m

Documents  Dimech, Pierre | enregistrements trouvés : 16

O

-A +A

P Q

UV

"Pierre DIMECH, ne en 1935 a Alger, d'une famille de souche maltaise.
Etudes universitaires a la Faculte de Droit, a l'Institut d'Etudes Politiques et a la Faculté des Lettres d'Alger, plus ...


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : VID - 845 SAU

Iconographie : Gracieusement fournie par Pierre DIMECH et Robert SAUCOURT qui ont pioché dans leurs bibliothèques et collections personnelles.
Avertissement : Cette cassette de montage est un clin d'œil sur un certain parallélisme entre la conquête de l'Ouest américain et l'aventure française en Algérie à la même époque, destinée au départ à servir d'illustration à une conférence sur le même thème.

Algérie française ; Conquête ; Amérique ; Colonisation

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 313 CAL

Livre complété de trois documents : un "Survol chronologique des rapports entre les associations depuis 1962" de 4 pages, un "Survol chronologique très succint des rapports entre associations. Tentatives d'union" de 2 pages, et un mot manuscrit de Maurice Calmein à l'attention du général Jouhaud.
Ce livre est à la fois une "étude" et un répertoire des associations de pieds-noirs de 1962 à 1986.

1962 ; Rapatriement ; France ; Rapatriés ; Association ; Guerre ; Foi ; Musulman ; Français

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 DIM

"Auteur de Chants pour Malte (2002) et de L'Homme de Malte (2012), Pierre Dimech est — comme on dirait à Malte où l'on parle aussi anglais — the right man in the right place. Un guide précieux pour partir à la découverte d'un archipel de légende(s).
Par petites touches, avec des anecdotes parfois très personnelles et des images à fleur de coeur et à fleur de peau, il nous entraîne loin des sentiers battus. Voyageur régulier de ces îles dont sont issus ses ancêtres, il démonte ces clichés, joliment chromos parfois, mais convenus et destinés au touriste lambda.
Pour ce faire, il convoque l'Histoire, la musique, les arts, la gastronomie, toutes ces choses qui composent la spécificité d'un peuple souvent malmené par des envahisseurs multiples et rarement bienveillants, mais toujours rassemblé en une même communauté de destin.
Muni de ce vade mecum intimiste, le lecteur qui ne connaîtrait pas Malte n'aura qu'une envie : y aller très vite. Celui qui aurait déjà fait le voyage n'aura qu'un désir : y revenir pour découvrir ces trésors cachés que l'auteur, infatigable piéton de l'archipel homérique, nous révèle comme une confidence à nos coeurs chuchotée." (4ème couv.)
"Auteur de Chants pour Malte (2002) et de L'Homme de Malte (2012), Pierre Dimech est — comme on dirait à Malte où l'on parle aussi anglais — the right man in the right place. Un guide précieux pour partir à la découverte d'un archipel de légende(s).
Par petites touches, avec des anecdotes parfois très personnelles et des images à fleur de coeur et à fleur de peau, il nous entraîne loin des sentiers battus. Voyageur régulier de ces îles dont sont ...

Malte ; Récits personnels ; Algérie française

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 324 GOU

"Les Légitimistes, colonisateurs de l'Algérie, dans les années 1830 et 1840, pensaient que la conquête de Charles X constituait le symbole d'une nouvelle France, qui permettrait le renouveau de la Chrétienté.
Comme la plupart d'entre eux, le Comte de Chambord, dans sa Lettre sur l'Algérie, ne dissociait pas colonisation et évangélisation, préfigurant ainsi le souhait du Père Charles de Foucauld.
Prolongement naturel de la Métropole, l'Algérie ne pouvait être conservée que dans le cadre d'une souveraineté française intangible. Lorsque l'idée royaliste reprit vie avec l'Action française, cette souveraineté ne pouvait être défendue que dans le cadre du nationalisme intégral, défenseur des particularismes locaux.
De l'Algérien, issu des colonisateurs, Charles Maurras disait : « C 'est un homme d'esprit, fier, ferme, solide, c'est un citoyen. »"
"Les Légitimistes, colonisateurs de l'Algérie, dans les années 1830 et 1840, pensaient que la conquête de Charles X constituait le symbole d'une nouvelle France, qui permettrait le renouveau de la Chrétienté.
Comme la plupart d'entre eux, le Comte de Chambord, dans sa Lettre sur l'Algérie, ne dissociait pas colonisation et évangélisation, préfigurant ainsi le souhait du Père Charles de Foucauld.
Prolongement naturel de la Métropole, l'Algérie ne ...

