m

Documents  Anticolonialisme | enregistrements trouvés : 15

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 923 RUP

"« J'ai fait ce rêve. Il y avait enfin sur la terre une justice pour les races soumises et les peuples vaincus. Fatigués d'être spoliés, pillés, massacrés, les Arabes et les Berbères chassaient leurs dominateurs du nord de l'Afrique, les Noirs faisaient de même pour le reste de ce continent, et les Jaunes pour le sol asiatique... » (La Sueur du burnous, 1911)
Ainsi écrivait Paul Vigné d'Octon, cinquante ans avant Martin Luther King.
Né à Montpellier en 1859 et mort à Octon (Hérault) en 1943, il était médecin de la Marine. Ayant servi en Afrique en pleine période d'expansion coloniale, il a été le premier à porter à la tribune de l'Assemblée nationale le récit des massacres perpétrés par les armées coloniales et ses supplétifs. Député de l'Hérault, conseiller général du canton de Lunas, maire d'Octon, il se bat sur tous les fronts des avancées sociales tout en poursuivant une carrière d'écrivain — romans régionalistes et enquêtes journalistiques. Las de ne pas être entendu, il se fait pamphlétaire pour brocarder tout autant les abus du pouvoir dans les colonies que les impérities des services de santé durant la Première Guerre mondiale dont il révèle maints scandales. Au début des années 1920, il abandonne la politique pour se consacrer à la propagation des doctrines naturistes et de la psychanalyse, alors peu connue. Utopiste, visionnaire, un demi-siècle avant Césaire, il a mis l'accent sur « le choc en retour de la colonisation » qui corrompt et avilit tout autant le colonisateur que le colonisé. Acteur et témoin, il apporte à une période cruciale de l'histoire de la République un éclairage unique sur les moeurs parlementaires et les questions-clés de son temps qui restent plus que jamais d'actualité."
"« J'ai fait ce rêve. Il y avait enfin sur la terre une justice pour les races soumises et les peuples vaincus. Fatigués d'être spoliés, pillés, massacrés, les Arabes et les Berbères chassaient leurs dominateurs du nord de l'Afrique, les Noirs faisaient de même pour le reste de ce continent, et les Jaunes pour le sol asiatique... » (La Sueur du burnous, 1911)
Ainsi écrivait Paul Vigné d'Octon, cinquante ans avant Martin Luther King.
Né à ...

Biographie ; Anticolonialisme

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 800 SIE

"Le present volume réunit les Actes du premier colloque de la Societe internationale d'étude des littératures de l'ère coloniale (SIELEC) fondée a Montpellier en 2002 autour d'une équipe d'universitaires spécialistes de littérature française et anglaise, mais aussi d'historiens, d'africanistes, de romanciers et de journalistes.
Le regroupement de ces compétences diverses, dans une dynamique d'interdisciplinarité, part d'un constat qui a été souvent formulé: si l'histoire de l'expansion européenne, depuis le XVème siècle, à travers ses phases "classiques" (pionniers et aventuriers, explorateurs, commerçants, et enfin colonisation et empires), a été souvent décrite par les historiens, en revanche on s'est moms interessé a l'impact de ces mouvements d'ampleur mondiale sur les littératures elles-mêmes. Pourtant, la nouvelle "interdépendance des terrains culturels", pour reprendre une expression d'Edward W. Said, liée a l'ère des Empires., est l'une des réalités majeures du monde contemporain. La SIELEC se propose d'étudier, dans ses Cahiers annuels publiés par les editions Kailash, l'infléchissement sensible des littératures d'Europe au contact d'univers imaginaires, de cultures, de manières de vivre et de sentir qui provoquèrent les reactions les plus diverses: fascination, méfiance, rejet, domination cynique mais aussi, chez certains, un désir de sortir de soi pour vivre l'expérience de l'Autre. Elle analysera les conditions historiques d'émergence, sur le long cours, des littératures anglophone et francophone : on ne peut en effet dissocier les etudes postcoloniales de cc vaste décloisonnernent du monde qui a rendu possibles les métissages de cultures et les contacts d'imaginaires."
(4e de couv.)
"Le present volume réunit les Actes du premier colloque de la Societe internationale d'étude des littératures de l'ère coloniale (SIELEC) fondée a Montpellier en 2002 autour d'une équipe d'universitaires spécialistes de littérature française et anglaise, mais aussi d'historiens, d'africanistes, de romanciers et de journalistes.
Le regroupement de ces compétences diverses, dans une dynamique d'interdisciplinarité, part d'un constat qui a été ...

Littérature ; Etude littéraire ; Colonisation ; Roman ; Soudan ; Afrique du Nord ; Berbère ; Anticolonialisme ; Maroc

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 323 MIN

Etudes de sciences politiques et sociales.

Enquête ; Anticolonialisme

... Lire [+]

Z