m

Documents  Socialisme | enregistrements trouvés : 30

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 81 ARC 30

Lettre exposant un modèle économique socialiste. Ce document se trouvait initialement dans une enveloppe au nom de Peirre Chollet qui comportait également l'interview de De Gaulle par Pierre Laffont, député d'Oran-campagne.

Archives Chollet ; Economie ; Socialisme

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 968 FRO-b

Tract ; FLN ; Chine ; Socialisme ; Communisme

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Contribution à la connaissance de l'Islam | 1977

Littérature grise

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 845 SAV

"Né à Oran de parents nés en Algérie, l'auteur y a vécu longtemps après l'Indépendance. Il y est retourné souvent après s'être replié à Paris, et cela lui a permis, à travers les différents régimes politiques qu'il a connus, de suivre la descente aux enfers de ce pays qui avait opté pour la voie socialiste acoquinée avec l'islam, alliance contre nature s'il en est.
Dans l'euphorie de l'Indépendance, le socialisme fut bien accepté par la population, mais il montra vite ses limites. La corruption, la collectivisation des terres, et l'absurdité de
l'industrialisation à outrance jetèrent le pays, malgré ses immenses ressources dans un désastre effarant, et le pouvoir des colonels présidents s'effondra sous les émeutes populaires après vingt ans de dictature socialiste. Un basculement vers l'économie de marché n'enraya pas le désastre mais favorisa l'éclosion d'une bourgeoisie d'affaires insolente alliée au nouveau pouvoir, tandis qu'une paupérisation galopante gagnait les couches de la population les plus défavorisées.
Ces chroniques s'échelonnent de l'indépendance à une période récente. Elles ont été écrites sur un ton quelque peu irrévérencieux pour masquer la réalité dramatique de ce pays
que tous les pieds-noirs ont profondément aimé. Elles prennent foutes leurs sources à des situations, vues, ou vécues, et le volet Islam n'en est pas absent."
"Né à Oran de parents nés en Algérie, l'auteur y a vécu longtemps après l'Indépendance. Il y est retourné souvent après s'être replié à Paris, et cela lui a permis, à travers les différents régimes politiques qu'il a connus, de suivre la descente aux enfers de ce pays qui avait opté pour la voie socialiste acoquinée avec l'islam, alliance contre nature s'il en est.
Dans l'euphorie de l'Indépendance, le socialisme fut bien accepté par la ...

1962 ; Indépendance ; Socialisme ; Situation économique ; Situation sociale ; Poésie algérienne

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Avocate irrespectueuse Halimi, Gisèle | 2002

Monographie

UV


Cote : 923 HAL

Autobiographie de l'avocate pénale G. Halimi. Evoque les défenses d'algériens pendant la guerre d'Algérie, sa rencontre avec Massu.
Table des matières :
I - L'IRRESPECTUEUSE APPRENTIE : DE TATAOUINE À BOBIGNY
1. Un verdict au kilo 2. " Monsieur,je veux quitter le barreau... " 3. Le " joyeux " père déserteur 4. Quand l'Histoire se mêle à mon histoire... 5. La justice hors la loi 6. Le règne des barbares 7. " Tout condamné à mort aura la tête tranchée... " 8. Mourir de défendre (entretien avec Massu) 9. "... Pour que leur machine se mette à grincer... " 10. Un Ordre très honorable 11. " Une avocate n'avorte pas! " 12. La défense irrespectueuse Annexe
Il - L'IRRESPECTUEUSE RESPECTÉE ? : UN PROCÈS AU CONGO
1. " Une question de vie ou de mort " 2. Le " Beach " comme dans un film 3. " Bantsiba " et " BanzouzI " 4. " Avocate bourgeoise, réformiste, socialiste... " 5. " Marx et de Gaulle au-dessus de nos têtes... " 6. Volte-face ? 7. Les visiteurs du soir 8. En sortir " la tête haute " 9. " Impérialisme international en général, français en particulier " 10. Camarades juges, camarades accusés, camarade avocate Il. " Le nègre n'est pas apte au socialisme... " 12. " ...Confie les accusés aux bons soins de maître Gisèle Halimi... " 13. L'irrespectueuse respectee Annexe
III - L'IRRESPECTUEUSE SANCTIONNÉE : MARIA, LA BLESSURE
Je me l'étais pourtant promis
Autobiographie de l'avocate pénale G. Halimi. Evoque les défenses d'algériens pendant la guerre d'Algérie, sa rencontre avec Massu.
Table des matières :
I - L'IRRESPECTUEUSE APPRENTIE : DE TATAOUINE À BOBIGNY
1. Un verdict au kilo 2. " Monsieur,je veux quitter le barreau... " 3. Le " joyeux " père déserteur 4. Quand l'Histoire se mêle à mon histoire... 5. La justice hors la loi 6. Le règne des barbares 7. " Tout condamné à mort aura la tête ...

