m

Documents  Vetillard, Roger | enregistrements trouvés : 12

O

-A +A

P Q

UV

"Médecin spécialiste à Toulouse, Roger Vétillard apporte de nombreux documents et témoignages inédits permettant une réflexion pour porter sur cette période un diagnostic historique aussi objectif ...


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° Publié le 24 mai 2010
Cote : 965.4 VET

Interview paru sur site Internet (Dernière consultation le 20/03/20)
https://ripostelaique.com/setif-mai-1945-massacres-en.html

Presse écrite ; Guerre d'Algérie ; 1945 - (évènements de Sétif et de Guelma)

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : VID - 965.1 APH

Colloque organisé par l'"Association pour l'histoire" le 7 novembre 2016 sur l'Algérie.

Conférence ; Guerre d'Algérie ; Algérie française ; Islam

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID - 965.5 VET

Conférence sur le Massacre d’El Halia (région de Philippeville) :

"20 août 1955 dans le nord-constantinois...un tournant dans la guerre d'Algérie. Originaire de Sétif, le docteur Vétillard, après avoir renouvelé l'histoire du 8 mai 1945 a fait une étude approfondie sur les massacres du 20 août 1955, à partir de documents inédits de la ville de Philippeville, des archives de la gendarmerie et de l'armée et de nombreux témoignages dont 5 anciens de l'ALN.
" Bernard LETRANGE, Président du Cercle algérianiste
Conférence sur le Massacre d’El Halia (région de Philippeville) :

"20 août 1955 dans le nord-constantinois...un tournant dans la guerre d'Algérie. Originaire de Sétif, le docteur Vétillard, après avoir renouvelé l'histoire du 8 mai 1945 a fait une étude approfondie sur les massacres du 20 août 1955, à partir de documents inédits de la ville de Philippeville, des archives de la gendarmerie et de l'armée et de nombreux témoignages dont 5 ancie...

El Halia ; Massacre ; Constantine, département

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.4 VET

"Roger Vétillard, né à Sétif, a consulté les archives françaises, algériennes, helvétiques et anglo-saxonnes, rencontré des témoins et des acteurs français, algériens, civils et militaires de ces journées. Il livre les résultats d'une enquête longue de 7 ans, et donne parfois, sans parti pris, plusieurs versions des faits.
Il insiste sur le contexte politique, économique, national, international et religieux. Ses conclusions ne concordent pas toujours avec l'historiographie officielle algérienne et française. C'est ainsi que l'estimation du nombre de victimes de la répression qui a suivi les attentats contre les Européens, le rôle des différentes factions politiques et religieuses, celui des autorités civiles et militaires, l'implication des milices civiles e celle des puissances étrangères sont analysés en détail."
"Roger Vétillard, né à Sétif, a consulté les archives françaises, algériennes, helvétiques et anglo-saxonnes, rencontré des témoins et des acteurs français, algériens, civils et militaires de ces journées. Il livre les résultats d'une enquête longue de 7 ans, et donne parfois, sans parti pris, plusieurs versions des faits.
Il insiste sur le contexte politique, économique, national, international et religieux. Ses conclusions ne concordent pas ...

1945 - (évènements de Sétif et de Guelma) ; Histoire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A00090

"Le livre
A l’origine de cet ouvrage, le recueil de témoignages baptisé Histoire de Paroles lancé en 2011 par le Centre de documentation historique sur l’Algérie (CDHA), auquel Nicole Lenzini a participé. Il s’agit de récits mémoriels de personnes – pieds-noirs, métropolitains, militaires – ayant vécu en Algérie pendant la période française, qui montrent qu’une cohabitation, susceptible de surprendre ceux qui n’ont pas vécu alors dans le pays, existait entre Français d’Algérie et Algériens.
Prenant appui sur ces témoignages, Roger Vétillard a rencontré en France et en Algérie les derniers témoins de l’avant 1962 et réuni une vaste documentation pour éclairer une réalité historique trop souvent tue : par-delà le déchirement, par-delà des décennies de crises et de propagande, les deux communautés n’ont pas rompu leurs liens, des liens qui ont souvent la couleur de l’amitié." (4ème couv.)
"Le livre
A l’origine de cet ouvrage, le recueil de témoignages baptisé Histoire de Paroles lancé en 2011 par le Centre de documentation historique sur l’Algérie (CDHA), auquel Nicole Lenzini a participé. Il s’agit de récits mémoriels de personnes – pieds-noirs, métropolitains, militaires – ayant vécu en Algérie pendant la période française, qui montrent qu’une cohabitation, susceptible de surprendre ceux qui n’ont pas vécu alors dans le pays, ...

