m

Documents  Tennis | enregistrements trouvés : 14

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Statuts du Club de tennis du "Chien Rouge" | 23/07/1929

Archives

V


Cote : 796 CHI-b

"Objet social
Le club du "Chien Rouge" est fondé pour délecter ses membres au noble jeu du tennis et pour former des champions en vue des tournois internationaux

Tennis ; Association ; Alger, commune ; Statuts

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID – 966 DUR (3)

Ensemble 9 films numérisés, fait par le beau-père Roger Dureuil de la donatrice. Ces films ont fait entre 1958 et 1970 au Maroc et ensuite au Cameroun après le départ de Casablanca.

La bobine 8 regroupe plusieurs séquences:
0-12,52 min : Vacances aux Canaries
12,53-16,13 min : Retour au Maroc, avec la Cathédrale de Casablanca (1966) et les alentours de la cathédrale avec les différents bâtiments rues adjacentes.
16,15-18,16 min : Club de tennis de Casablanca
18,17- min : Port de Casablanca : embarquement pour le Cameroun 1967
Ensemble 9 films numérisés, fait par le beau-père Roger Dureuil de la donatrice. Ces films ont fait entre 1958 et 1970 au Maroc et ensuite au Cameroun après le départ de Casablanca.

La bobine 8 regroupe plusieurs séquences:
0-12,52 min : Vacances aux Canaries
12,53-16,13 min : Retour au Maroc, avec la Cathédrale de Casablanca (1966) et les alentours de la cathédrale avec les différents bâtiments rues adjacentes.
16,15-18,16 min : Club de ...

Film familial ; Maroc ; Protectorat du Maroc ; Casablanca ; Eglise ; Tennis ; Port

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID – 966 DUR (2)

Ensemble 9 films numérisés, fait par le beau-père Roger Dureuil de la donatrice. Ces films ont fait entre 1958 et 1970 au Maroc et ensuite au Cameroun après le départ de Casablanca.

Les bobines 4 à 7 sont tournées à Yaoundé.
La première partie est tournée dans dans la maison familiale. Nous voyons l'aménagement intérieur, et extérieur et plus particulièrement les fleurs. Nous voyons les voisins dans la rue et enfin les jeux (un enfant avec le chien et les parties de tennis de table) : 0-8,02 min.
La deuxième est un périple en voiture, la route et ses abords et ensuite une découpe d'arbre, et la vie locale. (8,03-12,05 min).
La troisième partie est une partie de tennis entre deux jeunes. (12,06-15,02 min).
Ensemble 9 films numérisés, fait par le beau-père Roger Dureuil de la donatrice. Ces films ont fait entre 1958 et 1970 au Maroc et ensuite au Cameroun après le départ de Casablanca.

Les bobines 4 à 7 sont tournées à Yaoundé.
La première partie est tournée dans dans la maison familiale. Nous voyons l'aménagement intérieur, et extérieur et plus particulièrement les fleurs. Nous voyons les voisins dans la rue et enfin les jeux (un enfant avec le ...

Film familial ; Maroc ; Protectorat du Maroc ; Casablanca ; Cameroun ; Expérimentation forestière ; Tennis ; Tennis de table

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID – 966 DUR (4)

Ensemble 9 films numérisés, fait par le beau-père Roger Dureuil de la donatrice. Ces films ont fait entre 1958 et 1970 au Maroc et ensuite au Cameroun après le départ de Casablanca.

La bobine 8 regroupe plusieurs films de vacances :
0-2,55 min : Vacances en Espagne ( pigeons )
2,56-20,10 min : Vacances dans les Pyrénées dans le Cirque de Gavarnie ( promenades à cheval ) soit en 1958 ou 1959.
20,10- 20,34 min : Safi.
20,35-20,55 : Casablanca : Piscine du club de tennis du Crédit Lyonnais à Sidi-Marouf -
20,55-23 min : Espagne ?
23,00-23,14 min : Maroc- Safi : Place du R’Bat
23,15-24,58 min : Safi : Maison familiale avec la chienne Betty ( 1958 )
24,59-33,23 min : Scènes de vacances à la montagne. Lieu non identifié.
Ensemble 9 films numérisés, fait par le beau-père Roger Dureuil de la donatrice. Ces films ont fait entre 1958 et 1970 au Maroc et ensuite au Cameroun après le départ de Casablanca.

La bobine 8 regroupe plusieurs films de vacances :
0-2,55 min : Vacances en Espagne ( pigeons )
2,56-20,10 min : Vacances dans les Pyrénées dans le Cirque de Gavarnie ( promenades à cheval ) soit en 1958 ou 1959.
20,10- 20,34 min : Safi.
20,35-20,55 : Casablanca ...

