m

Documents  Putsch d'Alger | enregistrements trouvés : 104

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 51 ARC 01

"Natif de Bou-Sfer, en Oranie, le général Jouhaud était le "pied-noir" parmi les généraux du putsch, dont il est maintenant le seul survivant. Son livre commence en novembre 1954, quand les premiers troubles éclatent en
Algérie. Commandant de l'Air en Algérie à partir d'avril 1957, il apporte toute son énergie à la répression de la rébellion. Après Sakiet, action qu'il explique et justifie, survient le 13 mai où il joue un rôle éminent aux côtés du général Salan. Nommé en octobre 1958 au poste de chef d'Etat-Major de l'armée de l'Air, le général Jouhaud demandera sa mise en disponibilité et rejoindra Alger.
Après l'échec du putsch, qu'il dépeint avec beaucoup d'intensité et de passion, il décide de continuer la lutte, entrant dans la clandestinité avec le général Salan.
En août 1961 il prend le commandement de l'OAS en Oranie et mène le combat jusqu'à son arrestation, le 26 mars 1962. Condamné à mort le 13 avril, il allait passer 229 jours dans la cellule des condamnés à mort avant d'être gracié. Il ne sortira de Tulle que le 22 décembre 1967.
Son livre constitue un témoignage passionnant sur les événements qui déchirèrent l'Algérie et l'ensemble du pays. "

Ouvrage dédicacé par l'auteur.
"Natif de Bou-Sfer, en Oranie, le général Jouhaud était le "pied-noir" parmi les généraux du putsch, dont il est maintenant le seul survivant. Son livre commence en novembre 1954, quand les premiers troubles éclatent en
Algérie. Commandant de l'Air en Algérie à partir d'avril 1957, il apporte toute son énergie à la répression de la rébellion. Après Sakiet, action qu'il explique et justifie, survient le 13 mai où il joue un rôle éminent aux ...

Autobiographie ; Guerre d'Algérie ; OAS ; Armée ; Jouhaud, Edmond (général) ; Putsch d'Alger ; Archives Hebert

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 51 ARC 07

"De l'échec du putsch jusqu'aux ultimes négociations avant l'effondrement, Robert Buchard, reporter de "Paris-Presse" à Alger, a assisté à tous les épisodes du drame de l'O.A.S. Un des très rares journalistes français à n'avoir jamais eu maille à partir avec les autorités, légitimes ou non, qui régnaient alors, il a vécu heure par heure cette histoire pleine de bruit et de furreur qui a divisé si tragiquement les Français. Son livre qui apporte à plus d'un titre des révélations qui surprendront est la première mise au point objective parue en France sur ce sujet ".
Ouvrage dédicacé par l'auteur.
"De l'échec du putsch jusqu'aux ultimes négociations avant l'effondrement, Robert Buchard, reporter de "Paris-Presse" à Alger, a assisté à tous les épisodes du drame de l'O.A.S. Un des très rares journalistes français à n'avoir jamais eu maille à partir avec les autorités, légitimes ou non, qui régnaient alors, il a vécu heure par heure cette histoire pleine de bruit et de furreur qui a divisé si tragiquement les Français. Son livre qui apporte ...

Organisation Armée Secrète ; Armée ; 1954-1962 ; Gouvernement Provisoire de la République Algérienne ; Putsch d'Alger ; Guerre d'Algérie ; Archives Hebert ; Lecture

