m
     
Archives

n 0 Archives Hébert - De Bou-Sfer à Tulle Ô mon pays perdu

Jouhaud, Edmond

Fayard

1969

51 ARC 01

Autobiographie ; Guerre d'Algérie ; OAS ; Armée ; Jouhaud, Edmond (général) ; Putsch d'Alger ; Archives Hebert

Répertoire numérique du fonds Hébert

"Natif de Bou-Sfer, en Oranie, le général Jouhaud était le "pied-noir" parmi les généraux du putsch, dont il est maintenant le seul survivant. Son livre commence en novembre 1954, quand les premiers troubles éclatent en
Algérie. Commandant de l'Air en Algérie à partir d'avril 1957, il apporte toute son énergie à la répression de la rébellion. Après Sakiet, action qu'il explique et justifie, survient le 13 mai où il joue un rôle éminent aux côtés du général Salan. Nommé en octobre 1958 au poste de chef d'Etat-Major de l'armée de l'Air, le général Jouhaud demandera sa mise en disponibilité et rejoindra Alger.
Après l'échec du putsch, qu'il dépeint avec beaucoup d'intensité et de passion, il décide de continuer la lutte, entrant dans la clandestinité avec le général Salan.
En août 1961 il prend le commandement de l'OAS en Oranie et mène le combat jusqu'à son arrestation, le 26 mars 1962. Condamné à mort le 13 avril, il allait passer 229 jours dans la cellule des condamnés à mort avant d'être gracié. Il ne sortira de Tulle que le 22 décembre 1967.
Son livre constitue un témoignage passionnant sur les événements qui déchirèrent l'Algérie et l'ensemble du pays. "

Ouvrage dédicacé par l'auteur.

Numéro d'inventaire : 25748

Niveau d'autorisation : Public

Communicabilité : immédiate

Langue : Français

Description matérielle : - 564 p.: ill. noir.; 22 cm. Exemplaire dédicacé.

Origine : Don

Localisation : Silo 2

0
Z