m

Teulioù  ALN | enrolladenn kavet : 26

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 1000 ARC 83

Deux laissez-passer accordés à Louis Barque (beau-père du donateur) et Antoine Cascales (frère du donateur) les autorisant à se rendre dans le département de Tlemcen et d'Oran durant l'été 1962.

Archives Cascales ; Guerre d'Algérie ; FLN ; 1962 ; ALN ; Tlemcen, département ; Oran, département

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 1000 ARC 07

Lettres écrits par le collaborateur arabe de M. Cuomo à la Mairie du Puits. Lettres témoignant de la vie quotidienne en Algérie après l'indépendance. On trouve notamment dans ces lettres des renseignements sur les actions de l'ALN.

Archives ; ALN ; Guerre d'Algérie ; Indépendance ; Relations Algériens - Pieds-Noirs

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 271 ARC 07

Dossier contenant :
- Copie d’un document rebelle (FLN, ALN région 1, basse kabylie) relatif à la lutte contre les Sections Administratives Spécialisées (SAS), récupéré sur un chef rebelle fait prisonnier le 22 juillet 1957. Document diffusé dans "la Semaine en Algérie"

Archives Fabiani ; ALN ; Guerre d'Algérie ; FLN ; Section administrative spécialisée ; Insurrection ; Organisation administrative ; Armée de Libération Nationale

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 328 ARC 00

Alphonse Masselot, grand-père de Nicole Manent, sous-préfet honoraire

Né le 9 février 1851 à Toulon, décédé le 23 août 1913 à Alger à l’âge de 62 ans.

328 ARC 01
Nécrologie d’Alphonse Masselot, in La Kabylie, n°3466, 28/08/1913.
1913

Lucien Masselot, père de Nicole Manent, médecin et maire de Sétif, de 1935 à 1944

Né le 27 octobre 1884 à Berouhaghia, décédé le 24 décembre 1965 - en Dordogne à l’âge de 81 ans.

Papier personnel de Lucien Masselot

328 ARC 02
Carnet de visite de Lucien Masselot durant la Première Guerre Mondiale [avec retranscription dactylographiée].
janvier - juin 1914

328 ARC 03
Fiche de renseignement du Ministère de la Guerre pour l’attribution de la Légion d’honneur à Lucien Masselot.
1935

328 ARC 04
Lettre de l’Armée de la Libération Nationale à Lucien Masselot.
[n.d.]

328 ARC 05
Hommage à Lucien Masselot : faire part de décès, lettre de témoignage de Gabriel Provent du comportement du médecin lors de l’arrêt prolongé d’un train entre Alger et Constantine.
1987 - 2003

328 ARC 06
Dossier sur le 8 mai 1945 à Sétif : correspondances de l’Amicale Nationale des Hauts-Plateaux de Sétif. Contient en particulier : Lettre de démission de Ferhat Abbas et des ses collègues musulmans du conseil municipal de Sétif, Sétif, 30/07/1937, 2 p. dactylo. [Reproductions]

Iconographie

328 ARC 07
Photographie de Lucien Masselot. Contient en particulier : Photographies de cérémonies officielles et défilés à Sétif en présence de Lucien Masselot, alors maire de la ville, et Ferhat Abas, conseiller municipal puis membre des Délégations financières de Sétif.
[1920 - 1941]

Nicole Manent née Masselot, fille de Lucien Masselot

328 ARC 08
Carte de transport des réseaux français et algériens délivrée à Nicole Masselot.
1937

Georges Masselot, officier de carrière, cousin de Nicole Masselot

Né le 23 avril 1911 à Maktar, en Tunisie, décédé le 1er Juin 2002 à Gan (Pyrénées-Atlantiques).

328 ARC 09
Article sur la promotion au grade d’Officier de la Légion d’honneur de M. le Capitaine Masselot.
[n.d.]
Alphonse Masselot, grand-père de Nicole Manent, sous-préfet honoraire

Né le 9 février 1851 à Toulon, décédé le 23 août 1913 à Alger à l’âge de 62 ans.

328 ARC 01
Nécrologie d’Alphonse Masselot, in La Kabylie, n°3466, 28/08/1913.
1913

Lucien Masselot, père de Nicole Manent, médecin et maire de Sétif, de 1935 à 1944

Né le 27 octobre 1884 à Berouhaghia, décédé le 24 décembre 1965 - en Dordogne à l’âge de 81 ans.

Papier personnel de Lucien ...

