m

Documents  Souk-Ahras, arrondissement | enregistrements trouvés : 9

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Répertoire numérique du fonds Burgat | 1911 - 1987

Archives

V


Cote : 255 ARC 00

Né le 20 mars 1899 à Souk-Ahras (Algérie)
Décédé le 26 juin 1975 à Trouy (Cher)
Sénateur de Bône de 1959 à 1962
Après des études au lycée de Constantine et à l'école vétérinaire d'Alfort où il obtient le diplôme de docteur vétérinaire, Gabriel Burgat s'installe comme agriculteur en Algérie en 1920, près de Gambetta, commune mixte de Souk-Ahras. Membre influent de la confédération générale d'agriculture, de la chambre de commerce et de la chambre d'agriculture de Bône, il est élu maire de Souk-Ahras de 1947 à 1953, et conseiller général de Bône de 1949 à 1962. Membre de l'Assemblée algérienne de 1954 à 1956, il exerce également les fonctions de président de la fédération des maires de son département. Le 31 mai 1959, il est élu au Sénat et s'inscrit au groupe de l'Union pour la nouvelle République.
Nommé membre de la commission des affaires économiques et du plan, il intervient dans la discussion du projet de loi portant fixation des crédits des services civils en Algérie pour 1960, et prend la parole sur le budget de l'Algérie pour 1961. Le 3 février 1960, il s'abstient sur le projet de loi autorisant le gouvernement à prendre certaines mesures relatives au maintien de l'ordre, à la sauvegarde de l'Etat, à la pacification et à l'administration de l'Algérie. Il est élu membre du conseil supérieur de la promotion sociale en Algérie, et de la commission chargée d'étudier la modernisation de l'agriculture. Il intervient, lors de la discussion du projet de loi de finances pour 1962, sur les services civils en Algérie. Son mandat s'achève le 4 juillet 1962, en application de l'ordonnance n°62-737 du 3 juillet 1962 consécutive à l'indépendance de l'Algérie.
En 1963, Gabriel Burgat s'installe comme agriculteur à Trouy (Cher). Il y décède douze ans plus tard. Il était chevalier de la Légion d'honneur et commandeur du Mérite agricole.
[Sources : https://www.senat.fr/senateur/burgat_gabriel000010.html#Ve République, consulté le 28/09/2017]


Documents relatifs aux biens de la famille Burgat

255 ARC 01
Patrimoine de la famille Burgat : titres de propriété pour des parcelles de terrains et immeubles de propriété collective sur les communes mixtes de Souk-Ahras (douar Ouled Soukies ) et d’Oum-el-Bouaghi (douars Ouessah, Ain-Babouch Gourn) ; bail ; actes notariés divers avec plans (enquêtes partielles)
1911 - 1951

255 ARC 02
Patrimoine de la famille Burgat : Enquêtes partielles et relevés topographiques de parcelles de terrain sises sur les communes mixtes de Souk-Ahras (douar Ouled Soukies ) et d’Oum-el-Bouaghi (douars Ouessah, Ain-Babouch Gourn) ; croquis ; notes manuscrites (calculs de surface). A noter : Arrêté de mise sous protection de l’état de l’exploitation agricole de M. Burgat, sise sur le territoire de la Commune de Jean-rigal (Aïn-Beïda), Aïn-Beïda, 17/10/1963, n.p. dactylo. Avec inventaire générale.
1913 - 1963

255 ARC 03
Exploitations de la famille Burgat : Rapports hebdomadaire, critique, annuel ; dossier sur la nationalisation de l’exploitation après l’indépendance ; courriers administratifs ; extrait des J.O. ; articles de presse.
1949 - 1966

255 ARC 04
Exploitations de la famille Burgat : journaux ; livres, registres et relevés de paies pièces ; bilan et situation comptable annuelle ; comptes d’exploitation ; décomptes d’achats ; relevés de récoltes ; pièces comptables diverses ; état descriptifs des cultures et des plantations de la mise en autogestion. A noter : Plans et dessins techniques de silo et systèmes agricoles.
1937 - 1963

Papier personnel de Gabriel Burgat

255 ARC 05
Papiers de fonction de Gabriel Burgat : retranscription d’article de presse ; correspondances entre institutions et courriers administratifs ; rapport de l’assemblée de l’union française ; retranscription de discours de Gabriel Burgat et de diverses allocutions ; rapports dactylographiés sur la situation en Algérie ; copie de tracts circulant en Algérie ; note préparatoire, avant-projets et projets de lois ; témoignages et rapports dactylographiés de faits divers ; états chiffrés et relevés des attentats terroristes, synthèses thématiques ( et notamment sur la réforme des institutions algériennes)… A noter : Courriers et questionnaire du Comité d’Action des Intellectuels contre la poursuite de la guerre en Afrique du Nord, 1955 ; Dossier sur les élections municipales de Souk-Ahras en 1959.
1954 - 1960

