m

Documents  Démographie | enregistrements trouvés : 147

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 234 ARC 04

L'auteur, né à Alger vers 1909, fut administrateur des finances de l'Elysée de 1958 à 1969. Ce document est le tapuscrit non publié de son travail personnel sur La Calle. [Manquent les illustrations.]
Il était une fois, car il s'agit d'un vrai conte de fées où malheureusement les Carabosses ont souvent le pas sur les autres, il était une fois, di-je, un tout petit port qui, désespérément, luttait pour ne pas mourir.
Sa longue histoire remonte à quelque sept ou huit millénaires. Chaque fois qu'il faillit disparaître à jamais, et ce fut hélas souvent, un coup de baguette magique le ranima et même le ressuscita.
Et c'est pourquoi les armes de La Calle sont à l'image de Phénix cet animal fabuleux qui, selon la légende, traversait les siècles dans les déserts d'Arabie, périssait sur un bûcher et, toujours, renaissait de ses cendres.
Le titre de l'ouvrage rappelle l'appartenance de la ville au monde du Maghreb en raison de la commodité et de l'exactitude de cette expression géographique et par delà le fait que les origines calloises soient bien antérieures aux invasions arabes.
L'auteur, né à Alger vers 1909, fut administrateur des finances de l'Elysée de 1958 à 1969. Ce document est le tapuscrit non publié de son travail personnel sur La Calle. [Manquent les illustrations.]
Il était une fois, car il s'agit d'un vrai conte de fées où malheureusement les Carabosses ont souvent le pas sur les autres, il était une fois, di-je, un tout petit port qui, désespérément, luttait pour ne pas mourir.
Sa longue histoire remo...

Archives Brun ; La Calle, commune ; Port de pêche ; Commerce ; administration civile ; Vie sociale ; Vie culturelle ; Religion ; Moeurs et coutumes ; Histoire ; Démographie ; Agriculture ; Politique et gouvernement

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 965.5 GGA-b

Document marqué "secret" détaillant la situation géographique, économique, politique et démocratique de l'Aurès.

Aurès ; Situation administrative ; Conditions économiques ; Démographie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 182 ARC 03

Retranscription dactylographiée de Conférence du centre d'Instruction sur la connaissance de l'Algérie. On trouve également dans ce dossier :
- un document manuscrit sur l'Islam dans le monde : population par pays extrait du journal L'Entente, 31/10/1940.
- Ordonnance du 7 mars 1944 relative au statut des Français Musulmans d'Algérie, extrait du JO, n°24.
- Dates, effectifs et précisions sur la mobilisation des indigènes, de 1924 à 1940, réalsé par la section spéciale de recrutement de Constantine, 07/11/1940.
Retranscription dactylographiée de Conférence du centre d'Instruction sur la connaissance de l'Algérie. On trouve également dans ce dossier :
- un document manuscrit sur l'Islam dans le monde : population par pays extrait du journal L'Entente, 31/10/1940.
- Ordonnance du 7 mars 1944 relative au statut des Français Musulmans d'Algérie, extrait du JO, n°24.
- Dates, effectifs et précisions sur la mobilisation des indigènes, de 1924 à 1940, ré...

Archives Gelez ; Armée ; Islam ; Statut personnel algérien ; Monde islamique ; Situation économique ; Industrie ; Agriculture ; Démographie ; Sociologie ; Guerre psychologique ; Action psychologique ; Art et sciences militaires

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Répertoire numérique du fonds Valette | 1810 - 2005

Archives

V


Cote : 82 ARC 00

Ce fonds d’érudit est composé des recherches et travaux universitaires de Jacques Valette et de Xavier Yacono. Jacques Valette est docteur ès-Lettres et professeur des universités à la faculté des sciences humaines de Poitiers. Il est spécialiste de l'histoire de la colonisation et de la décolonisation. Professeur à l'université d'Alger jusqu'en 1962, Xavier Yacono est titulaire de la chaire d'histoire de la colonisation à l'université de Toulouse jusqu’à sa retraite en 1977. Membre de l'Académie des Sciences d'outre-mer, il continue ses recherches, rédigeant livres et articles.

Sous-Fonds Jacques Valette

Travaux universitaire de Jacques Valette

82 ARC 01
Tapuscrits des travaux universitaires de Jacques Valette
1967 -1969

Articles et publications de Jacques Valette

82 ARC 06
Recensions réalisées par Jacques Valette
2002 - 2004
82 ARC 07
Un contre-maquis durable de la guerre d’Algérie : L’affaire Di Cherif (1957 - 1962)
[n.d.]

