m

Documents  C. Lacour | enregistrements trouvés : 13

O

-A +A

P Q

UV

C. Lacour

25, boulevard Amiral Courbet
Place des Carmes
30000 Nîmes


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 117 ARC 05

"Pourquoi «Mahonnais» ? Le terme est impropre car il englobe l'ensemble des habitants de l'île de Minorque qui ont émigré en Algérie entre 1830 et 1870.
Pour quelles raisons les Minorquins sont-ils venus s'installer dans cette nouvelle province française et quelles ont été les motivations qui les ont poussés à franchir ce pas franc dans ce qui était, pour eux-aussi, l'inconnu ?
Des 1830, date de la prise d'Alger, les Mahonnais vont prendre le chemin de l'exode, sans relâche, selon malgré tout des seuils d'inégales importances.
Minorque va connaître le plus grand dépeuplement de son histoire puisque, comptant à cette époque un peu plus de 39.000 habitants, elle va ainsi perdre 42 % de sa population !
Le phénomène du départ, pour toujours, de ces insulaires reste singulier ; il ne peut être confondu avec celui des autres groupes ethniques qui ont peuplé Algérie. En effet, la proximité de File, son caractère, les circonstances elles-mêmes de cette formidable aventure, font que les Mahonnais ont été au côté de l'Armée française, les premiers étrangers à fouler le sol barbaresque qui, par nos efforts conjugués, est devenu cette Algérie à laquelle nous ne cesserons jamais de penser.
Le but de cet ouvrage est de compléter la saga de ces hommes, de ces femmes, de ces enfants, en faisant appel à des sources nouvelles, bien souvent inédites, issues des archives historiques ou de revues minorquines, ou bien encore à partir de documents officiels émanant des Archives d'Outre-Mer d'Aix-en-Provence venant épauler les trop rares documents consacrés à cette communauté.
En outre, vous serez séduit par les très nombreuses illustrations ou photographies du siècle dernier qui, complices de la lecture, viennent agrémenter cette véritable biographie de tout tin peuple fier de ses origines et de son travail."


Livre accompagné de notes manuscrites, de documentation (reproductions) et de coupures de presse sur les pieds-noirs originaires d'Alicante et de Minorque. On trouve également dans ce dossier un hommage à Joseph Ortiz.
"Pourquoi «Mahonnais» ? Le terme est impropre car il englobe l'ensemble des habitants de l'île de Minorque qui ont émigré en Algérie entre 1830 et 1870.
Pour quelles raisons les Minorquins sont-ils venus s'installer dans cette nouvelle province française et quelles ont été les motivations qui les ont poussés à franchir ce pas franc dans ce qui était, pour eux-aussi, l'inconnu ?
Des 1830, date de la prise d'Alger, les Mahonnais vont prendre le che...

Emigration ; Mahonnais ; Alicante ; Minorque ; Communauté ; Migration

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 840 BRI

Histoire d'une femme rêvant dans les années trente de faire du cinéma. Arrivée en Algérie à la veille de la guerre de 1914, une jeune fille fascinée par Alger, tentera de sa faire un nom.

Algérie ; Roman ; 1871-1939 ; 1940-1953 ; Vie quotidienne ; Femme ; Cinéma ; Alger, commune ; Histoire ; Guerre

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 845 GIR

"Madeleine Giral exprime dans cet ouvrage des souvenirs personnels, ainsi que d'autres confiés par des amies.
La vie quotidienne en Normandie, Languedoc, Provence, au cours de périodes allant de la fin du XIXe siècle à des temps plus proches, apparaît au travers d'une petite fille, de personnes admirables et d'autres marginalisées, soit par les circonstances, soit par leur volonté propre. Elle apparaît aussi à travers des faits divers parfois débordants d'humour...
S'ajoutent de curieuses histoires de chats, puis le pouvoir envahissant des insectes, ainsi que l'éveil fulgurant du terrorisme chez un enfant Kabyle.
Alain Gerbaud, nous raconte le parcours mouvementé d'un garçon, dont la vie est éclose à l'instant même de la Libération, et nous fait cheminer avec lui et son frère, à Carpentras et tout au long des Cévennes vivaraises.
Le chanoine Farran, auteur de la préface, est comme Madeleine Giral, un Héraultais natif de Cabrières. Il a honoré son village en publiant plusieurs ouvrages, dont le bien connu "Cabrières au fil des ans".
"Mosaïque d'histoires vécues" est un recueil plein de vérité, de précision, mais aussi d'humour... et d'amour."
"Madeleine Giral exprime dans cet ouvrage des souvenirs personnels, ainsi que d'autres confiés par des amies.
La vie quotidienne en Normandie, Languedoc, Provence, au cours de périodes allant de la fin du XIXe siècle à des temps plus proches, apparaît au travers d'une petite fille, de personnes admirables et d'autres marginalisées, soit par les circonstances, soit par leur volonté propre. Elle apparaît aussi à travers des faits divers parfois ...

