m

Documents  Julien, Charles-André | enregistrements trouvés : 17

O

-A +A

P Q

UV

professeur d'Histoire de la colonisation à la Sorbonne.


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 967 JUL

" ET LATUNISIE DEVINT INDÉPENDANTE...
La conquête de la Tunisie en 1881 aboutit à l'instauration d'un régime original le protectorat. Tout en répudiant le système colonial, cette situation ressemblait fort à une annexion qui ne disait pas son nom. Ce qui provoqua, dés le début du siècle et surtout après les années 20 et 30, l'essor d'une âpre résistance contre la domination française.
Le mouvement nationaliste tunisien, syndical et intellectuel, qui mena la lutte, se heurta alors à une politique répressive et à une série de mesures administratives dont la cohérence n'était certes pas le principal mérite.
Cet ouvrage retrace, année par année, l'histoire de cet affrontement et de son issue finale - l'indépendance - du début des années 50 jusqu'en 1957.
Agrégé d'histoire, docteur es Lettres, Charles-André Julien, né en 1891 à Caen (France), est unanimement considéré comme l'un des plus grands spécialistes de l'histoire de la colonisation et, plus particulièrement, de l'histoire de l'Afrique du Nord.
Après trente ans d'enseignement secondaire, et vingt ans d'enseignement supérieur à l'école de la France d'Outre-Mer, à l'Institut d'Études politiques, à l'École d'Administration et à la
Sorbonne (chaire d'histoire de la colonisation), Il sera le fondateur et le premier doyen de la Faculté des Lettres de Rabat (1957-1961).
Prix de l'Amitié franco-arabe (1980), Grand Prix national d'Histoire (France 1984), Grand Cordon de l'Ordre de l'Indépendance tunisienne, il fut notamment secrétaire général du Haut Comité méditerranéen et de l'Afrique du Nord à la présidence du Conseil (1936-39) et conseiller de l'Union française (1947-1958).
Charles-André Julien est de ceux que le président Bourguiba qualifie "d'ami des bons et mauvais jours" et à qui il voue "une inaltérable affection". "
" ET LATUNISIE DEVINT INDÉPENDANTE...
La conquête de la Tunisie en 1881 aboutit à l'instauration d'un régime original le protectorat. Tout en répudiant le système colonial, cette situation ressemblait fort à une annexion qui ne disait pas son nom. Ce qui provoqua, dés le début du siècle et surtout après les années 20 et 30, l'essor d'une âpre résistance contre la domination française.
Le mouvement nationaliste tunisien, syndical et intellectuel, ...

Protectorat de Tunisie ; Indépendance

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 ROC

""Ce qui est transcrit ici est un témoignage et un acte de foi. Un témoignage dont j'ai ressenti l'impérieuse nécessité voici déjà quelque temps lors de la longue nuit que fut ma dernière détention. C'est dans le silence de cet interminable face à face avec moi-même, loin du bruit de la vie et du fracas des mots que la pensée d'un tel témoignage s'est imposé à moi. Alors que je déroulais interminablement à rebours le film de ma vie, le souvenir de Messali s'imposait à moi et je décidais que l'on devait lui rendre justice. Cette vie si riche, si pleine qui avait été la mienne, je la devais pour beaucoup à la rencontre avec cet homme...
Ce fantastique embrasement de novembre 1954 qui devait bouleverser notre destinée et celle d'autres hommes asservis, c'est pour beaucoup à cet homme que nous le devons. Pour s'en convaincre, il suffit de faire un saut en arrière et de retourner en cette date de 1926. Ils étaient peu nombreux en vérité ceux qui croyaient qu'un jour notre pays pût recouvrer son indépendance. Ils l'étaient encore bien des années après. C'est grâce à cet homme et à une poignée de partisans que ce qui paraissait une folle utopie put devenir réalité...
C'est dans le naufrage des abandons successifs, et alors que par pans entiers, le mur de nos espérances s'effondrait, tout paraissant désormais consommé, que la main de Dieu, par la voix d'un homme, celle de Sid el Hadj, se posa sur nous : l'idée nationale était née. Non pas un nationalisme comme celui né en Occident prenant ses distances avec Dieu, mais un nationalisme hanté par nos croyances et irrigué par notre foi en Allah, irrigué par l'Islam..." Ahmed BEN BELLA
Cette édition des Mémoires de Messali Hadj est augmentée de textes et d'analyses de Charles-André Julien, Charles-Robert Ageron, Mohammed Harbi" (4ème de couverture)
""Ce qui est transcrit ici est un témoignage et un acte de foi. Un témoignage dont j'ai ressenti l'impérieuse nécessité voici déjà quelque temps lors de la longue nuit que fut ma dernière détention. C'est dans le silence de cet interminable face à face avec moi-même, loin du bruit de la vie et du fracas des mots que la pensée d'un tel témoignage s'est imposé à moi. Alors que je déroulais interminablement à rebours le film de ma vie, le souvenir ...

Messali Hadj, Ahmed (1898-1974) ; Indépendance ; Mouvement national algérien ; Autonomie et mouvements indépendantistes ; FLN ; Guerre d'Algérie ; Récits personnels algériens

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z