82 ARC 08
1956 : Le FLN porte la guerre d’Algérie en Tunisie
[n.d.]

82 ARC 09
Militants et combattants messalistes : 1954 - 1962
[n.d.]

Sous-Fonds Xavier Yacono


Travaux universitaire de Xavier Yacono


82 ARC 02
Notes personnelles sur des recherches aux archives nationales
1948 - 1972

82 ARC 03
Dossier sur les prisonniers algériens
1842 - 1843

82 ARC 04
Dossier sur les pertes humaines durant la guerre d’Algérie
1982 - 1983

82 ARC 05
Note sur les établissements turcs dans la plaine du Sig
[n.d.]

82 ARC 10
Dossier sur " l’Affaires des archives algériennes "
1981 - 1985
82 ARC 13
Dossier sur les Sociétés Indigènes de Prévoyance Agricoles en Algérie 1847 - 1962
[n.d]

Articles et publications de Xavier Yacono

82 ARC 11
Les composantes d’une communauté
[n.d.]

82 ARC 12
Tentatives d’assimilation
[n.d.]

Sous-Fonds Famille Camou

Albert Camou a été le collègue de Jacques Valette au lycée du champ de manœuvre d’Alger. Il a été légué au donateur l’ensemble des recherches probablement entreprises par Josette Camou pour réaliser la généalogie de la famille.

Documents généraux concernant la famille

82 ARC 14
Éléments de généalogie de la famille Camou
1906 - 2006

82 ARC 15
Généalogie : Ancêtre et collatéraux
1810 - 1989

82 ARC 16
Cent trente deux ans en Algérie
2003

82 ARC 17
Cent trente deux ans en Algérie : Illustrations
2003

82 ARC 18
Ensemble de fiches généalogiques des membres de la famille Camou - Fravéga
[n.d.]

Documents relatifs aux biens de la famille

82 ARC 19
Dossier sur le patrimoine familial
1848 - 1979

82 ARC 20
Livre - Journal de la Société A. Camou
1948 - 1955

Divers

82 ARC 21
Morceaux choisis I
1990 - 2000

82 ARC 22
Morceaux choisis II
1955 - 2009

82 ARC 23
Documents de Josette Camou sur ses voyages
[n.d.]
Ce fonds d’érudit est composé des recherches et travaux universitaires de Jacques Valette et de Xavier Yacono. Jacques Valette est docteur ès-Lettres et professeur des universités à la faculté des sciences humaines de Poitiers. Il est spécialiste de l'histoire de la colonisation et de la décolonisation. Professeur à l'université d'Alger jusqu'en 1962, Xavier Yacono est titulaire de la chaire d'histoire de la colonisation à l'université de Tou...

Archives Valette ; Guerre d'Algérie ; Pertes civiles ; Archives d'érudits ; Démographie ; Prisonnier

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 12 ARC 05

Si le voyageur qui va de Batna à Khenchela, en automobile, quitte un moment la route pour aller à Timgad, c'est afin de rendre visite à une ruine et sa surprise est certes de la trouver là, si fortement voulue et organisée, si richement construite, pourvue de tant d'édifices publics - et si somptueux - si urbaine en un mot.
On voit du premier coup d'oeuil que Timgad a été fondée un beau jour - qu'elle a surgi d'un seul coup - quitte à se développer, à se transformer ensuite. Parmi les villes romaines d'Afrique du nord, c'est son originalité les ingénieurs qui l'ont tracée n'ont pas eu à se soucier des caprices d'une bourgade berbère préexistante. Ils ont pu faire du neuf.
Lorsqu'en l'an 100 de notre ère, sous l'empereur Trajan, le légat L. Munatus Gallus, commandant la IIIe légion auguste, fonda, à l'emplacement d'un petit poste militaire installé là quelques vingt ans auparavant, la colonia Marciana Trajana Thamugadi, il n'hésita pas à voir grand et, s'il n'éleva pas immédiatement tous les monuments dont les restes grandioses se dressent même à l'intérieur de l'enceinte carrée primitive, du moins avait-il prévu - du moins ses urbanistes, avaient-ils prévu leur implantation : forum, basilique temple, théâtre, marchés.
Indiscutablement, Timgad se présente comme un site excellent pour la surveillance : de l'Aurés - ainsi s'expliquait l'occupation militaire primitive du site. Mais la création d'une ville répond à d'autres soucis. Pour Timgad, il semble qu'on ait voulu fournir à la fois un centre à une partie de la région agricole, de la plaine du blé qui s étend de Lanbèse à Khenchela, et en même temps un marché échanges entre la plaine et la montagne. Mais il parait impossible de ne pas faire entrer en ligne de compte des raisons de prestige. Thamugadi si parfaitement mise au point, apparait comme un modèle offert par Rome, comme un exemple et un programme de romansation.
La capitale rurale, le centre d'échanges sont marqué par les installations politiques et commerciales. Un capitole, temple des dieux, de Rome, est une installation politique, comme le forum et sa basilique qui sont en même temps, aussi bien que les marchés, des centres d'affaires et d'échanges. L'importance des deux grands marchés est marquée davantage encore parla splendeur de leur décor architectural. Mais tout concourt au prestige, l'arc de Trajan, porte monumentale sur la route de Lambèse, la dimension du forum ou du capitole, celle de l'immense théâtre, celle des thermes, à la fois somptueux et confortables.
C'est toute la vie romaine, toute la civilisation raffinée des bords du Tibre qui se trouvent ainsi mises à la disposition des colons installés par les romains, certes, qui sont probablement des vétérans, mais aussi des berbères de la plaine et de la montagne. Et la présence d'une bibliothèque monumentale montre bien jusqu'où les romains entendaient pousser l'intégration des populations, même sur le plan purement intellectuel.
La prospérité de Timgad, à l'époque des Sévères, puis au IVe siècle et jusqu'à l'invasion vandale, est venue justifier le programme ambitieux de ses fondateurs. Il a même été vite dépassé, puisque la ville s'est étendue en dehors de ses limites primitives, le long des routes qui la traversaient. Elle fut détruite précisément par les berbères de l'Aurès, après que la conquête vandale eût démantelé sans la remplacer la puissance romaine. Et les byzantins en construisant leur énorme forteresse semblent bien avouer qu'ici comme souvent ils n'ont pu se maintenir que par la force du poing, sans songer à offrir à d'autres qu'à leurs soldats des bains et des églises.
Peut-être la leçon de Thamugadi vaut-elle d'être étudiée par ceux qu' veulent construire une Algérie nouvelle.
Jean Lassus, directeur des antiquités de l'Algérie.
Si le voyageur qui va de Batna à Khenchela, en automobile, quitte un moment la route pour aller à Timgad, c'est afin de rendre visite à une ruine et sa surprise est certes de la trouver là, si fortement voulue et organisée, si richement construite, pourvue de tant d'édifices publics - et si somptueux - si urbaine en un mot.
On voit du premier coup d'oeuil que Timgad a été fondée un beau jour - qu'elle a surgi d'un seul coup - quitte à se déve...

