m

Teulioù  1950 | enrolladenn kavet : 15

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 325 KIE-b

Document autographe

France ; Métropole ; Immigration ; 1950 ; Famille ; Musulmane ; Intégration

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 1
Cote : 296 REP-b

Religion ; Juif ; Communauté ; Algérie ; 1950

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 324 LET

Cours commun d'Afrique du Nord, Promotion "Jean Giraudoux" Ecole nationale de l'Administration

Algérie ; Maroc ; Tunisie ; Société ; 1950 ; Politique ; Parti politique

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Plan déquipement Délégation générale au plan | après 1951

Littérature grise

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.2 EST

Etude des populations indigènes pour une meilleure compréhension des peuples.

Oran, commune ; 19e siècle ; 1950 ; France ; Histoire ; Colonisation ; Population indigène

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 330 REG-b

Exposé fait lors de la réception à Alger à l'Assemblée des Présidents des Chambres de Commerce de l'Union Française

Algérie ; Français ; Commerce ; 1950 ; Histoire ; Bugeaud Thomas-Robert, marquis de la Piconnerie, Duc d'Isly (1784-1849) ; Port ; Industrialisation ; Scolarisation ; Santé publique

... Lenn [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 845 SER

"On ne se résigne pas à l'exil. Mais il n'y avait pas d'autre recours, puisque la soumission, la capitulation étaient et restent inacceptables.
Si dur, si inconfortable que soit l'exil, ma pensée est sans cesse auprès de mes camarades de combat encore détenus et en particulier auprès du plus illustre d'entre eux, le général Salan. Les jours qui passent ne nous apportent pas - ni à Alger ni à Paris - des raisons particulières de faire notre mea culpa et de demander l'amman.
J'ai décidé de parler. Mon voeu serait comblé si certains de nos adversaires - de nos anciens adversaires - de ceux qui nous ont le plus durement combattus voulaient bien admettre l'honnêteté de notre voix. Je dépose sans crainte et sans haine.
L'ex-Capitaine SERGENT."
"On ne se résigne pas à l'exil. Mais il n'y avait pas d'autre recours, puisque la soumission, la capitulation étaient et restent inacceptables.
Si dur, si inconfortable que soit l'exil, ma pensée est sans cesse auprès de mes camarades de combat encore détenus et en particulier auprès du plus illustre d'entre eux, le général Salan. Les jours qui passent ne nous apportent pas - ni à Alger ni à Paris - des raisons particulières de faire notre mea ...

Algérie française ; OAS ; Guerre d'Algérie ; Mémoire ; 1950 ; 1954-1962

... Lenn [+]

0
Z