m

Documents  Editions Robert Laffont | enregistrements trouvés : 73

O

-A +A

P Q

UV

Paris


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A00254

"Exilée du Caucase, mannequin chez Chanel, cette célèbre beauté fut une héroïne de la Seconde Guerre mondiale et la grande dame de la Légion étrangère.


Leïla Hagondokoff naît en 1898 en Kabardie, dans le Caucase, au sein d'une famille de neuf enfants. Son enfance se déroule dans une taïga glaciale en proie aux attaques des Chinois et à celle des bêtes sauvages. Son père est commandant en chef des forces impériales en Extrême-Orient. Leïla et ses soeurs apprennent très tôt à soigner les blessés. À 19 ans, elle épouse un officier, ancien page du Tsar dont elle a un fils. Pour fuir la Révolution, ils traversent la Russie et gagnent Shangai où elle subsiste. Divorcée, elle part pour la France. Très vite célèbre pour sa beauté, elle devient mannequin, ouvre sa maison de couture et rencontre un milliardaire américain qui établit un trust en sa faveur. Elle épouse Ladislas du Luart et sa deuxième vie va commencer. Quand arrive la guerre d'Espagne, Leïla invente et fait financer des ambulances à l'intérieur desquelles, pour la première fois, on pratique la chirurgie lourde en zone de combat. Cette approche nouvelle sauvera des milliers de blessés.

À partir de 1936, à la tête de cette formation chirurgicale mobile, elle va sur tous les fronts : guerre d'Espagne, camps d'internement de Vichy en Algérie en 1941, campagnes de Tunisie, d'Italie, de France. En 1945, elle franchit le Rhin parmi les premières et défile à Paris le 14 Juillet. Elle crée un Centre militaire de détente à Alger pendant la guerre d'Algérie puis devient la marraine et la très généreuse donatrice d'un régiment de la Légion dont elle est l'icône.

Cette femme à la beauté célèbre, à la volonté de fer, au grand courage physique, au fort caractère, d'une grande humanité, entretint jusqu'à sa mort sa légende et ses mystères.

Guillemette de Sairigné est journaliste et écrivain. Elle a publié notamment Tous les dragons de notre vie et Mon illustre inconnu : enquête sur un père légende."
"Exilée du Caucase, mannequin chez Chanel, cette célèbre beauté fut une héroïne de la Seconde Guerre mondiale et la grande dame de la Légion étrangère.


Leïla Hagondokoff naît en 1898 en Kabardie, dans le Caucase, au sein d'une famille de neuf enfants. Son enfance se déroule dans une taïga glaciale en proie aux attaques des Chinois et à celle des bêtes sauvages. Son père est commandant en chef des forces impériales en Extrême-Orient. Leïla et ...

Condition de la femme ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 925 LAU

"La prise d'Alger par les troupes du general de Bourmont en 1830 inaugure cent trente-deux ans de presence française sur l'autre rive de la Méditerranée. Elle marque egalement les debuts d'une abondante littérature coloniale autour de l'Algerie, qui est, d'une certaine façon, notre plus proche Orient.
Nombreux sont ceux, joumalistes, officiers, deputes ou ministres, qui font le voyage et en reviennent séduits par la richesse des couleurs et des paysages. Des écrivains aussi traversent la mer pour decouvrir le rivage algerien et ses ruines romaines, les plaines fertiles du Tell, les villages de Kabylie, les grands espaces sahariens, l'épure des dunes, les ciels &odes et le réconfort des oasis. Gautier, Dumas, Fromentin, les Goncourt, Maupassant, Gide, Eberhardt et Montherlant, parmi bien d'autres auteurs méconnus ou oubliés, consacrent ainsi à l'Algerie des pages mémorables ou pittoresques. Mais un pays, c'est avant tout un peuple, et les écrivains-voyageurs le font vivre : d'abord le peuple algérien avec ses croyances, ses coutumes, ses modes de vie, ses mystères aussi, puis « un peuple neuf », celui des Français d'Algerie.
De tonalités diverses — épiques ou esthetiques, lyriques ou satiriques, fondées sur l'expérience aventureuse et sombre de la conquête ou sur les aléas balisés des premières expeditions touristiques toutes ces relations de voyage expriment l'impact émotionnel de ce pays, l'Algerie, sur ceux qui sont venus le découvrir et le raconter. Tous portent témoignage du fait colonial. Leurs propos, bien moms univoques qu'on ne l'imagine parfois, ne sauraient se resumer a l'expression d'une quelconque « voix de l'impérialisme ». Du debarquement de Sidi-Ferruch aux ceremonies du Centenaire, les textes, ordonnés selon le principe chronologique, retracent une histoire toujours passionnée, qui continue de faire battre les coeurs sur les deux rives de la Méditerranée"
"La prise d'Alger par les troupes du general de Bourmont en 1830 inaugure cent trente-deux ans de presence française sur l'autre rive de la Méditerranée. Elle marque egalement les debuts d'une abondante littérature coloniale autour de l'Algerie, qui est, d'une certaine façon, notre plus proche Orient.
Nombreux sont ceux, joumalistes, officiers, deputes ou ministres, qui font le voyage et en reviennent séduits par la richesse des couleurs et des ...

