m

Documents  Madagascar | enregistrements trouvés : 19

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 074 MEL

Mémoire présenté sous la direction du Pr YACONO à l'Université de Toulouse - Le Mirail

Presse ; Politique ; Ferry, Jules (1832-1893) ; Tunisie ; Egypte ; Armée ; Tonkin ; Madagascar

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 324 BIN

Thèse présentée à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l'Université de Toulouse

République, IIIe ; Elections ; Parlement ; Propriété foncière ; Algérie ; Madagascar ; Indochine ; Egypte ; Economie ; Colonisation ; Tunisie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 324 BIN

Thèse présentée à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l'Université de Toulouse

République, IIIe ; Elections ; Parlement ; Propriété foncière ; Algérie ; Madagascar ; Indochine ; Egypte ; Economie ; Colonisation ; Tunisie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 301 CLA

"Le souvenir de « l'Empire colonial français » s'est estompé dans la mémoire nationale. Certains disent même qu'il a été occulté. Ce ne sont pas seulement les historiens et ceux qui ont vécu cette période qui sont intéressés par tout ce qui peut éclairer ce passé encore récent et discuté. Une nouvelle génération est désireuse d'apprécier le plus concrètement possible ce que représentait la « France d'outre-mer » et de mieux comprendre ainsi certains des antécédents de ce qu'on appelle aujourd'hui la « mondialisation ». La « colonisation » de l'Afrique et de l'Indochine appelle plus que jamais des relectures historiques.
Histoire et mémoire vont souvent de pair. Il est encore temps de recueillir les témoignages des Français qui ont travaillé dans l'encadrement des colonies, sur les plans administratif et judiciaire, durant la période qui a précédé les indépendances. D'anciens administrateurs et magistrats d'outre-mer que les tâches de leurs reconversions avaient éloignés de ce passé, ont jugé, le temps de la retraite et de la sérénité venu, que le moment était arrivé de témoigner de leurs vies professionnelles. Ce travail de mémoire, en qui ils ont vu un devoir, porte sur la période 1930-1960 et surtout sur les années au cours desquelles se prépara et se réalisa l'émancipation des anciens territoires coloniaux. Des témoignages par définition partiels, mais qui portent sur le quotidien d'un métier souvent austère, parfois rude, et vécu avec une sorte de passion. Les auteurs ont été guidés dans ce travail d'écriture par un souci de rigueur qui retiendra l'attention des historiens, mais aussi par le désir de faire partager par les lecteurs une expérience de remémoration collective, vécue dans la camaraderie toujours vivace d'anciens acteurs de terrain et anciens élèves de l'École nationale de la France d'outre-mer qui les avait formés.
Cet ouvrage intéressera donc plusieurs générations, contemporains de cette époque révolue, ou chercheurs et étudiants confrontés aux clichés récurrents sur « le beau temps des colonies » ou sur « les ténèbres de la colonisation ». La somme des témoignages réunis dans cet ouvrage apporte sa pierre à une réflexion qui reste ouverte." (4ème de couv.)
"Le souvenir de « l'Empire colonial français » s'est estompé dans la mémoire nationale. Certains disent même qu'il a été occulté. Ce ne sont pas seulement les historiens et ceux qui ont vécu cette période qui sont intéressés par tout ce qui peut éclairer ce passé encore récent et discuté. Une nouvelle génération est désireuse d'apprécier le plus concrètement possible ce que représentait la « France d'outre-mer » et de mieux comprendre ainsi ...

Colonisation ; Outre-mer ; Indochine ; Madagascar ; Afrique ; Administration ; Décolonisation ; administration civile ; Ecole nationale de la France d'Outre-Mer

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Gallieni Michel, Marc | Fayard 1989