Témoignage ; Relations Algériens - Pieds-Noirs ; Guerre d'Algérie ; Après 1962 ; Correspondance

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 965.5 VET

"LaLaLa guerre d'Algérie n'est pas seulement l'affrontement de deux projets pour le devenir de l'Algérie, d'un côté le peuple algérien uni derrière le FLN et de l'autre j des colons accrochés à leurs privilèges.
Les partisans de Messali (MNA) — qui furent les premiers indépendantistes — ont tenté de tisser des liens avec la puissance coloniale pour une autre idée de la nation algérienne que celle du FLN. Celui-ci les a durement affrontés en Algérie et en France, orchestrant une guerre civile meurtrière entre Algériens.
Certains Algériens étaient favorables au maintien de la présence française dans le pays — 300 000 combattirent dans l'armée française, plus que dans l'ALN — et des dizaines de milliers de fonctionnaires, enseignants ou intellectuels affichaient des sentiments anti-indépendantistes. Certains le payèrent de leur vie.
Plus d'un million d'Européens issus de générations nées en Algérie souhaitaient par ailleurs rester vivre au pays. Nombreux, se sentant trahis par les dirigeants politiques, se sont soulevés contre un abandon plus ou moins programmé et sont entrés ainsi dans un conflit franco-français. Méme des pieds-noirs — très minoritaires il est vrai — se sont rangés du côté du FLN.
Cette guerre s'est déroulée sur le territoire algérien, mais aussi en France métropolitaine. Ce fut d'abord une guérilla, rarement une guerre de position, mais ce fut aussi un terrorisme urbain, une guerre civile et une guerre de religion.
À partir d'une vingtaine de moments clés, avec la révélation d'éléments inédits, Roger Vétillard souligne la complexité souvent méconnue de ce conflit. Voilà qui explique que, plus d'un demi-siècle après son terme, beaucoup ne considérant qu'un angle, ne se reconnaissent pas dans les autres présentations. Il faut souhaiter qu'un jour une étude contradictoire et sereine puisse être menée pour que les oppositions prennent fin.
Roger Vétillard est né en Algérie. Après une carrière médicale hospitalière et universitaire consacrée à la pneumologie et à la cancérologie, il s'est investi dans l'histoire de son pays natal. Il a publié plusieurs ouvrages qui sont autant de références dont Sétif, Guelma, Mai 1945 massacres en Algérie (prix Robert Cornevin 2008) et 20zooût 1955 dans le nordconstantinois, un tournant dans la guerre d'Algérie ? (Prix jean Pommier 2014 et prix spécial du salon du livre de Toulouse)." (4èmve couv).
"LaLaLa guerre d'Algérie n'est pas seulement l'affrontement de deux projets pour le devenir de l'Algérie, d'un côté le peuple algérien uni derrière le FLN et de l'autre j des colons accrochés à leurs privilèges.
Les partisans de Messali (MNA) — qui furent les premiers indépendantistes — ont tenté de tisser des liens avec la puissance coloniale pour une autre idée de la nation algérienne que celle du FLN. Celui-ci les a durement affrontés en ...

Guerre d'Algérie ; 1945 - (évènements de Sétif et de Guelma) ; Toussaint rouge ; Challe, Maurice (général) ; Si Salah (commandant) ; OAS ; Procès des Barricades

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 965.4 VET

"Le 15 février 1946, le colonel Émile Halpert,
commissaire du gouvernement près du Tribu-
nal militaire de Constantine chargé de juger
les insurgés de l'insurrection du 8 mai 1945
dans le Nord-Constantinois, a une entrevue
orageuse avec André Le Troquer, ministre de
l'Intérieur.
Le soir, Émile Halpert est retrouvé sans vie dans sa chambre d'hôtel : il se serait suicidé. À l'époque, sa mort a été plus ou moins occultée et n'a donné lieu ni à de longs développements journalistiques, ni à des études historiques ultérieures : était-ce un assassinat ou un suicide ?
L'auteur, qui a découvert ces faits lors de ses recherches sur les événements de 1945 en Algérie, a repris en détail la vie et la carrière du magistrat, analysé le contexte familial, historique, juridique, politique et psychologique, pour nous livrer ses conclusions. Lors de cette véritable enquête policière, de nombreuses questions sont évoquées, des certitudes apparaissent, des interrogations demeurent." (4ème couv.)
"Le 15 février 1946, le colonel Émile Halpert,
commissaire du gouvernement près du Tribu-
nal militaire de Constantine chargé de juger
les insurgés de l'insurrection du 8 mai 1945
dans le Nord-Constantinois, a une entrevue
orageuse avec André Le Troquer, ministre de
l'Intérieur.
Le soir, Émile Halpert est retrouvé sans vie dans sa chambre d'hôtel : il se serait suicidé. À l'époque, sa mort a été plus ou moins occultée et n'a donné lieu ni à de ...

1945 - (évènements de Sétif et de Guelma) ; Etude historique

... Lire [+]

Z