m

Teulioù  Daeninckx, Didier | enrolladenn kavet : 3

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 325 VID

"L'histoire de l'arrivée des Algériens à Lyon est liée aux guerres et au fait colonial. Elle est rythmée par les conflits mondiaux, Première et Deuxième guerre, puis par la guerre d'Algérie. L'immigration dans un premier temps fut strictement masculine, provisoire, precaire. L'installation n'était pas prévue, elle dessina cependant durablement sa géographie dans la ville, autour de la place du Pont et en banlieue. Pendant quarante années la migration algérienne se considérait comme une étape, un moment de vie qui va cesser. L'accueil ne put que renforcer ce sentiment, il fut glacial. II faut attendre les années cinquante et surtout soixante-dix pour que, les idées de fraternité ouvrière aidant, l'on prenne en considération les Algériens. Puis s'ouvrira la porte du partage de l'ensemble des moments de la vie sociale.
II fallait faire cette histoire. Un peu comme une page que l'on doit lire et tourner pour pouvoir passer a la suivante. Ignorer cette page serait perdre le sens, perdre le fil. Pour tous les Lyonnais, cette page écrite, cette mémoire, aussi dure et tragique soit-elle parfois, est une richesse, un patrimoine humain.
Philippe Videlier est historien, chercheur au CNRS. Didier Daeninckx est ecrivain."(4ème dee couverture)
"L'histoire de l'arrivée des Algériens à Lyon est liée aux guerres et au fait colonial. Elle est rythmée par les conflits mondiaux, Première et Deuxième guerre, puis par la guerre d'Algérie. L'immigration dans un premier temps fut strictement masculine, provisoire, precaire. L'installation n'était pas prévue, elle dessina cependant durablement sa géographie dans la ville, autour de la place du Pont et en banlieue. Pendant quarante années la ...

Immigration ; Algérien ; Lyon ; Intégration ; Exode ; 1962 ; Pieds-noirs

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 371 DAE

"" Nos ancêtres les Gaulois. " C'est ainsi que débutent les cours d'histoire des écoles du Tonkin, du Dahomey ou du Soudan, à l'orée du xxe siècle. Le domaine colonial français ƒ11 millions de kilomètres carrés, 48 millions d'habitants ƒ occupe alors le deuxième rang mondial.
Les écoliers d'Afrique subsaharienne, d'Asie, d'Océanie, des Antilles ou du Maghreb sont éduqués pour devenir de vrais Français. Chaque matin les cours commencent après avoir inscrit en français sur un tableau noir: " Mes enfants, aimez la France votre nouvelle patrie. " L'apprentissage de la langue est l'élément clé de la francisation. Hygiène, discipline et morale, les valeurs civilisatrices, sont inculquées sur un mode paternaliste tricoté de racisme.
Le traitement manichéen réservé à l'expansion coloniale dans les manuels scolaires reflète l'idéologie d'alors : le colonialisme envisagé comme une nécessité politique, économique et humanitaire, une oeuvre républicaine apte à établir ordre et paix. Un enseignement pour modeler aux besoins de la France une future main-d'oeuvre qu'il importe d'assimiler. En écho, les cartes de géographie détaillent les richesses économiques des " possessions " françaises et des affiches scolaires édifiantes sanctifient Savorgnan de Brazza ou Lyautey comme " pacificateurs ".
Didier Daeninckx ouvre ici le dossier des errements de la doctrine pédagogique de la France coloniale, entreprise dont les dommages collatéraux sont toujours à l'oeuvre. En s'attelant à ce volet méconnu de l'histoire, l'auteur poursuit son étude des parts d'ombre du fait colonial entamée avec Cannibale." (4ème couv.)
"" Nos ancêtres les Gaulois. " C'est ainsi que débutent les cours d'histoire des écoles du Tonkin, du Dahomey ou du Soudan, à l'orée du xxe siècle. Le domaine colonial français ƒ11 millions de kilomètres carrés, 48 millions d'habitants ƒ occupe alors le deuxième rang mondial.
Les écoliers d'Afrique subsaharienne, d'Asie, d'Océanie, des Antilles ou du Maghreb sont éduqués pour devenir de vrais Français. Chaque matin les cours ...

Manuel ; Enseignement ; Colonisation ; Pédagogie ; Récits personnels ; Instituteur

... Lenn [+]

0
Z