m

Documents  Naegelen, Marcel-Edmond | enregistrements trouvés : 14

O

-A +A

P Q

UV

(1892-1978)Homme politique et de lettres. Socialiste. G de 1948 à 1951.


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 44 ARC 34

Catalogue des prix décernés par la société des Beaux-Arts de la France d'outre-mer

Archives Cazenave ; Peinture ; Sculpture ; Exposition ; Villa Abd-el-Tif

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 44 ARC 33

Exposition ayant lieu Galerie J. Leleu à Paris.

Archives Cazenave ; Peinture ; Sculpture ; Exposition ; Villa Abd-el-Tif

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 44 ARC 35

Exposition ayant lieu Salle Pierre Bordes.

Document contenant également :
- la composition de l'union artistique de l'Afrique du Nord : présidence d'honneur, commission générale du salon, commission d'organisation, commission du jury, commission chargée d'attribution des prix, commission du catalogue
- la liste membres fondateurs du premier bureau constitué en 1924
- la liste des œuvres exposées
- la liste des récompenses décernées par l'union artistique de l'Afrique du Nord depuis 1945
- la liste des sociétaires.

Catalogue accompagné de la photocopie d'un article portant sur l'inauguration du XXXIIIe salon de l'U.A.A.N, in La dépêche d'Algérie, 18/11/1961, 1p. imp. ill. n&b., 21*29,7 cm.

Est joint également à ce document la couverture du Catalogue du XXXIIIe salon de l'union des artistes de l'Afrique du Nord, novembre 1961.
Exposition ayant lieu Salle Pierre Bordes.

Document contenant également :
- la composition de l'union artistique de l'Afrique du Nord : présidence d'honneur, commission générale du salon, commission d'organisation, commission du jury, commission chargée d'attribution des prix, commission du catalogue
- la liste membres fondateurs du premier bureau constitué en 1924
- la liste des œuvres exposées
- la liste des récompenses décernées par l'union ...

Archives Cazenave ; Peinture ; Sculpture ; Exposition ; Villa Abd-el-Tif ; Union des Artistes de l'Afrique du Nord

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.5 NAE

"Marcel-Edmond Naegelen est fils d'Alsaciens émigrés de leur commune natale à Belfort, pour demeurer Français. En 1948, il abandonne durant plusieurs années une brillante carrière politique pour, sur la demande du gouvernement, dont il fait partie, tenter de redresser en Algérie une situation gravement compromise. II apprend à aimer ce pays et ses habitants de toutes origines. II conquiert leur confiance et quand il les quitte ce n'est pas sans avoir réclamé en vain les réformes nécessaires. Depuis, l'ancien Gouverneur Général suit avec angoisse et déchirement le déroulement des événements en Algérie. En vain, il multiplie les avertissements et les appels.
Son analyse des causes de la rébellion, de l'état moral et politique des Algériens, de la trop longue indifférence du peuple français, des raisons profondes de la capitulation devant le F.L.N., des conséquences redoutables qu'elle entraîne, est à la fois implacable et douloureuse. Les souffrances des Français d'Algérie, Pieds-Noirs et Musulmans, sont peintes avec émotion et vérité. L'origine alsacienne de M. E. Naegelen, son expérience algérienne lui ont fait vivre ce malheur et permis de la comprendre. Ce livre restera comme un document sincère et complet sur ce que l'on appelle : « le drame algérien."
"Marcel-Edmond Naegelen est fils d'Alsaciens émigrés de leur commune natale à Belfort, pour demeurer Français. En 1948, il abandonne durant plusieurs années une brillante carrière politique pour, sur la demande du gouvernement, dont il fait partie, tenter de redresser en Algérie une situation gravement compromise. II apprend à aimer ce pays et ses habitants de toutes origines. II conquiert leur confiance et quand il les quitte ce n'est pas sans ...

Naegelen Marcel-Edmond ( - ) ; Récits personnels ; Témoignage ; Guerre d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 845 NAE

"L'auteur relate comment, sur les instances de ses collègues du gouvernement, il consentit à renoncer à ses fonctions ministérielles pour accepter, à un moment critique, en février 1948, le poste de Gouverneur Général de l Algérie, avec mission d'y mettre en application le « statut » de septembre 1947. Ce statut, élaboré à la suite des émeutes de Sétif et de Guelma de mai 1945, et de la dure répression qui suivit, était rejeté par les partis nationalistes algériens et inquiétait les Algériens de souche européenne.
Le nouveau Gouverneur Général, durant un peu plus de trois années, s'évertue, non sans succès, à rapprocher et unir les deux communautés. II réalise toutes les réformes, prévues par le statut, qui relèvent de ses attributions. Mais, en ce qui concerne les réformes profondes que, seuls, peuvent décider le gouvernement et le parlement français, il se heurte à l'ignorance, à la timidité des milieux politiques, à la routine des services et à l'indifférence de l'opinion publique, préoccupée par d'autres problèmes. Trop vite rassuré, grâce au calme rétabli en Algérie par l'action de M.-E. Naegelen, sans aucune effusion de sang, Paris retombe dans l'attentisme.
On lira avec un intérêt croissant la relation des efforts du Gouverneur Général, des difficultés, des préjugés, des égoïsmes et des fanatismes qui contrarient les résultats de cette politique généreuse. On lira avec un intérêt passionné ses commentaires sur Ia rébellion algérienne et l'attitude des gouvernements français vis-à-vis de ses chefs.
De telles pages éclairent le passé récent de l'Algérie.

Elles expliquent la situation présente."
"L'auteur relate comment, sur les instances de ses collègues du gouvernement, il consentit à renoncer à ses fonctions ministérielles pour accepter, à un moment critique, en février 1948, le poste de Gouverneur Général de l Algérie, avec mission d'y mettre en application le « statut » de septembre 1947. Ce statut, élaboré à la suite des émeutes de Sétif et de Guelma de mai 1945, et de la dure répression qui suivit, était rejeté par les partis ...

Algérie française ; Guerre d'Algérie ; 1954-1962 ; Gouverneur général de l'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z