m

Documents  Pouillon, François | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

P Q

UV

Ethnologue spécialiste du monde arabe, François Pouillon est directeur d'études à l'École des Hautes Études en sciences sociales. II a effectué de nombreuses enquêtes sur les sociétés nomades des ...


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 119, XXX-3, 1990
Cote : 927 POU-b

Extrait du Cahiers d'Etudes africaines, 119, XXX-3, 1990, pp. 329-363

Dinet, Etienne ; Biographie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 750 PAR

EHESS - Mémoire de Master en Sciences sociales, Mention Anthropologie, spécialité Ethnologie, Anthropologie sociale 2011-2012

Ecole des Beaux-Arts d'Alger ; Villa Abd-el-Tif

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 926 ETI

"L'extraordinaire et tumultueuse épopée de "l'émir au cheval noir résistant héroïque à la colonisation française en Algérie, a longtemps occulté le parcours et l'oeuvre d'Abd el-Kader. Sur les deux rives de la Méditerranée, son personnage a suscité passions et fascinations.
Dès 1840, les Français ont magnifié cet adversaire redoutable dont l'ardeur rendait leur victoire d'autant plus méritoire. L'Algérie l'a consacré héros national et initiateur du long combat
qui devait conduire à l'indépendance de 1962. Bruno Étienne et François Pouillon restituent toute l'amplitude et la complexité d'un personnage hors du commun, chef de guerre inspiré mais aussi lettré, arabe mais avant tout musulman, mystique mais aussi moderniste, qui ne cessa d'oeuvrer
au rapprochement de l'Orient et de l'Occident. Le sage d'hier, prônant un islam d'ouverture et de réforme,
éclaire les préjugés et Ies intolérances d'aujourd'hui." (4ème couv.)
"L'extraordinaire et tumultueuse épopée de "l'émir au cheval noir résistant héroïque à la colonisation française en Algérie, a longtemps occulté le parcours et l'oeuvre d'Abd el-Kader. Sur les deux rives de la Méditerranée, son personnage a suscité passions et fascinations.
Dès 1840, les Français ont magnifié cet adversaire redoutable dont l'ardeur rendait leur victoire d'autant plus méritoire. L'Algérie l'a consacré héros national et ...

Abd el-Kader (1808-1883) ; Biographie ; Mazagran, commune ; Roches, Léon

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 927 POU

"En 1929, mourait à Paris un peintre orientaliste, Étienne Dinet, connu pour le soin particulier avec lequel il représentait les indigènes du Sud algérien, et aussi pour quelques choix de vie non-conformistes : converti à l'Islam et installé dans une oasis saharienne, Bou-Saâda, il voulut y être enterré.
L'Exposition coloniale de 1931 célébra en lui l'exemple d'une union franco-musulmane, idée qui allait faire long feu.
Quarante ans plus tard, et son indépendance gagnée, l'Algérie entreprenait de se réapproprier ce citoyen original et de célébrer en Dinet "un maître de la peinture algérienne". Elle décidait de lui consacrer un musée, à Bou-Saâda, inauguré en 1993 avant d'être saccagé par des islamistes en 1995. Utilisant l'ensemble de la documentation disponible et tirant parti de documents inédits, cette monographie, sur un des représentants les plus significatifs de l'orientalisme, traite des deux vies du peintre : sa carrière au temps colonial puis sa réappropriation par la jeune nation algérienne.
Ce livre montre aussi que le passage d'une époque à l'autre, d'une nation à l'autre, défie les ruptures et les révolutions, puisque c'est en s'aidant d'images de l'Algérie française que l'Algérie algérienne parvient à formuler son identité. Il permet enfin de réfléchir sur la nature des processus historiques à l'oeuvre dans la relation coloniale et éclaire plus d'un siècle et demi d'histoire franco-algérienne que l'on ne peut réduire aux tragédies d'hier et d'aujourd'hui."
"En 1929, mourait à Paris un peintre orientaliste, Étienne Dinet, connu pour le soin particulier avec lequel il représentait les indigènes du Sud algérien, et aussi pour quelques choix de vie non-conformistes : converti à l'Islam et installé dans une oasis saharienne, Bou-Saâda, il voulut y être enterré.
L'Exposition coloniale de 1931 célébra en lui l'exemple d'une union franco-musulmane, idée qui allait faire long feu.
Quarante ans plus tard, ...

Dinet, Etienne ; Biographie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 750 POU-b

D'un Orient L'autre Volume 1 configurations (extrait); colloque organisé par le CEDEJ (le Caire, 18-22 avril 1985)

Orient ; Peinture ; Orientalisme ; Histoire ; 19e siècle ; Fromentin, Eugène

... Lire [+]

Z