m
     
Périodique

H 0 Le nouveau Candide n°2

Candide

1961

Per - 070 CAN

Journal ; Putsch des généraux ; Photographie ; Le Clos-Salembier

Numéro d'inventaire : 19990

Niveau d'autorisation : Public

N°de périodique : Semaine du 11 au 18 mai 1961 - n°2

Sommaire : SOUS les vents et les orages, les promesses du mois de mai ont pris cette année, en France, des couleurs nouvelles. Le temps qui marche semble courir.
Les fracas du putsch se prolongent encore en des bruits de casseroles à Alger tandis que déjà se précise Evian (pages 4 et 5) et qu'un grand mot s'inscrit sur le front de la France : LE PLAN.
La France ambitieuse semble prendre un élan nouveau. CANDIDE a examiné les comptes de la Nation. Vous serez les premiers à en connaître l'essentiel (P. 6) et à voir en quoi consiste cette amélioration du niveau de vie dont parlait lundi le Président de la République.
C'est dans ce grand renouveau qui
prépare que trouveront sans put& lem[
véritable solution les problèmes que se
posent encore, les éléments essentiels
l'avenir de la Nation, c'est-à-dire ses cadres civils et militaires, ces fermes
dont les ambitions individuelles ne prennent leur véritable sens qu'en s'accumulant dans la grande ambition collecte française.
Ces espoirs ne font pas perdre de
les dramatiques problèmes qui se pose
à ceux des Français qui reviennent d'Afrique du Nord (P. 3), à ceux qui y restent (P. 4) et qui, nous l'espérons, sauront y rester.
Mais CANDIDE ne serait pas CANDIDE si son oeil bleu (André FROSSARD, p., 2) ne se posait sur ce Festival -:de Cannes où frémissent aussi des ambitions (pages 18 et 19), sur ces robes que voit voltiger CANDIDA (pages 22 et 24) et sur les vacances qui vous attendent (p. 6).

Le soleil était noir à Cuba : Carlo Coccioli dit adieu à son ami Castro (p. 11). Les anciens élèves de Merleau-Ponty disent aussi un adieu ému à celui qui fut, avec Sartre, le seul professeur de philosophie de cette génération en qui la jeunesse trouva un maître à penser (p. 14).
Sur tous ces éléments si contradictoires, si divers, en quoi se compose, en les juxtaposant, la vie de la France et du Monde, nous avons cherché pour vous quelques lueurs.
Et, cependant que se poursuit à la face des étoiles le grand duel titanique symbolisé par Shepard et Gagarine (page 7) vous pourrez arrêter un instant votre attention sur le voyage qu'a fait, à 7.000 ans en arrière, un jeune Français. Son film s'appelle « Le Ciel et la Boue
La boue est encore là. Mais le ciel est au programme.

Langue : Français

Description matérielle : 24 p.: ill. noir; in-2; [très fragile, déchirée]

Origine : Don

Localisation : Rayon des périodiques : non empruntable

0
Z