Algérie ; Colonisation ; Droit ; Droit Pénal ; 1954-1962 ; Autobiographie ; Histoire ; Guerre ; Guerre d'Algérie ; Algérien ; Socialisme ; Film ; Procès ; Loi

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 927 NEA

Biographie de ce jeune écrivain mort parmi les officiers de la Grande Guerre, Fils du fondateur de la Ligue des droits de l'homme il s'engage dans l'armée et se convertit au catholicisme.
Table des matières :
Remerciements
Introduction
PREMIÈRE PARTIE - LE BOUILLONNEMENT : LES ASPlRATIONS D'UN JEUNE HOMME DE LA FIN DU SIÈCLE
CHAPITRE PREMIER -Un milieu voué à l'esprit : la famille Psichari, héritière de Renan
Une famille de la haute bourgeoisie intellectuelle parisienne. L'ombre majestueuse d'Ernest Renan. Une famille bourgeoise. Une famille engagée politiquement. La vie sociale de Noémi Renan.
La famille Psichari : harmonies apparentes et discordes secrètes. L'ordre familial. La solidarité familiale. Les blessures du grand corps familial
CHAPITRE II -Le torrent : la jeunesse d'Ernest Psichari.
Une enfance heureuse. L'héritier de Renan. Ernest et sa mère: un amour exclusif.
L'écolier. À l'école de la République. Un esprit prédisposé et stimulé.
Un apprenti philosophe passionné. L'affIrmation de la pensée de Psichari. Un étudiant au coeur des débats universitaires
CHAPITRE III -Le bouillonnement: l'essai d'emancipation de Psichari
L'émancipation sociale: naissance du réseau d'amitiés. Ernest et Jacques Maritain. Psichari et Charles Péguy. Psichari et Henri Massis.
L'émancipation politique: le temps des grandes luttes. Psichari dreyfusard. Le socialisme d'Ernest Psichari
L'émancipation sentimentale: amour et chute. Les racines de la crise. La crise existentielle de Psichari. La chute. Misogynie et homosexualité, conséquences de la crise?
DEUXIÈME PARTIE - L'APAISEMENT : L'APPARENTE QUÊTE D'ORDRE D'UN JEUNE HOMME DU DÉBUT DU SIÈCLE
CHAPITRE IV -Le choix du métier des armes
Les motivations militaires de Psichari et leur renouvellement .
La vie militaire. Le quartier et la vie sociale. L'emploi du temps à la caserne. La modestie de la vie militaire.
Le révélateur colonial. Les préalables de la mission coloniale. L'aventure coloniale. Les pionniers de l'Oubangui-Chari. Les objectifs de la mission. Le déroulement de la mission. Le choc des civilisations. Le bilan de la mission. La Mauritanie. Les chemins de Psichari en Mauritanie. L'oeuvre militaire de Psichari en Mauritanie
CHAPITRE V -L'Afrique littéraire
L'Afrique dans les romans de Psichari. L'Afrique épistolaire.
La construction du mythe psicharien. L'Appel des armes: premiers pas vers la réaction. Ernest Psichari, le guerrier idéal: la récupération. De l'armée à la nation, de la nation à l'Eglise
CHAPITRE VI -Vers la foi
La contradiction des sources. La conversion modèle: les romans de Psichari. La conversion muette: lettres et carnets.
Le voyage d'une âme échappée belle. L'entourage déchirant. L'influence déterminante des éveilleurs d'âme.
Une foi mystique et terrienne. Une foi mystique. Une foi nourrie de raison. Une foi ancrée dans le siècle.
TROISIÈME PARTiE - LA CONSTRUCTION D'UNE DESTINÉE : ERNEST PSICHARI, MÉMOIRE ET MYTHE
CHAPITRE VII -La mort d'Ernest Psichari : premiers pas d'un destin
La mort d'Ernest Psichari. La mort à Rossignol. La contradiction des témoignages.
La nouvelle mort. Le désir de sacrifice. La mort en différé
CHAPITRE VIII -L'enracinement d'un mythe : la mémoire d'Ernest Psichari
La mémoire de Psichari pendant la Première Guerre. Les modes d'expression de la mémoire. La figure du héros militaire. La figure du martyr chrétien.
La mémoire longue
ÉPILOGUE - LA RIVIÈRE SOUTERRAINE : PERSISTANCE DE LA PENSÉE HUMANISTE CHEZ ERNEST PSICHARI
CHAPITRE IX -La persistance du bouillonnement
Grandeur militaire et sens critique
Servitude et indiscipline
Dogme et libre esprit
CHAPITRE X -L'humanisme préservé
Un esprit ouvert
La défense des droits de l'homme. La défense de la civilisation africaine. La défense des droits indigènes. La permanence des vues sociales
CHAPITRE XI -L'indécision idéologique de Psichari
Conclusion
Sources
Index des noms propres
Biographie de ce jeune écrivain mort parmi les officiers de la Grande Guerre, Fils du fondateur de la Ligue des droits de l'homme il s'engage dans l'armée et se convertit au catholicisme.
Table des matières :
Remerciements
Introduction
PREMIÈRE PARTIE - LE BOUILLONNEMENT : LES ASPlRATIONS D'UN JEUNE HOMME DE LA FIN DU SIÈCLE
CHAPITRE PREMIER -Un milieu voué à l'esprit : la famille Psichari, héritière de Renan
Une famille de la haute ...

