m
     
Monographie

H 0 Les enjeux financiers et économiques du protectorat marocain (1936-1956), Politique publique et investisseurs privés

Hatton, Georges

Publications de la société française d'Histoire d'Outre-Mer

2009

978-285-970-040-9

966 HAT

Maroc ; Protectorat ; Situation économique ; Situation financière

"Le Protectorat exercé par la France au Maroc pendant la première moitié du XXe siècle occupe une place à part dans l'histoire de la colonisation française. C'est peut-être le seul exemple que celle-ci ait présenté d'une mise en tutelle qui ne se soit pas soldée par la négation et la destruction de la personnalité du pays concerné. Celle du Maroc, royaume de traditions millénaires, était si forte, et la surveillance des autres puissances européennes si pointilleuse, que la France n'a pu donner libre cours à ses pulsions assimilatrices. Cela a sauvé son oeuvre marocaine et lui a permis, par la suite, de conserver des relations « amicales » avec un Maroc devenu indépendant.
Cette cure peut-être forcée de libéralisme a été finalement bénéfique pour le Maroc, à qui elle a valu un développement économique que l'on peut qualifier de « fort » et la mise en place d'une infrastructure au moins comparable à celle de bien d'autres pays en développement. Il bénéficia aussi évidemment aux intérêts français, mais peut-être moins que l'on pouvait s'y attendre car « l'empire fortuné » ne fut pas toujours un « océan de profits ». Pays de « porte ouverte », le Maroc n'était pas une « chasse gardée » pour la France qui, en principe, n'y bénéficiait d'aucun privilège.
C'est à une évocation d'un tiers de siècle décisif pour l'essor économique du Protectorat que nous invite G. Hatton. Pour parvenir à ce résultat se conjuguèrent les efforts d'une administration, dont la politique économique est précisément évaluée pour chaque étape, et l'action d'investisseurs privés comme la Banque de Paris et des Pays-Bas, dont les ramifications entrepreneuriales et financières sont précisées dans une partie spécifique.
G. Hatton a tiré parti de son expérience marocaine, mais surtout de la consultation d'archives non encore exploitées, notamment celles de la Banque de Paris et des Pays-Bas, établissement au coeur du système économique français au Maroc, ainsi que les archives vocales du ministère de l'Économie & des Finances réalisées par le Comité pour l'histoire économique & financière de la France."

