m

Documents  Emeutes | enregistrements trouvés : 12

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Répertoire numérique du fonds Souid | [1934 - 2016]

Archives

V


Cote : 282 ARC 00

Papiers personnels de Pierre Souid

282 ARC 01
Poèmes de Pierre Souid
[2016]

Iconographie

282 ARC 02
Photographies de l'émeute anti-juive de Constantine
1934

Archives Souid ; Poème ; Nostalgérie ; Souvenir ; Mémoire ; Constantine, commune ; Description et voyage ; Histoire de Paroles ; Emeutes ; Juifs d'Algérie ; Violence ; Antisémitisme

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 282 ARC 02

Lot de 11 photographies des rues saccagées et bâtiments détruits à Constantine après les émeutes.

Archives Souid ; Constantine, commune ; Emeutes ; Juifs d'Algérie ; Violence ; Antisémitisme

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 251 ARC 07

-Plan de la ville.
- Déroulement chronologique des faits à partir du 1 novembre 1954 au jeudi 1 septembre, 14 p. mss. Sujet abordé : Evènements advenus dans différents villages. Avec cartes de la région de Philippeville. Sont jointes des listes des victimes des Mines d’ El Halia, des carrières de marbre du Fil-Fila, romaine, Philippeville, victimes militaires et autres.
- A propos de certaines allégations de propagandistes rebelles , n.d., 4 p. imp. Ill. n&b [photographies de victimes d’El Halia]
- Coupures de presse diverses :
« 15 novembre 1955 : De nombreuses attaques de ferme » ;
« Un gardien de nuit européen assassiné à Foy » ;
« Coups de feu sur un taxi » ;
« Attentat à Lannoy » ;
« 18 novembre 1955 fermes attaquées » ;
« 8 novembre 1955La circulation routière interdite sans laisser passer » ;
« 9 novembre 1955 une orangerie saccagée ».
- 4 photographies d’avion.
- Retranscription dactylographiée des articles parus dans le journal Le Parisien, 25 août 1955, 2 p. dactylo : « un rescapé de la tuerie des mines de El Halia affirme que sur les 16 rebelles qui le firent prisonnier, 4 seulement étaient arabes » ; «A la recherche des hors la loi avec les parachutistes de Philippeville en patrouille dans la montagne ».
- Retranscription dactylographiée d’un article paru dans le journal Le Monde, 25 août 1955, 3 p. dactylo : « Georges PENCHENIER, Après les massacres du Constantinois une guerre impitoyable de race et de religion. »
- Retranscription dactylographiée d’un article paru dans le journal Franc tireur , 25 août 1955, 2 p. dactylo : « Activité sporadique des rebelles et nombreuses arrestations les civils participent à la répression ».
- Retranscription dactylographiée d’un article paru dans le journal L’Information, 25 août 1955, 2 p. dactylo : « Fait prisonnier au cours de l’attaque d’un village algérien un témoin déclare après son évasion « j’ai vu chez les rebelles un état major d’européens. »
- Retranscription dactylographiée d’un article paru dans le journal France Soir , 25 août 1955, 2 p. dactylo : « un rescapé de la mine de Fil Fila déclare « des européens ont dirigé le carnage d’El Halla »».
- Retranscription dactylographiée d’un article paru dans le journal Paris Presse l’Intransigeant , 25 août 1955, 2 p. dactylo : « Malgré une rapide répression la région de Philippeville reste agitée. »
- Diverses notes dactylographiées émanant de l'OAS et FLN donc note de l’OAS face aux dix commandements « Gauleiter » Morin.
Ces notes donnent des indications de l’ambiance du moment.

[Ces documents ont été réunis par le donateur dans un porte document. Les notes manuscrites ont probablement été rédigées par le donateur.]
-Plan de la ville.
- Déroulement chronologique des faits à partir du 1 novembre 1954 au jeudi 1 septembre, 14 p. mss. Sujet abordé : Evènements advenus dans différents villages. Avec cartes de la région de Philippeville. Sont jointes des listes des victimes des Mines d’ El Halia, des carrières de marbre du Fil-Fila, romaine, Philippeville, victimes militaires et autres.
- A propos de certaines allégations de propagandistes rebelles , n.d., 4 p....

