m

Documents  espionnage | enregistrements trouvés : 9

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 226 ARC 08

Dossier contenant les certificats scolaires et professionnels de Renée Botella, chef de service de la section Afrique du Service de Documentation Extérieure et du Contre-espionnage.

Contient en particulier :
- Diplôme de chevalier de l’ordre national du mérite (agent sur contrat au ministère d’état chargé de la défense nationale) attribué à Renée Botella, Paris, 07/12/1971.

Archives Botella-Coudert ; Diplômes ; espionnage ; Décoration ; Carrière

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° septembre 1995 - n°585
Cote : 922 HIS-B

Foucauld Charles, vicomte De (1858-1916) ; Biographie ; Assassinat ; espionnage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Le guet-apens d’Alger Nord, Pierre | Fayard 1961

Monographie

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 965.5 BER

"Pour la première fois, le chef le plus prestigieux du contre-espionnage français se raconte. Egal des Gehlen, des Allen Dulles, des Edgar Hoover, fondateur de la fameuse D.S.T. (Direction de la Surveillance du Territoire), l'une des polices secrètes les plus puissantes et les plus redoutées d'Europe, Roger Wybot, soixante-deux ans, Compagnon de la Libération, personnage légendaire (de l'avis du Monde), « alliage infernal de Cagliostro et de Vidocq » (Paris-Match), « l'une des plus singulières et des plus romanesques figures de l'administration française » (Jours de France), confie au journaliste Philippe Bernert les chapitres les plus mouvementés de sa carrière.
A vingt-huit ans, Wybot inventait, à Londres, le célèbre B.C.R.A. du colonel Passy et dirigeait le contre-espionnage de la France Libre. Trois ans plus tard, à la Libération, il créait, à Paris, la Direction de la Surveillance du Territoire (D.S.T.), cette police d'élite "pas comme les autres" chargée de traquer espions et traîtres, et qui fit parler d'elle récemment dans la ténébreuse histoire du Canard enchaîné.
Pendant quinze ans, Wybot mena sa D.S.T. "comme un régiment en campagne". Nous le suivons à travers des scandales fracassants qui firent vaciller la IV' République: affaire Joanovici, affaire des généraux, affaire des fuites. Nous le retrouvons au coeur des complots du 13 mai. Israël lui doit son existence, et de Gaulle lui doit d'être revenu au pouvoir. Qualifié d' "Inamovible" de la IV' République, il a vu défiler vingt-huit ministères, douze ministres de l'Intérieur,. cinq directeurs de la Sûreté. Ainsi domine-t-il quinze ans d'histoire secrète de notre pays.
Impénétrable, secret, redouté, mais s'estimant enfin délié de l'obligation de réserve, Roger Wybot descend dans l'arène parce qu'il a, lui, des choses à dire. Dans ces pages souvent passionnées et véhémentes passent les personnages illustres d'une époque fertile en tumultes: de Gaulle, Mendès France, Mitterrand, Edgar Faure, Jules Moch, Le Troquer, des généraux saisis par le scandale, des aventuriers tissant d'étranges toiles, des hommes de main et des hommes de paille, des aventuriers et des barbouzes. Un champ clos de l'Histoire enfiévré par la guerre des polices.
Jamais encore un ancien grand patron des services secrets n'était allé aussi loin sur la voie des révélations précises et incandescentes. Wybot appelle un chat un chat et ne perd pas son temps en circonlocutions. Un document capital, des dossiers qui nous imposent une révision de notre histoire immédiate." (4ème couv.)
"Pour la première fois, le chef le plus prestigieux du contre-espionnage français se raconte. Egal des Gehlen, des Allen Dulles, des Edgar Hoover, fondateur de la fameuse D.S.T. (Direction de la Surveillance du Territoire), l'une des polices secrètes les plus puissantes et les plus redoutées d'Europe, Roger Wybot, soixante-deux ans, Compagnon de la Libération, personnage légendaire (de l'avis du Monde), « alliage infernal de Cagliostro et de ...

