m

Documents  Les arènes | enregistrements trouvés : 16

O

-A +A

P Q

UV

Paris


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 SAI

" En 2001, Hélie de Saint Marc faisait paraître un album, Indochine, notre guerre orpheline, avec des photos du service iconographique de l'armée.
Le documentariste Patrick Jeudy a demandé à Hélie de Saint Marc de lire ses textes, évocation imagée et puissante de la guerre d'Indochine.
Sur ce fil rouge du témoin qui se souvient, Patrick Jeudy a puisé dans les archives des cinéastes de l'époque, où s'illustraient de jeunes appelés comme Pierre Schoendoerffer, les images qui résonnaient avec ce texte.
Ce film est inédit."
" En 2001, Hélie de Saint Marc faisait paraître un album, Indochine, notre guerre orpheline, avec des photos du service iconographique de l'armée.
Le documentariste Patrick Jeudy a demandé à Hélie de Saint Marc de lire ses textes, évocation imagée et puissante de la guerre d'Indochine.
Sur ce fil rouge du témoin qui se souvient, Patrick Jeudy a puisé dans les archives des cinéastes de l'époque, où s'illustraient de jeunes appelés comme Pierre Sch...

Saint-Marc, Hélie de ; Indochine ; Guerre d'Indochine

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Miliana, automne 2004 | Les arènes 2004

Docs audiovisuels

UV


Cote : VID - 917.3 MIL

[A visionner pour plus de précisions]

Miliana, commune ; Film ; Paysage ; Voyage ; Récits de retour

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : CD - 845 SAI

CD audio reprenant un entretien d'une heure, enrichi d'archives sonores, entre le journaliste Benoit Collombat et Hélie de Saint Marc. Ce reportage a été diffusé au cours de l'émission Interception, le magazine de la rédaction de France Inter, dirigé par Simon Tivolle.

Ce CD est joint à l'ouvrage du même nom.

"Dans cette anthologie qui comprend de nombreux textes inédits, illustrée par des dessins originaux et éclairée par des introductions historiques, Hélie de Saint Marc rassemble les épisodes les plus marquants de son destin.
Il réunit toute sa vie tourmentée en un volume d'exception: la Résistance à dix-neuf ans, la déportation à Buchenwald, l'aventure et le chagrin en Indochine, l'engagement et la révolte en Algérie, la prison et le silence.
Témoin de nos déchirures, Hélie de Saint Marc a été parfois du bon côté, parfois du mauvais, mais pour lui, c'est toujours la même histoire. Il s'en explique.
Il trace des portraits à la pointe sèche, rapporte ses « choses vues » et ses sentiments. Il offre ce regard infiniment humain qui a touché plusieurs générations de lecteurs: à quatre-vingts ans, Hélie de Saint Marc doute, tâtonne, s'émeut et s'enthousiasme encore.

Aussi Toute une vie est avant tout un témoignage d'espoir sur l'aventure humaine."
CD audio reprenant un entretien d'une heure, enrichi d'archives sonores, entre le journaliste Benoit Collombat et Hélie de Saint Marc. Ce reportage a été diffusé au cours de l'émission Interception, le magazine de la rédaction de France Inter, dirigé par Simon Tivolle.

Ce CD est joint à l'ouvrage du même nom.

"Dans cette anthologie qui comprend de nombreux textes inédits, illustrée par des dessins originaux et éclairée par des introductions his...

Autobiographie ; Saint-Marc, Hélie de

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 965.5 QUE

"En partenariat avec France Info.
L’Algérie comme vous ne l’avez jamais vue

1 400 000 appelés du contingent se sont succédé en Algérie entre 1954 et 1962. La plupart avait juste vingt ans, n’avait jamais quitté la France et parfois même leur village.
Munis de petits appareils kodachrome, ils ont photographié ce pays qu’ils découvraient : la vie des populations, les femmes et les enfants, la beauté des paysages exceptionnels. Mais aussi leur quotidien de soldat, les marches sans fin à travers la montagne kabyle, les opérations militaires, le contrôle exercé sur les populations civiles...

Des milliers de photographies ont ainsi été prises. Les voilà pour la première fois. Elles ne racontent pas la guerre. Elles donnent à voir une autre Algérie, loin des images réalisées par les services photographiques des armées ou les reporters des journaux en quête de scoops ou d’images choc.

Ce livre est le fruit d’une récolte unique réalisée auprès des anciens appelés. Plus de 2000 photos ont été envoyées, par des centaines d’anonymes, sollicités par les auteurs et France Info."
"En partenariat avec France Info.
L’Algérie comme vous ne l’avez jamais vue

1 400 000 appelés du contingent se sont succédé en Algérie entre 1954 et 1962. La plupart avait juste vingt ans, n’avait jamais quitté la France et parfois même leur village.
Munis de petits appareils kodachrome, ils ont photographié ce pays qu’ils découvraient : la vie des populations, les femmes et les enfants, la beauté des paysages exceptionnels. Mais aussi leur ...

