m

Documents  Oeuvres coloniales | enregistrements trouvés : 248

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 221 ARC 00

Située rue Paradis à Marseille, la Maison des Rapatriés de Marseille, appelée Centre Albert Camus lors de son inauguration, a fédérée pendant plus de dix ans 9 associations nationales (ADIMAD, Cercle Algérianiste, ANFANOMA, ASCA, CDHA) et locales (ASSE, AOBR, ABEO, Notre-Dame de Santa-Cruz). Elle intègre la Maison du Combattant, près du Vieux-Port, en 2016.

Fonctionnement de la Maison des Rapatriés de Marseille

221 ARC 01
Fondation et composition de la Maison des Rapatriés de Marseille : statuts ; règlement intérieur ; listes des membres du bureau, du conseil d’administration, des associations ; organigramme…
1997 - 2005

221 ARC 02
Administration : correspondances administratives (assurances, fournisseurs, adhésions) et autres (invitations officielles, relations avec les adhérents, les associations, la mairie et les élus politiques) ; journal des visites ; convocation et procès verbaux de conseils d’administration et d’assemblées générales ; comptes-rendus de réunions, communiqués de presse…
1999 - 2005

221 ARC 03
Comptabilité : bilans ; budgets prévisionnels ; soldes des comptes.
1999 - 2005

Activités de la Maison des Rapatriés de Marseille

221 ARC 04
Bibliothèque : journaux des prêts ; feuilles de bulletinage ; inventaires.
1998 - 2007

221 ARC 05
Galas et repas : invitations ; locations locaux, matériels et services ; composition des tables ; tableaux d’inscriptions et listes de participants ; recettes…
1997 - 2004

221 ARC 06
Commémoration, conférences et expositions : correspondances ; comptes-rendus de réunion ; affiches, invitations pour l’organisation d’évènements divers et actions mémorielles : 40 ans de l’exode et l’arrivée des rapatriés à Marseille ; sauvegarde des cimetières d’Algérie ; colloque sur la guerre d’Algérie ; messe à la mémoire des martyrs civils de la fusillade de la rue d’Isly. A noter : Pétition pour rétablir la vérité sur les disparus d’Algérie, retranscriptions de séances de l’assemblée nationale (15/01/2002 sur la commémoration du 19 mars 1962) et du sénat (11/06/2004 sur la reconnaissance de la nation pour les français rapatriés) ; Discours officiels (M. Gaudin, S. Moll) ; Dossier sur le projet Mémorial de l’Œuvre Française d’Outre-mer ; Dossier sur le musée de l’œuvre française d’outre mer.
1999 - 2006

Documentation

221 ARC 07
Iconographie : photographies diverses et cartes postales d’Algérie [numériques] ; dessins, photographies de conférences. A noter : une étiquette de Vin Seneclauze à Oran.
[n.d.]

221 ARC 08
Divers : extraits de la revue Pieds-Noirs d’hier et d’aujourd’hui ; listes de disparus en Algérie ; reportage " Alger - Spécial 25 ans " [reproductions] ; coupures de presse sur la commémoration du 19 mars, sur Raoul Salan, sur le 13 mai 1958 (extrait de la Dépêche du Dimanche, 04/06/1962 ; document sur les armoiries de la ville d’Alger, A noter : Témoignage dactylographié anonyme sur la vie en Algérie (et notamment à la Bouzareah) et l’exode, 58 p. dactylo.
Située rue Paradis à Marseille, la Maison des Rapatriés de Marseille, appelée Centre Albert Camus lors de son inauguration, a fédérée pendant plus de dix ans 9 associations nationales (ADIMAD, Cercle Algérianiste, ANFANOMA, ASCA, CDHA) et locales (ASSE, AOBR, ABEO, Notre-Dame de Santa-Cruz). Elle intègre la Maison du Combattant, près du Vieux-Port, en 2016.

