m

Documents  Guerre d'Indochine | enregistrements trouvés : 141

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Répertoire numérique du fonds Gsegner | 1945 - 1962

Archives

V


Cote : 62 ARC 00

Documentation

Presse

62 ARC 01
Coupure de presse sur l'avenir des Wilayas
Juillet 1962

Cartes

62 ARC 02
Lot de cartes géographiques concernant la guerre d’Indochine
1945

Carte routière ; Transport - Communication ; Guerre d'Indochine ; Rapatriés ; Archives Gsegner ; Presse ; Wilaya

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 226 ARC 13

Dossier contenant des articles, coupures de presses, bulletins d'informations et extraits d'ouvrages sur les sujets suivants :
- la guerre d'Indochine (et notamment la participation des parachutistes)
- la Grande Guerre
- la seconde guerre mondiale
- L'armée d’Afrique
- le Service de documentation extérieure et du contre-espionnage
- Marcel Bigeard

Contient en particulier :
- Agence Centrale de Presse et d’Informations françaises,Document " France Informations ", 20 septembre 1962.
- Lettre du Dr J. Claude Perez au colonel Godard et J. Jacques Susini, 20/09/1962. Au sujet d’un article paru dans Document de France Informations du 20 septembre 19 sur l’OAS (" L’OAS disparaît ")
- Pierre COMBE, Anecdote sur la famille Botella, in Jdidi, n°22.
Dossier contenant des articles, coupures de presses, bulletins d'informations et extraits d'ouvrages sur les sujets suivants :
- la guerre d'Indochine (et notamment la participation des parachutistes)
- la Grande Guerre
- la seconde guerre mondiale
- L'armée d’Afrique
- le Service de documentation extérieure et du contre-espionnage
- Marcel Bigeard

Contient en particulier :
- Agence Centrale de Presse et d’Informations françaises,Document " ...

Archives Botella-Coudert ; Indochine ; Guerre d'Indochine ; Soldats ; Parachutistes ; Grande Guerre 1914-1918 ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; Bigeard, Marcel ; Armée d'Afrique ; Corps expéditionnaire français ; Campagne d'Italie ; Commémoration

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 226 ARC 02

Dossier contenant une carte d’identité d’André Botella nommé Commandant le 21 avril 1954 à Diên Biên Phu (Indochine).

Archives Botella-Coudert ; Indochine ; Guerre d'Indochine ; Soldats ; Parachutistes

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 62 ARC 02

Dossier contenant les cartes topographiques et routières suivantes des villes suivantes :
- Vinh (Vietnam)
- Luang Prabang (Laos)
- Tourane (Vietnam)
- Huê (Vietnam)
- Vientiane (Laos)
- Province du Yunnan (Chine)
- Qui Nhon (Vietnam)
- Saigon (Vietnam)

Ce dossier contient également une carte géographique manuscrite de la Chine, le reproduction d'une carte du nord du viêtnam et la reproduction d'une carte de la mailaise et de la Thailande.
Dossier contenant les cartes topographiques et routières suivantes des villes suivantes :
- Vinh (Vietnam)
- Luang Prabang (Laos)
- Tourane (Vietnam)
- Huê (Vietnam)
- Vientiane (Laos)
- Province du Yunnan (Chine)
- Qui Nhon (Vietnam)
- Saigon (Vietnam)

Ce dossier contient également une carte géographique manuscrite de la Chine, le reproduction d'une carte du nord du viêtnam et la reproduction d'une carte de la mailaise et de la Thailande.

