m
     
Monographie

H 1 La tragédie dissimulée Oran, 5 juillet 1962

Monneret, Jean

Edition Michalon

02/2006

2-84186-308-5

965.5 MON

Massacre du 5 juillet 1962

"" Comme à l'accoutumée, le matin du 5 juillet 1962, j'entrepris ma tournée de ramassage... Il était environ 11 heures, j'étais sur le chemin du retour aux buanderies. Arrivé devant la morgue, je n'en crus pas mes yeux devant le carnage. Là, devant moi, une camionnette civile était chargée de corps d'Européens sans vie, empilés les uns sur les autres et ramassés en ville quelque temps auparavant. " Ainsi témoigne Antoine Romero. A Oran, le 5 juillet 1962, jour choisi pour célébrer dans la liesse l'indépendance de l'Algérie, des centaines d'Européens furent enlevés et tués. Et les troupes françaises, encore présentes dans la ville, sont restées l'arme au pied. Comme le leur avait ordonné le président De Gaulle. Cette journée poussera à l'exil des milliers de gens. Pourtant, pendant des décennies, l'événement sera occulté soigneusement des deux côtés de la Méditerranée.
S'appuyant sur des archives militaires inédites, des documents internes de la Croix-Rouge et de nombreux récits de survivants, Jean Monneret révèle tous les tenants et les aboutissants de cette tragédie dissimulée."

Numéro d'inventaire : 26729 ; 29350 ; 42513 ; 43473

Sommaire : INTRODUCTION : La bataille de la mémoire 13
I. LES ENLÈVEMENTS 17
II. ORAN ET L'ORANIE EN 1962 25
Le bastion oranais 27
Charles Micheletti 32
Le général Katz 34
L'OAS d'Oran et les musulmans 36
III. LE DÉBUT DES ENLÈVEMENTS 43
Le 17 avril 1962 à Oran 46
La tactique du FLN 48
Un CRS favorable au FLN 53
La mécanique des enlèvements 56
Les collectes de sang 62
Les enlèvements vus par le général Katz 67
IV. LE PASSAGE À L'INDÉPENDANCE 73
La situation à Oran 76
Le Comité de réconciliation 78
Le rôle d'Alexandre Soyer 80
Les directives des forces françaises 84
À la veille de la tragédie 89
V. LE MATIN DU 5 JUILLET 93
Entre onze heures et midi 101
OAS ou pas 108
VI. IL EST MIDI CE 5 JUILLET 1962 113
La réaction du général Katz 113
Contact avec Si Bakhti 117
La chasse aux Européens 119
VII. L'APRÈS-MIDI DU 5 JUILLET 129
Tir à vue 132
L'insécurité routière 137
L'agitation dans les quartiers musulmans 138
Massacres au Petit-Lac 141
La répression par le FLN 144
Quel bilan dresser 149
Des disparus ont-ils survécu secrètement
en Algérie 151
Les arguments spécieux du général Katz 153
Les médias : on minimise et on oublie 157
CONCLUSION 161
BIBLIOGRAPHIE 165
ANNEXES 167
Lettre du chef d'escadron Coadic qui contredit
les assertions du général Katz sur les enlèvements 167
Plan du centre-ville d'Oran 170
Témoignage recueilli par la Croix-Rouge
d'une jeune musulmane sur le 5 juillet 1962 172
Discussion de la thèse de Jean-François Paya, selon
laquelle la fusillade du 5 juillet résulte d'une
provocation benbelliste contre le FLN d'Oran 175
Un héros du 5 juillet 1962 180
Combien de disparus le 5 juillet ? 181
Une interview du général Katz accordée à l'auteur
le 17 février 1989 182

Lieu d'édition : PARIS

Langue : Français

Description matérielle : 190 p.: couv. ill. en coul.; 21 cm.

Collection : Document

Origine : Don

Notes : Table des matières ; Bibliogr.

Localisation : Magasin ; Rayon des livres au prêt : empruntable ; Réserve ; Réserve


Exemplaires

Nbre d'exemplaires : 4
Cote Code barre Commentaire
1 [non empruntable]
2 [disponible]
3 [non empruntable]
4 [non empruntable]
0
Z