m

Documents  Littérature marocaine de langue française | enregistrements trouvés : 15

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Tunisie , An I Memmi, Albert ; Dugas, Guy | CNRS 02/2017

Monographie

y


Cote : 967 MEM

"Tunisie 1955-1956: de retour au pays après de longues études à Alger puis à Paris, Albert Memmi assiste à la révolution nationale qui aboutit à l'Indépendance. Il en décrit au jour
le jour le déroulement dans un récit minutieux, journal
d'une libération collective et d'une émancipation personnelle. Témoin des doutes d'un jeune intellectuel aux identités multiples, ce journal intime montre aussi la naissance d'une ambition littéraire qui veut se faire connaître bien au-delà
de son pays natal, Le jeune écrivain qui espérait partager les destinées de la nouvelle nation doit se résoudre à l'exil,
mais au fil de l'Histoire qui avance, son journal, fourmillant de témoignages inédits, nous offre - de Bourguiba à Mendès France - les portraits, pris sur le vif, de ceux qui ont fait l'actualité, mais aussi de belles figures de second plan
qui font revivre cette société tunisienne à la recherche d'elle-même." (4ème couv.)
"Tunisie 1955-1956: de retour au pays après de longues études à Alger puis à Paris, Albert Memmi assiste à la révolution nationale qui aboutit à l'Indépendance. Il en décrit au jour
le jour le déroulement dans un récit minutieux, journal
d'une libération collective et d'une émancipation personnelle. Témoin des doutes d'un jeune intellectuel aux identités multiples, ce journal intime montre aussi la naissance d'une ambition littéraire qui veut se ...

Memmi, Albert ; Littérature marocaine de langue française ; Etude littéraire ; Protectorat de Tunisie ; Récits personnels ; Témoignage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La fille du vent Ammi, Kebir | Ed. de l'Aube 02/2002

Monographie

y


Cote : 840 AMM

"C'est l'histoire de Hania, la petite prostituée de Meknès, morte sous les coups de ses proxénètes. Mais comme il n'est pas possible que la vie soit aussi horrible, aussi terrible, Hania, avant d'être précipitée dans les feux de l'enfer, sera sauvée par un ange qui l'emmène à tire-d'aile dans un lieu sûr... d'où elle voit le monde et nous raconte son histoire, ses histoires — on y retrouve toute la faconde, la truculence de l'écriture du sud de la Méditerranée —, notre histoire. Et croyez-moi, ce n'est pas triste !
Un roman époustouflant, joyeux, cruel, dont on ressort les larmes aux yeux certes, mais sûrs d'être sous la protection de la petite Hania.
Kebir M. Ammi est né au Maroc, près de Fès. Il a quitté son pays pour étudier et voyager en Europe
'et aux USA. Il vit aujourd'hui en région parisienne. Il a déjà publié Thagaste (l'Aube, 1999, l'Aube poche, 2002), Le Partage du monde (Gallimard, 1999) et Sur les pas de saint Augustin (Presses de la Renaissance, 2001)." (4ème couv.)
"C'est l'histoire de Hania, la petite prostituée de Meknès, morte sous les coups de ses proxénètes. Mais comme il n'est pas possible que la vie soit aussi horrible, aussi terrible, Hania, avant d'être précipitée dans les feux de l'enfer, sera sauvée par un ange qui l'emmène à tire-d'aile dans un lieu sûr... d'où elle voit le monde et nous raconte son histoire, ses histoires — on y retrouve toute la faconde, la truculence de l'écriture du sud de ...

Roman ; Condition de la femme ; Prostitution ; Littérature marocaine de langue française