Histoire ; espionnage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 925 BOI


CONRAD KlLIAN Explorateur Souverain est à la fois un témoignage et un document. Grâce à l'abondante documentation réunie, Euloge BOISSONNADE a fait oeuvre d'historien.
La vie de son héros est, en quelque sorte, l'histoire occulte du pétrole, au Sahara et au Fezzan. Il en démêle, au fil des pages, l'écheveau embrouillé; relate les épisodes dramatiques, pathétiques, d'un Kilian cheminant toujours sur le fil du rasoir , en un récit dense, coloré, parfois cruel, car le pétrole est un tabou...
Ce naphte, celui qu'on a surnommé " l'inventeur du pétrole saharien ", en avait respiré les effluves dès 1923,'lorsqu'il partit au pays d'Antinéa, avec la fougue et le romantisme de son âge, à la recherche des émeraudes garamantiques.
A 24 ans, il bouleverse les principes de la géologie officielle. A 30 ans, il rectifie une frontière, annexe un vaste territoire, découvre une chaîne de montagnes qu'il baptise " Monts Doumergue " et, nouveau Lawrence d'Arabie,
refuse le trône des Sultans de Mourzouk...
Ce génial explorateur, ce scientifique intuitif, ce politique aux dons prémonitoires, était un frondeur impénitent! Ses sentiments, traduits en un langage dur, incisif, faisaient se cabrer ses interlocuteurs. Sa loyauté, son intégrité et son
intransigeance, lorsque les intérêts de son pays étaient en jeu, le portaient à de graves extrémités. Il clamait alors son indignation, aussi bien au cceur du désert, que dans les
salons du Quai d'Orsay.
Et lorsque, pour la quatrième fois, il reviendra au Sahara et au Fezzan, lorsqu'il affirmera: " Je vois dormir des milliards de barils de pétrole dans le vêtement de sable du désert... », lorsque, enfin, il émettra la prétention de garder ce pétrole à la France, CONRAD KlLIAN sera condamné...
Il terminera son existence à 50 ans, dans un hôtel, pendu à l'espagnolette d'une fenêtre. Dramatique et lamentable conclusion d'une vie où l'aventure, l'espionnage, la science, la diplomatie et l'amour, s'imbriquent parfaitement.

CONRAD KlLIAN Explorateur Souverain est à la fois un témoignage et un document. Grâce à l'abondante documentation réunie, Euloge BOISSONNADE a fait oeuvre d'historien.
La vie de son héros est, en quelque sorte, l'histoire occulte du pétrole, au Sahara et au Fezzan. Il en démêle, au fil des pages, l'écheveau embrouillé; relate les épisodes dramatiques, pathétiques, d'un Kilian cheminant toujours sur le fil du rasoir , en un récit dense, coloré, ...

Biographie ; Histoire ; Géologie ; Sahara ; Foi ; Politique ; Témoignage ; Pétrole ; Désert ; Récit ; espionnage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 840 FAB

Au moment où chacun, les yeux fixés sur la carte de l'Algérie suit avec angoisse le sort de nos soldats, d'autres combattants risquent leurs vies dans l'ombre pour leur assurer une protection.
Des armes passent clandestinement aux rebelles grâce à la complicité d'agents étrangers Ce trafic éternise le conflit.
C'est l'histoire de cette lutte sournoise et féroce que vous vivrez dans ce roman. Vous y retrouverez François Durfort, l'agent du Deuxième Bureau en train de louvoyer entre des femmes séduisantes et des tueurs.
Dans cette cascade de drames, vous serez empoigné par des rebondissements qui reflètent fidèlement la plus brûlante des actualités.
Au moment où chacun, les yeux fixés sur la carte de l'Algérie suit avec angoisse le sort de nos soldats, d'autres combattants risquent leurs vies dans l'ombre pour leur assurer une protection.
Des armes passent clandestinement aux rebelles grâce à la complicité d'agents étrangers Ce trafic éternise le conflit.
C'est l'histoire de cette lutte sournoise et féroce que vous vivrez dans ce roman. Vous y retrouverez François Durfort, l'agent du ...

Littérature ; Roman ; espionnage ; Guerre d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 19, Hiver 1971-72
Cote : Per - 324 CRA

Satire ; espionnage

... Lire [+]

Z