Carte routière ; Transport - Communication ; Guerre d'Indochine ; Rapatriés ; Archives Gsegner

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 SAI

" En 2001, Hélie de Saint Marc faisait paraître un album, Indochine, notre guerre orpheline, avec des photos du service iconographique de l'armée.
Le documentariste Patrick Jeudy a demandé à Hélie de Saint Marc de lire ses textes, évocation imagée et puissante de la guerre d'Indochine.
Sur ce fil rouge du témoin qui se souvient, Patrick Jeudy a puisé dans les archives des cinéastes de l'époque, où s'illustraient de jeunes appelés comme Pierre Schoendoerffer, les images qui résonnaient avec ce texte.
Ce film est inédit."
" En 2001, Hélie de Saint Marc faisait paraître un album, Indochine, notre guerre orpheline, avec des photos du service iconographique de l'armée.
Le documentariste Patrick Jeudy a demandé à Hélie de Saint Marc de lire ses textes, évocation imagée et puissante de la guerre d'Indochine.
Sur ce fil rouge du témoin qui se souvient, Patrick Jeudy a puisé dans les archives des cinéastes de l'époque, où s'illustraient de jeunes appelés comme Pierre Sch...

Saint-Marc, Hélie de ; Indochine ; Guerre d'Indochine

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID - 926 MOU

"Résistant, déporté à Buchenwald, élève de St Cyr, puis officier de la Légion Etrangère, Hélie de Saint Marc a combattu en Indochine, à Suez, puis en Algérie. C'est en Algérie que cet officier a été confronté au dilemme ultime.
Le 22 Avril 1961, le commandant de Saint Marc, à la tête du ler REP, bascule dans la dissidence pour soutenir le putsh des généraux. Il devient un rebelle et le paiera de la réclusion criminelle.
"l'Honneur est-il dans l'obéissance absolue au pouvoir légal, ou dans le refus d'abandonner des populations qui allaient être massacrées à cause de nous?
J'ai choisi selon ma conscience.
J'ai accepté de tout perdre...
et j'ai tout perdu."
"Résistant, déporté à Buchenwald, élève de St Cyr, puis officier de la Légion Etrangère, Hélie de Saint Marc a combattu en Indochine, à Suez, puis en Algérie. C'est en Algérie que cet officier a été confronté au dilemme ultime.
Le 22 Avril 1961, le commandant de Saint Marc, à la tête du ler REP, bascule dans la dissidence pour soutenir le putsh des généraux. Il devient un rebelle et le paiera de la réclusion criminelle.
"l'Honneur est-il dans ...

Saint-Marc, Hélie de ; Biographie ; Putsch d'Alger ; Torture ; Guerre d'Algérie ; Guerre d'Indochine

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : CD - 926 LAC

" La parution des souvenirs du colonel Lacheroy est un événement important pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire contemporaine. Le colonel Lacheroy a, en effet, été l'un des acteurs essentiels des derniers moments de notre histoire impériale. Charles Lacheroy est né en 1906 à Chalon-sur-Saône dans une famille profondément patriote. Son père mobilisé deviendra sous-lieutenant et sera tué en 1916 lors de la bataille de Verdun.
Charles Lacheroy choisira la carrière militaire. Elève à Saint-Cyr (1925-1927), il rejoint ensuite l'infanterie coloniale. De 1928 à 1930, il sert en Haute-Volta dans une unité de tirailleurs sénégalais. Il y participe à l'oeuvre civilisatrice de la France et devient un bâtisseur comme beaucoup d'officiers coloniaux l'avaient été avant lui.
En 1932, il est affecté en Syrie dans une compagnie méhariste. Il y rencontre de nombreux anciens compagnons du colonel Lawrence et en profite pour obtenir son brevet d'observateur aérien.
Il rejoint le Maroc en 1937 et devient en 1939 chef des observateurs d'un groupe aérien d'observation. Cela explique qu'il ne participe donc pas aux événements de 1940 et échappe ainsi à la captivité. Il accepte mal la défaite et l'arrêt des combats. Il sera alors soupçonné de gaullisme et sera même incarcéré en France. Rapidement innocenté, il sera affecté en 1941 en Tunisie, puis rejoindra Dakar dès juin 1942. L'AOF ralliée à l'amiral Darlan rentrera dans la guerre avec toute l'Afrique française à partir de novembre 1942. Lacheroy combattra ensuite en Italie puis participera brillamment aux combats de la libération au sein de la 1ère année française. La campagne commencée sur les côtes de Provence ne prendra fin qu'au coeur de l'Allemagne.
Mais la carrière du colonel Lacheroy se poursuivra dam l'Empire après la guerre. Il est nommé commandant du bataillon autonome de Côte d'Ivoire et doit faire face à l'agitation entretenue par le Rassemblement Démocratique Africain (R.D.A.). Il réussit parfaitement à arrêter les actions subversives.
En 1951, il arrive en Indochine, à Sargon. Il y constate les difficultés du corps expéditionnaire à faire face à une guerre idéologique et subversive. Il y élabore une théorie de l'action psychologique qu'il met en oeuvre avec de réels succès. Il est de retour en France en 1953. Il multiplie les conférences et les travaux sur le thème de l'action psychologique. Son audience est bientôt immense dans les milieux politiques et militaires.
Il est nommé à l'état-major, puis deviendra le conseiller de deux ministres de la Défense Bourges-Maunoury et André Morice. Il mènera en 1957 une lutte acharnée contre la démoralisation de l'armée. Mais il sera limogé en février 1958 par Chaban-Delmas. Il est muté dans le Nord constantinois.
Dans les jours et les semaines qui suivent le 13 mai 1958, le colonel Lacheroy retrouve son influence en dirigeant les services de l'information et de l'action psychologique à Alger.
Les gaullistes tenteront encore de l'éliminer en le faisant nommer à Paris directeur du cours des officiers de réserve d'état-major à l'école Militaire. Il y permettra la préparation du putsch d'avril 1961. La plupart des réunions auront lieu dans les locaux de l'école Militaire.
Il rejoint Alger lors du putsch puis doit se réfugier en Espagne où il vivra jusqu'à l'amnistie de 1968. Les mémoires du colonel Lacheroy, théoricien de la lutte contre la subversion et homme d'action, de courage et d'honneur, fourmillent d'anecdotes et de réflexions."