Archives Masselot-Manent ; Sétif, commune ; Médecin ; Grande Guerre 1914-1918 ; Légion d'Honneur ; ALN ; Médecin de colonisation ; 1945 - (évènements de Sétif et de Guelma) ; Abbas, Ferhat ; Politique et gouvernement ; Cérémonie militaire ; Voyage officiel ; Transport

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 82 ARC 07

Le général Salan et bien des officiers de l'Armée d'Algérie avaient compris, en Indochine, l'utilité des contre-maquis. Aussi le général laissa-t-il être tentées des expériences dans l'Est algérien avec des Algériens, musulmans acceptant de combattre le FLN dans des formations parallèles à celles de l'Armée française. Des quatre que nous avons pu identifier en 1957, toutes eurent de tristes fins, sauf une, celle de Si Cherif.
Dans la vallée du Chélif, Belhadj Djillali dit Kobus ne tint que peu de temps, victime des siens, qui le tuèrent. Autour de Djelfa, Bellounis, autoproclamé général de l'Armée nationale du peuple algérien, tomba, au bout d'une année, emporté par l'implosion de son organisation messaliste. Au nord de Laghouat, un ancien militaire et ancien caïd, un moment passé au FLN, Ben Harsallah, passa sans laisser de trace. Seul le contre-maquis de Si Cherif arriva jusqu'en 1962.
Cette originalité tient à la personnalité du chef, à sa conception du maquis, à ses rapports avec les Français.

Le général Salan et bien des officiers de l'Armée d'Algérie avaient compris, en Indochine, l'utilité des contre-maquis. Aussi le général laissa-t-il être tentées des expériences dans l'Est algérien avec des Algériens, musulmans acceptant de combattre le FLN dans des formations parallèles à celles de l'Armée française. Des quatre que nous avons pu identifier en 1957, toutes eurent de tristes fins, sauf une, celle de Si Cherif.
Dans la vallée du ...

Archives Valette ; Archives d'érudits ; ALN ; FLN ; Guerre d'Algérie ; Parti du Peuple Algérien

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Tracts du FLN et ALN | n.d.

Littérature grise

UV


Cote : 742 FLN-b

- "Soldats français..., n.d."
- "Peuple algérien..., n.d." (encre très effacée numérisée, 70001).
- Tract de "l'armée française de libération nationale nord africaine trouvé sur un musulman égorgé, 1956

Tract ; FLN ; ALN

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.5 ARM-b

Copie textuelle du tract original remis par les fellaghas incendiaires au gardien de la ferme Prédeille au moment de l'incendie.

Tract ; Propagande ; ALN ; FLN ; Guerre d'Algérie

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.5 AZZ

"Le commandant Azzedine, engagé dès la première heure dans la lutte pour l'Indépendance Nationale de l'Algérie, s'est d'abord battu dans les maquis, à la tête des meilleures unités de l'Armée de Libération Nationale. Figure héroïque de la Révolution dans son pays, chef militaire respecté et admiré par ses adversaires, Il a évoqué ses souvenirs de maquisard dans "On nous appelait Fellaghas", ouvrage salué par la critique internationale comme un document exceptionnel.
Le commandant Azzedine poursuit ici son récit. Nommé (à 27 ans) par le Gouvernement Provisoire de la République Algérienne responsable de la Zone Autonome d'Alger, début 1962, il réorganise la capitale, la nourrit, lui rend ses structures économiques et sociales, la sauve de la destruction en démantelant l'O.A.S. Si Alger n'a pas brûlé, c'est grâce à lui et à ses compagnons, une poignée d'hommes hors du commun, dont il raconte avec passion l'ultime, effroyable et inédit combat pour la liberté."
"Le commandant Azzedine, engagé dès la première heure dans la lutte pour l'Indépendance Nationale de l'Algérie, s'est d'abord battu dans les maquis, à la tête des meilleures unités de l'Armée de Libération Nationale. Figure héroïque de la Révolution dans son pays, chef militaire respecté et admiré par ses adversaires, Il a évoqué ses souvenirs de maquisard dans "On nous appelait Fellaghas", ouvrage salué par la critique internationale comme un ...

Guerre d'Algérie ; Autonomie et mouvements indépendantistes ; ALN

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 FAV

"En 1956, l'auteur de ce récit autobiographique a été rappelé en Algérie dans un régiment parachutiste pour participer à ce qu'on appelait faussement " La pacification ",
Mais un jour, afin de soustraire à une exécution sommaire un jeune rebelle blessé, il le libère et déserte avec lui pour l'aider dans son évasion.
Après une fuite d'une semaine dans le désert, ils réussissent à rejoindre l'Armée de Libération Nationale. L'auteur resta dix mois avec les combattants de avant de gagner Tunis et de là les États-Unis.
En 1966, blanchi des deux condamnations à mort prononcées contre lui, il a pu revenir en France.
Une semaine après sa parution aux Éditions de Minuit en octobre 1960, Le désert à l'aube était saisi et sa diffusion interdite." (4ème couverture)
"En 1956, l'auteur de ce récit autobiographique a été rappelé en Algérie dans un régiment parachutiste pour participer à ce qu'on appelait faussement " La pacification ",
Mais un jour, afin de soustraire à une exécution sommaire un jeune rebelle blessé, il le libère et déserte avec lui pour l'aider dans son évasion.
Après une fuite d'une semaine dans le désert, ils réussissent à rejoindre l'Armée de Libération Nationale. L'auteur resta dix mois ...

Biographie ; Homme militaire ; Appelés ; ALN ; Guerre d'Algérie

... Lenn [+]

0
Z