m

Documents  La Kahena | enregistrements trouvés : 15

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 296 TAR

"Comment comprendre l'émergence d'une littérature dans un contexte donné, précisément celui de l'exil ? Pourquoi voit-on, sur un temps plus ou moins long, des auteurs surgir et déterminer — à travers des thèmes partagés ou convergents — un espace littéraire singulier? Le phénomène doit-il être renvoyé à la seule subjectivité des auteurs ou bien assume-t-il, plus ou moins consciemment, des fonctions objectives, sociales?
L'étude présente répond à ces questions en se penchant sur les relations qu'entretiennent entre elles histoire, mémoire, littérature et identités dans le contexte migratoire. Le cas précis de l'exil massif et contraint des Juifs du Maghreb en France, à partir des années 1950, permet de saisir les liens déterminants entre exil et pratiques culturelles; également de savoir s'il peut être déclencheur d'une production littéraire et la structurer, tant au niveau textuel et éditorial que dans les rapports de forces de l'espace du jeu littéraire.
L'approche sociologique de la littérature des auteurs d'origine judéo-maghrébine révèle la complexité du processus dont cette production littéraire participe et la façon dont ses fonctions sociales éclairent en profondeur la nature des rapports de domination qui se nouent entre exilés et populations d'accueil.
Ewa Tortokowsky est docteure en sociologie. Chercheuse rattachée au Centre Max Weber [UFR 52E13], elle enseigne au département de sociologie ô l'université Paris Ouest Nanterre La Défense." (4ème couv.)
"Comment comprendre l'émergence d'une littérature dans un contexte donné, précisément celui de l'exil ? Pourquoi voit-on, sur un temps plus ou moins long, des auteurs surgir et déterminer — à travers des thèmes partagés ou convergents — un espace littéraire singulier? Le phénomène doit-il être renvoyé à la seule subjectivité des auteurs ou bien assume-t-il, plus ou moins consciemment, des fonctions objectives, sociales?
L'étude présente répond à ...

Juifs d'Algérie ; Juifs de Tunisie ; Juifs du Maroc ; Etude littéraire ; Exode ; La Kahena

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 840 BON

"En 683, Dihya, fille de l'Amghar Tabet, femme ardente d'une très grande beauté, chevauche son destin à la tête de ses troupes et de diverses tribus Berbères nomades et semi-nomades de Numidie.
Ella rassemble autour d'elle les cavaliers des Banou Ifren, les Nefzaoua, les Aoureba, les Sanhadja au liham noir qui galopent avec leurs chevaux et les Djeraoua dont elle était la Reine.
Cette héroïne indomptable, cette femme d'avant garde, tout le monde la revendique..." (4ème couverture)
"En 683, Dihya, fille de l'Amghar Tabet, femme ardente d'une très grande beauté, chevauche son destin à la tête de ses troupes et de diverses tribus Berbères nomades et semi-nomades de Numidie.
Ella rassemble autour d'elle les cavaliers des Banou Ifren, les Nefzaoua, les Aoureba, les Sanhadja au liham noir qui galopent avec leurs chevaux et les Djeraoua dont elle était la Reine.
Cette héroïne indomptable, cette femme d'avant garde, tout le monde ...

La Kahena ; Berbère

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y


Cote : 840 CAS

La Kahena ; Berbèrie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 840 NEB