Anthologie ; Explorateur ; Voyage ; Colonie ; 1830-1930

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 117 ARC 12

Exemplaire accompagné de notes manuscrites et documents (reproductions) relatifs à la vie et l'oeuvre de Paul Robert.

Alger, commune ; Autobiographie ; Souvenir ; Pieds-noirs ; Archives Izac

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 968 MAS

"Dix ans après les accords d'Evian, la " question algérienne n'a pas perdu de son actualité. On ne compte plus les ouvrages
qui l'évoquent et tentent, désormais, de faire le point. Ce présent livre, s'il ne l'exclut pas, se veut toutefois bien plus qu'un bilan.
C'est, d'abord, le récit d'une expérience, une sorte d'Algérie au jour le jour par deux auteurs qui ont été intimement mêlés à son histoire : découverte du pays et de ses habitants par un Français qui s'engagea, durant la guerre, à leurs côtés, conversion à l'Islam, mariage mixte, entretiens avec Ben Bella, portraits... Le coup d'Etat du 19 juin 1965, cependant, devait marquer la fin des espoirs révolutionnaires dont les premières années de l'indépendance étaient riches.
Se réclamant du marxisme, T. M. Maschino et Fadéla M'rabet analysent, à l'aide d'exemples tirés de la vie quotidienne, ce qui leur apparaît comme une confiscation de la révolution par une "nouvelle classe" en plein essor; et ils en dénoncent toutes les conséquences : édification d'un F,tat de plus en plus autoritaire qui s'empare, jusque dans ses moindres détails, de l'existence des citoyens, absence de démocratie, pensée conforme et conformisme moral. Car telle est, en même temps que les usines et les derricks, la réalité algérienne d'aujourd'hui."
"Dix ans après les accords d'Evian, la " question algérienne n'a pas perdu de son actualité. On ne compte plus les ouvrages
qui l'évoquent et tentent, désormais, de faire le point. Ce présent livre, s'il ne l'exclut pas, se veut toutefois bien plus qu'un bilan.
C'est, d'abord, le récit d'une expérience, une sorte d'Algérie au jour le jour par deux auteurs qui ont été intimement mêlés à son histoire : découverte du pays et de ses habitants par un ...

Après 1962 ; Politique et gouvernement

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.5 PAI

"Décembre 1953 : M. Coty, élu président de la République, succède à M. Vincent Auriol. Cet événement dont l'importance n'apparaît pas aux contemporains, marque, en fait, un tournant considérable dans l'histoire de notre pays.
Avant 1953, comme nous l'avons vu dans Le Guépier, la France a maintenu comme elle a pu son empire colonial dans le droit fil de la tradition de la Ill' République. Bien que chassée de Syrie par les Anglais, évincée du Liban, elle a pu, tant bien que mal, enrayer la désagrégation des liens qui l'unissent à l'Afrique du Nord. Mais, paralysée par les puissances économiques locales, les féodaux de toute obédience, elle n'a rien réglé. Le feu couve partout et va repartir. En Asie, par contre, la France n'a pas su et n'a pas pu reprendre, au moment propice, la maîtrise de l'Indochine dont elle avait été balayée par les Japonais. Leclerc, Valluy, Blaizot, Carpentier, De Lattre, Salan et maintenant Navarre se sont succédé à la tête du corps expéditionnaire. La main va passer.
Le tournant de 1953 avec lequel débute cette Liquidation est placé sous le signe du très grave échec militaire subi à Dien-Bien-Phu. Celui-ci survient au moment où le pouvoir est échu à un homme non conformiste et qui cherche à frapper les esprits par des décisions abruptes, par des paris qu'il tient avec le Destin : Pierre Mendès France.
Dien-Bien-Phu est donc à l'origine de notre abandon de l'Indochine. Mais, comme les réactions atomiques qui se produisent en chaînes, c'est tout l'édifice français d'Outre-Mer qui va se trouver ébranlé et par contre-coup celui du régime en place depuis la Libération. Quelques semaines plus tard, c'est la décision d'accorder l'autonomie interne à la Tunisie.
Des intrigues multiples se développent, qui ajoutent encore à nos difficultés et à notre manque d'imagination : Etats-Unis, Vatican, URSS, etc. Ce sont des intérêts puissants qui sont en jeu, masqués par les idéologies les plus opposées.
La Liquidation est l'histoire de' ces espoirs, de ces drames, de ces défaites, de ces luttes politiques métropolitaines souvent féroces qui ont profondément épuisé notre pays. Cette fresque gigantesque (1954-1962) est aussi l'histoire d'hommes de toutes conditions, des plus célèbres aux plus modestes, qui ont été mêlés passionnellement aux événements.
Après le récit de notre départ d'Asie, notre éviction de la Tunisie et du Maroc, c'est l'histoire' complète de la guerre d'Algérie coupée par l'épisode de Suez 1956 Au début du livre, on trouvera un sommaire illustré avec les détails des vingt-sept chapitres. A la fin de l'ouvrage est placé un index comprenant plusieurs centaines de' noms cités : témoins et acteurs.
Cette « somme » est indispensable à ceux qui veulent connaître l'histoire de notre pays."
"Décembre 1953 : M. Coty, élu président de la République, succède à M. Vincent Auriol. Cet événement dont l'importance n'apparaît pas aux contemporains, marque, en fait, un tournant considérable dans l'histoire de notre pays.
Avant 1953, comme nous l'avons vu dans Le Guépier, la France a maintenu comme elle a pu son empire colonial dans le droit fil de la tradition de la Ill' République. Bien que chassée de Syrie par les Anglais, évincée du ...