Fonctionnement de la Maison des Rapatriés de Marseille

221 ARC 01
Fondation et...

Archives de la Maison des rapatriés de Marseille ; Association ; Pieds-noirs ; Rapatriés ; Commémoration ; Mémoire ; Mémorial ; Oeuvres coloniales

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Archives Fabiani - Documents divers | 1955 - 1986

Archives

V


Cote : 271 ARC 12

Dossier contenant :
- Lettre adressée par Kling Didier, officier honoraire, à Jean Brua, journaliste à Nice Matin, 25/03/1986. Au sujet d’un reportage paru dans Nice Matin, et apportant des éléments complémentaires sur le 26 mars 1962.
- Lettre du Président de la Fédération des maires du département d’Alger au Gouverneur Général, Alger, 18/05/1955. Concernant le désarroi le plus profond qui règne chez les Musulmans. Avec copie de la réponse du Gouverneur M. Jacques Soustelle, 20/05/1955.
- Parole de la chanson L’Algérienne de Ch. Gallea (Alger).
- Lettre d’indignation du Conseil municipal d’Alger, 25/01/1960. Siège suite de la fusillade du 24 à Alger.
- Lettre de Pierre Lagaillarde, député d’Alger, au Président de la République, Paris, 01/03/1960, 1 p. dactylo. Au sujet des tragiques évènements d’Alger du 24 janvier 1960 et des poursuites engagées contre des personnes qui avaient pu être mêlées à ces évènements, de la confiance qu’il avait dans la parole de l’Armée et celle de la Nation. Pierre Lagaillarde termine cette lettre en restituant au Président " la Croix de la Valeur Militaire qu’il avait méritée en servant de son mieux la France ".
- Document/Tract sur la vérité de la situation en Algérie, 5 p..
- Lettre à un métropolitain, n.d., 1 p. imp. Circulaire "à adresser à des gens qui veulent la paix en Algérie mais n’admettent pas l’abandon".
- Tract, 1962. Comparaison entre "octobre 1956 en Russie où l’armée rouge a massacré le peuple de Hongrie et mars 1962 à Alger où l’armée française a massacré le peuple français d’Algérie".
- Lettre de l’Union pour le salut et le renouveau de l’Algérie française,Paris, 20/07/1956, 1p dactylo. Document signé par les anciens Gouverneurs Généraux de l’Algérie (M. Violette, G. Le beau, M.E. Naegelen, R. Leonard et J. Soustelle) présentant l’œuvre nationale entreprise.
- Faire-part de décès de Philippe Georges Masselot, mort pour la France le 15 juillet 1960 à l’âge de 19 ans.
- Juvénal,n° 565, 18/09/1959, pamphlétaire hebdomadaire, 2 p. imp. Titre "La france au le dernier mot!"
- Déposition du lieutenant Saint-Gall de Pons, journée du procès de Vincennes, 2 p. imp.
Dossier contenant :
- Lettre adressée par Kling Didier, officier honoraire, à Jean Brua, journaliste à Nice Matin, 25/03/1986. Au sujet d’un reportage paru dans Nice Matin, et apportant des éléments complémentaires sur le 26 mars 1962.
- Lettre du Président de la Fédération des maires du département d’Alger au Gouverneur Général, Alger, 18/05/1955. Concernant le désarroi le plus profond qui règne chez les Musulmans. Avec copie de la réponse du ...

Archives Fabiani ; Fusillade de la rue d'Isly (26 mars 1962) ; Alger, commune ; Algérie française ; Oeuvres coloniales ; Référendum ; Masselot, Georges (colonel)

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 122 ARC 23

Dossier contenant la retranscription dactylographiée des conférences prononcées aux Cercles Algérianistes de Bourgogne et de Franche-Comté.

Archives Eisenchteter ; Mémoire ; Armée d'Afrique ; Relations internationales ; Gaulle, Charles de (1890-1970) ; Rapatriés ; Religion ; Guerre d'Algérie ; Colonisation ; Accords d'Evian ; Oeuvres coloniales

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 132 ARC 09

Dossier contenant deux écrits de Georgette Lavaysse :
- Réponse apportée à la suite d'une "émission "visages" sur R.C.F. le vendredi 4 mai 2001, au cours de la laquelle le présentateur s'est entrentenu avec le Père Gibert, 04/05/2011. Au sujet de la réhabilitation de l'oeuvre française en Algérie.
- Conférence faite à un cercle de conférenciers parisiens par Georgette Lavaysse : Initiatives en faveur de l'artisanat local prisés par Monsieur Paul Lavaysse administrateur de la commune mixte de Fort national en 1937, 11/2008.
Dossier contenant deux écrits de Georgette Lavaysse :
- Réponse apportée à la suite d'une "émission "visages" sur R.C.F. le vendredi 4 mai 2001, au cours de la laquelle le présentateur s'est entrentenu avec le Père Gibert, 04/05/2011. Au sujet de la réhabilitation de l'oeuvre française en Algérie.
- Conférence faite à un cercle de conférenciers parisiens par Georgette Lavaysse : Initiatives en faveur de l'artisanat local prisés par Monsieur Paul ...

