m

Documents  Stock | enregistrements trouvés : 28

O

-A +A

P Q

UV

Stock

6, rue Casimir Delavigne
Paris


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Trois jours à Oran Plantagenet, Anne | Stock 01/2014

Monographie

y


Cote : 845 PLA

"J’ai toujours su qu’un jour il faudrait que j’aille en Algérie.
Je suis fille, petite-fille, arrière-petite-fille de piedsnoirs. Enfant, j’en étais fière, ensuite j’en ai eu honte. Longtemps je me suis trouvée là, entre ces deux rives. Et la relation complexe, douloureuse, que j’entretenais avec mes racines a dirigé ma vie malgré moi, dicté mes choix.
Quand ma grand-mère est morte, j’ai pensé que ce jour était arrivé.
Le 15 septembre 2005, j’ai embarqué avec mon père sur un vol à destination d’Oran. J’ignorais ce que nous allions trouver là-bas, si la maison où il était né existait encore, comment nous serions accueillis. J’ignorais surtout si ce voyage, dont j’attendais beaucoup et que j’ai forcé mon père à accomplir avec moi, serait une victoire, ou une erreur. Il y avait un risque. Je l’ai pris."
"J’ai toujours su qu’un jour il faudrait que j’aille en Algérie.
Je suis fille, petite-fille, arrière-petite-fille de piedsnoirs. Enfant, j’en étais fière, ensuite j’en ai eu honte. Longtemps je me suis trouvée là, entre ces deux rives. Et la relation complexe, douloureuse, que j’entretenais avec mes racines a dirigé ma vie malgré moi, dicté mes choix.
Quand ma grand-mère est morte, j’ai pensé que ce jour était arrivé.
Le 15 septembre 2005, j’ai ...

Oran, commune ; Récits de retour ; Exode ; Pieds-noirs

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Le jour et l'heure Bedos, Guy | Stock 2008

Monographie

y


Cote : 840 BED

"« Aujourd'hui, j'ai décidé de me tuer. Quand ?
Je ne sais pas. Je choisirai le jour et l'heure.
Être en état de choisir. Ne pas trop tarder, Le temps, joue contre moi, à présent. Ne pas laisser approcher le .
"moins bien" de l'âge et les prévisibles humiliations qui l'escortent. Je veux mourir par amour de la vie. Debout. »" (4ème couverture)

Récits personnels ; Pieds-noirs

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Casa Salvaing, François | Stock 2003

Monographie

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 313 BAU

"Chaque année, le jour de l'Ascension, plusieurs dizaines de milliers de pieds-noirs de confession chrétienne, mais aussi musulmane et juive, se rejoignent pour un pèlerinage au sanctuaire de Notre-Dame-de-Santa-Cruz à Nîmes. Cette population hétérogène, venue de diverses régions de France, retrouve là, dans l'effervescence d'une manifestation éphémère, une sociabilité et une identité perdues.
Ethnologue et fille de Français d'Algérie, Michèle Baussant a fréquenté et étudié ce curieux « lieu de mémoire », appelé par certains « Oranîmes » car il transpose sur le sol français l'ancien grand pèlerinage à la Vierge d'Oran. Partant de là, elle a remonté le cours d'une mémoire occultée, liée au passé honteux de l'entreprise coloniale et marquée par l'exil. En fait, un double exil : le premier a conduit d'Europe en Algérie, à partir de 1830, une population très diverse de pauvres et de proscrits que l'administration et l'église s'efforcèrent d'unifier ; le second, en 1962, a ramené en Métropole les descendants des premiers, perdants malmenés par l'histoire comme leurs aînés.
Sur un sujet toujours sensible, soumis aux passions politiques et peu étudié, Michèle Baussant a su trouver cette bonne distance qui permet à la fois l'étude compréhensive et l'analyse critique. Ce livre, remarquablement vivant et documenté, contribue sans complaisance ni préjugés à l'indispensable examen du passé colonial et de ses prolongements dans le présent." (4ème couverture)
"Chaque année, le jour de l'Ascension, plusieurs dizaines de milliers de pieds-noirs de confession chrétienne, mais aussi musulmane et juive, se rejoignent pour un pèlerinage au sanctuaire de Notre-Dame-de-Santa-Cruz à Nîmes. Cette population hétérogène, venue de diverses régions de France, retrouve là, dans l'effervescence d'une manifestation éphémère, une sociabilité et une identité perdues.
Ethnologue et fille de Français d'Algérie, Michèle ...

