m

Documents  1880-1934 | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 967 GOU

"Dans la deuxième moitié du me siècle, à Tunis, la France, l'Angleterre et l'Italie se livraient à une concurrence effrénée. Pour en finir avec cette compétition, la France prit l'initiative d'une conquête militaire : la Tunisie devint un protectorat le 12 mai 1881.
L'administration française réorganisa le pays sur des bases politiques et économiques nouvelles. Pendant ce temps, un peuplement français se constituait, par périodes successives, à partir d'une immigration métropolitaine parcimonieuse : véritable feuilleté de comportements et de cultures, il compta nombreux, dans ses rangs, Italiens, Maltais, juifs tunisiens, et autres minorités.
C'est l'histoire de ce peuplement qu'étudie le présent ouvrage, sur les cinquante premières années du protectorat : sa lente formation ; l'oeuvre qu'il accomplit ; les courants d'opinion qui le traversaient ; le système des naturalisations qui le développa ; ses rapports, cordiaux ou conflictuels suivant les périodes, avec les Tunisiens et les diverses communautés qui vécurent à ses côtés ; son intégration dans le pays, dont 1931 marqua l'apogée, parallèlement à la montée du nationalisme tunisien qui préluda à l'indépendance en 1956 et à l'éviction des Français.
Une histoire dense et complexe, qui mêla étroitement la coexistence pacifique de la vie quotidienne et les antagonismes politiques irréductibles." (4ème couverture)
"Dans la deuxième moitié du me siècle, à Tunis, la France, l'Angleterre et l'Italie se livraient à une concurrence effrénée. Pour en finir avec cette compétition, la France prit l'initiative d'une conquête militaire : la Tunisie devint un protectorat le 12 mai 1881.
L'administration française réorganisa le pays sur des bases politiques et économiques nouvelles. Pendant ce temps, un peuplement français se constituait, par périodes successives, à ...

Protectorat de Tunisie ; Européen ; 1880-1934

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.1 DEP

"Dans le sillage d'Edward W. Said qui définissait l'impérialisme comme un « acte de violence géographique, par lequel la quasi-totalité de l'espace mondial est explorée, cartographiée et finalement annexée », la géographie est apparue comme la discipline de l'impérialisme par excellence. Du XIX e au milieu du XXe siècle, les savoirs sur l'espace ont été indéniablement des instruments puissants de la conquête puis du contrôle social des territoires non européens, mais cette évidence a conduit à une analyse souvent très réductrice de leurs contenus. Ces savoirs offraient-ils tous la même représentation des sociétés et des territoires non européens ? Ressassaient-ils tous à l'envi l'irréductible différence entre l'Européen et l'Indigène ?
Florence Deprest propose ici de reconsidérer la catégorie de géographie coloniale à travers l'étude de la géographie universitaire de l'Algérie entre 1880 et 1950. L'auteur opère une mise en relation des discours savants, des conditions institutionnelles de leur production et de leur circulation entre colonie et métropole, ainsi que des contextes politiques et des pratiques concrètes de leur mise au service du pouvoir.
Donnant à observer des scientifiques qui participent tous de la nébuleuse coloniale, elle montre comment ceux-ci développent des conceptions variables et parfois antagonistes sur des thèmes aussi stratégiques que les limites naturelles de l'Algérie ou l'évolution des genres de vie indigènes.
Très loin d'une réhabilitation de la géographie coloniale française,
l'ouvrage met au jour les logiques contradictoires au coeur des savoirs
universitaires et dévoile ainsi les visages multiples de la domination."
"Dans le sillage d'Edward W. Said qui définissait l'impérialisme comme un « acte de violence géographique, par lequel la quasi-totalité de l'espace mondial est explorée, cartographiée et finalement annexée », la géographie est apparue comme la discipline de l'impérialisme par excellence. Du XIX e au milieu du XXe siècle, les savoirs sur l'espace ont été indéniablement des instruments puissants de la conquête puis du contrôle social des ...

Géographe ; 1880-1934 ; 1950 ; Université ; Oeuvres coloniales ; Etude géographique

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 296 BOU

"« Ces cartes sont un album de
famille, pour ceux qui l'ont perdu,
qui n'en ont jamais eu. Ceux à qui la
terre, sous les pieds, vient parfois à
se dérober. Le sol est traître. Les visages, eux, ne mentent pas. » La jeune romancière Clémence Boulouque ajoute : « Mes ancêtres, alors, sont ces cartes ƒ des figures muettes. Qui, entre elles; en secret, s'expriment en arabe, en judéo-arabe, en haketya. Il faut apprendre leur langage. C'est le travail de ceux qui restent. Réapprendre. »
Le judéo-arabe, Nicole S. Serfaty, le parle. Et ces portraits de femmes issues de familles juives traditionnelles de Tanger ou de Tripoli, d'Alger ou de Tunis lui sont familiers : elle a longtemps croisé leurs visages et ceux de leurs cousines musulmanes. Mais « leurs yeux, enjôleurs ou perdus, tristes ou scrutateurs », toujours, la happent. « Depuis des années, je me raccroche à eux en décryptant les bouleversements de leur histoire chaotique. » Une histoire dont ces cartes postales portent les signes, que dévoile cette spécialiste des civilisations juives en terre d'Islam." (4ème couverture)
"« Ces cartes sont un album de
famille, pour ceux qui l'ont perdu,
qui n'en ont jamais eu. Ceux à qui la
terre, sous les pieds, vient parfois à
se dérober. Le sol est traître. Les visages, eux, ne mentent pas. » La jeune romancière Clémence Boulouque ajoute : « Mes ancêtres, alors, sont ces cartes ƒ des figures muettes. Qui, entre elles; en secret, s'expriment en arabe, en judéo-arabe, en haketya. Il faut apprendre leur langage. C'est le ...

Témoignage ; Juifs d'Algérie ; Juifs de Tunisie ; Juifs du Maroc ; Carte postale ; Bassin méditerranéen ; 1880-1934 ; Condition de la femme

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z