m

Documents  Dard, Olivier | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

P Q

UV

Olivier Dard est professeur d'histoire contemporaine à l'université de Metz. II a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels La Synarchie, le mythe du complot permanent (Perrin 1999) et Le Rendez-Vous ...


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y


Cote : 926 SCH

Mémoire de Master 2 à l'Université Paul-Verlaine Université-Metz.

Biographie ; Colonel Lacheroy

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.5 ABS

Thèse internationale présentée en vue de l’obtention du titre de Docteur en Histoire aux Universités de Liège et de Lorraine.

Etude historique ; Guerre d'Algérie ; FLN ; Nationalisme -- Algérie -- 1945-1970 ; Force de Police Auxiliaire ; Métropole ; Immigration

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 301 DAR

"La colonisation a-t-elle eu un « caractère positif » ou a-t-elle été facteur d'une exploitation et d'une domination féroces des peuples et des territoires colonisés ? Faut-il la traiter comme une page d'histoire parmi d'autres ou bien l'expier comme un péché, qui entache la France depuis plus d'un siècle ?
Loin d'être un objet froid de la recherche historique, le passé colonial nourrit aujourd'hui dans l'hexagone une véritable guerre des mémoires. Depuis la loi du 23 février 2005 et son article 4, le débat fait rage autour de ces questions.
Ces débats sont-ils uniquement franco-français ?
Il suffit de porter le regard au-delà de nos frontières pour se convaincre du contraire. Au nom du gouvernement italien, Silvio Berlusconi ne vient-il pas de faire officiellement acte de repentance pour la colonisation de la Libye ? Ce livre le montre, toutes les anciennes puissances coloniales, sont confrontées à ce passé, le Japon ne faisant pas exception. Comme d'ailleurs les sociétés anciennement colonisées. Cette approche comparative permet donc de mieux saisir ce qui, dans les débats sur ce passé, est spécifique à notre pays et ce qui relève, d'un passé partagé des puissances impériales."
"La colonisation a-t-elle eu un « caractère positif » ou a-t-elle été facteur d'une exploitation et d'une domination féroces des peuples et des territoires colonisés ? Faut-il la traiter comme une page d'histoire parmi d'autres ou bien l'expier comme un péché, qui entache la France depuis plus d'un siècle ?
Loin d'être un objet froid de la recherche historique, le passé colonial nourrit aujourd'hui dans l'hexagone une véritable guerre des ...

Colonialisme ; Afrique -- Relations -- Europe ; Etude historique

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Voyage au coeur de l'O.A.S. Dard, Olivier | Perrin 09/2005

Monographie

Z