Pieds-noirs ; Exode ; Notre-Dame De Santa-Cruz ; Pèlerinage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Garçon manqué Bouraoui, Nina | Stock 2000

Monographie

UV


Cote : 840 BOU

"« Je deviens Brio. Être la première en tout. Être un garçon avec la grâce d'une fille. Brio pour toute l'Algérie. Brio contre toute la France. Brio contre mon corps qui me fait de la peine. Brio
contre la femme qui dit : Quelle jolie petite fille. Tu t'appelles comment ? Ahmed. Sa surprise. Mon défi. Sa gêne. Ma victoire.
Je fais honte au monde entier. Je salis l'enfance. C'est un jeu pervers. C'est un jeu d'enfant. Non je ne veux pas me marier. Non, je ne laisserai pas mes cheveux longs. Non, je ne marcherai pas comme une fille. Non, je ne suis pas française. »"
"« Je deviens Brio. Être la première en tout. Être un garçon avec la grâce d'une fille. Brio pour toute l'Algérie. Brio contre toute la France. Brio contre mon corps qui me fait de la peine. Brio
contre la femme qui dit : Quelle jolie petite fille. Tu t'appelles comment ? Ahmed. Sa surprise. Mon défi. Sa gêne. Ma victoire.
Je fais honte au monde entier. Je salis l'enfance. C'est un jeu pervers. C'est un jeu d'enfant. Non je ne veux pas me ...

Autobiographie ; Enfance ; Famille ; Souvenir ; Identité

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 276 BAR

"Le 21 mai 1996, le GIA annonce l'exécution des sept moines de Tibhirine enlevés deux mois plus tôt. Le let août suivant, l'évêque d'Oran Pierre Claverie est assassiné. Dix-neuf religieux chrétiens ont été tués en Algérie depuis le début de la tragédie.
Bouleversé par le sacrifice de ces hommes et de ces femmes qui ont tout donné à Dieu et à l'Algérie, Jean-Luc Barré a voulu comprendre le sens de la présence ancienne et durable dans ce pays d'une Église qui n'y occupe plus aujourd'hui qu'une place réduite. Parti à la rencontre de leur espérance, il s'est rendu auprès de ce qui subsiste de communauté chrétienne à Alger. A travers le récit de ce qu'il appelle un « voyage intérieur », qui est aussi un reportage sur le draine algérien, il nous livre son témoignage sur l'oeuvre de fraternité et d'amour, engagée « à perte de vie » par ces hommes de silence.
En suivant le parcours souvent difficile et heurté de personnages exceptionnels comme le cardinal Duval, Pierre Claverie ou Christian de Chergé, le prieur de Tibhirine, il montre leur prise de conscience du nécessaire dialogue avec les musulmans où gît l'espoir qui, seul, peut répondre au fanatisme et à la violence.
L espoir en une « humanité plurielle » fondée sur le respect des différences. L espoir fraternel pour lequel ces hommes et ces femmes ont vécu et accepté par avance de mourir."
"Le 21 mai 1996, le GIA annonce l'exécution des sept moines de Tibhirine enlevés deux mois plus tôt. Le let août suivant, l'évêque d'Oran Pierre Claverie est assassiné. Dix-neuf religieux chrétiens ont été tués en Algérie depuis le début de la tragédie.
Bouleversé par le sacrifice de ces hommes et de ces femmes qui ont tout donné à Dieu et à l'Algérie, Jean-Luc Barré a voulu comprendre le sens de la présence ancienne et durable dans ce pays ...