Film familial ; Maroc ; Protectorat du Maroc ; Casablanca ; Eglise ; Tennis ; Port ; Safi, ville

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID - 917.1 DUM (4)

Les Films de la Famille Dumazer sont un ensemble de 25 bobines. Les Films ont été en grande partie tournés par la mère de la donatrice : Suzanne Dumazer-Dejouany. Il s'agit principalement de scènes familiales prises soit en Algérie, soit en métropole pendant des périodes de vacances. Il s'agit d'une famille de docteur, Suzanne Dumazer-Déjouany était docteur en radiologie. Dans les films, nous la voyons régulièrement entourée avec ses amis. Il s'agit d'un groupe d'amis qui se sont rencontrés en tant qu'étudiants en médecine et ont continué régulièrement à se retrouver après 1962.
La donatrice a fait un commentaire filmé de ses films pour plus de précisions.

Sur le même fichier numérique ont été enregistrées les Bobines 11 à 13. L'ensemble concerne les sports à Alger, soit autour d'évènements sportifs, soit autour de sports en famille.

La Bobine 11 (0-4,11 min) a été tournée peut être pendant un tournois de tennis. La famille participait régulièrement à des tournois et se déplaçaient sur des compétitions. Nous y voyons successivement plusieurs membres de la famille sur les terrains de tennis.
3,35-3,51 : Cours séquence de deux femmes assis à une table et ensuite arrivée d'un homme à l'entrée du club de Tennis.
Les Films de la Famille Dumazer sont un ensemble de 25 bobines. Les Films ont été en grande partie tournés par la mère de la donatrice : Suzanne Dumazer-Dejouany. Il s'agit principalement de scènes familiales prises soit en Algérie, soit en métropole pendant des périodes de vacances. Il s'agit d'une famille de docteur, Suzanne Dumazer-Déjouany était docteur en radiologie. Dans les films, nous la voyons régulièrement entourée avec ses amis. Il ...

Film familial ; Alger, arrondissement ; Histoire familiale ; Bouzaréa, commune ; Alger, commune ; Sport ; Tennis

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID – 965.1 GAU (8)

Il s'agit de films récupérés sur le site internet de Gaumont Pathé.

Référence du film : 2000GS 05764

Actualités - Série Enseignement

"Descriptif :
Usine, gare, wagonnets, Gisement de phosphate. Phosphate sur un tapis roulant, intérieur de l'usine, bâtiments extérieurs, hangar. Les ouvriers sortent de la mine. Train à vapeur. Occidentaux (européens, colons) sous des arcades. Partie de tennis au pied de la mine. Sortie d'école, une ronde d'enfants, cour de récréation. Ecole coloniale. Les colons et leurs enfants. Le phosphate coule dans les wagons. Colonisation."
Il s'agit de films récupérés sur le site internet de Gaumont Pathé.

Référence du film : 2000GS 05764

Actualités - Série Enseignement

"Descriptif :
Usine, gare, wagonnets, Gisement de phosphate. Phosphate sur un tapis roulant, intérieur de l'usine, bâtiments extérieurs, hangar. Les ouvriers sortent de la mine. Train à vapeur. Occidentaux (européens, colons) sous des arcades. Partie de tennis au pied de la mine. Sortie d'école, une ronde ...

Film ; Documentaire ; Algérie ; Tébessa, arrondissement ; Mines ; Phosphate ; Ecole ; Tennis ; Chemin de fer

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

"Tennis d'Antan" Jalabert, Paul | Cinam 2003

Docs audiovisuels

UV


Cote : VID - 796 JAL

La fabuleuse histoire du tennis professionnel banni par toutes les fédérations jusqu'à l'avènement des tournois Open en 1968 et hommage mérité à nos professeurs.

LE TENNIS PROFESSIONNEL ET LES PROFESSEURS D'ANTAN
Les Professionnels d'antan avant l'Open
1926 : Suzanne Lenglen : naissance du tennis professionnel... (avec Richards, Miss Brown, Feret)

1931-1939 : Tilden : l'impulsion (avec Vines, Cochet, Perry, Budge)

1941-1947 : Riggs : cap maintenu (avec Budge) (mésaventure Petra)

1948-1968 : Kramer : l'envolée décisive :
-1- Duels au sommet (avec Gonzales, Sedgman, Trabert, Rosewall, Hoad)
-2- Coupe du Monde (à Vittel)
-3- Championnat du Monde (avec Hartwig, Sedgman. Gonzales, Trabert)
-4- Tournees Kramer (Le Touquet, Cabourg, Bordeaux, La Baule, Dinard, Dieppe...)
-5- L'intermède du LYS

Clins d'oeil
Sur quelques fins de carrière (Tilden, Gonzales, Cochet....)

Professeurs d'antan

Hommage mérité
La fabuleuse histoire du tennis professionnel banni par toutes les fédérations jusqu'à l'avènement des tournois Open en 1968 et hommage mérité à nos professeurs.