255 ARC 06
Papiers de fonction de Gabriel Burgat liés à ses activités au sein du monde agricole : rapport de l’assemblée de l’union française ; communication du congrès de la fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles ; retranscriptions de discours divers ; bulletin d’information et courriers de la MAFA ; arrêtés de la préfecture de Bône. A noter : Relevé d’augmentation du coût des pièces de rechanges et fourniture de mai-juin 1959 à mai-juin 1960, 1 p. dactylo. R. DUMONT, La réforme agraire en Algérie indépendante, 1961, 8 p. dactylo.
1948 - 1987

Documentation

255 ARC 07
Coupures de presse diverses.
1913 - 1987


Né le 20 mars 1899 à Souk-Ahras (Algérie)
Décédé le 26 juin 1975 à Trouy (Cher)
Sénateur de Bône de 1959 à 1962
Après des études au lycée de Constantine et à l'école vétérinaire d'Alfort où il obtient le diplôme de docteur vétérinaire, Gabriel Burgat s'installe comme agriculteur en Algérie en 1920, près de Gambetta, commune mixte de Souk-Ahras. Membre influent de la confédération générale d'agriculture, de la chambre de commerce et de la cham...

Archives Burgat ; Souk-Ahras, arrondissement ; Exploitation agricole ; Exploitation ; Agriculture ; Maire ; Bône, commune ; Assemblée algérienne ; Sénat ; Modernisation ; Législation financière ; Finance ; Administrateur des services civils ; Archives notariales ; Aïn-Beïda, commune ; Nationalisation ; Comptabilité ; Guerre d'Algérie ; Terrorisme ; Elections municipales ; Syndicat agricole et viticole

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
7y


Cote : Fi - 930 ARC

Fonds photographiques numérisés à reclasser par sites.

Photographie ; Rome antique ; Tigzirt ; Souk-Ahras, arrondissement ; Djemila ; Tébessa, commune ; Timgad

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 929 BER

"Hadj Chérif CADI, modeste berger des environs de Souk Ahras, devenu le premier polytechnicien algérien, fut à la veille du second conflit mondial une personnalité marquante de la société algérienne de l'entre-deux-guerres. Officier d'artillerie, il participa en 1916, en même temps que T E Lawrence, à la lutte contre les Turcs installés au Hedjaz. Au cours de cette expédition militaire à laquelle participaient de nombreux militaires algériens, CADI n'eut de cesse de s'interroger sur l'évolution de l'Islam.
Rendu à la vie civile, il voulut dans « Terre d'Islam, essai et relation de voyage », concilier les dogmes essentiels du Coran avec les acquis du monde moderne, et notamment ceux de la société française. Ceci justifiait son attachement à la République et son souhait d'associer le destin de son pays natal à sa patrie d'adoption:
Dans cet essai biographique, Jean-Yves BERTRAND-CADI, l'un de ses descendants, décrit sous forme de fresque les premiers soubresauts de l'Algérie en marche vers son indépendance et analyse les difficultés d'insertion des très rares officiers algériens dans la société militaire du début du vingtième siècle. C'est une manière de répondre à la question que ces hommes se posaient : pouvaient-ils échapper à leur origine, et donc à leur destin ?"
"Hadj Chérif CADI, modeste berger des environs de Souk Ahras, devenu le premier polytechnicien algérien, fut à la veille du second conflit mondial une personnalité marquante de la société algérienne de l'entre-deux-guerres. Officier d'artillerie, il participa en 1916, en même temps que T E Lawrence, à la lutte contre les Turcs installés au Hedjaz. Au cours de cette expédition militaire à laquelle participaient de nombreux militaires algériens, ...

Homme militaire ; Biographie ; Grande Guerre 1914-1918 ; Souk-Ahras, arrondissement ; Armée d'Afrique

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Souk-Ahras Deyron, Léon | Editions Bellenand 1953