Royalisme ; Algérie française

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 DIM

"L'Homme de Malte n'est pas une autobiographie. Même si Pierre Dimech, né à Alger d'une longue lignée d'émigrés maltais, parle des siens. Ce n'est pas une « confession » nombriliste. Et ce n'est pas non plus une promenade nos-
talgique, voire même « nostalgérique ». C'est un témoi-
gnage.
Ce n'est donc pas l'histoire d'un homme, fut-il d'Alger ou de Malte qui est racontée là, mais celle de ces « petites gens » en marge mais parfois acteurs et, en tout cas, toujours témoins de la grande Histoire. C'est la saga d'une famille, en regard de celles qui firent l'Algérie française. Des « pieds-noirs » comme on dit. Alors qu'ils ne se désignèrent jamais ainsi et qu'ils ne reprirent cette étiquette, comme un défi, qu'après la tragédie de l'exode.
« Je suis français parce que je suis maltais, parce que, là aussi, c'est l'Algérie française qui a fait de ce Maltais un Français », explique Pierre Dimech. Le livre d'un écorché vif. À fleur de peau. À fleur de peurs. À fleur de coeur. À fleur de pleurs. Un livre d'amour pudique et tendre. Et qui ne pèche jamais contre l'Espérance."
"L'Homme de Malte n'est pas une autobiographie. Même si Pierre Dimech, né à Alger d'une longue lignée d'émigrés maltais, parle des siens. Ce n'est pas une « confession » nombriliste. Et ce n'est pas non plus une promenade nos-
talgique, voire même « nostalgérique ». C'est un témoi-
gnage.
Ce n'est donc pas l'histoire d'un homme, fut-il d'Alger ou de Malte qui est racontée là, mais celle de ces « petites gens » en marge mais parfois acteurs et, ...

Témoignage ; Pieds-noirs

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 928 DIM

"Il était une fois... Il était une fois des hommes et des femmes, venus d'un peu partout, qui n'étaient ni meilleurs ni pires que leurs contemporains. Bref, des « gens ordinaires » qui, poussés par l'esprit d'aventure ou par l'adversité du destin, débarquèrent sur un rivage superbe et hostile, à la fois proche et lointain, et s'y cramponnèrent avec toute l'énergie qui les habitait. Pour y forger, sans même s'en rendre compte, une entité humaine nouvelle, originale, en à peine quelques décennies. Ces « gens ordinaires » vécurent une aventure extraordinaire. À côté de leurs réelles qualités, ils eurent beaucoup de défauts. Sauf celui de se prendre au sérieux. D'eux surgirent rapidement des écrivains à la fois talentueux et caustiques qui pratiquèrent avec jubilation l'art de l'outrance poussée jusqu'à l'autodérision, notamment dans la description de la vie quotidienne de leur propre communauté, donnant lieu à une littérature drue et foisonnante.
Il en ressort cette petite étude. Sérieusement drôle. Pour n'oublier ni ces écrivains ni leurs modèles."
"Il était une fois... Il était une fois des hommes et des femmes, venus d'un peu partout, qui n'étaient ni meilleurs ni pires que leurs contemporains. Bref, des « gens ordinaires » qui, poussés par l'esprit d'aventure ou par l'adversité du destin, débarquèrent sur un rivage superbe et hostile, à la fois proche et lointain, et s'y cramponnèrent avec toute l'énergie qui les habitait. Pour y forger, sans même s'en rendre compte, une entité humaine ...

