m
     
Monographie

H 1 L'Algérie de la jeunesse

Christian, P.

Alph. Desesserts éditeurs

[1847]

840 CHR

Roman historique ; Jeunesse ; 1830-1848 ; Conquête

Numéro d'inventaire : 54635

Niveau d'autorisation : Public

Tables des Matières : CHAPITRE LE CAPITAINE JOSSELIN.
Au bord de l'Océan. — Brest et les marins bretons. — La petite maison du capitaine. — L'orpheline du champ de genêts. — L'heure de la retraite. — Le deuil et la résignation. — La fête de Lambézellec. — Une rencontre pendant l'orage. — Simple trait d'une belle âme. — Souvenirs du choléra. — Les deux patrons. — La prière du soir.

CHAP. II. La TOUR DE FRANCE.
L'éducation de Jean-Ferdinand. — Première épreuve d'une nature généreuse. — La veuve du matelot. — Les conseils du père adoptif. — Jean-Ferdinand à Paris. — Le choix d'un état. — Le tour de France. — Une surprise. — Le réveil du voyageur. — Comment on devient capitaine de frégate. —.Le travail des mains et la mémoire du coeur. — Ferdinand arrive à Lyon. — Détails historiques. — Points de vue pittoresques. — Les ouvriers endimanchés. — Le banquet de Pile Barbe. — Le sergent la Ramée, le voltigeur d'Anvers 'et les soldats du travail. — Apothéose d'une jeune gloire. — Une lettre de Lambézellec. — De Lyon à Marseille. — Le tombeau de Ponce-Pilate. — Le rocher de Mornas. — Les bicoques d'Orange. — La ville des papes. — L'Athènes du Midi, et le roi René. — La Cannebière de Marseille. — Un mirage au bord de l'eau. 19

CHAP.- III. ALGER A VOL D'OISEAU.
Une année d'absence. — La traversée. — Le mal de mer. —Le Vaisseau-Fantôme. — Description de — La manoeuvre du loch— Deux anecdotes militaires. — Vue d'Alger.— Jean-Ferdinand débarque et trouve un compatriote. —Visite à la Kasbah. — Les maisons mauresques. —Les églises chrétiennes et les mosquées musulmanes. —Les synagogues. — L'évêché. — Costume et genre de vie des Maures, algériens. — Funérailles musulmanes. — Les écoles mauresques et juives. — Les Koulouglis. — Costumes et moeurs des Arab es. — Les marabouts. — Légende de Sidi-Ferruch. — Lachâsse de Sidi-Abd-el-Rahman. — Moeurs des Kebaïles. — Les Biskris et les nègres. — Le vaisseau merveilleux du rabbin de Séville. — Costume et moeurs des juifs afri-'
ceins. — Le tombeau de la chrétienne
CHAP. IV. UNE LEÇON D'HISTOIRE.
Coup d'oeil historique sur l'Algérie, depuis l'antiquité jusqu'à la conquête française. — Les peuples primitifs du nord de l'Afrique. —,- Conquête et domination romaine. invasion des Vandales. — Victoires de Bélisaire. -- Invasion des Arabes. — Retour sur le passé. — Origine et caractère des anciens Arabes. — Histoire du prophète Mohammed. — Fondation de la,religion musulmane. — Émigration des Arabes en Occident, après la mort du prophète. — Conquête de l'Afrique septentrionale. — Invasion de l'Espagne et de la France. — Charles-Martel rejette les Arabes au delà des Pyrénées. — Domination mauresque en Espagne. — Splendeur et décadence de la civilisation arabe au moyeu âge. — Expulsion des Maures d'Espagne. — Aspect physique de l'Algérie moderne. — Régions cultivées. — Montagnes. — Déserts. — Les populations du Sahara. — Conquête de l'Algérie par les pirates turcs. — Origine des Barberousse. — Histoire d'Haroudj, qui de simple portefaix à Constantinople devint souverain d'Alger. — Son frère Kheïr-Eddin, ancien potier dans File de Mételin, lui succède et continue ses conquêtes. — Il met le royaume d'Alger sous la protection de ['empire turc. — Le sultan Sélim le nomme grand amiral. — Expédition, désastreuse de Charles-Quint contre Alger. — Rivalité de François 1" et de Charles Quint. — Alliance de la France avec la Turquie. — La flotte ottomane, commandée par Kheïr-Eddin, se joint aux forces françaises. — Paix de Crespy. — Kheïr-Eddin retourne à Constantinople, ou il meurt. — Son- fils Hassan est nommé pacha d'Alger. — Célèbre bataille navale de Lépante. — Destruction de fa marine ottomane. Les Turcs d'Alger secouent l'autorité des pachas, et choisissent parmi eux un chef qu'ils nomment dey. -- Premiers rapports commerciaux de la France avec l'état d'Alger. — Ravages des Algériens sur la Méditerranée. — Louis XIII envoie contre eux l'amiral de Manty. — Traités sans cesse renouvelés et sans cesse violés. — Misère des esclaves chrétiens chez les Barbaresques. — Anecdotes sur la captivité de Michel Cervantès. — Les bagnes d'Alger. — Anecdotes sur saint Vincent de Paul et l'astronome Arago. — Guerres de Louis XlV coutre les Algériens. -- Expédition du
duc de Beaufort. Nouvelles hostilités des pirates. — Le dey Baba-Hassan déclare
la guerre à la France. — Alger est bombardée, deux fois par Duquesne. — Expédition du chevalier de Tourville. — Expédition du maréchal d'Estrées. — Expédition des Danois. --Tributs que les états d'Europe, la France exceptée, payaient aux Algériens. — Expédition des Espagnols , et défaite d'O'Reilly. — Traité de paix entre Alger et la république française. — Les Algériens recommencent leurs agressions pendant la campagne d'Égypte. —.Après le désastre de Trafalgar, ils vendent aux Anglais nos comptoirs de commerce, et chassent notre consul. — Napoléon, préoccupé d'autres intérêts, n'a pas le temps de punir cet outrage:— Expédition des Etats-Unis contre Alger. — Les puissances européennes conviennent d'abolir l'esclavage des chrétiens dans les États barbaresques. — L'Angleterre est chargée de cette négociation. — Expédition de lord Exmouth. — Tergiversations du gouvernement algérien. — Le consul anglais est insulté. — Bombardement d'Alger. — Le dey Omar périt dans mie révolte. — Règne sanglant d'Ali-Kodjia, terminé par la peste. — Avénement de Hussein-Pacha, dernier dey d'Alger. — Son origine, son caractère. — Organisation politique et administrative des provinces algériennes. — Fonctionnaires des ordres militaire, religieux et civil. — Les janissaires. — Causes de la décadence du pouvoir turc.