LE TENNIS PROFESSIONNEL ET LES PROFESSEURS D'ANTAN
Les Professionnels d'antan avant l'Open
1926 : Suzanne Lenglen : naissance du tennis professionnel... (avec Richards, Miss Brown, Feret)

1931-1939 : Tilden : l'impulsion (avec Vines, Cochet, Perry, Budge)

1941-1947 : Riggs : cap mai...

Tennis

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID - 917.1 DUM (9)

Les Films de la Famille Dumazer sont un ensemble de 25 bobines. Les Films ont été en grande partie tournés par la mère de la donatrice : Suzanne Dumazer-Dejouany. Il s'agit principalement de scènes familiales prises soit en Algérie, soit en métropole pendant des périodes de vacances. Il s'agit d'une famille de docteur, Suzanne Dumazer-Déjouany était docteur en radiologie. Dans les films, nous la voyons régulièrement entourée avec ses amis. Il s'agit d'un groupe d'amis qui se sont rencontrés en tant qu'étudiants en médecine et ont continué régulièrement à se retrouver après 1962.
La donatrice a fait un commentaire filmé de ses films pour plus de précisions.

Il s'agit d'une expédition touristique du "groupe d'amis" dans le Hoggar avec uniquement les adultes.

Il s'agit de scènes de vacances en camping au bord de la plage ( baignades, jeux sur la plage, tennis, etc) principalement les enfants sont films sauf la dernière séquence les grands-parents (?).
Les Films de la Famille Dumazer sont un ensemble de 25 bobines. Les Films ont été en grande partie tournés par la mère de la donatrice : Suzanne Dumazer-Dejouany. Il s'agit principalement de scènes familiales prises soit en Algérie, soit en métropole pendant des périodes de vacances. Il s'agit d'une famille de docteur, Suzanne Dumazer-Déjouany était docteur en radiologie. Dans les films, nous la voyons régulièrement entourée avec ses amis. Il ...

Film familial ; Alger, arrondissement ; Histoire familiale ; Bouzaréa, commune ; Mer ; Enfant ; Jeux ; Tennis

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : Fi - 916.4 DOR

Photographie prise lors d'une partie de double avec enfonds les spectateurs

Photographie ; Tennis

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A00216

"La vie de Robert Abdesselam est plus captivante qu'un roman et son histoire se mêle à celle de la France au xxe siècle d'une façon singulière.
Il est né à Alger en 1920 d'un père notable, kabyle et musulman, et d'une mère catholique issue de la bourgeoisie métropolitaine. Il grandit à El-Biar, la banlieue chic d'Alger, où il découvre le tennis qui va devenir sa passion.
En même temps qu'il poursuit ses études à Paris — Droit et Sciences Po —, il continue le tennis et devient l'un des meilleurs joueurs français.
Sous l'Occupation, alors qu'il atteint son meilleur niveau, il rejoint Alger en 1942 et le camp des Alliés. Il participe activement à la campagne d'Italie, devenant ainsi le premier Français à pénétrer dans Rome où il libère le palais Farnese.
C'est après guerre que sa carrière internationale de joueur prend son essor. Longtemps deuxième meilleur tennisman français, il est sélectionné quatorze fois et dispute vingt-cinq matchs en Coupe Davis de 1947 à 1953.
En 1956, il met un terme à sa carrière sportive et se consacre à la politique. Il se fait élire député d'Alger en 1958. Il milite pour le maintien d'une Algérie française, ce qui le coupe du gaullisme, et pour l'intégration, ce qui le coupe de l'OAS qu'il ne rejoindra jamais. Pour les indépendantistes, c'est un traître. Le 4 mai 1960, il est victime, à Paris, d'un attentat. Criblé de balles par un militant du FLN, il en réchappe miraculeusement.
L'indépendance de l'Algérie acquise, Robert Abdesselam abandonne la politique pour se consacrer à sa profession d'avocat international, accompagnant notamment la société Lacoste dans son développement à l'étranger. Il occupe également différentes fonctions dans le monde du tennis, dont la vice-présidence de la Fédération française de tennis de 1968 à 1974 et de la Fédération internationale de 1975 à 1976. Il jouera ainsi un rôle important au moment où les circuits professionnels et amateurs fusionneront.
Les auteurs sont historiens. Éric Belouet est ingénieur d'études au CNRS. Michel Dreyfus est directeur de recherche au CNRS et professeur associé à l'université de Paris 1." (4ème couv.)
"La vie de Robert Abdesselam est plus captivante qu'un roman et son histoire se mêle à celle de la France au xxe siècle d'une façon singulière.
Il est né à Alger en 1920 d'un père notable, kabyle et musulman, et d'une mère catholique issue de la bourgeoisie métropolitaine. Il grandit à El-Biar, la banlieue chic d'Alger, où il découvre le tennis qui va devenir sa passion.
En même temps qu'il poursuit ses études à Paris — Droit et Sciences Po —, ...

Biographie ; Mariage mixte ; Tennis ; Débarquement américain du 8 novembre 1942 ; Campagne d'Italie ; OAS

... Lire [+]

Z