Récits personnels ; Oeuvres coloniales ; Mémoire ; Fort-National, commune ; Développement économique ; Algérie française

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.2 MIC-b

Premier soldat "à poser le pied sur le sol ennemi": le matelot Sion[...]

Conquête ; Centenaire ; Algérie ; Oeuvres coloniales

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : VID - 313 CAS

Film de la cérémonie de commémoration à Castelnay-le-Lez.

Penchons-nous sur l'histoire de cette terre d'Afrique, sur les réalisations et sur les tragiques événements que nous avons vécus. Nos contemporains et les jeunes générations issues de ces français d'Afrique doivent savoir ce qu'a été notre vie sur cette terre qui fût française. Si certains ont pu accepter leur déracinement, d'autres pas. Les mesures nécessaires pour accueillir et réinstaller notre communauté désemparée n'ont pas toujours - été prises par les autorités d'alors ni par celles d'aujourd'hui - pensons aussi à nos amis Harkis.
Castelnau-Montpellier sera durant ces trois jours le carrefour de ces pionniers, rapatriés de toutes origines qui ont été les artisans de la belle oeuvre de la France dans ces pays d'Afrique du Nord et d'Outre-Mer.
Ces trois jours seront la démonstration de notre identité culturelle. Français de toujours, malgré les difficultés provoquées et rencontrées, I'amour de notre pays nous a toujours permis de participer à l'essor de la France.

LES CEREMONIES DU TRENTENAIRE
1962 - 1992
Les 4, 5, et 6 septembre 1992 au Palais des Sports de Castelnau-le-Lez, de nombreuses associations et amicales de rapatriés s'unissent pour une grande manifestation commémorative.
Se souvenir pour agir en tous domaines. Se mêleront ainsi l'historique, le culturel, les arts, les lettres, le sport.

Vendredi 4 septembre 1992
18h - Inauguration - Vernissage
Visite de Stands
Allocution du président et de diverses personnalités
21 h - Soirée animée par Raymond CHAYAT
Le Théâtre Pied-Noir d'Eliane DURAND
Intermède du guitariste EL SOLARI d'Oran
Récital du chanteur PIERRE-JEAN , avec une danseuse orientale HOMADI Anissa

Samedi 5 septembre 1992
9 h30 - Dépôt de gerbes aux monuments aux morts de Castelnau-le-Lez
10 h - Hommage au maréchal JUIN et à l'armée d'Afrique
Conférence sur l'armée d'Afrique
12h30 - Déjeuner sur place dans les restaurants ou avec cabassettes.
14h30 - Diverses conférences sur l'agriculture, la
médecine, l'enseignement en Algérie.
16h30 - Match de football inter-vétérans Pied-Noirs
21 h - Le chanteur animateur Raymond CHAYAT, Orchestre Philippe GAUTIER et Martial AYELA
22 h - Robert CASTEL "NOSTALGERIE"
23 h - Grande nuitée dansante avec l'orchestre Philippe GAUTIER et Martial AYELA

Dimanche 6 septembre 1992
9 h - Fin du tournoi de football
10h - Prière commune des quatre cultes
10h30 - Grande messe solennelle célébrée par Monseigneur LACASTE
Jean-Paul GAVINO chantera" Notre Dame d'Afrique" 12 h Hommage aux sportifs
Remise des récompenses aux footballeurs
15 h - Conférences : Bilan de la guerre d'Algérie - l'exode - l'intégration en métropole - notre situation actuelle et les problèmes des Harkis
18 h - Récital de Jean-Paul GAVINO avec ses musiciens "made in là-bas"
19h30 - Clôture des manifestations
Allocution du président - Remerciements.

