m

Documents  F. Maspero | enregistrements trouvés : 15

O

-A +A

P Q

UV

F. Maspero

1, place Paul Pailevé
Vè Paris


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 325 ZEH

" Zehraoui a noté tous les détails de la vie familiale des Algériens émigrés en France. Il a d'ailleurs vécu parmi eux, avec eux, l'exil et il l'explique en parfait naturaliste, non en folkloriste ou en chercheur dégagé de tous liens avec l'objet de son étude. On aurait craint un certain subjectivisme dans cette étude. Et quand cela eût été, je n'y aurais vu que l'expression sincère d'un vécu.
El Moudjahid

Ce n'est pas un bilan que donne Zehraoui, mais une étude sociologique qui envisage, de l'intérieur, les problèmes énormes de l'acclimatation à la société française, avec ses problèmes de subsistance, d'éducation et de cohabitation. A lire, ce livre est un modèle d'enquête.
Jeune Afrique

C'est sous l'angle sociologique qu'Ahsène Zehraoui a mené son enquête sur les travailleurs algériens en France. Son livre a cependant un cadre plus précis : la vie familiale, dont les détails abondants débouchent sur la compréhension de la situation réelle de l'Algérien émigré, de sa mentalité et de l'évolution que connaît actuellement sa communauté, à savoir la mutation de la migration d'hommes seuls en migration familiale.
Africasia

L'un des ouvrages les plus intéressants pour qui veut comprendre de l'intérieur le phénomène de l'émigration algérienne. Le Monde diplomatique

A l'heure où d'infâmes campagnes racistes, jouant sur des réflexes primitifs, tentent de dresser nos compatriotes contre ces travailleurs algériens dont les milieux of ficiels reconnaissent l'apport indispensable pour notre économie, l'enquête de Zehraoui aidera à mieux comprendre la vie dif ficile des immigrés nord-africains.
Témoignage chrétien "
" Zehraoui a noté tous les détails de la vie familiale des Algériens émigrés en France. Il a d'ailleurs vécu parmi eux, avec eux, l'exil et il l'explique en parfait naturaliste, non en folkloriste ou en chercheur dégagé de tous liens avec l'objet de son étude. On aurait craint un certain subjectivisme dans cette étude. Et quand cela eût été, je n'y aurais vu que l'expression sincère d'un vécu.
El Moudjahid

Ce n'est pas un bilan que donne ...

Travailleurs ; Algérien ; France

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 967 NER

Cahiers Libres , n° 276-277

Politique et gouvernement ; Tunisie ; Développement économique ; Après 1962

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.2 TUR

"Ecrit avec l'intention de dépasser l'intérêt d'un public universitaire, cet ouvrage rayonne sur un monde où le philosophe, le sociologue, le psychologue ont leur part : Etude sociologique des civilisations, Etude d'histoire psychologique donc. Mais le grand maître de ces pages, est, finalement, la raison, son cheminement tenace et aventureux : c'est un Essai d'histoire de la raison, incarnée, arrachée aux concepts, et devenue la proie du temps.
Les colonisateurs du XIX e furent les paladins de cette dame si délibérément mise en pièces aujourd'hui. Ils en prêchèrent les vertus jusqu'aux confins du désert. Ils crurent à la magie de sa rigueur. Peu leur importait la situation coloniale, les bataillons qui les précédaient, ou les accompagnaient, sur les pentes de l'Atlas. Le progrès entrevu leur paraissait sans commune mesure avec les bavures de la méthode, le peu d'empressement des populations. Ils furent surpris d'être contraints au monologue.
Quelles furent, à leurs sollicitations, les réactions des populations locales ? Qu'est-ce qui, dans la civilisation qu'ils prêchaient, leur parut essentiel ou significatif ? Quelle histoire, non pas celle des marchandises, mais celle des consciences et des intelligences embarquées dàns une aventure, exaltée par les uns et subie par les autres, écrirent-ils?
Yvonne Turin, historienne de métier, a trouvé dans l'observation quotidienne, auprès du monde hispanique d'abord, puis en Afrique du Nord, l'orientation de ses recherches.
Elle a enseigné à l'Université de Rabat et à celle d'Alger, où elle se trouve à nouveau, au titre de l'assistance technique et de la coopération." (4e de couv.)
"Ecrit avec l'intention de dépasser l'intérêt d'un public universitaire, cet ouvrage rayonne sur un monde où le philosophe, le sociologue, le psychologue ont leur part : Etude sociologique des civilisations, Etude d'histoire psychologique donc. Mais le grand maître de ces pages, est, finalement, la raison, son cheminement tenace et aventureux : c'est un Essai d'histoire de la raison, incarnée, arrachée aux concepts, et devenue la proie du ...

Culture ; Colonisation ; Education ; Ecole ; Médecine ; Religion

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 961 LAR

"« Pourquoi ce livre ? Essentiellement parce qu'une expérience d'enseignant m'a convaincu que négliger les livres coloniaux sur l'histoire maghrébine ne les empêche pas d'influencer profondément les chercheurs avides de connaître et bien mal préparés pour exercer leur propre jugement.
« J'ai pensé, dans ces conditions, qu'il valait la peine de donner le point de vue d'un Maghrébin sur l'histoire de sa patrie.
« L'histoire, surtout celle de la période antérieure au XIXe siècle, reste le domaine où s'est le moins fait sentir l'influence de la décolonisation. Les économistes, les sociologues, les urba- nistes, les géographes, même les littérateurs et les artistes, ont intégré dans leurs visions et dans leurs méthodes ce fait essentiel du milieu du XXe siècle, qui est la fin des empires coloniaux. Seuls les historiens du Maghreb, et ceux des périodes antérieures aux temps modernes notamment, y ont en grande partie échappé.
« En même temps qu'un cours dont il gardera nécessairement l'aspect pédagogique, qu'une revue critique de ce qui a déjà été écrit, ce livre sera une « lecture » du passé maghrébin. Ce n'est pas tant l'histoire elle-même qu'il s'agira de retracer, bien qu'on ne puisse pas s'en dispenser tout à fait, que la relation qu'un Maghrébin d'aujourd'hui, soucieux de son avenir, est, à même de soutenir avec la totalité de son passé. »

(EXTRAITS DE L'INTRODUCTION.)" (4ème couverture)
"« Pourquoi ce livre ? Essentiellement parce qu'une expérience d'enseignant m'a convaincu que négliger les livres coloniaux sur l'histoire maghrébine ne les empêche pas d'influencer profondément les chercheurs avides de connaître et bien mal préparés pour exercer leur propre jugement.
« J'ai pensé, dans ces conditions, qu'il valait la peine de donner le point de vue d'un Maghrébin sur l'histoire de sa patrie.
« L'histoire, surtout celle de la ...

Maghreb ; Etude historique ; France -- Colonies -- Histoire (HA)

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

0
Z