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 118 ARC 07

Dossier composé de coupures de presse, extraites d'ouvrage composant la bibliothèque de Claude Baudru, sur des personnalités (biographie) et sujets divers :
- Léon Delbecque
- Coup d'état du 13 mai 1958
- Jean-Jacques Susine, le colonel Gorel et l'OAS
- Hélie denoix Saint Marc
- Général Jacquin
- Le FLN, informateur et renseignements
- Jean Bastien-Thiry
- le Maroc et Port Lyautey
- Colonel Antoine Argoud (témoignage)
- les juifs d'Afrique du Nord
- Jacques Cartier et les colonies françaises en générale
- Tunis et Sousse
Dossier composé de coupures de presse, extraites d'ouvrage composant la bibliothèque de Claude Baudru, sur des personnalités (biographie) et sujets divers :
- Léon Delbecque
- Coup d'état du 13 mai 1958
- Jean-Jacques Susine, le colonel Gorel et l'OAS
- Hélie denoix Saint Marc
- Général Jacquin
- Le FLN, informateur et renseignements
- Jean Bastien-Thiry
- le Maroc et Port Lyautey
- Colonel Antoine Argoud (témoignage)
- les juifs d'Afrique du ...

Presse écrite ; Personnalités ; Putsch d'Alger ; OAS ; Archives C. Baudru ; Maroc ; Colonialisme ; Colonie ; Tunis

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.5 VAI-b

Allocution faite le 6 avril 2001 lors d'une table ronde organisé par la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DPMA)
Document tiré du site du Ministère de la défense en 2001
http://www.defense.gouv.fr/actualites/publications/defactu/n°59/officiel.html

Putsch d'Alger

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID - 926 MOU

"Résistant, déporté à Buchenwald, élève de St Cyr, puis officier de la Légion Etrangère, Hélie de Saint Marc a combattu en Indochine, à Suez, puis en Algérie. C'est en Algérie que cet officier a été confronté au dilemme ultime.
Le 22 Avril 1961, le commandant de Saint Marc, à la tête du ler REP, bascule dans la dissidence pour soutenir le putsh des généraux. Il devient un rebelle et le paiera de la réclusion criminelle.
"l'Honneur est-il dans l'obéissance absolue au pouvoir légal, ou dans le refus d'abandonner des populations qui allaient être massacrées à cause de nous?
J'ai choisi selon ma conscience.
J'ai accepté de tout perdre...
et j'ai tout perdu."
"Résistant, déporté à Buchenwald, élève de St Cyr, puis officier de la Légion Etrangère, Hélie de Saint Marc a combattu en Indochine, à Suez, puis en Algérie. C'est en Algérie que cet officier a été confronté au dilemme ultime.
Le 22 Avril 1961, le commandant de Saint Marc, à la tête du ler REP, bascule dans la dissidence pour soutenir le putsh des généraux. Il devient un rebelle et le paiera de la réclusion criminelle.
"l'Honneur est-il dans ...

Saint-Marc, Hélie de ; Biographie ; Putsch d'Alger ; Torture ; Guerre d'Algérie ; Guerre d'Indochine

