m

Documents  Vircondelet, Alain | enregistrements trouvés : 9

O
     

-A +A

P Q

UV

Alain Vircondelet est né en 1947 à Alger. Après l'indépendance de l'Algérie, il a fait ses études secondaires à Limoges où sa famille a été rapatriée, et ses études supérieures de lettres et de ...


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 917.1 VIR

3Sa position géographique, sa beauté naturelle, sa lumière singulière ont fait d'elle l'une des plus belles villes du monde, au temps des pirates barbaresques comme en sa splendeur pendant la présence française.
Si, aujourd'hui, elle peine à retrouver son rang dans le concert des capitales internationales, elle reste pour ceux qui l'ont jadis habitée un point de lumière, «l'Étoile », comme disait Albert Camus, uxne autre Ville éternelle.
Main Vircondelet et Jean-Pierre Stora, deux fils d'Alger, ouvrent ici, entre émotion et admiration, l'album de leur ville natale.
Écrivain, Alain Vircondelet est l'auteur de nombreux ouvrages dont
Alger, ombres et lumières, une biographie (Flammarion, 2014), La
vie la vie (Écriture, 2012), Albert Camus, fils d'Alger (Fayard, 2010).
Compositeur et photographe, Jean-Pierre Stora a tiré de son impressionnante photothèque personnelle les photos du présent ouvrage. Tous deux ont cosigné en 2011 l'album C'était notre Algérie.(4ème couv.)
3Sa position géographique, sa beauté naturelle, sa lumière singulière ont fait d'elle l'une des plus belles villes du monde, au temps des pirates barbaresques comme en sa splendeur pendant la présence française.
Si, aujourd'hui, elle peine à retrouver son rang dans le concert des capitales internationales, elle reste pour ceux qui l'ont jadis habitée un point de lumière, «l'Étoile », comme disait Albert Camus, uxne autre Ville éternelle.
Main ...

Ouvrages illustrés ; Souvenir ; Pieds-noirs ; Histoire familiale ; Alger, commune

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 VIR

"La Traversée raconte le départ en France des pieds-noirs sur Le Ville d'Alger, en juin 1962, et plus particulièrement celui de l'auteur, alors âgé de 15 ans. Le récit, véridique, relate ce voyage sans retour, considéré comme l'exode le plus important de l'histoire du XXe siècle après celui de 1940, et rapporte par le biais des souvenirs personnels la vie des Français d'Algérie pendant la guerre d'insurrection.

Récit cruel et émouvant où les odeurs et les saveurs se mêlent à la nostalgie et au sentiment de l'exil. Témoignage inédit sur un des événements les plus douloureux, les plus méconnus et les plus négligés de l'histoire de la décolonisation. 50 années après, Alain Vircondelet livre, documents à l'appui, un témoignage passionné sur une communauté qui fut victime de l'histoire et que la France ne sut pas accueillir."
"La Traversée raconte le départ en France des pieds-noirs sur Le Ville d'Alger, en juin 1962, et plus particulièrement celui de l'auteur, alors âgé de 15 ans. Le récit, véridique, relate ce voyage sans retour, considéré comme l'exode le plus important de l'histoire du XXe siècle après celui de 1940, et rapporte par le biais des souvenirs personnels la vie des Français d'Algérie pendant la guerre d'insurrection.

Récit cruel et émouvant où les ...

Exode ; Autobiographie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 313 VIR

"«Au printemps 1962, un million de Français d'Algérie quittent définitivement leur terre natale. L'ardeur des passions, la violence de la nostalgie, un demi-siècle après l'Indépendance, ne se sont toujours pas tues. Les pieds-noirs, comme on les a appelés, n'ont pas fini d'avoir mal à l'Algérie."

Ouvrages illustrés ; Souvenir ; Pieds-noirs ; Histoire familiale

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 965.1 VIR

"y a plus de trente ans, les Français d'Algérie quittaient définitivement leur terre natale.
L'ardeur des passions et la violence de la nostalgie ne se sont pourtant pas tues : les pieds-noirs, comme on les a appelés, souvent contre leur gré, n'ont pas fini d'avoir mal à l'Algérie. Alain Vircondelet raconte, comme un « taleb », conteur des places publiques de l'Algérie d'autrefois, ce qu'étaient l'existence de ces Français si singuliers, leurs rites, leurs joies et leurs souffrances, sur une terre qu'ils crurent imprudemment la leur mais qu'ils surent aimer souvent jusqu'à la mort. Chant d'exil, ce texte exalte l'art de vivre d'un peuple naïf qui connut l'éblouissement des paysages et la splendeur d'une lumière nulle part ailleurs retrouvés."
"y a plus de trente ans, les Français d'Algérie quittaient définitivement leur terre natale.
L'ardeur des passions et la violence de la nostalgie ne se sont pourtant pas tues : les pieds-noirs, comme on les a appelés, souvent contre leur gré, n'ont pas fini d'avoir mal à l'Algérie. Alain Vircondelet raconte, comme un « taleb », conteur des places publiques de l'Algérie d'autrefois, ce qu'étaient l'existence de ces Français si singuliers, leurs ...