Timgad ; Archives Jaubert ; Histoire ; Géographie ; Equipement collectif ; Démographie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 124 ARC 06

Document dactylographié avec des annexes statistiques :
- Répartition de la population par activités
- Perspectives démographiques en Algérie
- Qualification de la population dans des industries de transformation
- Répartition de la population par département
Protocole de la préfecture de Constantine

Archives Lebert ; Démographie ; Industrie ; Agriculture

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 82 ARC 04

Dossier réunissant quelques travaux de recherches de Xavier Yacono :
- Notes, calculs et courbes sur l’évolution du taux de croissance démographique de 1872 à 1966
- Une copie de l’article de Guy Pervillé, Combien de morts pendant la guerre d’Algérie, in L’Histoire n°53, février 1983, pp 89-92. Avec une lettre de Guy Pervillé, Limoges, 01/02/1983, 1p. ms.
- Notes manuscrites sur les pertes algériennes de 1954 à 1962 (estimations, recensement)
- Correspondance entre Guy Pervillé et Xavier Yaconon concernant la candidature de Mohammed Harbi à un poste au CNRS, Limoges, 14/06/1983
- Copie d’un dossier sur les morts de la guerre d’Algérie in L’histoire n°56, mai 1983, pp. 98 - 101
Dossier réunissant quelques travaux de recherches de Xavier Yacono :
- Notes, calculs et courbes sur l’évolution du taux de croissance démographique de 1872 à 1966
- Une copie de l’article de Guy Pervillé, Combien de morts pendant la guerre d’Algérie, in L’Histoire n°53, février 1983, pp 89-92. Avec une lettre de Guy Pervillé, Limoges, 01/02/1983, 1p. ms.
- Notes manuscrites sur les pertes algériennes de 1954 à 1962 (estimations, rece...

Archives Valette ; Archives d'érudits ; Population indigène ; Guerre d'Algérie ; Pertes civiles ; Démographie ; Statistique ; Mortalité

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 25 - 2017
Cote : 311 HEY

"L’exploitation des archives militaires coloniales françaises permet de reconstituer l’évolution de la stature des recrues indigènes (spahis et tirailleurs) et conscrits européens d’Algérie, respectivement pour les décennies de naissance 1800-1880 et 1850-1880. La stature considérée comme un indice du niveau de nutrition nette amène à interroger l’histoire économique et sociale et la démographie historique de l’Algérie du XIXe siècle : poids de la guerre d’invasion, bilan de la catastrophe démographique de 1867-1868 et réalité de la croissance démographique postérieure à 1871 pour les indigènes, bilan nutritionnel de la colonisation pour les Européens d’Algérie. La confrontation de la stature aux autres indices (pluviométrie, disponibilités alimentaires, recensement de la population, etc.) amène ainsi à réévaluer la population algérienne de 1830 à au moins 4,2 M d’habitants."
https://journals.openedition.org/framespa/4516
"L’exploitation des archives militaires coloniales françaises permet de reconstituer l’évolution de la stature des recrues indigènes (spahis et tirailleurs) et conscrits européens d’Algérie, respectivement pour les décennies de naissance 1800-1880 et 1850-1880. La stature considérée comme un indice du niveau de nutrition nette amène à interroger l’histoire économique et sociale et la démographie historique de l’Algérie du XIXe siècle : poids de ...

Population ; 19e siècle ; Démographie ; Colonisation ; Population rurale

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
0
Z