Pieds-noirs ; Etude littéraire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 663 BIR

"Paul BIREBENT est un professionnel de la viticulture et de l'élaboration du vin. Son expérience étendue a été acquise en Algérie puis, lorsqu'il a quitté ce pays, en Corse et dans le monde entier. Il est reconnu dans la viticulture mondiale comme un consul
tant de grande valeur.
Paul BIREBENT était tout désigné pour faire l'historique de la viticulture algérienne qui, pendant un certain temps, a été une partie importante de la viticulture française,
Dans son livre, Paul BIREBENT a fait un historique de la colonisation du nord de l'Algérie avec la pacification de la région, la distribution des terres aux populations françaises et méditerranéennes qui vinrent s'établir dans le pays ainsi qu'aux populations musulmanes présentes dans le pays.
L'implantation des vignes fut lente au début parce que les sols durent être nettoyés, épierrés, les marais asséchés et les maladies atteignant les populations traitées et en régression. Le vignoble algérien commença à produire vraiment du vin lorsque le vignoble métropolitain fut envahi :
- par les champignons parasites américains : oïdium et mildiou,
- et par l'insecte américain phylloxera qui détruisit le vignoble français et obligea à le reconstituer en le greffant.
C'est alors que du vin produit en Algérie commença à être expédié en France de manière significative. Il se créa, en Algérie, un commerce de vins destinés â faire des coupages avec des vins de table du Midi â faible teneur en alcool et des assemblages avec des vins rouges d'appellations métropolitaines déficitaires en alcool et en couleur. La qualité des vins algériens - rouges surtout- s'améliora grâce aux techniques et équipements de vinification en pays chaud.
Peu à peu, le vignoble algérien s'organisa réglementairement comme le vignoble métropolitain. Le vignoble algérien s'est étendu jusqu'à 343.000 hectares en 1960 avec une production de 15 millions d'hectolitres. Au même moment, le vignoble métropolitain couvrait L204.000 hectares avec une production de 61 millions d'hectolitres.
Paul BIREBENT termine son ouvrage par une description à grands traits de plume de ce que devint le vignoble algérien après 1962, date de l'Indépendance. Ayant disparu pour la plus grande partie, il était bien temps qu'on le décrive pour que les générations futures puissent s'y référer.


Denis BOUBALS
Professeur Emérite de Viticulture Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Montpellier"
"Paul BIREBENT est un professionnel de la viticulture et de l'élaboration du vin. Son expérience étendue a été acquise en Algérie puis, lorsqu'il a quitté ce pays, en Corse et dans le monde entier. Il est reconnu dans la viticulture mondiale comme un consul
tant de grande valeur.
Paul BIREBENT était tout désigné pour faire l'historique de la viticulture algérienne qui, pendant un certain temps, a été une partie importante de la viticulture ...

Vigne ; Algérie française ; Vins d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 845 DIM

"Au début, et pendant longtemps, les pionniers de l'Algérie française ont affronté les mêmes rudes conditions de vie, voire de simple survie, que les pionniers de l'Ouest américain. À l'apogée de leur oeuvre, on parlait de l'Algérie comme d'une sorte de « Californie française ». À la fin, ils ont enduré les mêmes épreuves qu'avaient subies les populations sudistes du fait des Yankees. Étranges rencontres entre ces pieds-noirs et ces cousrouges qui ne se sont jamais vus, qui ne se connaissent pas, et qui pourtant se ressemblent. L'Histoire a généré entre eux une parenté de destinée, forgeant des êtres de même trempe."
"Au début, et pendant longtemps, les pionniers de l'Algérie française ont affronté les mêmes rudes conditions de vie, voire de simple survie, que les pionniers de l'Ouest américain. À l'apogée de leur oeuvre, on parlait de l'Algérie comme d'une sorte de « Californie française ». À la fin, ils ont enduré les mêmes épreuves qu'avaient subies les populations sudistes du fait des Yankees. Étranges rencontres entre ces pieds-noirs et ces cousrouges ...

Pionnier ; Algérie française ; Etats-Unis ; Littérature

... Lire [+]

Z