes en Kabylie, le harcèlement constant des défenseurs des droits de l'homme ou encore les centaines de morts recensés depuis le début de l'année 2003.
Et surtout, comme le révèlent ces textes, ces onze années d'état d'urgence et de violations massives des droits de l'homme restent marquées du sceau de l'impunité: le pouvoir continue à ignorer le combat des familles de victimes qui exigent la vérité et la justice. Nombre de criminels, membres des groupes armés islamistes ou des services de sécurité, ont été... amnistiés, Tout cela, ainsi que le montrent plusieurs rapports, dans une situation de déréliction complète de la société: misère toujours plus étendue, retour de maladies d'un autre âge (peste, typhoïde, etc.), violations permanentes des libertés syndicales et d'expression, effondrement de l'État et corruption généralisée....
Un livre indispensable pour découvrir la réalité d'une Algérie meurtrie." (4ème couverture)
"Entre 100 000 et 200 000 morts depuis 1992, des milliers de disparus, des
dizaines de milliers de personnes torturées lors d'arrestations ou de détentions au secret : cette réalité, c'est celle de l'Algérie d'aujourd'hui, que cachent les célébrations officielles de l' « Année de l'Algérie». C'est celle que donnent à voir les rapports récents de différentes organisations de défense des droits de l'homme, réunis dans ce livre à l'initiative de ...

Après 1962 ; Politique et gouvernement ; Censure ; Kabylie ; Droits de l'homme ; Droits civils et politiques

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

0
Z