Algérie ; Mémoire ; 1830-1962 ; Ouvrages illustrés

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 641 VIR

Cuisine ; Pieds-noirs

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 840 VIR

"Pour Pierre, le narrateur, tout commence à la lecture d'un article sur les harkis du Roussillon. Son auteur parle des tisserandes des Hauts Plateaux algériens, employées désormais par la Manufacture des Gobelins et tissant des tapis pour les résidences d'Etat,
Pierre, qui est pied-noir, réussit à rencontrer la plus âgée de ces femmes, Ouarda, une femme usée, cassée par la vie. En racontant son histoire, il pense qu'elle lui donnera peut-être des forces pour adoucir son propre exil. Les entretiens ont lieu dans une ville du Larzac, inhospitalière, étrangère. Pierre est frappé par l'assurance de Ouarda, par la beauté de son visage. Elle parle.
Ce qu'elle raconte est atroce. La fuite dans un camion bâché, cachée aux yeux des autres. La peur. La honte. La mort du frère. L'embarquement à Alger. Avec cette litanie de malheurs, l'Algérie à feu et à sang revit pour ces deux êtres en mal du pays. Au creux de son lit, à l'hôtel, il retrouve la terre chaude, les odeurs de jasmin et de néflier. Poussée par lui, encouragée, elle revit les chants, les légendes, les danses. La trame des tapisseries devient la métaphore de ce qui, peu à peu, tisse leurs destins, les unit, les réunit." (4ème couv.)
"Pour Pierre, le narrateur, tout commence à la lecture d'un article sur les harkis du Roussillon. Son auteur parle des tisserandes des Hauts Plateaux algériens, employées désormais par la Manufacture des Gobelins et tissant des tapis pour les résidences d'Etat,
Pierre, qui est pied-noir, réussit à rencontrer la plus âgée de ces femmes, Ouarda, une femme usée, cassée par la vie. En racontant son histoire, il pense qu'elle lui donnera peut-être ...

Roman ; Harki ; Pieds-noirs ; Récits de retour

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 845 VIR

"Un pied-noir revient sur sa terre natale vingt ans après l'exode de juin 1962 et au moment où l'Algérie fête le vingtième anniversaire de son indépendance. Ce retour a été pour Alain Vircondelet un éblouissement bouleversant. Retrouvailles avec sa maison natale de Bab-et-Oued, la tombe familiale abandonnée, le lycée, les plages, la guerre aussi qui est inscrite dans chaque maison, sur chaque bâtiment, dans chaque coeur... Mais aussi découverte de l'Algérie d'aujourd'hui, avec ses difficultés d'existence, son socialisme plus nu moins assimilé, sa formidable farce de vivre. Au fil des pages de cet ouvrage écrit avec passion et lucidité, nous suivons l'auteur dans sa conscience de pied-noir en exil. Après les livres historiques, voici un livre d'écrivain témoin de la guerre et orphelin de sa terre."
"Un pied-noir revient sur sa terre natale vingt ans après l'exode de juin 1962 et au moment où l'Algérie fête le vingtième anniversaire de son indépendance. Ce retour a été pour Alain Vircondelet un éblouissement bouleversant. Retrouvailles avec sa maison natale de Bab-et-Oued, la tombe familiale abandonnée, le lycée, les plages, la guerre aussi qui est inscrite dans chaque maison, sur chaque bâtiment, dans chaque coeur... Mais aussi découverte ...

Pieds-noirs ; Alger, commune ; Bab-el-Oued, quartier ; Récits personnels algériens ; Exode ; Guerre d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 800 VIR

"L'auteur de ce roman d'amour mélodieux et tourmenté voudrait être encore ce petit garçon qui quitte l'Algérie pour toujours en 1962, étreint doucement par sa mère.
Il voudrait être celui qui, sous le soleil et le ciel impeccables d'Afrique du Nord vit dans l'insouci quotidien d'Alger cette passion exclusive, absolue et permanente pour une mère aussi parfaite, enveloppante et mythique que la grand-mère de Marcel Proust.
Aussi c'est à elle qu'il adresse cet hommage sans mesure qui est une sorte de saga d'un amour devenu légende, épopée du quotidien avec ses odeurs de tendresse et de guerre et tous les parfums de la mer et de la terre algériennes.
Un très beau chant de la passion, ciselé au trait pur d'une langue rigoureusement belle et simple, et dont la distribution des pages où alternent les thèmes de l'exil, de la peur, de la captivité, de l'amour et de la mort, donne cet effet inégalé de grâce pantelante et vacillante d'émotion."
"L'auteur de ce roman d'amour mélodieux et tourmenté voudrait être encore ce petit garçon qui quitte l'Algérie pour toujours en 1962, étreint doucement par sa mère.
Il voudrait être celui qui, sous le soleil et le ciel impeccables d'Afrique du Nord vit dans l'insouci quotidien d'Alger cette passion exclusive, absolue et permanente pour une mère aussi parfaite, enveloppante et mythique que la grand-mère de Marcel Proust.
Aussi c'est à elle qu'il ...

Roman ; 1962 ; Pieds-noirs ; Rapatriement ; Exil

... Lire [+]

Z