m

Documents  Sindbab | enregistrements trouvés : 14

O

-A +A

P Q

UV

Editions Sindbad

1 et 3, rue Feutrier
18 Paris


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A00399

"A travers l'histoire d'un meunier, Jean-Baptiste Capeletti, et d'un hors-Ia-loi, Ben Zelmat, ce livre tente de souligner la puissance des liens tissés entre ceux qui ont vécu ensemble en Algérie à l'époque coloniale, le plus souvent sous des statuts très inégaux. Il se propose de montrer la proximité entre des lieux, des gens, des manières de vivre, profondément ancrés dans des relations personnelles comme dans des objets matériels et immatériels. L'attachement du Meunier à son moulin, du Bandit d'honneur à sa tribu, des Moines-Fermiers à leur projet de conversion qui passait forcément par une incorporation de la culture locale, offre une entrée privilégiée pour parler de cette relation charnelle que des personnes venues d'horizons divers ont nouée avec un morceau d'Algérie dans laquelle ils avaient été propulsés par des hasards multiples.
Après avoir rapporté cette surprenante histoire dont presque tous les personnages et les témoins ont disparu, Fanny Colonna a mené, à partir de juin 2006, une enquéte de terrain à la recherche notamment de son héros, l'énigmatique Meunier. Ses observations, consignées jour après jour dans la seconde partie du livre, complètent par petites touches le récit à la fois érudit et sensible d'une vie "qu'aucune action n'aurait pu inventer", passée dans un coin de l'Aurès au xx siècle.
Née en Algérie, Fanny Colonna est sociologue et directrice émérite de recherche au CNRS. Entre 2006 et 2009 elle a dirigé un programme de recherche international sur les traces du passé colonial au Maghreb.
Elle est, par ailleurs, l'auteur de nombreux- ouvrages de référence dont Instituteurs algériens, 1883-1939 (Presses de Sciences po, 1975), Etre marginal au Maghreb (CNRS Editions, 1993), Les Versets de l'invincibilité, permanence et changements religieux dans l'Algérie contemporaine (Presses de Sciences po, 1995) et, chez Actes Sud/Sindbad, Récits de la province égyptienne (2004)." (4ème couv.)
"A travers l'histoire d'un meunier, Jean-Baptiste Capeletti, et d'un hors-Ia-loi, Ben Zelmat, ce livre tente de souligner la puissance des liens tissés entre ceux qui ont vécu ensemble en Algérie à l'époque coloniale, le plus souvent sous des statuts très inégaux. Il se propose de montrer la proximité entre des lieux, des gens, des manières de vivre, profondément ancrés dans des relations personnelles comme dans des objets matériels et ...

Aurès ; Vie quotidienne ; Algérie française ; Littérature ; Guerre d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

L'épreuve de l'Arc Tengour, Habib | Sindbab 1990

Monographie

y


Cote : A00268

"Mais, contrairement à ce qui se disait, nous n'étions pas les seuls amis au monde, ni les seuls étudiants en Lettres de la fac d'Alger à habiter dans un hammam crasseux, comme l'étaient tous les lieux publics, privés ou d'État, de la Basse-Casbah... Le goût des voyages lointains, de l'insolite des faubourgs, des rencontres foudroyantes, des lectures des classiques, des polars et des bandes dessinées et du vin rouge glacé nous avait réunis. L'ère était à la piété flambarde et attaqueuse. On rivalisait de dévotions voyantes dans l'habit sobrement tapageur, le chapelet au parfum capiteux, les apprêts du vendredi... Un soir, un vieillard vint mendier le gîte et le manger... — Ici commence l'Odyssée tempétueuse et triviale d'une faune d'égarés que les jours malmènent. Une galère!

Écrivain et universitaire algérien, né à Mostaganem en 1947, Habib Tengour a constamment vécu entre la France et l'Algérie. Il a publié des textes en prose ou des poèmes dans des revues, en Europe et au Maghreb. Sindbad a édité son premier livre, Le Vieux de la Montagne, en 1983 — traduit par la suite en italien —, puis Sultan Galièv, en 1985. Habib Tengour est l'un des auteurs importants de la nouvelle génération maghrébine." (4ème de couv.)
"Mais, contrairement à ce qui se disait, nous n'étions pas les seuls amis au monde, ni les seuls étudiants en Lettres de la fac d'Alger à habiter dans un hammam crasseux, comme l'étaient tous les lieux publics, privés ou d'État, de la Basse-Casbah... Le goût des voyages lointains, de l'insolite des faubourgs, des rencontres foudroyantes, des lectures des classiques, des polars et des bandes dessinées et du vin rouge glacé nous avait réunis. ...

