m

Documents  Macias, Enrico | enregistrements trouvés : 6

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : D - MAC

Musique ; Chanson ; Femme ; Enfant ; Rhône

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : D - MAC

Face 1 : Oh! guitare, guitare, ma patrie, l'ile du Rhône, la femme de mon ami
Face 2 : Adieu mon pays, enfants de tous pays, Paris, tu m'as pris dans tes bras, El porom pompero etc...

Musique ; Chanson ; Femme ; Enfant ; Rhône

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 MAC

"Je suis né à Constantine le 11 décembre 1938. C'était un dimanche et il neigeait. Je fus reçu comme un prince, bien que ma famille n'ait pas de royaume ; je devais découvrir la chance d'être venu au monde sur cette terre bénie des dieux.
En Europe, c'était la guerre. Mon père écoutait chaque soir les nouvelles d'un conflit où des enfants, juifs comme moi, payaient de leur sang mon droit à la vie ; très tôt, j'ai su les crimes et les méfaits de l'antisémitisme.
Elevé religieusement par une famille unie, j'ai grandi entre guerre et musique, puisant dans la mémoire des autres mes convictions religieuses, mes aspirations pacifiques qui me poussèrent à aimer mon prochain au lieu de le combattre.
Ma première leçon de guitare me fut donnée par le " chanteur de Dieu ", Raymond Leyris. Il fut mon véritable père spirituel ; il sut m'enseigner son immense savoir ; il m'a fait don des richesses de son folklore et de sa fille aînée, Suzy, mon unique amour.
Pour faire plaisir à mes parents, je fis mes études supérieures à Fontainebleau ; j'allais être instituteur. C'est le destin qui me prêta secours, m'ouvrant toutes grandes les portes d'une carrière que j'étais à cent lieues d'imaginer.
Le 5 octobre 1962, à la suite de l'émission " Cinq colonnes à la une ", encore débutant, je devenais célèbre par le miracle de la télévision. Reconnu par mes compatriotes, l'année suivante, Paris me prenait dans ses bras. De tournées en galas, de music-halls en récitals, ma route de chansons a fait depuis le tour du monde. URSS, Angleterre, Canada, Amérique, Japon, partout le public m'accueillit avec tant de talent que je ne cesse depuis de faire mes bagages. Mais la vie n'épargne pas plus les poètes et les chanteurs que les autres hommes : la mort de Tonton Raymond, de mon frère Jean-Claude, la santé de ma femme, les horreurs de la guerre, autant de raisons pour ne pas oublier que je ne suis que ce que Dieu veut bien que je sois et que le message de paix qu'il a confié à mon coeur comme la manne de l'Exode doit être distribué.
Avant que les fusils ne lui ôtent la vie, le président Anouar el-Sadate me l'avait affirmé."
"Je suis né à Constantine le 11 décembre 1938. C'était un dimanche et il neigeait. Je fus reçu comme un prince, bien que ma famille n'ait pas de royaume ; je devais découvrir la chance d'être venu au monde sur cette terre bénie des dieux.
En Europe, c'était la guerre. Mon père écoutait chaque soir les nouvelles d'un conflit où des enfants, juifs comme moi, payaient de leur sang mon droit à la vie ; très tôt, j'ai su les crimes et les méfaits de ...

Récits personnels ; Juif ; Constantine, département

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Mon Algérie Macias, Enrico | Plon 2001

Monographie

y


Cote : 845 MAC

"Après quarante ans d'exil; Enrico Macias entretient toujours avec son pays natal une véritable histoire d'amour. Invité par le président Bouteflika à y retourner en mars 2000, il a vu sa tournée annulée in extremis. Pourquoi ?
Mais d'abord, comment Gaston Ghrenassia, petit Juif de Constantine, est-il devenu le «Tino Rossi des pieds-noirs », puis une star populaire de la chanson française ? Pourquoi, après une longue carrière bien remplie, a-t-il pris le risque de renouer avec la musique arabo-andalouse ? D'où lui vient ce désir effréné de réconcilier les hommes partout où ils se déchirent, jusqu'à se voir intronisé, en 1997, premier Messager de la paix des Nations unies ? Pourquoi l'Algérie lui reste-t-elle interdite ?
Impossible de répondre à toutes ces questions sans revenir sur l'assassinat, en 1961 à Constantine, de Raymond Leyris, son maître de musique, son maître à penser et son beau-père. Qui a tué -çe maestro et pourquoi ?"
"Après quarante ans d'exil; Enrico Macias entretient toujours avec son pays natal une véritable histoire d'amour. Invité par le président Bouteflika à y retourner en mars 2000, il a vu sa tournée annulée in extremis. Pourquoi ?
Mais d'abord, comment Gaston Ghrenassia, petit Juif de Constantine, est-il devenu le «Tino Rossi des pieds-noirs », puis une star populaire de la chanson française ? Pourquoi, après une longue carrière bien remplie, ...

Macias, Enrico ; Récits personnels ; Juifs d'Algérie ; Constantine, commune

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 641 KAR

Cuisine ; Pieds-noirs

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y


Cote : 641 KAR

Cuisine ; Pieds-noirs

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

0
Z