m

Documents  L'Harmattan | enregistrements trouvés : 239

O

-A +A

P Q

UV

L'Harmattan

5-7, rue de l'Ecole Polytechnique
Paris 75005


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 KAT

Source : ce texte figure en Annexe 7 du livre de Joseph Katz, L’Honneur d’un général, édition l’Harmatan

Katz, Joseph (général) ; Témoignage ; Massacre du 5 juillet 1962 ; Guerre d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 800 KAP

"Fondé en 1920 par le ministre des Colonies Albert Sarraut et pré-datant les grands ouvrages de théorie et d’histoire de la littérature coloniale de Marius-Ary Leblond, Roland Lebel ou Eugène Pujarniscle, le Grand Prix de littérature coloniale (1921-1938) est le laboratoire où la doctrine et la politique de la littérature coloniale française s’élaborent. Attribué par un
jury réunissant les écrivains " coloniaux " de tous bords - de Claude Farrère et Myriam Harry à Pierre Mille et Louis Bertrand - et quelques activistes et fonctionnaires coloniaux, le Grand Prix devient également l’objet autour duquel se cristallisent des débats, souvent échauffés, sur la définition de la littérature coloniale et son rôle social, sur les stratégies propagandistes et publicitaires à employer pour la faire connaître, ou encore les moyens les plus appropriés de sa diffusion à travers l’Empire.
Disséminés dans la presse et réunis pour la première fois au sein de ces volumes, les procès-verbaux des délibérations publiés par des membres du jury ainsi que les réactions et commentaires que suscite le choix de tel lauréat nous présentent la littérature coloniale fabriquée et consacrée par son Grand Prix comme un creuset de tensions et une
source de controverses. Les questionnements et les doutes collectifs qui les provoquent nous tracent, en fin de compte, les cheminements de la quête identitaire d’un Empire colonial français récemment constitué." (4ème couv.)
"Fondé en 1920 par le ministre des Colonies Albert Sarraut et pré-datant les grands ouvrages de théorie et d’histoire de la littérature coloniale de Marius-Ary Leblond, Roland Lebel ou Eugène Pujarniscle, le Grand Prix de littérature coloniale (1921-1938) est le laboratoire où la doctrine et la politique de la littérature coloniale française s’élaborent. Attribué par un
jury réunissant les écrivains " coloniaux " de tous bords - de Claude ...

Etude littéraire ; Oeuvres coloniales ; Empire colonial ; Oeuvre littéraire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 800 KAP

"Fondé en 1920 par le ministre des Colonies Albert Sarraut et pré-datant les grands ouvrages de théorie et d’histoire de la littérature coloniale de Marius-Ary Leblond, Roland Lebel ou Eugène Pujarniscle, le Grand Prix de littérature coloniale (1921-1938) est le laboratoire où la doctrine et la politique de la littérature coloniale française s’élaborent. Attribué par un
jury réunissant les écrivains " coloniaux " de tous bords - de Claude Farrère et Myriam Harry à Pierre Mille et Louis Bertrand - et quelques activistes et fonctionnaires coloniaux, le Grand Prix devient également l’objet autour duquel se cristallisent des débats, souvent échauffés, sur la définition de la littérature coloniale et son rôle social, sur les stratégies propagandistes et publicitaires à employer pour la faire connaître, ou encore les moyens les plus appropriés de sa diffusion à travers l’Empire.
Disséminés dans la presse et réunis pour la première fois au sein de ces volumes, les procès-verbaux des délibérations publiés par des membres du jury ainsi que les réactions et commentaires que suscite le choix de tel lauréat nous présentent la littérature coloniale fabriquée et consacrée par son Grand Prix comme un creuset de tensions et une
source de controverses. Les questionnements et les doutes collectifs qui les provoquent nous tracent, en fin de compte, les cheminements de la quête identitaire d’un Empire colonial français récemment constitué." (4ème couv.)
"Fondé en 1920 par le ministre des Colonies Albert Sarraut et pré-datant les grands ouvrages de théorie et d’histoire de la littérature coloniale de Marius-Ary Leblond, Roland Lebel ou Eugène Pujarniscle, le Grand Prix de littérature coloniale (1921-1938) est le laboratoire où la doctrine et la politique de la littérature coloniale française s’élaborent. Attribué par un
jury réunissant les écrivains " coloniaux " de tous bords - de Claude ...

Etude littéraire ; Oeuvres coloniales ; Empire colonial ; Oeuvre littéraire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 MIL

"Au moment où une idéologie mensongère veut transformer les coupables
en victimes et les Français en coupables, cet ouvrage revient sur les
derniers moments de notre présence en Algérie. En 1960 et 1961, l’État
français menait une lutte contre la barbarie des combattants du FLN,
et tentait d’en protéger les populations civiles.
L’auteur nous raconte avec ses tripes ses souvenirs de jeune officier
du Génie, en Algérie. Il nous fait revivre la vie d’une compagnie en
première ligne sur le barrage tunisien, et son baptême du feu au milieu
de sa section. Il décrit ses rapports avec la hiérarchie militaire et avec
ses hommes. Ses contacts avec les harkis et la population indigène
seront pour lui une véritable initialisation à la culture et à la sociologie
musulmane.
À l’occasion de ce témoignage, il nous fait part des convictions et des engagements qui ont guidé toute sa vie." (4ème couv.)
"Au moment où une idéologie mensongère veut transformer les coupables
en victimes et les Français en coupables, cet ouvrage revient sur les
derniers moments de notre présence en Algérie. En 1960 et 1961, l’État
français menait une lutte contre la barbarie des combattants du FLN,
et tentait d’en protéger les populations civiles.
L’auteur nous raconte avec ses tripes ses souvenirs de jeune officier
du Génie, en Algérie. Il nous fait revivre la vie ...