Récits personnels ; Kabyle ; Guerre d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 917.1 TUD

Ernest Renan a dit « L'histoire de l'Algérie se divise d'après le nombre de conquêtes étrangères qu'elle a subies. Les dominations successives des Romains, des Vandales, des Byzantins, des Arabes, des Français, sont des jalons qui coupent la monotonie de ses annales ».
A la chute de l'Empire romain, le ville d'Alger - ICOSIUM - fut détruite puis réédifiée par les Vandales. Après l'invasion arabe, elle devint, par droit de conquête, le propriété particulière d'une puissante tribu : les BENI-MEZEGRENNA (ou BÉNI-MEZRANNA) où ils faisaient du commerce. Mais peu à peu, les vassaux de cette tribu s'affranchirent à prix d'argent et Alger - EL DJEZAIR - fut érigée en capitale d'un petit état indépendant qui devint rapidement la terreur des pays latins.
De l'avènement des Turcs, puis dé la domination de Khaïr-Eddine, en 1518, la Régence n'a pas d'autre histoire que celle de sa milice formée de Janissaires. La Régence turque est souveraine et maîtresse. II faudra attendre l'expédition française de juin 1830 pour que cesse enfin plus de trois siècles de piraterie et d'esclavage en Méditerranée. Alger va alors prendre son essor et devenir, après cent trente années de présence française, cette magnifique métropole méditerranéenne.
C'est cette partie de l'histoire française d'Alger que l'auteur de cet ouvrage a voulu faire revivre à l'aide de nombreuses vues entrecoupées de résumés historiques.
Ernest Renan a dit « L'histoire de l'Algérie se divise d'après le nombre de conquêtes étrangères qu'elle a subies. Les dominations successives des Romains, des Vandales, des Byzantins, des Arabes, des Français, sont des jalons qui coupent la monotonie de ses annales ».
A la chute de l'Empire romain, le ville d'Alger - ICOSIUM - fut détruite puis réédifiée par les Vandales. Après l'invasion arabe, elle devint, par droit de conquête, le propriété ...

Alger, commune ; 1830-1962 ; Histoire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Rio Salado Montero, Andrée | C. Lacour 1993

Monographie

UV


Cote : 840 MON

Une soixantaine de kilomètres à l'ouest d'Oran : un petit village, traversé par l'Oued Melah, une rivière salée qui lui donne son nom : Rio Salado.
Appelés en renfort pour défricher ces terres difficiles et en faire un centre viticole florissant, les tâcherons espagnols et les Cuadrillas s'attachèrent à ce pays. Loin de bénéficier des avantages réservés aux Français, il leur fallut économiser pendant de longues années pour acquérir quelques maigres arpents. Les ethnies s'affrontent, s'excluent et se rejoignent en définitive dans le même amour d'une terre. Hommes sans passé, dont Albert Camus a si justement dit : "A leur insu peut-être, ils sont en train de modeler le visage d'une culture où la grandeur de l'homme trouvera enfin son vrai visage". Hommes dont l'avenir fut mutilé : leurs premiers balbutiements moururent dans une plainte.
Une soixantaine de kilomètres à l'ouest d'Oran : un petit village, traversé par l'Oued Melah, une rivière salée qui lui donne son nom : Rio Salado.
Appelés en renfort pour défricher ces terres difficiles et en faire un centre viticole florissant, les tâcherons espagnols et les Cuadrillas s'attachèrent à ce pays. Loin de bénéficier des avantages réservés aux Français, il leur fallut économiser pendant de longues années pour acquérir quelques ...

Littérature ; Roman ; Rio Salado, commune

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 840 BOU

Cet ouvrage se caractérise par un symbolisme profond entre deux pays - la France et l'Algérie - qui, longtemps, n'en ont fait qu'un,
deux capitales - Paris et Alger - qui, longtemps, ont été fraternellement complémentaires et deux êtres, jeunes et beaux : Jean et Yamma qui, longtemps, ont cru en leur passion.

C'est avec une infinie délicatesse que Huguette Bounaix donne vie à ces entités qui, authentiquement, s'aiment, veulent partager un
avenir commun mais vont jusqu'à l'explosion de leur identité dans un tourbillon dont, dit-on, elles ne se relèveront pas.
Crise née de problèmes affectifs ? Économiques car, eux aussi, marqués du sceau pétrolier ? D 'incompréhension sous le signe du
fatalisme ? En tout cas, d'amours torturées et de regrets réciproques, à tout jamais.
Il ne s'agit pas ici de lire entre les lignes mais de bien com- prendre, qu'en amour aussi, rien n'est irréversible même lorsque l'on
croit bien se connaître.
Parfaitement au courant du flux et du reflux de l'Histoire, de ses arcanes confessionnels et émotionnels, l'auteur participe ainsi à une
meilleure connaissance du drame franco-algérien dans un monde frappé de turbulences.

