m

Documents  Bernard Giovanangeli | enregistrements trouvés : 6

O
     

-A +A

P Q

UV

Bernard Giovanangeli

Paris


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 610 MIL

"Retracer l'histoire de la médecine militaire, c'est restituer une somme de dévouements, de découvertes et d'engagements aujourd'hui trop méconnus, c'est aussi ressusciter de grandes figures qui ont fait avancer la science et l'humanité, dans le sillage et parfois à l'avant-garde des armées qui défendirent la France ou qui lui conquirent un immense empire.
De cette épopée humanitaire avant la lettre rend aujourd'hui témoignage la remarquable collection de cartes postales de Jean-Marie Milleliri : par cette richesse iconographique, sans précédent sur le sujet, sont restitués l'éventail des missions et des épreuves et la vie même de ces médecins militaires, artisans certes de la colonisation, mais aussi d'un incontestable progrès sanitaire aux quatre coins de la planète. Le présent ouvrage n'oublie pas de rappeler les avancées médicales — très nombreuses — issues des travaux de la méde¬cine militaire, médecine de terrain et d'expérience s'il en fut.
L'empire colonial disparu, les guerres éteintes, la mission de ces médecins en uniforme et de ceux qui les assistent se poursuit aujourd'hui, souvent sur les mêmes théâtres que naguè¬re, au titre de la coopération. Si, au terme de ce travail de mémoire, l'action, les succès, les souffrances de ces hommes et de ces femmes sont mieux connus et reconnus, alors ce livre aura atteint son objectif " (4ème couverture)
"Retracer l'histoire de la médecine militaire, c'est restituer une somme de dévouements, de découvertes et d'engagements aujourd'hui trop méconnus, c'est aussi ressusciter de grandes figures qui ont fait avancer la science et l'humanité, dans le sillage et parfois à l'avant-garde des armées qui défendirent la France ou qui lui conquirent un immense empire.
De cette épopée humanitaire avant la lettre rend aujourd'hui témoignage la remarquable ...

Carte postale ; Album ; Médecine ; Militaire ; Histoire coloniale ; France -- Colonies -- Histoire (HA)