Jacques SAINT-PIERRE AMEF
" La parution des souvenirs du colonel Lacheroy est un événement important pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire contemporaine. Le colonel Lacheroy a, en effet, été l'un des acteurs essentiels des derniers moments de notre histoire impériale. Charles Lacheroy est né en 1906 à Chalon-sur-Saône dans une famille profondément patriote. Son père mobilisé deviendra sous-lieutenant et sera tué en 1916 lors de la bataille de Verdun.
Charles Lac...

France ; Infanterie ; Maroc ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; Action psychologique ; Guerre d'Indochine ; Putsch d'Alger ; Armée

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 629 RIO

"Admis en 1968 à l'Ecole de l'Air dans le corps du Personnel Navigant, le Général (2s) Yves RIONDET, a effectué la plus grande partie de sa carrière aéronautique sur Mirage 4 au sein des Forces Aériennes Stratégiques dont il a été le Commandant de l'EB 1/94 Guyenne et du CIFAS 328.
Après avoir commandé la Base Aérienne de Lyon Mont Verdun il a été nommé Chef d'Etat Major puis Commandant en second de la Région Aérienne Méditerranée à Aix en Provence où il a terminé sa carrière à l'été 2000.
Il est l'auteur des ouvrages " L'Aérophilatélie : une redécouverte originale de l'épopée de l'Aéronautique française "et de "100 ans d'aéronautique en Provence Alpes Côte d'Azur" ainsi que de la chronique "Les Conquérantes de l'Air" parue dans le N°205 de la Revue Icare et d'un numéro spécial pour la revue de l'ANORAA (secteur des Bouches du Rhône) consacré aux "Ailes françaises en Algérie"." (4ème couv.)
"Admis en 1968 à l'Ecole de l'Air dans le corps du Personnel Navigant, le Général (2s) Yves RIONDET, a effectué la plus grande partie de sa carrière aéronautique sur Mirage 4 au sein des Forces Aériennes Stratégiques dont il a été le Commandant de l'EB 1/94 Guyenne et du CIFAS 328.
Après avoir commandé la Base Aérienne de Lyon Mont Verdun il a été nommé Chef d'Etat Major puis Commandant en second de la Région Aérienne Méditerranée à Aix en ...

Aviation ; Armée de l'Air ; Guerre d'Indochine

... Lire [+]

0
Z