Ouvrages illustrés ; Guerre d'Algérie ; Appelés

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 GAL

"Unefemme dans l'enfer
de Lien Bien Phu,
Geneviève de Galard
a vingt ans quand la guerre d'Indochine commence.
Descendante d'une des plus prestigieuses familles françaises (un de ses ancêtres se battait déjà aux côtés de Jeanne d'Arc), elle rêve d'aventure et veut servir. Elle choisit le métier de convoyeuse de l'armée de l'Air. Sa mission: soigner les blessés lors des évacuations aériennes.
Un jour de mars 1954, son destin bascule.
Accidenté, son avion sanitaire ne peut plus repartir. Dès lors, elle partage le sort des quinze mille soldats enterrés dans la nasse du camp retranché. Pendant deux mois, jusqu'au dernier baroud d'honneur, elle incarne pour eux, l'infirmière, la confidente et l'image de la douceur dans l'enfer des combats. Après la chute du camp, Geneviève de Galard est célébrée dans le monde entier. New York lui réserve même un accueil triomphal.
Aujourd'hui, pour la première fois, elle raconte son destin extraordinaire.
Ces Mémoires, empreintes de noblesse et de souci du détail vrai, toucheront toutes les générations. Elles permettent à chacun d'entre nous de revivre, avec les yeux d'une femme, cette page tragique de notre Histoire." (4ème couverture)
"Unefemme dans l'enfer
de Lien Bien Phu,
Geneviève de Galard
a vingt ans quand la guerre d'Indochine commence.
Descendante d'une des plus prestigieuses familles françaises (un de ses ancêtres se battait déjà aux côtés de Jeanne d'Arc), elle rêve d'aventure et veut servir. Elle choisit le métier de convoyeuse de l'armée de l'Air. Sa mission: soigner les blessés lors des évacuations aériennes.
Un jour de mars 1954, son destin bascule.
Accidenté, ...

Témoignage ; Dien Bien Phu ; Condition de la femme ; Guerre d'Indochine

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 SAI

"Aux yeux de l'Histoire, tout oppose Hélie de Saint Marc, l'auteur des Champs de braises, déporté-résistant, et August von Kageneck, l'auteur de Lieutenant de Panzers, officier de la Wehrmacht, engagé dans la campagne de Russie...
Pourtant, l'un et l'autre ont grandi dans une société provinciale et terrienne, qui semblait immuable. Ils ont été ces élèves en sarrau noir dans les collèges jésuites. Ils ont vécu l'ascension inexorable de celui que l'on appelait alors « Monsieur Hitler ». Ils ont vu s'effondrer le monde de leurs pères. La guerre les a projetés aux avant-postes.
Ensemble, ils ont voulu faire le récit de l'existence d'un Allemand et d'un Français au cours de ces années de fer et de sang, où rien n'était facile pour celui qui voulait garder son idéal. Un livre à hauteur d'homme, d'une force d'évocation peu commune."
"Aux yeux de l'Histoire, tout oppose Hélie de Saint Marc, l'auteur des Champs de braises, déporté-résistant, et August von Kageneck, l'auteur de Lieutenant de Panzers, officier de la Wehrmacht, engagé dans la campagne de Russie...
Pourtant, l'un et l'autre ont grandi dans une société provinciale et terrienne, qui semblait immuable. Ils ont été ces élèves en sarrau noir dans les collèges jésuites. Ils ont vécu l'ascension inexorable de celui que ...

Témoignage ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 965.51 LEG

"« Nos entretiens, une vingtaine d'heures d'enregistrement, ont eu lieu chez lui à Paris de septembre à décembre 2011. Jean-Jacques Susini a relu la transcription de ces entretiens, sans y apporter de modifications sinon de détails.
Si Jean-Jacques Susini se défausse parfois,
il est étranger aux remords. À 78 ans, il n'a rien perdu de son tranchant. Il justifie avec la même équanimité qu'hier les atrocités commises au nom de l'Algérie française. Il ne cache rien
non plus des faiblesses de l'OAS et des graves divergences qui traversaient l'Organisation. Comment devient-on Jean-Jacques Susini? Quel fut son rôle précis au sein de l'OAS ?
Pourquoi celle-ci était-elle habitée d'une telle violence? Quelles réflexions lui inspire, avec le recul, ce combat perdu d'avance? C'étaient mes interrogations. Ce sont ses réponses.»" (4ème couv.)
"« Nos entretiens, une vingtaine d'heures d'enregistrement, ont eu lieu chez lui à Paris de septembre à décembre 2011. Jean-Jacques Susini a relu la transcription de ces entretiens, sans y apporter de modifications sinon de détails.
Si Jean-Jacques Susini se défausse parfois,
il est étranger aux remords. À 78 ans, il n'a rien perdu de son tranchant. Il justifie avec la même équanimité qu'hier les atrocités commises au nom de l'Algérie française. ...

OAS ; Susini, Jean-Jacques ; Témoignage ; Archives Monneret

... Lire [+]

Z