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 750 CAZ

Livre richement illustré. L'iconographie de la 1ère partie est en couleur.
Sommaire :
Première partie : Evolution des beaux-arts en Algérie de 1830 à 1962.
I - La conquête picturale de l'Algérie, 1830-1897
La peinture militaire, 1830-1880
La chronique de la conquête
Les peintres-reporters
Les peintres d'histoire. La galerie des batailles au musée de Versailles
Le duc d'Aumale général et collectionneur
Pérennité de l'histoire
Le mouvement orientaliste, 1832-1897
Les artistes voyageurs : Delacroix, Fromentin, Chassériau, Guillaumet
Les impressionnistes : Monet, Renoir, Lebourg, Maufra
Un renouveau : la Société des peintres orientalistes français
Le voyage en Algérie facilité par les bourses de voyage
L'orientalisme européen
II - Histoire des beaux-arts en Algérie, 1880-1925
Une Algérie plus méditerranéenne qu'exotique
La Société des beaux-Arts d'Alger et ses représentants : John Pradier, Hippolyte Lazerges
La bibliothèque-musée de la Ville d' Alger
L'École municipale de dessin, 1843
La Société des artistes orientalistes algériens, les Amis des arts : Charles Cordier
Le voyage en Algérie s'institutionnalise
La politique coloniale
Les expositions et de nouveaux encouragements : les bourses
La villa Abd-el- Tif, 1907
Rénovation des arts indigènes. L'art musulman, sa contribution
L'Exposition d'art musulman à Alger en 1905
Les musées d'art musulman en Algérie
Les institutions
L'École des beaux-arts d'Alger
L'enseignement privé : l'académie Druet, l'académie Vignole, l'académie Chaullier
Une prospérité artistique
Le mécénat privé
Les expositions artistiques
Le rôle majeur de la Société des artistes orientalistes algériens
Le Salon professionnel des artistes algériens ou Salon d'automne
Témoignages
II - L'expansion d'un orientalisme moderne, 1925-1962
L'âge d'or de l'Algérie
Nouvel attrait pour l'Algérie
Le prix Dumoulin à l'Exposition coloniale de Marseille en 1922
La bourse de la Casa de Velazquez
Les différents prix
Le Salon de la France d'outre-mer
La vie artistique en Algérie
Les Sociétés artistiques
La Société des artistes orientalistes algériens
Le Salon des artistes indépendants, 1924
Les commandes de l'État, la renaissance de l'art décoratif monumental
Le Palais d'été
Le Palais des Délégations financières
Le Foyer civique d'Alger
La promotion artistique de l'Algérie
Les expositions artistiques de l'Afrique française, 1928-1957
Les expositions de l'Association française d'expansion et d' échanges artistiques
Les expositions coloniales à l'étranger
La consécration de l'Algérie, 1930
Le Centenaire de l'Algérie
Le musée des Beaux-Arts d' Alger
L'Algérie à l'Exposition coloniale de 1931
L'Algérie à l'Exposition universelle de 1937
La gravure en Algérie
La sculpture orientaliste
Bilan : l'orientalisme se perpétue
III - L' « École d'Alger », une filiale ensoleillée du génie français
Le climat artistique
La presse et les personnalités artistiques : Robert Randau, Léonce Bénédite, Jean Alazard, Gabriel Audisio, Fernand Arnaudiès, Jean Grenier, Georges Marçais, Max-Pol Fouchet, Jean Brune, Albert Camus, Gustave Vuillemot
La leçon nord-africaine, sa contribution
DEUXIÈME PARTIE : Dictionnaire des artistes de l'Algérie de 1830 à 1962, peintres, illustrateurs, graveurs, sculpteurs.
Annexes
Bibliographie
Livre richement illustré. L'iconographie de la 1ère partie est en couleur.
Sommaire :
Première partie : Evolution des beaux-arts en Algérie de 1830 à 1962.
I - La conquête picturale de l'Algérie, 1830-1897
La peinture militaire, 1830-1880
La chronique de la conquête
Les peintres-reporters
Les peintres d'histoire. La galerie des batailles au musée de Versailles
Le duc d'Aumale général et collectionneur
Pérennité de l'histoire
Le mouvement ...

Algérie ; Art ; Dessin ; Peinture ; Histoire ; 1830-1870 ; 1871-1939 ; 1940-1953 ; 1954-1962 ; Sculpture ; Gravure ; France ; Presse ; Société ; Afrique ; Bibliographie ; Bibliothèque ; Politique ; Voyage ; Ville ; Conquête ; Marseille ; Algérien ; Centenaire ; Indigène ; Enseignement ; Association ; Témoignage ; Orientalisme ; Musée ; Musulman ; Art musulman ; l'enseignement ; Dictionnaire ; Français ; Militaire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 750 MAI

" Les Van Blarenberghe, dynastie de trois générations d'artistes lillois, dont lep lus connu est Louis-Nicolas, furent renommés au )(vine siècle
comme les meilleurs gouachistes de leur temps.
Ils ont reçu des commandes princières de toute l'Europe pour des miniatures décorant des tabatières et autres bijoux de luxe, mais aussi pour des peintures de tous genres. Ils ont excellé dans les scènes de la vie quotidienne, qu'elles soient aristocratiques ou paysannes. À voir les oeuvres des Van Blarenberghe, il semble que l'on découvre un autre XVIIIe siècle, où l'homme tient une place centrale. Des champs de bataille aux fêtes de village, des cérémonies princières aux divertissements de la rue, partout le Siècle des Lumières revit sous leur pinceau.
Ce livre reprend l'essentiel d'une thèse soutenue en mars 2001 à l'université de Lille 3. Il vient enfin rendre justice à ces artistes méconnus, dont les oeuvres sont conservées dans les plus grands musées du monde."
" Les Van Blarenberghe, dynastie de trois générations d'artistes lillois, dont lep lus connu est Louis-Nicolas, furent renommés au )(vine siècle
comme les meilleurs gouachistes de leur temps.
Ils ont reçu des commandes princières de toute l'Europe pour des miniatures décorant des tabatières et autres bijoux de luxe, mais aussi pour des peintures de tous genres. Ils ont excellé dans les scènes de la vie quotidienne, qu'elles soient arist...

Peintre ; 18e siècle

... Lire [+]

Z