CHAP. V. VICTOIRES ET CONQUETES DES FRANÇAIS DEPUIS 1830 JUSQU'A LA PRISE DE CONSTANTINE (1837).
Causes financières de la dernière rupture entre la France et l'état d'Alger. — Scène du coup d'éventail. -- Blocus des côtes algériennes. — Le contre-amiral de la Breton-Mère, venu à Alger sous pavillon parlementaire, essaye en se retirant le feu des forts. -- Expédition de 1830. — Débarquement des Français à Sidi-Ferruch. — Victoire de Staouëli. — Explosion du fort de l'Empereur. — Prise d'Alger. — Avènement de S. M. Louis-Philippe, roi des Français. — Situation politique de l'Algérie après la chute de la puissance turque. — Marche de la conquête française. — Passage du mont Atlas par le général Clauzel. — Combat de Mouzaïah. — Première occupation de Médéah. — Sa garnison, trop faible et entourée d'ennemis, reçoit l'ordre de se retirer. — Agression des Marocains sur la frontière de l'ouest. — Second passage de l'Atlas, par le général Berthézène. Retraite de l'armée; sanglant combat dans les montagnes. Occupation d'Oran. — Bône, qui s'était soumise d'elle-même, se
révolte et massacre la garnison française. — Assiégée par le bey de Constantine, elle implore l'appui de la France. — Le duc de Rovigo y envoie le capitaine d'Armandy, avec la promesse d'un secours prochain. --Cette ville, réduite à l'extrémité, ouvre ses portes aux troupes de Constantine, qui la, mettent au pillage. — Le capitaine d'Armandy se réfugie à bord d'une felouque française. — L'arrivée de la goêlette la Béarnaise lui inspire un trait d'audace. — Il débarque à la tête d'un détachement de marins, s'introduit dans la citadelle, s'en empare, repousse un assaut et contraint l'ennemi de se retirer. — Des renforts venus d'Alger prennent possession de la ville. -
Apparition d'Abd-el-Kader dans l'ouest de l'Algérie. — Son origine, son éducation, ses voyages en Orient. — est proclamé prince ou émir, par les habitants de Maskara. — Il fait le siège d'Oran. — Il est repoussé. — Prise de Bougie par le général Trézel. — Premier traité de paix avec Abd-el-Kader. — Rupture du traité. — Combat de In Macta. — Prise de Maskara , par le maréchal Clauzel. — Prise de Tlemcen. -- Combat de la Tafna. — Combat de l'Oued-Sefsaf. — Première expédition de Constantine. — Description de cette ville.-- Les pluies, la rigueur du froid, et la perte d'une partie des vivres , paralysent les opérations du siége. — Glorieuse retraite de l'armée. — Beau trait du commandant Changarnier. — Seconde expédition de Constantine. — Mort du comte de Damrémont, gouverneur général. — Assaut et prise de la place par le général Valée' 933