Huguette Bounaix a passé son adolescence en Tunisie et a vécu en Suisse, au Maroc et, enfin, en Algérie.
C'est dans cette Afrique du Nord - qu'elle aime tant ! - qu'elle a partagé ses petits œufs en chocolat avec le pain azyme et les macrouts. Épouse d'un officier supérieur de Cavalerie-Blindée en poste à Alger jusqu'en 1960, elle n'a eu de cesse d'entretenir un attachement véritable aux vertus, parfois brûlantes, de l'Islam et de la Chrétienté. [4è de couverture]
Cet ouvrage se caractérise par un symbolisme profond entre deux pays - la France et l'Algérie - qui, longtemps, n'en ont fait qu'un,
deux capitales - Paris et Alger - qui, longtemps, ont été fraternellement complémentaires et deux êtres, jeunes et beaux : Jean et Yamma qui, longtemps, ont cru en leur passion.

C'est avec une infinie délicatesse que Huguette Bounaix donne vie à ces entités qui, authentiquement, s'aiment, veulent partager ...

Alger, commune ; Paris ; Algérie ; France ; Histoire ; Maroc ; Afrique du Nord ; Adolescence ; Islam ; Tunisie ; Afrique ; Algérien ; Suisse ; Identité

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Histoire [5]

Alger, commune [4]

Roman [4]

Algérie [3]

Guerre d'Algérie [2]

Littérature [2]

Oran, département [2]

1830-1962 [1]

1871-1939 [1]

1940-1953 [1]

Adolescence [1]

Afrique [1]

Afrique du Nord [1]

Algérien [1]

Alicante [1]

Arabe [1]

Art [1]

Barrault, Emile [1]

Barrot, Ferdinand [1]

Berbrugger, Adrien [1]

Blandan, M. (Sergent) [1]

Blondel, M. [1]

Bonnemain, capitaine [1]

Bourmont Louis de Chaisne, comte de (1773-1846) [1]

Bouzet Charles du ( - ) [1]

Bugeaud Thomas-Robert, marquis de la Piconnerie, Duc d'Isly (1784-1849) [1]

Cavaignac Louis-Eugène (1802-1857) [1]

Changarnier Théodule (1793-1877) [1]

Chanzy Antoine (1823-1883) [1]

Chasseloup-Laubat Justin (1805-1873) [1]

Cinéma [1]

Clauzel Bertrand, comte (1772-1842) [1]

Communauté [1]

Constantine, département [1]

Cuisine [1]

Damremont, Charles Denys, comte de (1788-1837) [1]

Daumas, général [1]

De Contencin, M. [1]

De Rancé, M. [1]

Debrousses, M. [1]

Dictionnaire [1]

Dournaux-Duperré, Mr [1]

Dupré de Saint Maur, Jules [1]

Dupuch, Mgr [1]

Duval, Jules [1]

Emigration [1]

Escoffier, M. [1]

Femme [1]

Flatters, Colonel [1]

Foi [1]

Forêt [1]

Fournel, Henri [1]

Français [1]

France [1]

Garbé, Mr [1]

Genty de Bussy, M. [1]

Grasset, Daniel [1]

Guerre [1]

Guiard, M. [1]

Guyot, Comte [1]

Hardy, M. [1]

Herbillon, général [1]

Identité [1]

Islam [1]

Joret, M. [1]

Kabyle [1]

Lambert Alexis ( - ) [1]

Lamoricière, général [1]

Lavie, M. [1]

Leblanc de Prébois, M. [1]

Leclerc, Dr [1]

Lelièvre, capitaine [1]

Lucet, M. [1]

Mahonnais [1]

Manuel [1]

Maroc [1]

Martimprey Edouard, comte de (1808- 1883) [1]

Ménerville, M. [1]

Mercier-Lacombe, M. [1]

Migration [1]

Minorque [1]

Mircher, M. [1]

Montgazon, M. (de) [1]

Mustapha-Ben-Ismael [1]

Notre-Dame De Santa-Cruz [1]

Oran, commune [1]

Paris [1]

Pèlerinage [1]

Pelissier Amable, duc de Malakoff (1794-1864) [1]

Pellissier de Reynaud [1]

Perron, Dr [1]

Pichon, Baron [1]

Pieds-noirs [1]

Prax, M. [1]

Ramel, Victor [1]

Randon Alexandre, comte (1795-1871) [1]

Rapatriement [1]

Récit [1]

Récits personnels [1]

Rénier, Léon [1]

Rio Salado, commune [1]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z