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : CD - 926 LAC

" La parution des souvenirs du colonel Lacheroy est un événement important pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire contemporaine. Le colonel Lacheroy a, en effet, été l'un des acteurs essentiels des derniers moments de notre histoire impériale. Charles Lacheroy est né en 1906 à Chalon-sur-Saône dans une famille profondément patriote. Son père mobilisé deviendra sous-lieutenant et sera tué en 1916 lors de la bataille de Verdun.
Charles Lacheroy choisira la carrière militaire. Elève à Saint-Cyr (1925-1927), il rejoint ensuite l'infanterie coloniale. De 1928 à 1930, il sert en Haute-Volta dans une unité de tirailleurs sénégalais. Il y participe à l'oeuvre civilisatrice de la France et devient un bâtisseur comme beaucoup d'officiers coloniaux l'avaient été avant lui.
En 1932, il est affecté en Syrie dans une compagnie méhariste. Il y rencontre de nombreux anciens compagnons du colonel Lawrence et en profite pour obtenir son brevet d'observateur aérien.
Il rejoint le Maroc en 1937 et devient en 1939 chef des observateurs d'un groupe aérien d'observation. Cela explique qu'il ne participe donc pas aux événements de 1940 et échappe ainsi à la captivité. Il accepte mal la défaite et l'arrêt des combats. Il sera alors soupçonné de gaullisme et sera même incarcéré en France. Rapidement innocenté, il sera affecté en 1941 en Tunisie, puis rejoindra Dakar dès juin 1942. L'AOF ralliée à l'amiral Darlan rentrera dans la guerre avec toute l'Afrique française à partir de novembre 1942. Lacheroy combattra ensuite en Italie puis participera brillamment aux combats de la libération au sein de la 1ère année française. La campagne commencée sur les côtes de Provence ne prendra fin qu'au coeur de l'Allemagne.
Mais la carrière du colonel Lacheroy se poursuivra dam l'Empire après la guerre. Il est nommé commandant du bataillon autonome de Côte d'Ivoire et doit faire face à l'agitation entretenue par le Rassemblement Démocratique Africain (R.D.A.). Il réussit parfaitement à arrêter les actions subversives.
En 1951, il arrive en Indochine, à Sargon. Il y constate les difficultés du corps expéditionnaire à faire face à une guerre idéologique et subversive. Il y élabore une théorie de l'action psychologique qu'il met en oeuvre avec de réels succès. Il est de retour en France en 1953. Il multiplie les conférences et les travaux sur le thème de l'action psychologique. Son audience est bientôt immense dans les milieux politiques et militaires.
Il est nommé à l'état-major, puis deviendra le conseiller de deux ministres de la Défense Bourges-Maunoury et André Morice. Il mènera en 1957 une lutte acharnée contre la démoralisation de l'armée. Mais il sera limogé en février 1958 par Chaban-Delmas. Il est muté dans le Nord constantinois.
Dans les jours et les semaines qui suivent le 13 mai 1958, le colonel Lacheroy retrouve son influence en dirigeant les services de l'information et de l'action psychologique à Alger.
Les gaullistes tenteront encore de l'éliminer en le faisant nommer à Paris directeur du cours des officiers de réserve d'état-major à l'école Militaire. Il y permettra la préparation du putsch d'avril 1961. La plupart des réunions auront lieu dans les locaux de l'école Militaire.
Il rejoint Alger lors du putsch puis doit se réfugier en Espagne où il vivra jusqu'à l'amnistie de 1968. Les mémoires du colonel Lacheroy, théoricien de la lutte contre la subversion et homme d'action, de courage et d'honneur, fourmillent d'anecdotes et de réflexions."

Jacques SAINT-PIERRE AMEF
" La parution des souvenirs du colonel Lacheroy est un événement important pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire contemporaine. Le colonel Lacheroy a, en effet, été l'un des acteurs essentiels des derniers moments de notre histoire impériale. Charles Lacheroy est né en 1906 à Chalon-sur-Saône dans une famille profondément patriote. Son père mobilisé deviendra sous-lieutenant et sera tué en 1916 lors de la bataille de Verdun.
Charles Lac...

France ; Infanterie ; Maroc ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; Action psychologique ; Guerre d'Indochine ; Putsch d'Alger ; Armée

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : CAS - 965.5 MAN

Collecte de témoignages fait dans le cadre du CDHA par l'historien Jean Monneret dans les années 1990

Robert MARTEL raconte le 13 Mai 1958

13 mai 1958 ; Putsch d'Alger ; Témoignage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
5y


Cote : CD - 965.5 HOM

Reproduction en MP3
- Le 13 mai 58 (Radio Algerie)
- Les Barricades
- Le Putsch
- L'O.A.S
- Plaidorie pour Salan (Les grands documents de l'histoire)

Guerre d'Algérie ; 13 mai 1958 ; Semaine des Barricades - 1960 ; Putsch d'Alger ; Salan, Raoul (général)

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : CD - 965.5 OAS

Histoire de l'OAS.