CHAP. VI. LE CHEMIN DU BONHEUR.
Le capitaine Josselin rappelle auprès de lui Jean-Ferdinand. — Notre héros part de Constantine avec un détachement qui escorte des soldats congédiés. — Les Arabes 'attaquent cette petite troupe dans le défilé de Ras-el-Akba. — Belle conduite de
Jean-Ferdinand. — Il est blessé et fait prisonnier. — Le chef de la tribu le prend sous sa protection. — Menacée par un corps de cavalerie française, la tribu quitte son camp et s'enfuit dans les montagnes. — Jean-Ferdinand, lié sur un cheval, est conduit au camp de Ben-Salem , lieutenant d'Abd-el-Kader. — Accueil qu'il reçoit de ce chef arabe. — Il rencontre un interprète de l'armée d'Afrique, prisonnier comme lui. — Les consolations
provise médecin, et guérit de la fièvre un Arabe. — Ben-Salem le fait conduire sous escorte au camp d'Abd-el-Kader. — Portrait de l'émir. —.Nouvelle situation de Jean-Ferdinand. — Il sauve la vie à un grand nombre de prisonniers français. — Sa renommée s'étend jusqu'à Alger. — Ahd-el-Kader médite la conquête de Bougie, et porte ses forces dans les montagnes qui bordent la plaine de Métidja, à l'est d'Alger. — Informé de ses projets, le maréchal Valée décide l'expédition des Portes de Fer. Les ruines de Djemmilah. — Le bivouac de Sidi-Hasdan. — Description et passage des Portes-de-Fer. — Un Arabe qui parle français! — Sidi-Ferdinand. — Comment notre héros avait fui du camp d'Abd-el-Kader. — Trois heures sous une cascade. L'étoile des braves. — Combat de Dahr-el-Abagal. — La Maison-Carrée. — Retour à Alger. — Jean-Ferdinand quitte l'Afrique. — La frégate de pierre du capitaine Josselin. — Inquiétude et désolation. — Les volontés du père adoptif. — La petite maison de Douarnez. — Mme Bertin et Cécile. — Un message de Brest. — Le départ pour la Martinique. — Dernières épreuves d'un noble coeur. — Le dévouement et la piété
filiale couronnés par le bonheur 281

ÉPILOGUE. — Derniers événements mémorables en Algérie. — Campagnes de l'Atlas. — Prise de la Semalah d'Abd-el-Kader. — Destruction de la puissance de l'émir. Glorieux avenir des conquêtes françaises en Afrique. — Tableau de famille. . 339d'un ami. — Patience et courage. — Jean-Ferdinand s'im

Table des illustrations : I. De l'argent, monsieur, en regard du grand titre.
Il. Mon bon monsieur, dit-elle 25
III. Biskry. 77
IV. Maure d'Alger 95
V. Enfant juif 106
VI. Chef arabe 115
VII. Mauresque d'Alger dans le Harem 141
VIII. Arabe de la plaine 175
IX. Femme mauresque , costume de ville 207
X. Kadi, juge 229
XI. Hussein Pacha (dernier dey d'Alger) 241
XII. Kebaïle 251
XIII. Chef de réguliers d'Abd-el-Kader. 271
XIV. Abd-el-Kader 301

Langue : Français

Description matérielle : 364 p.: ill. noir avec couv. ill. en coul.; 24 cm [reliure très fragile].

Origine : Don

Notes : Table des matières

Localisation : Livres précieux

0
Z