Monographie

y


Cote : 923 MIC

"Patriote, républicain, laïc et colonial, Gallieni fut à l'unisson de ces modérés qui façonnèrent la Ille République dans le sillage de Gambetta. Il fut certainement aussi le général qui, jusqu'à la victoire de 1918, atteignit une popularité que seul Boulanger avait égalée. Elle reposait sur la reconnaissance émue que lui témoigna le petit peuple de Paris dont, aux heures les plus sombres de 1914, il avait galvanisé la résolution et dont il avait partagé le sort.
Quant à l'homme, il demeura simple toute sa vie, même s'il ne dédaigna pas, au faîte de sa carrière, les attraits de la gloire et du pouvoir, et sa vie privée ne donna prise à aucune médisance (seuls l'éloignement et les soucis d'argent assombrirent un moment son bonheur familial). Autoritaire, il le fut; arbitraire, jamais. Austère, il le fut aussi, mais ennuyeux, jamais. Homme d'ordre mais figure originale, il ne se laissa jamais enfermer par les préjugés. Surtout, si l'on retient l'image du gouverneur militaire de Paris au visage sévère derrière ses lorgnons, on doit tout autant retenir celle du jeune homme ardent qui piaffait de s'enfoncer au coeur de l'Afrique et se prit d'une véritable fièvre d'écriture que celle de l'homme mûr prenant plaisir aux joies familières au milieu des siens. Esprit moralisateur mais jamais étroit, il incarna à sa manière l'honnête homme de la Ille République, belle illustration des vertus de la "méritocratie" du temps.
Agrégé d'histoire, docteur ès lettres, professeur d'histoire coloniale à l'université d'Aix-Marseille-I, Marc Michel a écrit plusieurs ouvrages sur l'Afrique française dans la Première Guerre mondiale et au début du siècle : L'Appel à l'Afrique. L'effort de guerre en Afrique (1914-1919); La Mission Marchand (1895-1899), etc." (4ème couv.)
"Patriote, républicain, laïc et colonial, Gallieni fut à l'unisson de ces modérés qui façonnèrent la Ille République dans le sillage de Gambetta. Il fut certainement aussi le général qui, jusqu'à la victoire de 1918, atteignit une popularité que seul Boulanger avait égalée. Elle reposait sur la reconnaissance émue que lui témoigna le petit peuple de Paris dont, aux heures les plus sombres de 1914, il avait galvanisé la résolution et dont il ...

Homme politique ; Colonialisme ; Madagascar

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 840 GAN

1895 : les combats de la campagne de Madagascar ont lié, pour la vie, Eugène Bernard, le cavalier, et Paul Salon, le légionnaire. Le premier est rapatrié en France. Paul Salon, encouragé par le général Gallieni, choisit de fonder une famille et de se tailler un domaine à sa mesure, « Grenadière », dans ce nouveau bastion de l'Empire:
Leurs descendants se retrouveront sur la terre malgache. Trois générations de Bernard et de Salon vont se succéder pour travailler, et parfois donner leur vie, afin de faire de leur domaine de la Sambirana un exemple de réussite.
Colons français du bout du monde, ils n'hésiteront pas à venir défendre la mère patrie, dans les tranchées de Champagne en 19171918, sur la Somme en 1940, en Italie et en Provence en 1944, en Indochine en 1947.
Epaulés par des femmes courageuses et passionnées, ils verseront leur sang pour défendre leur plantation-patrimoine à Madagascar contre les Britanniques et leurs Zoulous en 1941 ou contre les rebelles en 1947:
Seule à maintenir l'héritage, veuve du dernier des Bernard, abandonnée par ses enfants, Jeanne acceptera, en 1975, tous les sacrifices pour maintenir à « Grenadière » le souvenir du Sang des Colons.
Alain Gandy, qui a vécu sur la « Grande Ile », a voulu retracer à travers cette saga de deux familles, le souvenir de ces hommes et de ces femmes qui ont tout sacrifié à l'Empire et qui ne se sont jamais résignés à oublier sa grandeur.
1895 : les combats de la campagne de Madagascar ont lié, pour la vie, Eugène Bernard, le cavalier, et Paul Salon, le légionnaire. Le premier est rapatrié en France. Paul Salon, encouragé par le général Gallieni, choisit de fonder une famille et de se tailler un domaine à sa mesure, « Grenadière », dans ce nouveau bastion de l'Empire:
Leurs descendants se retrouveront sur la terre malgache. Trois générations de Bernard et de Salon vont se ...

Littérature ; Roman ; Madagascar ; Saga

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Type
Date de parution
Descripteurs

Nuage de mots clefs ici

0
Z