Durant ces 2 jours, parade spectaculaire des Cavaliers-Harkis dirigés par Ahmed et Lahcen BOUALEM.
Divers stands d'exposants : Arts, Littérature, Musique Sports
Exposition de tableaux et de sculptures (orientalisme) : Les algérianistes du Jura expliqueront l'Histoire de l'Algérie à travers les siècles, en plusieurs tableaux.


Cassette accompagnée du programme des cérémonies du Trentenaire et d'une lettre publicitaire de l'Association Commémorative des Rapatriés.
Film de la cérémonie de commémoration à Castelnay-le-Lez.

Penchons-nous sur l'histoire de cette terre d'Afrique, sur les réalisations et sur les tragiques événements que nous avons vécus. Nos contemporains et les jeunes générations issues de ces français d'Afrique doivent savoir ce qu'a été notre vie sur cette terre qui fût française. Si certains ont pu accepter leur déracinement, d'autres pas. Les mesures nécessaires pour accueillir et réi...

Commémoration ; Pieds-noirs ; Oeuvres coloniales ; Identité ; Harki

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

L'aventure coloniale | Arte éditions 2005

Docs audiovisuels

UV


Cote : VID - 301 AVE

A visionner pour plus de précisions.

Colonisation ; Histoire coloniale ; Oeuvres coloniales ; Algérie française

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y


Cote : VID - 965.1 CER

" A la lecture des manuels scolaires, les jeunes s'imaginent que la France a occupé l'Algérie pour en tirer des revenus. Pour une information objective, l'idée est venue de présenter une exposition itinérante, accompagnée d'une plaquette et d'un film vidéo abordant tous les paramètres.

Notre souhait est que ce témoignage soit accessible aux collégiens et aux jeunes lycéens.

En 132 ans, grâce au courage et aux sacrifices des "colons" venus de France, et d'autres pays du bassin méditerranéen, l'Algérie moyenâgeuse de 1830 s'est progressivement transformée en un pays développé, ouvert aux techniques de pointe des années 1960.

Ces hommes et ces femmes arrivaient en Algérie avec la ferme intention d'y rester définitivement ; ils se sont attachés à rendre productif un sol ingrat, à mettre en valeur les ressources naturelles du pays, l'assainir et le doter des équipements nécessaires.

Cette oeuvre s'est accomplie, au fil des ans, dans la "paix française" ; avec l'évolution des mentalités, les autochtones y ont participé, eux aussi.

L'exemple français en Algérie est unique au monde : il a permis des avancées importantes dans de nombreux domaines (médical, infrastructures, construction des barrages et autres secteurs). Son génie, son urbanisme ont marqué le pays d'une empreinte indélébile ; les villes et villages ont les caractéristiques des localités métropolitaines.

A l'époque, l'Algérie était le prolongement naturel de la France. Cependant, dans le respect des différences cultuelles, au gré des échanges et des relations, des amitiés se sont liées, un langage, une manière d'être et une culture nouvelle ont émergé.

C'est de tout cela dont nous voulons témoigner.

Dans son exil, la communauté des Français d'Algérie ne peut rester indifférente à ce qui se passe sur sa terre d'origine.

Vincent MOLINA. "


400 vues commentées sur fond musical.
" A la lecture des manuels scolaires, les jeunes s'imaginent que la France a occupé l'Algérie pour en tirer des revenus. Pour une information objective, l'idée est venue de présenter une exposition itinérante, accompagnée d'une plaquette et d'un film vidéo abordant tous les paramètres.

Notre souhait est que ce témoignage soit accessible aux collégiens et aux jeunes lycéens.

En 132 ans, grâce au courage et aux sacrifices des "colons" venus de ...

Colonisation ; Oeuvres coloniales ; 1830 ; Oran, commune ; Alger, commune ; Constantine, commune ; Mostaganem, commune ; Blida, commune ; Bône, commune ; Sidi-bel-Abbès, commune ; Tizi-Ouzou, commune ; Philippeville, commune

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 742 FON-b

Affiche représentant l'alphabétisation d'une classe par un militaire.

Affiche ; Propagande ; Militaire ; Oeuvres coloniales ; Outre-mer ; Enseignement

... Lire [+]

0
Z