Roman ; Littérature ; Jeunesse ; Etudiant ; Alger, commune ; Littérature algérienne de langue française

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Le sommail d'Eve Dib, Mohammed | Sindbab 1989

Monographie

UV


Cote : A00383

Roman ; Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A00267

"Ce jour-là, Sultan Galièv lisait Diderot, à Boukhara, dans un battement de silence. Le ciel fondait au milieu des ordures. C'était octobre 17. Le monde goûtait un drame qui nous éblouit encore. Nous étions des sceptiques, sincères dans notre adhésion à la Révolution. Nous y voyions la renaissance de notre nation. Lorsque le clair de terre noie le regard, toute démarche se perd dans ses propres pas. L'islam nous a modelés à la mélancolie des sables. La lampe, fluorescente interrogation, perçait la nuque, glaçait la nervosité des confidences. Je devins Sultan Galièv pour me séparer de lui et flâner, Tatar en dérive, guettant l'existence à Bakou, Constantine, avec dans la doublure de mon blouson tanné d'imaginaire, une confession à rendre l'âme.
Écrivain algérien, né à Mostaganem en 1947, Habib Tengour a constamment vécu entre la France et l'Algérie. Universitaire, il enseigne la sociologie. Il publie en revue des poèmes. Son premier livre, Le Vieux de la Montagne, est paru aux éditions Sindbad, Paris, 1983." (4ème de couv.)
"Ce jour-là, Sultan Galièv lisait Diderot, à Boukhara, dans un battement de silence. Le ciel fondait au milieu des ordures. C'était octobre 17. Le monde goûtait un drame qui nous éblouit encore. Nous étions des sceptiques, sincères dans notre adhésion à la Révolution. Nous y voyions la renaissance de notre nation. Lorsque le clair de terre noie le regard, toute démarche se perd dans ses propres pas. L'islam nous a modelés à la mélancolie des ...

Roman ; Roman historique ; Communisme

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 720 RAV

"An Sahara, mille ans d'une architecture exemplaire sans architecte ont inspiré une philosophie de la ville
à André Ravéreau.
Pouvoirs, urbanistes, sociologues s'épuisent à freiner la croissance des mégapoles, les bâtisseurs ne savent plus comment, ni pour qui, ils construisent.
Partir des besoins élémentaires de l'homme, étudier les matériaux locaux, le climat, arrêter de «technifiier »,
telle est la nécessité, tel est l'avenir.
Ce livre nous entraîne des maisons du M'Zab admirables et inventives aux temples grecs, de Ledoux à Gaudi, des cathédrales aux HLM.
Pour recueillir et transmettre l'enseignement offert par une architecture toute de confort véritable, de tradition etde lumière.
C'est de l'équilibre entre l'homme, son architecture, son univers que parle aussi Ravéreau et, s'il défend l'intégrité, la conservation, la protection des constructions du M'Zab, c'est en premier lieu comme leçon d'architecture », comme modèle à ne pas oublier... La leçon d'architecture est aussi un cours d'esthétique. » Frédéric Edelmann, Le Monde
« Une réflexion critique de l'histoire architecturale, de son enseignement et de sa pratique telle qu'elle
émerge de l'hégémonie culturelle aujourd'hui largement répandue par suite de l'expansion de la civilisation industrielle. » Mohamed Arkoun, Mimar, Architecture in development Les 176 photographies
en noir et en .couleurs, les 27 figures ne sont pas ici de simples « illustrations », elles courent en contre-point
du texte. Pour notre éblouissement." (4ème couv.)
"An Sahara, mille ans d'une architecture exemplaire sans architecte ont inspiré une philosophie de la ville
à André Ravéreau.
Pouvoirs, urbanistes, sociologues s'épuisent à freiner la croissance des mégapoles, les bâtisseurs ne savent plus comment, ni pour qui, ils construisent.
Partir des besoins élémentaires de l'homme, étudier les matériaux locaux, le climat, arrêter de «technifiier »,
telle est la nécessité, tel est l'avenir.
Ce livre nous ...

Mzab ; Architecture islamique

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A01245

"Maître de médecine psychosomatique et psychologue averti, Râzî était « un prodigieux praticien » (Professeur Paul Milliez), perpétuant dans la connaissance de l'anatomie la tradition de Galien. Sa réputation dans l'Europe du Moyen Age et de la Renaissance ne le céda qu'à Avicenne et éclipsa celle d'Hippocrate. Avant de se consacrer à son art, et de diriger le plus grand hôpital de Bagdad, il avait fait oeuvre d'alchimiste.
Dans ce Guide « d'une médecine arabe tout entière inscrite sous le signe du désert » abondent vérités pratiques et bon sens. Sur la manière de se vêtir, la gymnastique, le sommeil, la digestion, le vin, les effets du hammam... Une médecine écologique du IXe siècle !
Philosophe de formation, El-Arbi Moubachir a été maître de conférences à l'Institut d'études et de recherches pour l'arabisation de Rabat, avant d'être nommé chargé de mission au Cabinet royal. Il prépare à Paris un ouvrage sur la politique et la diplomatie chez Leibniz." (4ème couv.)
"Maître de médecine psychosomatique et psychologue averti, Râzî était « un prodigieux praticien » (Professeur Paul Milliez), perpétuant dans la connaissance de l'anatomie la tradition de Galien. Sa réputation dans l'Europe du Moyen Age et de la Renaissance ne le céda qu'à Avicenne et éclipsa celle d'Hippocrate. Avant de se consacrer à son art, et de diriger le plus grand hôpital de Bagdad, il avait fait oeuvre d'alchimiste.
Dans ce Guide « d'une ...

Médecine ; Moyen-Âge ; Bagdad

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z