Biographie ; Ecrivain ; Afrique ; Armée ; Guerre ; Mémoire ; Foi ; Politique ; Voyage ; Civilisation ; Droit ; Roman ; Nouvelle ; Métier ; Indigène ; Réseau ; Jeunesse ; Témoignage ; Famille ; Socialisme ; Etudiant ; Mauritanie ; Armée ; Lettre ; Essai ; Militaire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A00204

"Avril 1956 au Caire : Joseph Begarra est chargé par Guy Mollet alors président du Conseil de prendre des contacts avec des chefs du FLN pour explorer les conditions d'un cessez-le-feu et les voies d'une solution aux " événements d'Algérie ". Il rencontre secrètement à cinq reprises Mohamed Khider, l'un des chefs de l'extérieur du FLN : un moment, "l'émissaire" entrevoit la possibilité d'un accord, mais très vite c'est l'impasse.
Pourquoi Begarra pour cette mission? Ce militant socialiste s'est fait connaître dans les congrès de son parti quand il dénonçait les abus d'un certain colonialisme, et évoquait les perspectives d'une Algérie où toutes les communautés vivraient à égalité dans les valeurs de la République.
Fils d'un jardinier, né en Oranie en 1908, instituteur, militant depuis 1930, responsable de la fédération d'Oran, Joseph Begarra a vécu la guerre d'Algérie dans sa chair. Secrétaire fédéral, résistant, conseiller de l'Union française et membre du comité directeur de la SFIO depuis le début des années 50, il est aussi une personnalité à Oran où la fédération socialiste plus qu'ailleurs recrute dans la population musulmane. Jusqu'en 1958 il se refuse à perdre espoir : des réformes peuvent encore sauver la situation. Il devient en 1961 la cible des ultras de l'OAS et assiste au basculement de l'Oranie dans la violence, jusqu'à son départ et celui de sa famille.
Cette biographie politique exploite des archives inédites et éclaire, à hauteur d'homme, la guerre d'Algérie vécue par un pied-noir socialiste de 1954 à 1962, entre une Algérie " rêvée " et les combats de la guerre d'indépendance."
"Avril 1956 au Caire : Joseph Begarra est chargé par Guy Mollet alors président du Conseil de prendre des contacts avec des chefs du FLN pour explorer les conditions d'un cessez-le-feu et les voies d'une solution aux " événements d'Algérie ". Il rencontre secrètement à cinq reprises Mohamed Khider, l'un des chefs de l'extérieur du FLN : un moment, "l'émissaire" entrevoit la possibilité d'un accord, mais très vite c'est l'impasse.
Pourquoi ...

Politique et gouvernement ; Biographie ; Oranie ; Socialisme

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 968 MAL

"Quand le régime d'Hassan Il tue Ben Barka, on crie nu tyran sanguinaire. Quand le régime de Boumediene fait exécuter Mohammed Khider ou Krim Belkaoem, on fait semblant de croire que leur cause était aussi mauvaise que celle de Ben Barka était bonne.
Et d'où tire-t-on cela? D'une question d'étiquette : "libéral-capitaliste" pour le régime marocain, "socialiste" pour le régime algérien.
Une guerre de sept ans a obscurci notre vision. Depuis 1962, date de son accès à l'indépendance, l'Algérie est rêvée plus que regardée. Escale des révolutionnaires d'Orient et d'Occident, elle se propose aux théoriciens comme un des meilleurs exemples de république "démocratique" et "populaire".
Mais le conformisme des idéologies et des mass média nous font oublier que l'Algérie est aussi un peuple de 15 millions d'hommes qui travaillent, qui souffrent dans la recherche du bonheur et de la dignité.
C'est, aujourd'hui, le temps des bilans. Grâce à Etienne Mallarde, qui connaît l'Algérie par l'intérieur, par coeur, puisqu'il y est né, l'histoire mouvementée de ce pays nous est racontée pour la première fois. Sait-on ce qui s'est passé pendant l'été 1962? Comment Ben Bella a-t-il pris le pouvoir? Comment Boumediene le lui a ravi? C'est le récit passionnant, plein de fureurs, de bruits et de mystère, que l'on a soigneusement ignoré en France.
C'est aussi l'analyse lucide et sévère d'un modèle de développement triomphaliste, dont les bienfaits sont réservés à une "nouvelle classe" peu nombreuse. C'est enfin un livre d'espoir. Le peuple algérien ne supportera pas longtemps d'être dépossédé de son destin."
"Quand le régime d'Hassan Il tue Ben Barka, on crie nu tyran sanguinaire. Quand le régime de Boumediene fait exécuter Mohammed Khider ou Krim Belkaoem, on fait semblant de croire que leur cause était aussi mauvaise que celle de Ben Barka était bonne.
Et d'où tire-t-on cela? D'une question d'étiquette : "libéral-capitaliste" pour le régime marocain, "socialiste" pour le régime algérien.
Une guerre de sept ans a obscurci notre vision. Depuis 1962, ...

Indépendance ; Après 1962 ; Industrie ; Pauvreté ; Ben Bella, Ahmed ; Boumédienne Ben Sahla ; Socialisme

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
0
Z