m
     
Monographie

H 1 Aux Sources de la guerre d’Algérie
D'une guerre mondiale à l'autre, les sociétés d'Afrique du nord entre illusions et désillusions
Actes de la journée d'études 14 octobre 2015

"La Première Guerre mondiale entraîne la redistribution des forces, notamment au sein des Empires coloniaux. Par leur participation à ce sanglant conflit, les soldats issus des colonies et des territoires outre-mer, notamment ceux de l'armée d'Afrique, prennent conscience du rôle tenu et des avantages que leur sacrifice peut désormais apporter dans leur quête d'appartenance à la nation française — acquise aux notions de fraternité et de solidarité des peuples.
Cependant, exsangue et secouée par la crise mondiale de 1930, la vieille Europe se raccroche encore à cette idée de grandeur coloniale, comme en atteste en Algérie l'exposition du centenaire et à Paris l'exposition de 1931 qui marque à la fois l'apothéose de la plus grande France et la montée en puissance des nationalismes.
Cette guerre européenne bat aussi en brèche, notamment au Maghreb, l'idée des bienfaits de la civilisation occidentale provoquant une irrémédiable fracture. Les nombreux musulmans réquisitionnés pour remplacer la main-d'œuvre en France métropolitaine envoyée au front découvrent, d'une part un accueil et une attention bien éloignés de ce qui leur était habituellement réservé en Algérie, au Maroc ou en Tunisie et d'autre part de tous nouveaux modes et droits de revendications. Les sacrifices consentis par les communautés françaises d'Afrique du Nord renforcent quant à eux leur sentiment d'appartenance à la mère-patrie et leur perception d'une nouvelle ère plus prospère et plus positive.
Ce colloque a tenté de pointer, ou d'identifier un certain nombre de causes lointaines de la guerre d'Algérie et de faire ressortir au travers de nombreuses similitudes une actualité que les contemporains ne pouvaient pas forcément percevoir. Les deux protectorats du Maroc et de Tunisie ne sont pas épargnés par les tensions et les actions de pacification, qui provoquent des prises de position tant localement que dans les partis politiques en métropole.
Les interventions à ce colloque suivent le fil conducteur de l'action large de l'Armée d'Afrique, une étude initiée dès 2012, et qui pose patiemment les jalons vers le paroxysme de la période 1954-1962." (4ème couv.)

Numéro d'inventaire : 48001 ; 48163

Niveau d'autorisation : Public

Tables des Matières : La Fondation pour la mémoire de la guerre d'Algérie, des combats
du Maroc et de Tunisie 7
Exposé introductif « La Politique des Empires
après la première Guerre Mondiale
Frédéric Grasset 9
L'institut Pasteur d'Algérie entre les deux guerres mondiales 21
Jean-Pierre Dedet
L'abolition des distances : infrastructures et transport aérien,
une nouvelle physionomie de l'Afrique du Nord 33
Marie-Catherine Villatoux
Les sources du nationalisme marocain à la lumière
de la guerre du Rif
M Hassan Aourid
La manifestation d'une rupture ? Lyautey I Pétain
face à la guerre du Rif 55
Remy Porte
Armée d'Afrique et troupes coloniales, 1919-1939.
De la gestion de crises au modèle en crise 65
Antoine Champeaux et Bric Deroo
L'Age d'Or de la colonisation : les Fêtes du Centenaire — 1930 83
Jeannine Verdès-Leroux
La fracture des années 1930: les politiques gouvernementales
vis-à-vis de l'AFN et espoirs déçus 85
Jean Monneret
La Biographies des intervenants du colloque « Aux sources de la guerre d'Algerie : d'une guerre mondiale a l'autre, les societes d'Afrique du nord entre illusions et desillusions. » 95

Langue : Français

Lieu d'édition : PARIS

Description matérielle : 106 p.: ill. noir hors texte; 24 cm.

Collection : Cahiers pour la mémoire de tous et la mémoire de tout

Origine : Don

Localisation : Magasin ; Rayon des livres au prêt : empruntable


Exemplaires

Nbre d'exemplaires : 2
Cote Code barre Commentaire
1 [disponible]
2 [disponible]
0
Z