Décolonisation ; Guerre d'Indochine ; Guerre d'Algérie ; République, IVe

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 117 ARC 11

Exemplaire accompagné de coupure de presse traitant du décès de Pierre Sergent.

Alger, commune ; Autobiographie ; Souvenir ; Pieds-noirs ; Archives Izac

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Seconde Guerre mondiale 1939-1945 [19]

Guerre d'Algérie [14]

Etude historique [13]

Algérie [10]

Autobiographie [9]

Histoire contemporaine [9]

Récits personnels [9]

Alger, commune [8]

Gaulle, Charles de (1890-1970) [8]

Souvenir [6]

Algérie française [5]

Conquête [5]

Pieds-noirs [5]

République, IVe [5]

Vichy (Gouvernement de) [5]

Communisme [4]

Histoire [4]

Littérature [4]

Roman [4]

Roman historique [4]

Témoignage [4]

Homme militaire [3]

Libération [3]

Opération Torch [3]

Politique et gouvernement [3]

Récit [3]

Voyage [3]

1830-1962 [2]

19e siècle [2]

20e siècle [2]

Afrique du Nord [2]

Archives Izac [2]

Biographie [2]

Condition de la femme [2]

Correspondance [2]

Décolonisation [2]

Extrême droite [2]

FLN [2]

France -- Colonies -- Histoire (HA) [2]

Gaullisme [2]

Guerre d'Indochine [2]

Histoire familiale [2]

Islam [2]

Paix [2]

Pétain, Maréchal [2]

Résistance [2]

Soustelle, Jacques [2]

1830-1930 [1]

1848 [1]

1962 [1]

Accords d'Evian [1]

Afrique -- Relations -- Europe [1]

Anthologie [1]

Appelés [1]

Après 1962 [1]

Archives De La Hogue [1]

Armée [1]

Aventure [1]

Bassin méditerranéen [1]

Bible [1]

Cagayous [1]

Camus Albert (1913-1960) [1]

Canal de Suez [1]

Chasse [1]

Christianisme [1]

Chronique [1]

Collaboration [1]

Colonialisme [1]

Colonie [1]

Commando [1]

Constantine, commune [1]

Constantine, département [1]

Débarquement américain du 8 novembre 1942 [1]

Désert [1]

Dictionnaire [1]

Ethnologie [1]

Exil [1]

Exode [1]

Explorateur [1]

Français [1]

Ghardaïa, commune [1]

Grande Guerre 1914-1918 [1]

Histoire coloniale [1]

Homme politique [1]

Humour [1]

Indépendance [1]

Intellectuel [1]

Italie [1]

Journalisme [1]

Juif [1]

Juifs d'Algérie [1]

Kabyle [1]

Kabylie [1]

L'Algérie de A à Z [1]

Massacre du 5 juillet 1962 [1]

Moeurs et coutumes [1]

Naegelen Marcel-Edmond ( - ) [1]

Nationalisme [1]

Novi, commune [1]

OAS [1]

Parti communiste français [1]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z