Archives Busutil ; Philippeville, commune ; Philippeville, arrondissement ; El Halia ; El-Halia, Massacre d' ; Guerre d'Algérie ; Attentat ; Massacre ; Emeutes ; Enlèvement ; OAS ; FLN ; 1954-1962

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 967 DUM

Mémoire de maîtrise d'histoire contemporaine présenté à L'université Paris I Panthéon - Sorbonne

Géographie urbaine ; Fès ; Emeutes ; Protectorat du Maroc

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 966 VAR

Maroc ; Ville ; Casablanca ; Emeutes

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 966 DIO


L'auteur dresse la chronique des mouvements populaires au Maroc
depuis le 17e siècle : Résistance à l'oppression des sultans, puis à l'occupation-
colonisation étrangère, puis à la dictature hassanienne.

De 1631 à 1912, le Maroc autonome et prospère passe de la décadence
économique à la tutelle politique face aux appétits européens : anglais, espagnol,
français notamment. Des révoltes éclatent jusqu'à l'annexion " Protectorat " par
le droit du canon. La Résistance s'organise et les deux Guerres du Rif sont
conduites par le patriote Abd el-Krim. La France contrôle le pays en 1934 au
prix d'une «pacification » sanglante. « L'effort de guerre » 1939-45, imposé
aux colonies, absorbe hommes (les « goumiers ») et biens marocains.

Jusqu'à l'indépendance octroyée en 1956, ce ne sont que révoltes, soulè-
vements, actions urbaines et lutte armée dans les montagnes avec l'A.L.N.,
pour revendiquer la libération nationale.

En 1961, Hassan II accède au pouvoir. Grâce aux banques occidentales
et à la force brutale, il s'empare des rares espaces de liberté durement acquis
par la population. On recense sans relâche des grèves, révoltes rurales,
émeutes urbaines avec à la clé des milliers de procès, condamnations à mort,
à perpétuité, ainsi que les tortures, grèves de la faim des prisonniers, expul-
sions, violences, assassinats maquillés, « disparitions » des dirigeants syndi-
caux ou politiques ou des simples gens non conformes...

Tout le Maroc est pris dans les filets du roi-tyran longtemps soutenu par
l'étranger. Tout le Maroc résiste. Et la communauté internationale s'émeut...

Des annexes historiques de l'oppression complètent la chronologie de la
Résistance : PORTRAITS DES COMBATTANTS MARTYRS ; ARCHIVES
DE LA POLICE COLONIALE ; DOCUMENTS SUR LA RÉPRESSION
HASSANIENNE ; PHOTOGRAPHIES DU ROYAUME DES PAUVRES...[4e de couv.]

L'auteur dresse la chronique des mouvements populaires au Maroc
depuis le 17e siècle : Résistance à l'oppression des sultans, puis à l'occupation-
colonisation étrangère, puis à la dictature hassanienne.

De 1631 à 1912, le Maroc autonome et prospère passe de la décadence
économique à la tutelle politique face aux appétits européens : anglais, espagnol,
français notamment. Des révoltes éclatent jusqu'à l'annexion " Protectorat " par
le ...

Maroc ; Mémoire ; Résistance ; France ; Photographie ; Armée ; Guerre ; Torture ; Archives ; Colonisation ; Politique ; Banque ; Indépendance ; Police ; Droit ; Protectorat ; Population ; Procès ; Colonie ; Français ; Abd el Krim ; Emeutes ; Grève

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 966 VAR

Maroc ; Ville ; Casablanca ; Emeutes

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 101 ARC 07

Récit du déroulement de la journée du 5 août 1934.

Emeutes ; Constantine, commune ; Antisémitisme ; Entre deux guerres ; Archives Di Napoli

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Nuage de mots clefs ici

0
Z