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 966 OMN

"Il existe, selon Pierre Loti, pionnier parmi les écrivains voyageurs au Maroc, "plusieurs manières de décrire les pays... Il y a d'abord les articles très sérieux : études approfondies, détails comme en peuvent fournir les gens qui ont vécu très longtemps dans les endroits dont ils parlent. Puis il y a les notes rapides qui sont comme les impressions sténographiées du voyageur qui passe". Il y a enfin, aurait-il pu ajouter, les récits de fiction nés de la confrontation du rêve et de la réalité.
Des instantanés de jadis aux romans de la quête de l'autre et de la découverte de la civilisation arabo-islamique produits par des écrivains résidents, on découvrira ici, à travers le meilleur des uns et des autres, "l'Empire fortuné" du Maroc, à la fois si proche et si lointain. Malgré ses contingences, "le voyage en courant" dont parle Loti n'est dépourvu ni de beauté, ni de justesse, lorsqu'il est signé de son nom, de celui de Montherlant ou des Tharaud.
Et lorsque l'approfondissement du point de vue devient possible et nécessaire, on s'aperçoit que c'est encore sur ces récits initiaux que s'appuient les approches plus récentes, intériorisant peu à peu le regard, pour finalement conduire à une vision "du dedans" — celle des écrivains maghrébins de langue française.
Mais le voyage commence, laissons Loti guider nos pas, "à travers des plaines sauvages tapissées de fleurs, à travers des déserts d'iris et d'asphodèles... au fond de ce vieux pays immobilisé sous le soleil lourd, voir les grandes villes mortes de là-bas, que berce un éternel murmure de prières..."
Romans, contes et récits réunis et présentés par Guy Dugas."
"Il existe, selon Pierre Loti, pionnier parmi les écrivains voyageurs au Maroc, "plusieurs manières de décrire les pays... Il y a d'abord les articles très sérieux : études approfondies, détails comme en peuvent fournir les gens qui ont vécu très longtemps dans les endroits dont ils parlent. Puis il y a les notes rapides qui sont comme les impressions sténographiées du voyageur qui passe". Il y a enfin, aurait-il pu ajouter, les récits de ...

Littérature marocaine de langue française ; Protectorat du Maroc ; Loti, Pierre ; Description et voyage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 840 BEN

"« Dans mon pays, il y a quelque chose de brisé dans les relations entre l'homme et la femme. Au sein du couple, il n'y a point d'harmonie. L'amour est le reflet d'une grande violence. II est trop souvent confondu avec la sexualité. Alors que la femme dit qu'il n'y a pas de sexualité sans amour, l'homme lui répond : pas forcément.
Ce livre raconte le déséquilibre et les malentendus entre l'homme et la femme arabes. Les histoires qu'on y trouve ne parlent que d'amour, c'est-à-dire de solitude, de secret et d'incompréhension. Et puis ce besoin d'amour devient vite une recherche de soi, car pour aimer l'autre, pour donner, il faut s'aimer un peu soi-même. Ce n'est pas si simple, dans un pays où la tradition et la religion aident surtout l'homme à asseoir sa petite puissance, alors même que rien ne peut s'y faire sans la femme. »" (4ème de couv.)
"« Dans mon pays, il y a quelque chose de brisé dans les relations entre l'homme et la femme. Au sein du couple, il n'y a point d'harmonie. L'amour est le reflet d'une grande violence. II est trop souvent confondu avec la sexualité. Alors que la femme dit qu'il n'y a pas de sexualité sans amour, l'homme lui répond : pas forcément.
Ce livre raconte le déséquilibre et les malentendus entre l'homme et la femme arabes. Les histoires qu'on y trouve ...

Littérature ; Nouvelle ; Tradition ; Religion ; Femme ; Condition de la femme ; Littérature marocaine de langue française

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Messaouda Serhane, Abdelhak | Seuil 10/1983

Monographie

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Le passé simple | Ed. Denoël 1954

Monographie

y


Cote : 845 CHR

"Lors de sa parution en 1954, ce livre fit l'effet d'une véritable bombe, tant en France qu'au Maroc qui luttait pour son indépendance. Avec une rare violence, il projetait le roman maghrébin d'expression française vers des thèmes majeurs : poids de l'Islam, condition féminine dans la société arabe, identité culturelle, conflit des civilisations. Vilipendé au début, commenté par des générations de lecteurs, il est enseigné depuis quelques années dans les universités marocaines. Dix-huit thèses de doctorat lui ont été consacrées à ce jour." (4ème de couv.)
"Lors de sa parution en 1954, ce livre fit l'effet d'une véritable bombe, tant en France qu'au Maroc qui luttait pour son indépendance. Avec une rare violence, il projetait le roman maghrébin d'expression française vers des thèmes majeurs : poids de l'Islam, condition féminine dans la société arabe, identité culturelle, conflit des civilisations. Vilipendé au début, commenté par des générations de lecteurs, il est enseigné depuis quelques années ...

Maroc ; Littérature marocaine de langue française ; Roman historique ; Islam ; Monde islamique

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z