Numéro d'inventaire : 19073

Niveau d'autorisation : Public

Tables des Matières : PRÉFACE 5
INTRODUCTION 9
Première Partie
LE POIDS DE L'ENVIRONNEMENT SUR LA POLITIQUE PUBLIQUE
Chapitre 1. — LES CONTRAINTES IMPOSÉES À L'ACTION PUBLIQUE PAR LA SITUATION GÉNÉRALE DU MAROC
1. Un environnement difficile : le Maroc n'est pas un eldorado 15
2. Le Maroc, une table rase pour le protectorat ? Les contraintes internes 17
3. Les acteurs de la vie économique moderne : la bourgeoisie fassie 30
Chapitre 2. — LES CONTRAINTES EXTERNES ET L'ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL
1. Les premiers traités commerciaux conclu par le Maroc 38
2. L'internationalisation du Maroc 38
3. Les effets de l'accord franco-allemand de 1911 41
4. L'instauration du protectorat français 42
5. Le régime économique du Maroc après 1912 42
6. La position des États-Unis devant le protectorat 47
7. Un réveil des appétits allemands 50
8. Les effets de la réglementation du temps de guerre sur le Maroc 51
9. Le problème des « importations sans devises » 52
Chapitre 3. — L'ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU MAROC ( 1936-1956)
1. La situation économique du Maroc en 1936 59
2. L'évolution économique du Maroc de 1936 à 1940 64
3. L'évolution économique du Maroc de l'armistice (juin 1940) au débarquement américain (novembre 1942) 72
4. L'évolution économique du Maroc du débarquement américain à l'immédiat après-guerre (novembre 1942-début 1946) 83
PRÉFACE 5
INTRODUCTION 9
Première Partie
LE POIDS DE L'ENVIRONNEMENT SUR LA POLITIQUE PUBLIQUE
Chapitre 1. — LES CONTRAINTES IMPOSÉES À L'ACTION PUBLIQUE PAR LA SITUATION GÉNÉRALE DU MAROC
1. Un environnement difficile : le Maroc n'est pas un eldorado 15
2. Le Maroc, une table rase pour le protectorat ? Les contraintes internes 17
3. Les acteurs de la vie économique moderne : la bourgeoisie fassie 30
Chapitre 2. — LES CONTRAINTES EXTERNES ET L'ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL
1. Les premiers traités commerciaux conclu par le Maroc 38
2. L'internationalisation du Maroc 38
3. Les effets de l'accord franco-allemand de 1911 41
4. L'instauration du protectorat français 42
5. Le régime économique du Maroc après 1912 42
6. La position des États-Unis devant le protectorat 47
7. Un réveil des appétits allemands 50
8. Les effets de la réglementation du temps de guerre sur le Maroc 51
9. Le problème des « importations sans devises » 52
Chapitre 3. — L'ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU MAROC ( 1936-1956)
1. La situation économique du Maroc en 1936 59
2. L'évolution économique du Maroc de 1936 à 1940 64
3. L'évolution économique du Maroc de l'armistice (juin 1940) au débarquement américain (novembre 1942) 72
4. L'évolution économique du Maroc du débarquement américain à l'immédiat après-guerre (novembre 1942-début 1946) 83
Chapitre 7. — LE DÉVELOPPEMENT D'UNE ARMATURE DE SERVICES PUBLICS AU MAROC
1. L'armature des transports ferroviaires 199
2. Le déploiement d'un réseau routier à travers le Maroc 214
3. La montée en puissance de l'Énergie électrique du Maroc 218
4. L'insertion du Maroc dans un maillage de transports vers l'extérieur 231
Troisième Partie
LA BANQUE DE PARIS ET DES PAYS-BAS ET LE MAROC
Chapitre 8. — PARIBAS ET LA COMPAGNIE GÉNÉRALE DU MAROC
1. La constitution de Génaroc 251
2. Les principaux domaines d'intervention de Génaroc 254
3. La Compagnie générale du Maroc en 1945 255
4. Le portefeuille de Génaroc en 1953 256
5. Les performances des sociétés parrainées par Génaroc 258
6. La politique d'intervention du groupe Paribas 262
7. La rentabilité financière de Génaroc 263
8. La puissance de Paribas au Maroc 267
Chapitre 9. — LA RÉUSSITE DE L'OMNIUM NORD-AFRICAIN
1. Jean Épinat avant le Maroc 271
2. Épinat et la création de la Compagnie générale de transport et de tou-
risme au Maroc 272
3. Les méthodes anticoncurrentielles d'Épinat 274
4. Les activités minières d'Épinat 275
5. Le procès Épinat (1943-1945) 275
6. L'ONA après 1945 276
7. Les problèmes miniers de l'ONA 281
8. Les négociations de l'ONA avec Paribas 282
9. Pour un bilan des affaires déployées au Maroc par Épinat 284
Chapitre 10. — LA BANQUE D'ÉTAT DU MAROC, CHÂTEA U-FORT DE PARIBAS
1. Le jeu des influences dans la constitution de la Banque d'État du Maroc. 287
2. Les prérogatives de la Banque d'Etat du Maroc 289
3. La Banque d'État du Maroc et l'indépendance 290
4. La Banque d'État du Maroc et la monnaie marocaine 291
5. Les rivaux et confrères de Paribas au Maroc 296
Quatrième Partie
ESQUISSE D'UN BILAN
DU DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL MAROCAIN
Chapitre 11. — VERS UNE STRATÉGIE D'INDUSTRIALISATION AU MAROC
1. L'industrialisation du Maroc en 1935 307
2. Weygand et l'industrialisation de l'Afrique du Nord 308
3. Les desseins industrialisateurs de Labonne 310
4. La construction d'une économie minière marocaine 311
5. L'essor des sociétés minières au Maroc hors phosphates et charbon 314
6. L'émergence d'une production essentielle à la croissance marocaine : les phosphates 316
7. Du rêve à la modestie : les limites des ressources charbonnières du
Maroc 318
8. Les rêves de pétrole au Maroc 320
Chapitre 12. — L'ESSAIMAGE DES PREMIÈRES INDUSTRIES MAROCAINES DANS L'ENTRE-DEUX-GUERRES
1. La relative faiblesse de l'industrie marocaine 327
2. La structuration d'une industrie alimentaire marocaine 328
3. L'essor des industries marocaines de la construction 330
4. L'essaimage des industries marocaines de consommation 331
5. Des îlots d'industrie chimique 331
6. L'isolement des industries métallurgiques marocaines 332
Chapitre 13. — LA SITUATION DE L'INDUSTRIE MAROCAINE PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE
1. Le Maroc dans les schémas de redémarrage économique 340
2. L'évolution sectorielle de l'économie marocaine pendant la guerre 345
Chapitre 14. — LA RELANCE DE L'INDUSTRIALISATION MAROCAINE ENTRE 1945 ET L'INDÉPENDANCE
1. Le volontarisme de Labonne 353
2. Un premier bilan du volontarisme de Labonne 354
3. Les obstacles au développement de l'industrie marocaine à la veille de l'indépendance 355
Cinquième Partie
QUELQUES DÉBATS ÉCONOMIQUE ET FINANCIER
À LA VEILLE DE L'INDÉPENDANCE
Chapitre 15. — ÉVALUATION DU NIVEAU DE DÉVELOPPEMENT DU MAROC
1. Peut-on évaluer la richesse marocaine ' 365
2. Vers un décollage du développement 9 366
Chapitre 16. — CONTROVERSE SUR LES MÉRITES ET LES « TARES » DE LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE
1. Une communauté européenne dénigrée 9 373
2. L'importance quantitative de la communauté européenne du Maroc 376
3. La part des Européens dans l'économie marocaine 377
4. La communauté européenne et le fisc 378
5. La diminution de la communauté européenne après 1956 et ses conséquences 378
Chapitre 17. — LES CAPITAUX FRANÇAIS AU MAROC MENACÉS PAR L'INDÉPENDANCE
1. Le devenir des investissements des épargnants 383
2. Évaluation du devenir des investissements des sociétés privées : le cas du
groupe Paribas 384
3. L'évolution des choix de Paribas à l'approche de l'indépendance 385
4. Les responsables politiques et les intérêts français au Maroc en amont de l'indépendance 388
CONCLUSION GÉNÉRALE 393
Annexe : Éléments pour un Who's Who du Protectorat 401
Postface 419
Bibliographie 421
Sources utilisées et points de méthode 429
Remerciements 435
Notice biographique de Georges Hatton 436
Index des noms de personnes 437
Table des matières 441

Langue : Français

Lieu d'édition : Paris

Description matérielle : 445 p.: ill. noir avec couv. coul. in-4.

Origine : Service de presse

Notes : Table des matières ; Index ; Bibliogr.

Localisation : Magasin

0
Z