"Cest au coeur du massif des Aurès, dans le sud de l'ALgérie et de la Tunisie actuelles, qu'au VIIe siècle, vivait la puissante tribu berbère des Djéraoua berbère d'origine juive, dont la Kahéna était la reine. Cette
femme, d'une beauté remarquable et dotée de pouvoirs étranges, prédisait l'avenir et guérissait les malades, jouissant parmi les siens d'une autorité indiscutée car elle rendait la justice avec équité mais savait aussi se montrer impitoyable.
Lorsque les Arabes décidèrent de porter la parole du Prophète de par le monde, ils envahirent l'Afrique (lu Nord, détruisirent Carthage et chassèrent les Byzantins installés dans les colonies côtières. Refusant d'abjurer sa foi, la Kahéna rassembla les peuplades de l'Ifrikia, de la Numidie et de la Mauritanie et, à la tête d'une armée innombrable, parvint à infliger aux Arabes une terrible défaite. Ce fut le dernier acte de résistance contre l'islam de cet étonnant peuple berbère, souvent méconnu, mélange d'anciens Libyens, Phéniciens et Juifs...
Se fondant sur de nombreuses sources historiques, qu'il expose en annexe de ce roman, Didier Nebot reconstitue avec une force (l'évocation rare la vie et les coutumes des tribus berbères au Vile siècle. S'il s'attache à la figure exceptionnelle de la Kahéna, c'est aussi pour mieux relater cet épisode de la conquête arabe qui marqua un tournant décisif dans la destinée des pays du Maghreb." (4ème couv.)
"Cest au coeur du massif des Aurès, dans le sud de l'ALgérie et de la Tunisie actuelles, qu'au VIIe siècle, vivait la puissante tribu berbère des Djéraoua berbère d'origine juive, dont la Kahéna était la reine. Cette
femme, d'une beauté remarquable et dotée de pouvoirs étranges, prédisait l'avenir et guérissait les malades, jouissant parmi les siens d'une autorité indiscutée car elle rendait la justice avec équité mais savait aussi se montrer ...

La Kahena ; Roman historique

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 840 CAS

"Quinze ans après la mort du prophète Mahomet, les armées arabes abordaient l'Afrique du Nord. Cc pays, jadis transformé par la civilisation romaine, en partie conquis à la foi chrétienne, va entrer dans l'ensemble, de jour en jour agrandi, du monde musulman. C'est alors que pour faire face à l'envahisseur, une femme va organiser la résistance berbère, réaliser la difficile unité du Maghreb et infliger aux cavaliers arabes de cuisantes défaites. Celle-ci, connue dans l'histoire sous le nom de la Kahena signifiait la sorcière, la prêtresse, la devineresse. Elle possédait en effet un don() prophétique et était vénérée de son peuple. Mais ses succès mêmes causeront sa chute.
Durcie par ses victoires dans une orgueilleuse intransigeante, ne vivant plus que pour son clan, cette femme si longtemps écoutée et obéie ne pourra maintenir l'unité berbère et juguler lés séculaires rivalités entré tribus. Dès lors,- elle prédira son propre destin et, cernée par la trahison, verra dans un ultime baroud d'honneur, tomber les meilleurs de ses compagnons.
C'est à travers des visions pleines de couleur, de vérité et de vie que l'auteur de « LES LARMES DE LA PASSION » retrace avec autant d'émotion, d'amour et de passion pour la terre algérienne, l'extraordinaire épopée de cette femme qui incarna avec tant de grandeur la folie d'indépendance et la fierté passionnée d'un peuple."
"Quinze ans après la mort du prophète Mahomet, les armées arabes abordaient l'Afrique du Nord. Cc pays, jadis transformé par la civilisation romaine, en partie conquis à la foi chrétienne, va entrer dans l'ensemble, de jour en jour agrandi, du monde musulman. C'est alors que pour faire face à l'envahisseur, une femme va organiser la résistance berbère, réaliser la difficile unité du Maghreb et infliger aux cavaliers arabes de cuisantes défaites. ...

La Kahena ; Berbèrie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La Kahina Ikor, Roger | Encre Edition 1979

Monographie

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Archives Murat - Ouvrage dédicacé | 1957

Monographie

UV


Cote : 69 ARC 26

Dossier contenant :
- MAGALI-BOISNARD, Le roman de la Kahena d'après les anciens textes arabes, Paris : L'édition d'art, 1925. Avec dédicace de l'auteur.

Roman ; La Kahena

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 840 BOI

Roman ; La Kahena

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 920 JEA-b

La Kahena

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z