Eglise ; Tibérine, moines de ; Guerre d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 840 MIM

"Ce roman, inédit en France et publié en Algérie en 1986, a été écrit dans les années soixante-dix. Il anticipe, dans son lyrisme et sa véhémence, les lignes de force de l'oeuvre future de Rachid Mimouni.
Le récit, sinueux comme le dédale des rues d'Alger la Blanche, raconte les vies croisées de personnages emblématiques de la guerre d'Indépendance. Côté français, un commandant blasé et un jeune capitaine affecté au démantèlement d'une organisation « subversive ». Côté algérien, le chef de cette organisation, Si-Hassan, et deux très jeunes gens que tout rapproche et sépare : Malek, fils d'aristocrate, et Hamid, le jeune berger violent et déchiré. Et au centre de cette constellation, une jeune fille énigmatique, Djamila, que broiera sans pitié la machine infernale de l'Histoire.
Le récit du quotidien est ponctué par une sorte de choeur antique qui commente un destin devenu obscur aux protagonistes même.
Le printemps n'en sera que plus beau espérait encore, en 1986, Rachid Mimouni. Dans l'océan de désastres dont nous sommes les témoins, il importe que cette phrase d'espoir ne soit pas perdue."
"Ce roman, inédit en France et publié en Algérie en 1986, a été écrit dans les années soixante-dix. Il anticipe, dans son lyrisme et sa véhémence, les lignes de force de l'oeuvre future de Rachid Mimouni.
Le récit, sinueux comme le dédale des rues d'Alger la Blanche, raconte les vies croisées de personnages emblématiques de la guerre d'Indépendance. Côté français, un commandant blasé et un jeune capitaine affecté au démantèlement d'une ...

Roman ; Alger, commune ; Guerre d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 968 MIM

"Ce recueil est constitué de la cinquantaine de chroniques régulièrement données par Rachid Mimouni à Radio Medi 1, à Tanger. Consacrées à l'actualité algérienne ou mondiale, elles évoquent aussi ces petits faits du quotidien qui forment la toile de fond sur laquelle se joue le dramatique dérèglement de l'Histoire.
Du plus anecdotique - la libéralisation européenne de la circulation des pigeons... - au plus grave - le rapport des intellectuels à l'exil, c'est toujours la voix de Rachid Mimouni qu'on entend, telle que nous l'avons connue, à la fois sereine, ironique et indignée."
"Ce recueil est constitué de la cinquantaine de chroniques régulièrement données par Rachid Mimouni à Radio Medi 1, à Tanger. Consacrées à l'actualité algérienne ou mondiale, elles évoquent aussi ces petits faits du quotidien qui forment la toile de fond sur laquelle se joue le dramatique dérèglement de l'Histoire.
Du plus anecdotique - la libéralisation européenne de la circulation des pigeons... - au plus grave - le rapport des intellectuels à ...

Chronique ; Radio ; Après 1962

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La malédiction Mimouni, Rachid | Stock 1993

Monographie

UV


Cote : 840 MIN

"Juin 1991 à Alger : les intégristes viennent de lancer une grève insurrectionnelle dans le but affiché de prendre le pouvoir, et ont ordonné à leurs troupes d'occuper les places publiques de la capitale. Afin de soigner leurs nervis blessés au cours des affrontements, ils prennent le contrôle du plus grand hôpital d'Alger et y instaurent un ordre qui préfigure celui qu'ils veulent imposer au pays entier.
Là exerce Kader, un jeune obstétricien qui va jouer sa vie dans cette tourmente. Là se retrouvent Saïd, l'intellectuel désabusé ; Palsec, figure gouailleuse et pathétique de Gavroche algérois ; Louisa et l'espoir, pour Kader, d'un bonheur nouveau, et Si Morice, l'étrange vieillard qui égrène les souvenirs du temps du maquis et de la lutte pour l'indépendance.
Ainsi s'imbriquent, dans ce récit où l'hôpital ƒ lieu de naissance et de mort ƒ est la métaphore d'une nation déchirée entre avenir et passé, les pièces d'une malédiction qui s'acharne, depuis un demi-siècle, à susciter la discorde et les luttes fratricides.
Un roman, on ne le sait que trop, d'une dramatique actualité."
"Juin 1991 à Alger : les intégristes viennent de lancer une grève insurrectionnelle dans le but affiché de prendre le pouvoir, et ont ordonné à leurs troupes d'occuper les places publiques de la capitale. Afin de soigner leurs nervis blessés au cours des affrontements, ils prennent le contrôle du plus grand hôpital d'Alger et y instaurent un ordre qui préfigure celui qu'ils veulent imposer au pays entier.
Là exerce Kader, un jeune obstétricien ...

Roman ; Alger, commune ; Après 1962 ; Insurrection ; Grève

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Nuage de mots clefs ici

0
Z