m

Documents  Légionnaire | enregistrements trouvés : 33

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 207 ARC 03

On trouve dans ce dossier un tapuscrit de l'intégralité de la thèse de Louis Jourdan, ainsi que des parties en double exemplaire (et notamment des reproductions de cartes).

Armée d'Afrique ; Histoire militaire ; Zouave ; Archives Jourdan ; Légionnaire ; Kabylie ; Grande Guerre 1914-1918 ; Sahara

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 965.5 TIM

Dossier composé d'articles de presse sans précision du journal sur l'embuscade contre des légionnaires à Timimoun en 1957.

Presse écrite ; Guerre d'Algérie ; Légionnaire ; Timimoun

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 129 ARC 11

Dossier contenant deux illustrations :
- un légionnaire (1832 - 1835)
- des tirailleurs indigènes en grande tenue (1842 - 1897).
On trouve deux brèves descriptions historiques des ces deux unités militaires.

Archives Trolet-Fédélich ; Armée ; Armée d'Afrique ; Tirailleur algérien ; Légionnaire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La Pause Anonyme | s.n. n.d.

Iconographie

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La Légion Bergot, Erwan | Balland 1972

Monographie

y


Cote : 358 BER

"«Ils furent ici moins de 60 opposés à toute une armée. Sa masse les écrasa. La vie, plutôt que le courage, abandonna ces soldats français». C'était au Mexique, à Camerone, le 30 avril 1863. Trois mille Mexicains, 60 légionnaires : 1 contre 50. La proportion est normale, c'est la Légion.
En 130 ans, de 1831 à 1961, les combats de la Légion ont respecté cette proportion. De l'Espagne en Crimée, du Maroc à Verdun, de Madagascar à l'Indochine, l'histoire de la Légion, c'est autant de «Camerone».
«Vous êtes légionnaire pour mourir et je vous envoie où on meurt», disait le général Négrier, en ordonnant l'assaut de Lang-son. «Donnez-moi 600 légionnaires pour que je puisse mourir convenablement» demandait Galliéni. Pour le légionnaire, la mort n'est pas un but, mais une éventualité acceptée avec flegme. Instruit pour le combat, il affirme sa conscience professionnelle en se battant mieux que les autres, plus longtemps que les autres, et s'efforce d'être, tout le temps, supérieur aux autres.
II avance, de son pas lent et assuré, sûr de lui et de la force de ses armes. Où qu'il soit, où qu'il aille, où qu'il se batte, il est certain que sera entendu son cri «A moi la Légion»."
"«Ils furent ici moins de 60 opposés à toute une armée. Sa masse les écrasa. La vie, plutôt que le courage, abandonna ces soldats français». C'était au Mexique, à Camerone, le 30 avril 1863. Trois mille Mexicains, 60 légionnaires : 1 contre 50. La proportion est normale, c'est la Légion.
En 130 ans, de 1831 à 1961, les combats de la Légion ont respecté cette proportion. De l'Espagne en Crimée, du Maroc à Verdun, de Madagascar à l'Indochine, ...

Légion étrangère ; Légionnaire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 357 WEI

"La Légion étrangère a toujours fasciné. Celle qui défile le
14 juillet, celle chantée par Édith Piaf, celle filmée par
la télévision. Côtoyer les légionnaires c'est d'abord faire face à un casse-tête. Comment l'encadrement, parvient-il à gérer 146 nationalités et obtenir une cohésion avec des hommes qui, majoritairement non-francophones, possèdent des cultures différentes, des parcours variés, ont abandonné leur passé pour tenter de trouver un avenir? Une certitude : on ne s'engage jamais par hasard à la Légion.
Le profil des légionnaires, au fil des époques a beaucoup changé. Certes, on y trouve toujours ceux qui veulent se faire oublier ou rejoindre une unité d'élite mais beaucoup s'engagent d'abord pour des raisons économiques. Toutefois seul un prétendant sur huit sera recruté. Ils sont Algériens, Anglais, Belges, Brésiliens, Bulgares, Chinois, Colombiens, Ivoiriens, Marocains, Malgaches, Népalais, Roumains, Russes, Tunisiens... et Français.
Henri Weill les a rencontrés en France et à Djibouti. Mais aussi en Afghanistan où ils y font la guerre. Ce livre est leur histoire et celle d'une institution qui cherche son point d'équilibre entre tradition et évolution.
HENRI WEILL est journaliste et historien. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Opération Victor et Les Compagnons de la Libération qui ont connu un vif succès." (4ème couv.)
"La Légion étrangère a toujours fasciné. Celle qui défile le
14 juillet, celle chantée par Édith Piaf, celle filmée par
la télévision. Côtoyer les légionnaires c'est d'abord faire face à un casse-tête. Comment l'encadrement, parvient-il à gérer 146 nationalités et obtenir une cohésion avec des hommes qui, majoritairement non-francophones, possèdent des cultures différentes, des parcours variés, ont abandonné leur passé pour tenter de trouver un ...

Légion étrangère ; Légionnaire ; Sidi Bel Abbès ( région)

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Type
Date de parution
Descripteurs

Nuage de mots clefs ici

0
Z