Acteurs et témoins :
(1) Jeannot Sanchez anc. chauffeur de taxi à Oran. anc. chef commando OAS Oran.
(2) Henri Lujan ancien patron de bar Oran. anc. commando OAS Oran
(3) Pierre Dubiton collégien Oran. anc.commando OAS à l'âge de 17 Oran.
(4) Jean-Jacques Susini anc. membre dirigeant de l'OAS à Alger.
(5) Pierre Nora, auteur d'un livre les Français d'Algérie.
(6) Gaby Dellamonica ancien pompier à Alger. anc. commando OAS à Alger.
(7) Antoine Molina Oran. anc. chef commando OAS à Oran.
(8) Hilaire Geronimo anc. CRS à Oran. commando OAS Oran.
(9) Tassou Georgeopoulos Oran. anc. dirigeant de l'OAS Oran.
(10) Jacques Delarue commissaire police, chargé lutte contre terrorisme et OAS.
(11) Jo Rizza anc. Electr. TA. commando contre terroriste 1956 et anc.chef commando OAS à Alger.
(12) Philippe Castille France, commando contre terrorisme 1956 et ancien chef OAS métropole.
(13) Georges Fleury ancien militaire et auteur de livres sur l'OAS.
(14) Armand Belvisi ancien policier en Tunisie, chef de l'OAS métropole.
(15) Jean Claude Perez médecin à Bal el Oued à Alger. anc.membre dirigeant de l'OAS à Alger.
(16) Dominique Salan, fille du général Raoul Salan 16 ans en 1962.
(17) Doudou Slama ancien parachutiste anc.chef commando de l'OAS à Alger.
(18) Jean Louis Gavoury fils du commissaire Gavoury.
(19) Lucien Bitterlin ancien reporter France V à Alger & chef des Barbouzes.
(20) Jean Morin ancien délégué général du gouvernement en Algérie (1960-1962.)
(22) Pancho Gonzalez, Oran anc. dirigeant de l'OAS Oran.
(23) Jo Torroja ,Oran anc. commando OAS Oran.
(24) Ahmed Djebbour cafetier en 2002 à Oran.
(25) Jean-Claude Benkeau proviseur 2002 au lycée français d'Alicante Espagne.
(27) Marcel Bouda Alger industriel de la chaussure, anc. conseiller de Raoul Salan.
(28) Serge Lentz ancien envoyé spécial de l'hebdomadaire Paris-Match.
(29) Jean Marie Tine ancien industriel Alger mouvement libéral conseiller. Jacques Chevallier.
(30) Germaine Talon ethnologue partisan de l'indépendance de l'algérie.
(31) Ali Feraoun, fils de l'écrivain et enseignant algérien Mouloud Feraoun.
(33) Lajos Marton ancien membre du commando du petit Clamart.
(34) Gilles Buscia anc.commando OAS Alger, organisateur attentat du Mont Faron dans le Var.
Histoire de l'OAS.

Acteurs et témoins :
(1) Jeannot Sanchez anc. chauffeur de taxi à Oran. anc. chef commando OAS Oran.
(2) Henri Lujan ancien patron de bar Oran. anc. commando OAS Oran
(3) Pierre Dubiton collégien Oran. anc.commando OAS à l'âge de 17 Oran.
(4) Jean-Jacques Susini anc. membre dirigeant de l'OAS à Alger.
(5) Pierre Nora, auteur d'un livre les Français d'Algérie.
(6) Gaby Dellamonica ancien pompier à Alger. anc. commando OAS à A...

Guerre d'Algérie ; OAS ; Gaulle, Charles de (1890-1970) ; Gaullisme ; Mouvement populaire du 13 mai ; Semaine des Barricades - 1960 ; Putsch d'Alger ; Oran, commune ; Alicante ; Fusillade de la rue d'Isly (26 mars 1962) ; Feraoun Mouloud ; Salan, Raoul (général) ; Susini, Jean-Jacques ; Attentat du Petit Clamart ; Indépendance

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 846 COU

Mémoire présenté sous l'égide de l'Université de Tourlouse - Le Mirail en section Histoire sous la direction de M. le Pr YACONO et M. H. SEMPERE

Presse ; Putsch d'Alger ; Métropole

... Lire [+]

0
Z