Témoignage ; Officier ; Génie militaire ; Guerre d'Algérie ; Harki ; Récits personnels

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 BOU

"Les lettres de prison de mon père adressées à ma mère sont tout
simplement un hymne à l’amour, d’une femme, mais aussi d’un pays,
l’Algérie. Les deux se confondent presque et sont indissociables.
La douleur du sacrifice n’est supportée que parce qu’il y a ce lien
sacré qui le lie à cette femme qu’il aime, dont il est convaincu au
plus profond de son être qu’elle lui voue à lui, l’enfant blessé et
malheureux qu’il a été, l’amour le plus fou, le plus inconditionnel.
On aurait tendance à retenir des récits de guerre, des témoignages,
qu’un côté sombre et tragique. J’aimerais ne retenir pour ma part,
d’une manière consciente et volontaire, que l’amour, que la force
d’un sentiment qui a lié mes parents, et que l’incarcération de mon
père révèle au grand jour. C’est aussi une manière d’exorciser un
lourd passé qui nous pèse. Même à ceux qui comme moi ne l’ont
pas vécu. Les mémoires familiales nous poursuivent malgré nous,
mais jusqu’à quand ? D’où l’utilité salvatrice de l’écriture que je
recommande à ceux et à celles qui veulent enfin regarder l’avenir en s’étant allégés des démons de leur passé." (4ème couv.)
"Les lettres de prison de mon père adressées à ma mère sont tout
simplement un hymne à l’amour, d’une femme, mais aussi d’un pays,
l’Algérie. Les deux se confondent presque et sont indissociables.
La douleur du sacrifice n’est supportée que parce qu’il y a ce lien
sacré qui le lie à cette femme qu’il aime, dont il est convaincu au
plus profond de son être qu’elle lui voue à lui, l’enfant blessé et
malheureux qu’il a été, l’amour le plus fou, le ...

Correspondance ; Sétif, commune ; FLN ; Prisonniers politiques algériens -- France

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 780 BES

"Malgré l'intérêt qu'elles suscitent auprès du public et quelques écrits partiels et dispersés, les publications sur les musiques algériennes restent rares. Le répertoire est immense et multiple, et les Algériens eux-mêmes en ignorent souvent l'étendue. Ce champ musical va bien au-delà du simple divertissement et offre un vaste domaine de recherche qui ne demande qu'à livrer ses secrets. Fait à partir de notices de disques, cet ouvrage aborde tous les styles de musique d'Algérie." (4ème couv.)
"Malgré l'intérêt qu'elles suscitent auprès du public et quelques écrits partiels et dispersés, les publications sur les musiques algériennes restent rares. Le répertoire est immense et multiple, et les Algériens eux-mêmes en ignorent souvent l'étendue. Ce champ musical va bien au-delà du simple divertissement et offre un vaste domaine de recherche qui ne demande qu'à livrer ses secrets. Fait à partir de notices de disques, cet ouvrage aborde ...

Musique ; Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 926 BEN

"Zohra Benayad écrit les mémoires de son père qui relatent des évènements passés dans la région de Béchar, en Sud-Oranais, ainsi que la vie quotidienne de ses habitants avant, pendant et après la guerre de libération. Ces mémoires sont une initiave personnelle pour exprimer l'interêt que porte le peuple algérien à cette région. Ce texte est issu de la retranscription des témoignages du père, enregistrés sur des casettes pendant deux ans. Zohra a complété son texte par des recherches sur le terrain et des appuis documentaires." (4ème couv.)
"Zohra Benayad écrit les mémoires de son père qui relatent des évènements passés dans la région de Béchar, en Sud-Oranais, ainsi que la vie quotidienne de ses habitants avant, pendant et après la guerre de libération. Ces mémoires sont une initiave personnelle pour exprimer l'interêt que porte le peuple algérien à cette région. Ce texte est issu de la retranscription des témoignages du père, enregistrés sur des casettes pendant deux ans. Zohra a ...

Guerre d'Algérie ; FLN ; Biographie ; Oranie ; Béchar

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 301 ROQ

"Parmi un choix judicieux de périodiques, sélectionnés selon différents critères historiques (généralistes, maritimes, coloniaux, économiques, sociétaux, militaires, etc…), soixante et une revues ont été analysées pour recenser deux mille quatre cent quatre-vingt-dix articles consacrés à l'histoire de cette " première mondialisation ". Cet ouvrage permet d'appréhender et comprendre plus de quatre siècles d'histoire mondiale en fournissant d'innombrables informations et références." (4ème couv.)
"Parmi un choix judicieux de périodiques, sélectionnés selon différents critères historiques (généralistes, maritimes, coloniaux, économiques, sociétaux, militaires, etc…), soixante et une revues ont été analysées pour recenser deux mille quatre cent quatre-vingt-dix articles consacrés à l'histoire de cette " première mondialisation ". Cet ouvrage permet d'appréhender et comprendre plus de quatre siècles d'histoire mondiale en fournissant ...

Etude historique ; Transport maritime ; Colonisation ; 1830 <- périodes précédentes ; Bassin méditerranéen ; Bibliographie

... Lire [+]

0
Z