Monographie

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 356 BER

"L'AUTEUR. - Après un séjour en Indochine où il participe à la bataille de Diên Biên Phu, Erwan Bergot est rappelé en Algérie. Il y sert sans interruption dans un bataillon de rappelés puis dans une unité du quadrillage. En 1960 il est grièvement blessé. Revenu à la vie civile, il se consacre à l'écriture. Il est Fauteur d'une quarantaine d'ouvrages, documents et romans.
LE LIVRE. - Le tome 1, La Guerre des Appelés en Algérie, évoquait la vie des soldats du contingent dans les postes du "quadrillage", de 1956 à 1962. Le tome 2, raconte à l'aide de documents puisés aux meilleures sources officielles, ce qui est, pour l'Histoire, la "Bataille des frontières". Elle se déroula dans les premiers mois de 1958, constitua le véritable tournant de la guerre d'Algérie, et fut directement à l'origine des événements du 13 mai qui ont mis fin à la Ive République et ramenèrent le général de Gaulle au pouvoir.
Centrée autour de la ville de Souk Ahras, dans l'est du pays, cette bataille a opposé, cinq mois durant, l'élite de l'Armée de libération nationale algérienne - 4 000 combattants ardents et bien armés - aux Appelés des régiments chargés de la défense de la ligne Morice, le barrage électrifié édifié le long de la frontière tunisienne. Elle fut gagnée au prix de pertes importantes des deux côtés, témoignant de l'âpreté des combats.
Présent sur le terrain, Erwan Bergot a voulu rendre un hommage mérité à ces Appelés - fantassins, chasseurs, cavaliers, sapeurs ou paras - artisans de cette victoire." (4ème couv.)
"L'AUTEUR. - Après un séjour en Indochine où il participe à la bataille de Diên Biên Phu, Erwan Bergot est rappelé en Algérie. Il y sert sans interruption dans un bataillon de rappelés puis dans une unité du quadrillage. En 1960 il est grièvement blessé. Revenu à la vie civile, il se consacre à l'écriture. Il est Fauteur d'une quarantaine d'ouvrages, documents et romans.
LE LIVRE. - Le tome 1, La Guerre des Appelés en Algérie, évoquait la vie ...

Algérie ; Guerre d'Algérie ; Appelés ; Souk-Ahras, arrondissement ; ALN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 356 BER

"L'AUTEUR. — Officier de réserve, volontaire en Indochine, Erwan Bergot est rappelé en 1955 en Algérie. Il y restera jusqu'en 1961, la plupart du temps avec ces appelés pour lesquels il conserve estime et admiration.
Erwan Bergot devient alors journaliste et historien. Il s'est attaché, depuis, à décrire la condition des soldats au cours de conflits contemporains. Sa grande fresque Sud lointain, saga des Français en Indochine, a connu un très grand succès.
LE LIVRE. — 11janvier 1958. — Mon capitaine ? J'aperçois deux gus en armes dans le fond de l'oued. Je vais les intercepter...
L'aspirant Goddet fait partie de ces jeunes officiers appelés, ardents et fougueux, récemment sortis de Cherchell.
Ce message sera le dernier. Venu de la Tunisie proche, un bataillon de l'ALN l'encercle et massacre sa section, dont les soldats, blessés ou non, seront atrocement mutilés et achevés. Ce forfait suscite une intense émotion dans toute l'Algérie. Salan, le général en chef, réagît et porte son effort sur cette partie du territoire, considéré alors comme faisant partie de la France. L'AIN, basée en Tunisie, décide de frapper un grand coup, en lançant, dans les premiers mois de l'année 1958, à travers le barrage électrifié — la ligne "Morice" —, quatre mille combattants pour étoffer l'Armée de l'intérieur. Aussitôt envoyés en renfort, cinq régiments de paras — en grande partie composés d'appelés du contingent — vont mener, au coude à coude avec leurs camarades fantassins, cavaliers et sapeurs du "quadrillage", ce que l'on a nommé la "Bataille des frontières" et qui a marqué un tournant décisif dans la guerre d'Algérie." (4ème couv.)
"L'AUTEUR. — Officier de réserve, volontaire en Indochine, Erwan Bergot est rappelé en 1955 en Algérie. Il y restera jusqu'en 1961, la plupart du temps avec ces appelés pour lesquels il conserve estime et admiration.
Erwan Bergot devient alors journaliste et historien. Il s'est attaché, depuis, à décrire la condition des soldats au cours de conflits contemporains. Sa grande fresque Sud lointain, saga des Français en Indochine, a connu un très ...

Algérie ; Guerre d'Algérie ; Appelés ; Souk-Ahras, arrondissement ; ALN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La Charte n°3 - 2010 | La Charte 2010

Périodique

y

- n° 3 - mai-juin 2012 - 81e année
Cote : Per - 358 CHA

Armée ; Revue ; Souk-Ahras, arrondissement ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; Armée d'Afrique ; Photographie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La Charte n°4 - 2010 | La Charte 2010

Périodique

y

- n° 4 - juillet-août 2012 - 81e année
Cote : Per - 358 CHA

Armée ; Revue ; Souk-Ahras, arrondissement ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; Armée d'Afrique ; Photographie

... Lire [+]

Z